Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Logiciels, applications

Région Sud : Le comité régional de tourisme adopte l’application Waze pour fluidifier l’afflux des touristes

Publié

le

Face à l’affluence de certains sites touristiques, le Comité Régional de Tourisme (CRT) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a décidé de prendre des mesures afin de limiter et réguler la fréquentation des sites touristiques. Soulignons qu’ en 2017, la région Sud a accueilli 31 millions de séjours touristiques dont 6 millions de séjours internationaux, selon les chiffres communiqués sur son site officiel. Un bilan impressionnant mais qui s’accompagne de quelques désagréments. Une trop grande affluence sur certains sites peut en effet avoir des « conséquences environnementales », explique Loïc Chovelon, directeur général du CRT Région Sud. Certains lieux peuvent être dégradés et perdre en attractivité aux yeux des touristes, un effet que le CRT veut absolument éviter. Pour cela, l’organisme régional a décidé de s’associer avec Waze, l’application de navigation GPS pour mobile. Une association qui est une première mondiale !
Concrètement, les utilisateurs de l’application Waze sont informés en cas de difficultés d’accès ou de sur-fréquentation du site touristique vers lequel ils se rendent. Via l’application un message leur est envoyé pour lui conseiller de revenir à des horaires moins fréquentés, ou lui suggérer de privilégier un autre site proche.
La solution va être expérimenté sur deux sites, dans le Parc naturel régional du Verdon et les Ocres de Rustrel et de Roussillon avant de l’étendre à d’autres sites pour la prochaine saison touristique prévoit Waze.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecole, formation

Qwant Junior lance une nouvelle version adaptée aux enfants de 6 à 12 ans

Publié

le

Qwant a lancé une nouvelle de Qwant Junior, son moteur de recherche sans publicité ni tracking adaptée aux enfants de 6 à 12 ans, avec de nouvelles fonctionnalités et une identité graphique repensée qui axe la navigation sur 5 grandes thématiques dédiées. Rechercher sur le web, trouver et suivre l’information, apprendre avec les programmes de l’Éducation Nationale, découvrir des jeux et des activités pour grandir et s’amuser, sont autant de fonctionnalités désormais réunies dans Qwant Junior pour les enfants, leurs parents et leurs enseignants.

Apprentissage du numérique par les nouvelles générations
Qwant Junior est accessible gratuitement depuis n’importe quel navigateur et également grâce à son application Android et Apple iOS. Plus d’un foyer sur deux avec enfant est équipé d’une tablette et selon l’étude(1) Junior Connect’ 2017, les 7-12 ans passent en moyenne 6h10 par semaine sur internet, et 24% disposent d’un smartphone personnel(2). Qwant Junior constitue pour eux un outil adapté, pour découvrir et faire découvrir toutes les richesses du web, en les protégeant des contenus haineux, violents et pornographiques et dans un environnement exempt de publicité.
Désormais, la majorité des académies de France a adopté Qwant Junior comme moteur de recherche pour les enfants avec des villes comme Rennes, Angers, Issy-Les-Moulineaux, Épinal, Nevers, Limoges, Nice, Cannes, Ajaccio…, qui en ont équipé leurs écoles primaires.

5 thématiques pour une expérience de navigation et de recherche renouvelée
La nouvelle version de Qwant Junior propose une toute nouvelle identité graphique qui axe la navigation de l’utilisateur sur 5 thématiques ; une mascotte et une couleur propre étant associée à chacune d’entre elles. Lorsque l’enfant fait une recherche, des contenus en
rapport avec les mots clés saisis et issus de différents univers (M’informer – Jouer – Faire des activités) sont également affichés sur la même page. En matière d’ergonomie, un mode sombre adapté sera aussi mis à la disposition des utilisateurs, tout en conservant les couleurs des différentes thématiques.
Qwant Junior est disponible dans son intégralité en langue française ainsi qu’en allemand, anglais et italien pour les thématiques Chercher et M’informer. Dans ces autres langues, les trois autres parties seront grisées et disponibles prochainement.

CHERCHER – C’est la page d’accueil de Qwant Junior. Au-delà du cartouche de recherche classique, une « vidéo du jour » est mise en avant ainsi que des vidéos catégorisées (actualités – influenceurs/youtubeurs – chaînes éducatives et pédagogiques). Des extras tels que le moteur de recherche inversé ainsi que le jeu des Incollables sont également affichés.
M’INFORMER –
 Dans cette partie seront présentés les résultats d’actualités correspondant à la recherche et sélectionnés dans un flux général de médias adaptés au 6-12 ans (1jour1 actu, France 24 Junior, National Geographic, GeoAdo etc). De plus, de grandes catégories de sujets qui intéressent les enfants seront aussi présentés aux utilisateurs tels que Société, Sport, Animaux, Culture et Sciences.
APPRENDRE – Il s’agit ici d’une liste blanche où tous les contenus proposés sont en rapport avec le programme scolaire défini par l’Éducation Nationale. Ils peuvent être triés selon plusieurs types (exercices ou cours) et niveaux scolaires avec les programmes de Mathématique, Histoire, Langue, Sciences… du CP à la classe de 5ème.
JOUER – L’utilisateur peut retrouver ici un ensemble de jeux issus d’une liste blanche, tous adaptés aux enfants de 6 à 12 ans. La composition de cette liste blanche est basée sur les recommandations des éditeurs de jeux et propose plusieurs catégories : Sport, Réflexion, Action, Dessin… De plus, un filtre « façon de jouer » est également proposé pour sélectionner les jeux selon si l’on veut jouer seul, à deux ou à plusieurs.
FAIRE DES ACTIVITÉS – Cette thématique présente ici à l’utilisateur des activités ludiques et éducatives. Comme dans la section Jouer, plusieurs catégories sont proposées : Activités manuelles (expérience scientifique, magie, fabrique d’objets), Lecture (recueil de blagues), Cuisine (recettes adaptées), Activités en extérieur (règle du jeu du ballon prisonnier par ex.) …

