Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Accélérateur, incubateur, pépinière

Marseille : Les business angels, 1er financeur privé des start-up, selon l’ étude réalisée par l’incubateur de la Belle de Mai

Troisième et dernier volet de l’enquête réalisée par l’Incubateur Belle de Mai qui aborde la R&D et les différents financements à disposition des entrepreneurs.

Publié

le

Troisième et dernier volet de l’enquête réalisée par l’Incubateur Belle de Mai qui s’est intéressé, cette fois, à la R&D et aux différents financements à disposition des entrepreneurs.
51,2% des entrepreneurs interrogés ont fait appel à des laboratoires de recherche, écoles d’ingénieurs, Universités ou encore des services privés pour leur R&D. Pour la grande majorité d’entre eux, l’objectif est d’optimiser leur technologie et mettre en place des études consommateurs et usages. Une étape qui intervient à plusieurs stades de l’entreprise pour 33% d’entre eux
.

 

Des entreprises globalement peu protégées
Seulement 33% des entreprises ont breveté leurs services ou produits. Elles sont peu également à effectuer un dépôt à l’Agence de Protection des Programmes (81% ne l’ont pas fait).

Le financement public, fortement sollicité
70,7% des entreprises interrogées ont eu recours au financement public contre 56,1% pour le financement privé. Les dispositifs fiscaux d’aide à l’innovation tel que le JEI, CIR ou CII représentent 66,7% des entreprises.
Les Business Angels et le Venture Capital sont les premiers financeurs privés plébiscités par les entrepreneurs, avec des montants investis entre 900 000 et 2M €, devant les banques et le crowdfounding. Les montants investis vont de 300 000 à 500 000 € pour les banques.
Parmi les financeurs publics, l’aide BPI France est de loin la plus sollicitée à 66,55%, viennent ensuite les Prêts régionaux, les Bourses et les concours. Les entrepreneurs font appel à d’autres financeurs publics, tels que les Ministères ou DAP (Dispositif d’Amorçage de Provence), dans une moindre mesure. L’ensemble des aides publiques représentent des sommes allant de 20 000 à 300 000 €.

Enquête réalisée par l’Incubateur Belle de Mai au 2ème semestre 2017 auprès d’un panel de 42 entrepreneurs.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Accélérateur, incubateur, pépinière

CMA CGM signe un partenariat avec Business France pour renforcer sa contribution au développement des PME françaises à l’export

Publié

le

La signature a eu lieu le 6 septembre dernier au port du Havre en marge de l’inauguration officielle du nouveau navire amiral de CMA CGM, le géant des mers CMA CGM Antoine de Saint Exupéry, le plus grand porte-conteneurs au monde battant pavillon français. Etaient présents Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des finances, et Mme Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports.
La convention de partenariat que Rodolphe Saadé, Pdg du groupe CMA CGM a signé avec Christophe Lecourtier, directeur général de Business France, marque sa volonté de renforcer sa contribution au développement des PME françaises à l’exportation.
Le premier objectif de ce partenariat est de promouvoir le développement international des PME françaises des secteurs transports, logistique, mobilité et de l’industrie. Dans cet objectif, le groupe s’engage à mettre concrètement à disposition de PME préalablement identifiées par Business France son réseau d’agences en France comme à l’étranger et ses contacts professionnels, selon un communiqué de CMA CGM.
Autre engagement : l’hébergement de volontaires internationaux en entreprises (VIE), dispositif phare du soutien au commerce extérieur que gère Business France, dans ses locaux à l’étranger. Un levier non négligeable puisque CMA CGM, qui emploie plus de 30 000 personnes dans le monde, est présent dans plus de 160 pays et dispose d’un réseau mondial de 755 bureaux.
Le partenariat permettra également d’attirer des start-ups françaises et internationales à fort potentiel au sein du dispositif ZeBox, l’incubateur et accélérateur de start-ups lancé par CMA CGM cette année. Installé sur 800 m2 dans l’immeuble Le Castel de la Cité de l’innovation d’Aix Marseille, Ze Box a commencé ses activités en juin 2018 et le groupe maritime entend bien via cet incubateur profiter des opportunités de la révolution numérique pour créer des services à haute valeur ajoutée.
CMA CGM est également doté d’un fonds d’investissement dans les start-up porteuses de technologies innovantes, CMA CGM Venture, et a noué des partenariats avec divers acteurs pour accélérer dans ce domaine (Aix Marseille French Tech, Infosys, Alibaba dans le e-commerce…).

