Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Logiciels, applications

Région Sud : Le comité régional de tourisme adopte l’application Waze pour fluidifier l’afflux des touristes

Publié

le

Face à l’affluence de certains sites touristiques, le Comité Régional de Tourisme (CRT) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a décidé de prendre des mesures afin de limiter et réguler la fréquentation des sites touristiques. Soulignons qu’ en 2017, la région Sud a accueilli 31 millions de séjours touristiques dont 6 millions de séjours internationaux, selon les chiffres communiqués sur son site officiel. Un bilan impressionnant mais qui s’accompagne de quelques désagréments. Une trop grande affluence sur certains sites peut en effet avoir des « conséquences environnementales », explique Loïc Chovelon, directeur général du CRT Région Sud. Certains lieux peuvent être dégradés et perdre en attractivité aux yeux des touristes, un effet que le CRT veut absolument éviter. Pour cela, l’organisme régional a décidé de s’associer avec Waze, l’application de navigation GPS pour mobile. Une association qui est une première mondiale !
Concrètement, les utilisateurs de l’application Waze sont informés en cas de difficultés d’accès ou de sur-fréquentation du site touristique vers lequel ils se rendent. Via l’application un message leur est envoyé pour lui conseiller de revenir à des horaires moins fréquentés, ou lui suggérer de privilégier un autre site proche.
La solution va être expérimenté sur deux sites, dans le Parc naturel régional du Verdon et les Ocres de Rustrel et de Roussillon avant de l’étendre à d’autres sites pour la prochaine saison touristique prévoit Waze.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Allauch : Sportall lance sa 1ère offre payante avec le média ‘’Fight Nation’’ dédié aux sports de combat

Publié

le

La plateforme 100% sport, Sportall, créée il y a à peine 5 mois à Allauch dans les Bouches du Rhône qui est accompagnée par l’incubateur marseillais Belle-de-Mai dédié au Multimédia et l’incubateur parisien de la Sportech Le Tremplin, poursuit son développement. La jeune pousse annonce la signature d’un partenariat stratégique avec le média ‘’Fight Nation’’, première plateforme numérique en Europe dédiée aux sports de combat et lancée récemment par Arnaud Romera, journaliste depuis plus de 20 ans, ancien président de la Ligue Nationale de Boxe.
« Nos Lives et nos émissions deviendront vite les rendez-vous incontournables de tous les fans français des sports de combat » avance Arnaud Romera, directeur général de Fight Nation.
Devenant la plateforme de diffusion de ‘’Fight Nation’’, Sportall va ainsi diffuser du contenu exclusif aux deux millions de fans de boxe, MMA, Karaté, en France et confirme ainsi son modèle « freemium » mêlant contenus gratuits et payants. Depuis 2020, ce sont plus de 20 disciplines sportives qui sont désormais disponibles sur l’application Sportall grâce à des contenus en direct ou à la demande.

Lire aussi :  Allauch : Sportall, la plateforme vidéo en streaming dédiée au sport, lance son application mobile gratuite

Une offre de lancement à moins de 30 euros par an

Plus de 2 000 heures de programmes sont déjà disponibles sur Fight Nation et 80 galas et combats seront diffusés en direct en 2021, dont les premières diffusions du MMA français. Sportall produira certains contenus live et les contenus éditoriaux seront ajoutés progressivement par Fight Nation.
Cette première offre payante s’intègre dans l’offre Sportall, disponible sur l’application Sportall lancée en novembre 2020 et sur le site internet https://tv.fight-nation.com récemment développé spécifiquement par Sportall pour ce média.
L’offre Fight Nation sur Sportall sera payante à partir du 1er mars, au prix de lancement de 29€99 pour la 1ère année. Par la suite, l’abonnement passera à 59,99€/an. Par saison, Fight Nation proposera plus de 80 soirées en live et en exclusivité impliquant les plus grands champions français.
« Cette première offre payante montre que la diffusion des sports premium est déjà possible sur Sportall. Elle ouvre la voie à d’autres annonces dans le courant de l’année 2021 » indique Thierry Boudard, PDG de Sportall.
L’offre est déjà disponible sur Sportall et permettra de regarder le combat du samedi 27 février en live : duel au sommet pour la première Fight Nation ! Le jeune Jaouad Belmehdi (10V • 0D • 3N) affronte chez lui, à Béziers, l’amiénois Sabri Sediri (13V • 1D • 1N) pour le titre vacant de champion de France des poids-légers. Une rencontre des plus indécises entre deux espoirs de la boxe hexagonale précédée de trois combats professionnels. Seulement sur Fight Nation !

https://www.sportall.fr/
https://tv.fight-nation.com

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Saint-Rémy-de-Provence : Betoobe annonce l’ouverture de 20 postes sur les prochains mois

