Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

*

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Coworking, fablab, showroom

Connectwave, le showroom du CNRFID pour les objets connectés industriels

Connectwave, un lieu dédié à l’expérimentation et aux usages dans les objets connectés et le NFC

Publié

le

Le centre national RFID (CNRFID) a inauguré vendredi 19 juin la plate-forme Connectwave, son centre d’expérimentation et d’usages de solutions sans contact et d’objets connectés. Objectif de cette initiative en gestation depuis deux ans : démontrer par la pratique l’intérêt de ces solutions dans le milieu industriel.

“ConnectWave”, inauguré le 19 juin dernier, est implanté en plein cœur du village de  Rousset (Bouches-du-Rhône), dans une petite maison de village juste en face du siège du CNRFID. A l’intérieur, c’est un showroom technologique ! Un espace d’environ 150 m² qui se veut un lieu d’expérimentation, de réflexion et de sensibilisation et qui  présente différentes solutions adaptées à une problématique industrielle : certaines de ces solutions ont été réalisées par des PME pour la plupart régionales : Editag, Nexess, Wid, Think&Go, Terradonna, Orange ou ST Micro,…

Sensibiliser à toutes les technologies sans contact

Lorsque le lieu d’exposition a été pensé, il y a quelques années, il s’agissait avant tout de mettre en lumière les produits connectés par RFID ou NFC (Near Field Communication), mais progressivement il a paru judicieux aux responsables du CNRFID d’étendre la sensibilisation à toutes les technologies sans contact.

connectwave inauguration1Ainsi pour l’inauguration, une douzaine de solutions concrètes et matures était exposée. Parmi elles, un dispositif qui permet de contrôler la température des produits médicaux lors de leur transport jusqu’en pharmacie, un conteneur à verre connecté relié par Bluetooth à une application mobile qui permet à l’utilisateur de gagner des points lors de son tri sélectif et de les convertir en promotions locales. On peut y voir aussi, une armoire intelligente pour optimiser la gestion des outils dans l’industrie à l’aide de tags, une chaîne d’approvisionnement connectée, un dispositif de lutte contre la contrefaçon pour les vins et spiritueux ou encore un système qui permet de configurer à distance les produits à la sortie des stocks selon leur destination.Chaque innovation fait l’objet d’une explication détaillée sur ses caractéristiques, son mode de fonctionnement, ses avantages et évolutions possibles, mais aussi sur tous les marchés sur lesquels elle peut être déclinée. « Nous avons énormément travaillé sur la scénarisation afin que les industriels puissent directement identifier la valeur ajoutée qu’apporte l’objet connecté et comment ils peuvent le transposer dans leur secteur », explique Jean-Christophe Lecosse, directeur général du CNRFID.

Connectwave, catalyseur d’idées

Depuis 2008, le Centre National de Référence RFID (CNRFID) s’efforce d’évangéliser sur les technologies sans contact (RFID, NFC…) et de rapprocher offreurs et utilisateurs de solutions. Avec “Connectwave”, une des douze actions du dossier Aix Marseille French Tech, le CNRFID étend son expertise aux objets connectés et permet à n’importe quelle entreprise, de la start-up au grand groupe, de découvrir et tester les solutions aujourd’hui à sa disposition sur le marché pour en évaluer concrètement l’intérêt pour son activité. “Connectwave” qui se veut un catalyseur d’idées, pour que les objets connectés passent d’un secteur à l’autre, du grand public au monde industriel, abrite aussi une salle de formation et un laboratoire de test. L’installation est transportable sur des salons pour des démonstrations.

La construction de Connectwave a été financée à 80 % par des acteurs publics comme la Région PACA, la CPA (Communauté du Pays d’Aix) et la Ville de Rousset, mais le modèle financier pour le faire vivre n’a pas encore été clairement défini. Jean-Christophe Lecosse n’exclut pas un autofinancement reposant sur les services proposés à ses membres.

Pour plus d’informations :
www.connectwave.fr
www.centrenational-rfid.com

Facebook Comments

Coworking, fablab, showroom

Startup Marseille, première ‘’Hacker House’’ de la Région Sud, a fait son Grand Opening

La première ‘’Hacker House’’ de la Région Sud a fait son Grand Opening le 23 janvier dernier.

