Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Startup

Smart Cycle sélectionné dans le programme EDF “10 projets pour le climat”

Une application développée par une équipe d’étudiants de l’IAE d’Aix-en-Provence et de l’Université d’Aix-Marseille a été sélectionné dans le programme 10 projets pour le climat lancé par EDF. Elle s’appelle Smart Cycle.

Publié

le

Une application développée par une équipe d’étudiants de l’IAE d’Aix-en-Provence et de l’Université d’Aix-Marseille a été sélectionné dans le programme 10 projets pour le climat lancé par EDF. Elle s’appelle Smart Cycle.

Le 16 octobre dernier, un jury d’experts, mandaté par EDF, a selectionné dans le cadre du programme 10 projets pour le climat, 10 initiatives les plus innovantes dont celle de Smart Cycle. EDF entend ainsi poursuivre son engagement dans la lutte contre le changement climatique.
Chaque projet sélectionné par EDF bénéficie, depuis le 4 novembre, d’une campagne de crowdfunding sur le site Helloasso et d’une mise en avant sur la plateforme de mobilisation d’EDF. Depuis cette plateforme, chaque internaute a la possibilité de s’engager en faveur du climat sous la forme d’un vote et d’un partage sur les réseaux sociaux pour le lauréat de son choix . Pour chaque engagement partagé par un internaute, EDF versera 1 € au profit d’une des 10 organisations lauréates.

La start-up Smart Cycle bénéficie d’une campagne de financement participatif à hauteur de 48 000 € afin de lancer la première application web et mobile de recyclage participatif et solidaire. Si l’objectif est atteint, Smart Cycle pourra lancer dans les meilleures conditions, son application, et en faire bénéficier le plus grand nombre, notamment par le biais d’actions de communication et de sensibilisation aux problématiques de la production de déchets urbains, de la réutilisation, de la revalorisation, du recyclage… et du Recyclage Participatif.
En France, c’est 868 millions de tonnes de déchets qui sont produits chaque année dont 5,4 millions de tonnes d’encombrants avec 2,7 millions de tonnes de mobilier encore en état. Du côté de la population, 68% des Français se disent concernés par le recyclage et prêts à changer leurs habitudes de consommation et 38% déclarent avoir récupéré un objet jeté ou déposé sur le trottoir au cours des 12 derniers mois (source l’Obsoco 2014).

Smart Cycle – l’appli web et mobile de Recyclage Participatif et Solidaire
Inventée et portée par une équipe d’étudiants de l’IAE d’Aix-en-Provence et de l’Université d’Aix-Marseille, Smart Cycle est une plateforme web et mobile de revalorisation locale et solidaire des rebuts urbains de tous types (objets, équipements, matériels, matériaux, gravats, déchets…) qui fonctionne par géolocalisation d’objets trouvés, à donner ou échanger.
Gratuite pour les utilisateurs, cette application permet de géolocaliser les objets abandonnés ou à donner/troquer. Elle met en relation les utilisateurs et/ou transmet l’information aux différentes parties prenantes de la revalorisation et du recyclage alternatif des déchets. Elle incite au développement de méthodes locales de valorisation des déchets et le désencombrement des rues.
Le principe de fonctionnement de l’application :
Géolocalisation des objets en 3 clics via Smart Cycle
Visualisation des objets par recherche ou alerte
Mise en relation et/ou enlèvement et valorisation de l’objet

Un circuit alternatif et complémentaire de recyclage
Les particuliers peuvent récupérer les objets qui les intéressent pour s’équiper, la localisation des rebuts est ensuite transmise aux associations qui récupèrent pour distribuer à un prix équitable. L’objet est ensuite proposé aux professionnels, artistes et créateurs qui détournent les déchets, avant d’être proposé aux entreprises du secteur du recyclage.
Si le rebut n’a pas été enlevé par un utilisateur au bout de 12 heures, sa localisation est automatiquement transmise aux services de la mairie ou de la communauté de commune qui peuvent venir le récupérer et lui faire intégrer le circuit classique de traitement des déchets urbains.
Smart cycle 1Le projet, soutenu par Aix-Marseille Université, est fondé sur des valeurs telles que l’écologie et l’environnement, l’économie sociale et solidaire, l’économie circulaire et le développement durable qui sont chères aux porteurs du projet…

Pour soutenir Smart Cycle :
https://www.helloasso.com/associations/smart-cycle/collectes/recyclage-participatif-par-smart-cycle
https://objectif2degres.edf.fr/#part-social

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Accélérateur, incubateur, pépinière

Marseille : Mailinblack et Marseille Innovation s’allient pour apporter plus de sécurité aux start up et TPE