Publié

le

L’éditeur de Saint-Rémy-de-Provence, Betoobe, accélère et lance une campagne de recrutement de grande envergure pour accompagner sa forte croissance en France. Les postes sont proposés au siège de l’éditeur dans la région marseillaise et pour certains en France en Télétravail.
Editeur d’une plateforme permettant de gérer l’intégralité du cycle de vie des flottes mobiles, Betoobe a réalisé en 2020 une croissance de plus de 300 % malgré le contexte de crise sanitaire qui a profondément ébranlé les capacités d’investissement des entreprises. Dans ce contexte, Betoobe a signé de nombreux nouveaux projets et prévoit de poursuivre sa croissance de l’ordre de 200 % en 2021. Betoobe va désormais réinvestir ses bénéfices pour faire évoluer sa solution et mener à bien de nouveaux projets.
L’éditeur souhaite donc étoffer ses équipes techniques, support et commerciales. En rejoignant Betoobe, les futurs collaborateurs intégreront une société dynamique qui positionne les valeurs d’innovation, d’expertise et d’excellence opérationnelle au centre de sa stratégie. Betoobe s’attachera à leur proposer un cadre de travail bienveillant où ils pourront acquérir en continu de nouvelles compétences et évoluer dans un environnement dynamique.
‘’Nous souhaitons recruter des talents qui désirent nous accompagner dans notre développement et évoluer dans une startup qui souhaite faire grandir ses équipes, clients et partenaires’’, précise Sébastien Reverdy directeur associé chez Betoobe. ‘’Betoobe est l’une des rares entreprises à permettre de travailler dans ces conditions pour le compte de clients toujours en recherche d’innovation et de solutions leur permettant de positionner la mobilité comme un axe clé de leur croissance à long terme.’’
Présentation de quelques postes ouverts chez Betoobe :
– Support Technique : technicien (ne) support à Saint-Rémy-de-Provence (13) et Salon de Provence (13) (plusieurs postes)
– Business Developer (Siège, Toulouse, Lyon, Paris)
– Chef (fe) de Projet (s) (Siège)

La description des postes est disponible à l’adresse suivante : https://betoobe.fr/recrutement/

Facebook Comments
Lire la suite

Blockchain

Marseille : Skeepers (Avis Vérifiés) rachète la start-up Surprise et parie sur la blockchain

Publié

le

Spécialisé dans l’expérience et l’engagement client, le groupe marseillais Skeepers (anciennement NetReviews), qui vient d’intégrer le classement Next40 des 40 start-up françaises les plus prometteuses, annonce le rachat de la start-up parisienne Surprise. Editeur du site Avis Vérifiés, la pépite française de l’engagement client, qui authentifie les retours clients de marques telles que Fnac, Darty, But, Carglass ou Sushi Shop, Skeepers a pour ambition d’être présent sur toute la chaîne de valeur de l’expérience client, de la découverte des produits en ligne au parcours d’achat, jusqu’au réengagement à travers des mécanismes de récompense et ce grâce à l’application Surprise et au protocole blockchain Sandblock développé également par les fondateurs de Surprise.

Surprise, l’application pionnière de la blockchain

Cofondée en 2017 par Sarah Diane Eck et Fabrice Bascoulergue, Surprise a développé une application qui permet à des marchands de proposer un mécanisme de récompenses « cashback » pour tout achat, physique ou en ligne, dans un commerce de proximité. Ces dernières sont calculées de manière à augmenter la visibilité et le chiffre d’affaires du commerçant, sans que celui-ci n’ait besoin d’une compétence particulière en marketing digital et sans perte de temps.
L’application repose sur le protocole blockchain open source Sandblock, un des projets les plus aboutis en termes de recherche et développement dans le domaine des rewards sur blockchain. Sandblock, c’est la volonté de créer un réseau décentralisé de partage de données et de valeur qui garantit aux participants la juste répartition des récompenses associées à la donnée (ex: récompenses clients suite à un achat ou à une review), la fiabilité des données remontées et une visualisation plus fine des mécanismes qui ont conduit à une récompense. Soulignons que la start-up Surprise a été retenue «solution de sortie de crise» par le gouvernement français à destination des commerçants indépendants en avril 2020.

Objectif : créer des synergies technologiques

Après avoir intégré son concurrent brésilien Trusted Company en 2018, et les pépites Mediatech-cx et Teester il y a quelques mois en France, le groupe Skeepers, maison mère d’Avis Vérifiés, se dote avec la suite logicielle de Surprise d’une technologie d’authentification et de traçabilité inégalée – ultime maillon de la relation de confiance entre marques et consommateurs – et d’une solution de reward extrêmement innovante. L’acquisition de Surprise dont le montant n’a pas été communiqué, va permettre entre autres à Skeepers d’augmenter le taux de conversion sur les demandes de reviews et récompenser les consommateurs sur la base d’indicateurs représentants la qualité d’une review ou d’une réponse déposée sur le système (qualité du texte, contenu additionnel type image ou vidéo). Aujourd’hui, neuf achats sur dix sont effet conditionnés par la consultation d’avis d’autres clients. Un système de récompense (réductions, bons d’achat, fidélisation…) peut ainsi être mis en place pour les avis les plus utiles à d’autres consommateurs.
Chacune des sociétés reste pour l’instant indépendante, même si le groupe marseillais qui compte désormais 245 salariés répartis entre Marseille, Nantes et la région parisienne et qui est déjà présent dans 44 pays, “réfléchit à des synergies technologiques” entre toutes les sociétés acquises.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X