Publié

le

La première ‘’Hacker House’’ de la Région Sud a fait son Grand Opening le 23 janvier dernier. Espace de coworking et de Coliving situé au 28 rue Montgrand à Marseille, ‘’Startup Marseille’’ a été inauguré officiellement en présence des institutions, médias & partenaires après 7 mois d’activité. L’événement a permis de dresser le premier bilan de cette initiative inédite et collaborative et de se projeter sur l’année 2018 mais surtout l’occasion était aussi de découvrir le concept de ‘’Hacker House’’ et de rencontrer tous les fondateurs, Antoine Guyon, Tristan Salaün, Sébastien Grégoire, Jérôme Rastit, Yannick Dalbin, Olivier Guillaume et Paul Ganelon. Leur objectif, en créant Startup Marseille, n’est pas de faire du business mais de répondre déjà à leurs propres besoins et d’aider la communauté des startuppers. Ils sont actuellement plus d’une douzaine de startuppers résidents qui ont pour nom Atelier Nab, eonFit, Hashtag Trophy, O2 Quant, Listen Léon ou Noc Noc

Tout au long de l’après-midi, des ateliers ont été organisés sur des thématiques en lien avec l’entrepreneuriat, entrecoupés de visites des lieux, notamment la nouvelle extension des espaces coliving & coworking, qui permet désormais à Startup Marseille de proposer plus de 300m² d’espaces de travail et de vie dédiés aux entrepreneurs et startuppers où tout est fait pour reproduire l’ambiance du ‘’comme à la maison !’’. Startup Marseille peut ainsi accueillir une douzaine de nouveaux coworkers, et ce n’est pas fini soulignent en cœur les fondateurs !
Que ce soient des projets communs ou personnels, les ‘’hacker houses’’ sont une solution pour accélérer la phase de création d’une startup. Ceux qui y viennent sont souvent au tout début de leur projet et sont là pour profiter d’un écosystème, créer une communauté, échanger des bonnes pratiques… De plus, beaucoup n’ont pas de situation stable donc ils sont confrontés à la difficulté de louer un appartement. Startup Marseille les accueille moyennant 150 €/mois pour un coworker, 400€/mois pour un coworker/coliver, et ce sans engagement !

https://startupmarseille.com/le-lieu/
https://www.facebook.com/StartupMRS/

Facebook Comments
Lire la suite

Coworking, fablab, showroom

Ouverture de Make it Marseille, un nouvel espace pour les créateurs de Provence

4 avril, Marseille

Publié

le

C’est dans la cité phocéenne que Vincent et Emmanuelle Roy ont choisi de fonder Make it Marseille. Cet espace de 450 m2 est fait sur mesure pour les entrepreneurs, il tend vers le mélange et l’échange de compétences au sein d’un même lieu. Il met à disposition des entrepreneurs ses locaux, ses 45 machines (bois, métal, cuir, bijou, textile et fabrication numérique), ses espaces de coworking et les accompagne dans la réalisation de leurs produits grâce à des formations, des ateliers spécifiques et des études stratégiques. L’objectif : la croisée des chemins entre professionnels de métiers artisanaux traditionnels et le monde de l’innovation.

Make it Marseille recevra ses premiers membres lundi 4 avril. Une centaine de professionnels de la communauté de Make it Marseille pourront bénéficier des synergies créées par ce tout nouveau tiers lieu de travail collaboratif. Ces professionnels viennent d’horizons très divers. Ils sont bijoutiers, menuisiers, architectes, designers ou encore stylistes et tous mus par le même désir de créativité.

« Make it Marseille doit être un outil de développement pour les professionnels. Nous espérons que travailler dans un même lieu favorisera les partages de compétences et créera des ponts entre les différentes disciplines » explique Vincent Roy.

Accompagnée par des partenaires financiers comme la NEF et le Crédit Agricole, Make it Marseille a pu bénéficier de soutiens pour sa création et son développement. Ainsi, Provence Promotion a joué un rôle de catalyseur pour la mise en réseau de l’agence dans l’écosystème local. Lauréate 2015 de la Fondation EY pour les métiers manuels, Make it Marseille a également obtenu d’être accompagné dans ses démarches financières et juridiques.

Make it Marseille : 108 Rue Breteuil, 13006 Marseille

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X