Publié

le

La cybersécurité est aujourd’hui un enjeu majeur et indispensable pour les entreprises, quel que soit leur taille et les menaces par email ne cessent accroître, d’où le partenariat signé entre Mailinblack, société marseillaise en forte croissance et leader en France et Marseille Innovation, la plus grande pépinière d’entreprises innovantes de la Région Sud. Mailinblack pionnier des solutions anti-spam a vu le jour à Marseille Innovation en 2003 et a choisi de s’y implanter pour faire de la sécurité une priorité. Incubée et accompagnée pendant 4 ans, Mailinblack s’est rapidement hissée aux côtés des success tories entrepreneuriales de la cité Phocéenne et de Marseille Innovation. Il était donc naturel pour Mailinblack de s’associer à Marseille Innovation afin de proposer des services aux startups incubées par la pépinière d’entreprises.
‘’ Nous sommes fières de proposer notre solution aux start-up de l’incubateur qui nous a vu naitre, et vraiment enthousiaste à l’idée d’impacter la région sud avec Marseille Innovation’’ souligne Thomas Kerjean, directeur général de Mailinblack.
Et Laurence Olivier, directrice générale de Marseille Innovation de rajouter ‘’Nous sommes conscients du manque de protection en cybersécurité des petites entreprises de la région sud. Notre objectif au sein de Marseille Innovation est d’accompagner les startups à développer et sécuriser leur business.’’
L’offre de Mailinblack est de protéger les entreprises et leurs collaborateurs des nouvelles menaces par email : malware, phishing, ransomware, spam… Elle est dédiée aux adhérents et anciens adhérents de l’incubateur, il faut simplement annoncer le code « Marseille Innovation » lors de la demande du devis pour y accéder. Elle comprend 70% de remise la première année sur les licences, l’option smtp sortant et les frais de mise en service. Une très belle opportunité pour les startups de Marseille Innovation qui souhaitent protéger leurs boites mails de toutes attaques informatiques.
Ce partenariat sera présenté lors d’un petit déjeuner dans les locaux de Marseille Innovation le 6 Mars 2020 prochain.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

La startup niçoise Vulog s’associe à Citymapper l’application spécialisée dans le calcul d’itinéraires urbains

Publié

le

Vulog, leader mondial des technologies de mobilité partagée, fait un pas de géant dans l’univers du MaaS (mobility as a service). La startup niçoise, décroche un partenariat avec la société londonienne, Citymapper, plateforme de recommandation de trajets créée en 2011 par Amat Yusuf, un ancien employé de Google. Active dans de nombreuses villes comme Londres, Berlin, Tokyo, Lyon, Paris et New York, l’application compte déjà plusieurs millions d’utilisateurs et affiche une présence dans 41 villes à travers le monde.

Des options toujours plus nombreuses

“Ce partenariat va permettre de jumeler les services de mobilité partagés” explique Grégory Ducongé, PDG de Vulog. C’est à dire qu’il permettra aux opérateurs de mobilité utilisant la technologie Vulog, de faire figurer leurs flottes de véhicules en autopartage dans l’agrégateur Citymapper. Un gain d’utilisateurs et de clients potentiels considérable. Pour les utilisateurs, les options de mobilité disponibles seront encore plus nombreuses, comprenant des vélos, scooters, trottinettes ou bien encore voitures. “Avec City Mapper, nous travaillons à la réalité de MaaS, en facilitant la vie des citadins, en rendant la mobilité agréable, accessible et durable” conclut Grégory Ducongé.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Le gouvernement veut déployer le programme “French Tech Central” dans les régions d’ici cet été

Publié

le

Cédric O, le secrétaire d’État chargé du Numérique l’a annoncé la semaine dernière, après avoir été expérimenté avec succès à Station F à Paris, le programme French Tech Central va être déployé dans toutes les Capitales French Tech. Ce programme, qui vient compléter l’accompagnement dédié aux entreprises en hyper croissance, French Tech 120, consiste à proposer un guichet aux start-up souhaitant communiquer avec des administrations de l’Etat, comme l’Urssaf, l’INPI ou la Banque de France et sera déployé dans plusieurs Capitales French Tech d’ici cet été.
“Les start-up se développent dans tous les territoires et avec elles, des milliers d’emplois sont créés partout en France, explique le secrétaire d’État chargé du Numérique dans un communiqué. ‘’Comme aujourd’hui à Paris, l’Etat se doit d’être à leurs côtés et répondre à leurs besoins spécifiques afin d’accélérer cette dynamique”.
Cédric O a expliqué qu’un appel à projets a été lancé afin que les Capitales French Tech qui le souhaitent se fassent connaître pour mettre en place ce service.

Un service gratuit destiné à toutes les start-up

Le programme French Tech Central est ouvert à toutes et tous et gratuit pour les entreprises. L’idée est de faciliter leurs échanges avec les services publics et les administrations grâce à des rendez-vous individuels ou des ateliers thématiques qui devront avoir lieu à un rythme de deux par semestre et porter sur des sujets liés au financement et au recrutement. Des correspondants seront nommés dans chaque région et seront rattachés aux correspondants nationaux dans les administrations les plus importantes. Toutes les Capitales French Tech ne proposeront pas nécessairement les mêmes programmes et s’appuieront sur les administrations présentes en fonction des besoins spécifiques des start-up de leur région.
Avec le programme French Tech 120 et l’engagement des transformations réglementaires et législatives nécessaires au développement de l’écosystème, French Tech Central est l’un des trois piliers majeurs de la mobilisation de services de l’État pour encourager les start-up actives. Avec ce programme, « le gouvernement veut faciliter l’émergence de start-up, accompagner leur croissance et valoriser leur action sur l’ensemble du territoire », a souligné Cédric O.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X