Facebook Comments
Lire la suite

Accélérateur, incubateur, pépinière

Après une phase d’expérimentation, l’incubateur Provence Travel Innovation lance sa première promotion

Publié

le

Créé en septembre 2017 par l’école supérieure de commerce ESCAET en partenariat avec Marseille Innovation, la CCI Marseille Provence et l’agence de développement touristique Provence TourismeProvence Travel Innovation est le deuxième incubateur de start-up spécialisées dans le tourisme en France, après le Welcome City Lab de Paris.
Après une phase d’expérimentation de 3 mois au cours de laquelle 3 start-up, Beforgo, Ouispeak et Gwiido, ont été accompagné sur la base d’une version Beta du programme, Provence Travel Innovation lance un appel à candidatures pour sa promotion 2018. Les entreprises innovantes de moins de 5 ans qui désirent développer leurs activités dans la région pourront y répondre et ont jusqu’au 3 septembre pour s’inscrire. Dix d’entre elles seront sélectionnées à la suite de cet appel à candidatures et d’une deuxième journée de pré-sélection qui se déroulera le 12 septembre.

6 mois d’incubation auprès d’experts du voyage
Les start-up incubées suivront des formations menées par des experts du secteur du voyage, notamment sur le financement et les aspects juridiques, techniques et technologiques. Avec l’aide de Provence Tourisme, les jeunes pousses de l’incubateur seront mises en relation avec des acteurs de la région pour mener leurs expérimentations sur le territoire. Elles seront également encadrées pour la préparation de leur pitch final et décisif.
Ce programme d’accompagnement se déroulera d’octobre 2018 à mars 2019, soit 6 mois, et sera facturé 5000 euros par start-up. Pour aider à financer le dispositif, chaque jeune pousse sera bénéficiaire d’une bourse d’amorçage fournie par la région ou encore d’une bourse French Tech de BPI.
Provence Travel Innovation cherche à attirer de jeunes start-up et les inviter à s’implanter en Provence afin de créer un écosystème de start-up aux concepts novateurs pour dynamiser et mettre en valeur le territoire.

Facebook Comments
Lire la suite

Accélérateur, incubateur, pépinière

Six start-up des Alpes-Maritimes intègrent le programme French Tech Champion 2018

Publié

le

Pas de vacances pour six start-up azuréennes sélectionnées pour intégrer le programme d’accélération gratuit French Tech Champions lancé par la French Tech Côte d’Azur le 12 juillet dernier au sein de la pépinière niçoise, la CEEI NCA.
Les jeunes pousses sélectionnées ont un potentiel de croissance avéré. Elles doivent avoir moins deux ans d’existence et avoir réalisé un chiffre d’affaires d’au moins 300.000€ sur leur premier exercice (ou avoir réalisé une levée de fonds auprès d’un fonds institutionnel). Toutes enfin sont implantées dans les Alpes-Maritimes : deux sont issues de la Métropole Nice Côte d’Azur (Avencod et Gérer ma boîte), deux sont sur la CASA, la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis (Teach on Mars, Net Solution Partner), une autre dans le pays de Grasse (It.brm) et la dernière a son siège dans le Pays de Lérins (Adastra Films).
Toutes seront suivies pendant ces six mois par des mentors issus des collectifs et associations du territoire, Nice Start Up, Telecom Valley, le Club des Entrepreneurs du pays de Grasse et Cannes is Up, dernière-née de la galaxie French Tech Côte d’Azur.
A l’issue du programme, les équipes startup/mentors seront évaluées sur l’atteinte d’objectifs quantifiables : Avoir atteint une croissance du chiffre d’affaires d’au moins 20% et/ou avoir réussi une levée de fonds auprès d’un fonds institutionnel.
L’une des six start-up se verra alors remettre une enveloppe de 10.000€ par la Fondation UCA, Université Côte d’Azur pour contribuer au développement de ses activités, ainsi qu’une couverture médiatique permettant de gagner en visibilité. L’entreprise bénéficiera également du réseau des mentors et des différents partenaires associés au programme French Tech Champion.

Les six start-up lauréates :

Adastra Films : société de production de contenus, courts et longs métrages inclus. Sa dernière production, The Strange Ones, est sortie en salles le 11 juillet.

Avencod : services de développement informatique à l’usage des entreprises, test compris, basés sur les talents d’autistes à fort potentiel et les compétences de collaborateurs porteurs d’un handicap.

Gérer ma boite : plateforme de gestion dédiée aux dirigeant de très petites entreprises, corbeille cloud pour récupération des documents, portefeuille de factures, notes de frais, extraits bancaires… Objectif : traduire le tout en informations synthétiques pour un pilotage optimal.

It.brm : logiciel de connexion entre les équipes ventes et administration.

Net Solution Partner : développe une solution qui permet de transformer la Big data en Smart data. La plateforme collecte, retraite et enrichit les données clients et permet d’activer des campagnes cross canal intelligentes sur le net ou sur mobile.

Teach on Mars : plateforme de formation digitale nouvelle génération, pour concevoir des programmes sur mesure à destination des entreprises et des formateurs.

 

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X