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

[VIDEO] Aix-en-Provence : Stations Bee’s et OnTracks s’associent pour une mobilité douce guidée intuitivement

Publié

le

C’est à l’occasion des Olympiades des Sports Populaires 2019 qui se tiennent à Aix-en-Provence (15 au 19 octobre), sur l’esplanade Mozart, que les deux start-up provençales, Stations Bee’s, spécialiste de la mobilité douce, et OnTracks, qui propose le premier GPS intuitif, ont officialisé leur partenariat en présence d’élus de la Métropole Aix-Marseille Provence.
Allier la qualité de service, le sport, la technologie et l’innovation, voilà l’ambition qu’affichent via ce partenariat les deux jeunes pousses. Il permettra ainsi à la start-up marseillaise OnTracks d’accélérer la commercialisation toute récente de ses montres connectées GuideWatches par son utilisation au sein du réseau de franchises Stations Bee’s. ‘’Le modèle de développement en franchise de Stations Bee’s est une réelle opportunité pour OnTracks de déployer sa solution au travers d’un réseau dense sur le territoire national et d’adresser les acteurs du tourisme et notamment du cyclotourisme, en plein essor.’’ précise Philippe Leca, Président de la société OnTracks.
De son coté, Station Bee’s proposera ce service inédit de guidage au bénéfice de ses clients finaux en complément de ses activités d’accompagnement. ‘’Nous avons la volonté d’élargir notre offre, de proposer des services toujours plus innovants à nos clients. Avec la solution de guidage intuitif de onTracks, nous leur offrons l’opportunité de se déplacer en toute sécurité et sérénité‘’ souligne Etienne Grodard, Président de la société Stations Bee’s.

Un service de location de vélos électriques innovant
En 2012, Etienne Grodard a cofondé à Aix-en-Provence l’enseigne Stations Bee’s, spécialisée dans la location de vélo à assistance électrique et opérée directement sur des lieux touristiques d’intérêt. Station Bee’s se positionne sur le marché en pleine expansion de l’éco-tourisme et du slow-tourisme, ou comment prendre le temps de découvrir une région.
Après s’être développé en propre dans la région aixoise avec deux magasins, le réseau s’est ouvert à la franchise en 2018, d’autant que pour Stations Bee’s, l’utilisation du Vélo à Assistance Électrique doit être accompagnée de services pour louer de façon simple et pratique. C’est pour cette raison que l’enseigne a mis en place un réseau de stations mobiles pour la location de vélos électriques dans tout le Sud de la France, et notamment le long de la ViaRhôna et de l’EuroVelo 8, deux hauts sites du cyclotourisme. Avec un modèle économique qui repose sur trois axes : la location, la vente et les services et une stratégie qui s’appuie également sur 3 axes ;
– Un service simplifié pour le client final via une plateforme de réservation,
– Un réseau de franchises présent sur tout le territoire de la région Sud et au-delà,
– Des propositions à thèmes : sportifs ou touristiques, avec ou sans accompagnement, et adaptées à chaque profil,
l’entreprise Stations Bee’s duplique son concept dans toutes les régions à fort intérêt touristique.
www.stationsbees.com

[Vidéo] Etienne Grodard, président de Stations Bee’s

Les GuideWatches, le premier GPS intuitif multi-usages
Créée en 2016 par Philippe Leca, il aura fallu presque 3 ans de développement à la start-up marseillaise OnTracks pour mettre au point sa solution de guidage intuitive via une montre connectée, déclinée en deux bracelets portés à chaque poignet, qui permet de suivre un parcours sans carte ni assistance vocale. Concrètement, l’utilisateur connecte ses montres en Bluetooth à l’application mobile OnTracks sur son smartphone. Une sélection de parcours lui est proposée par la communauté, en parfaite adéquation avec les habitudes, les performances et la localisation de l’utilisateur. Ce dernier sélectionne alors son parcours avant d’appuyer sur “Go” et ensuite, rien de plus simple, il range son téléphone et se laisse guider ! Dès qu’il faut tourner à droite, la montre droite vibre et donne les indications. Inversement, lorsqu’il faut tourner à gauche, la montre gauche vibre et donne les informations nécessaires. Sur l’écran de la montre qui vibre apparaît une indication visuelle fléchée montrant la direction à suivre en fonction d’un virage léger, normal, ou d’un demi-tour par exemple.
Commercialisé depuis le mois de septembre, l’application et les GuideWatches de OnTracks sont disponibles en différents packs selon les profils d’utilisateurs ; ‘active’ avec capteur cardio pour les sportifs (VTT, vélo de route, randonnée, running …), ‘mobile’ pour les urbains qui se déplacent à vélo, trottinette, scooter ou moto, et ‘nomade’ pour des touristes, des croisiéristes qui découvrent de nouveaux endroits pour la première fois. Les fonctionnalités sont adaptables, navigation, performance, temps et distance de parcours, cardio fréquence mètre… Quant aux prix, ils varient selon le pack choisi entre 179 € et 219€.
OnTracks a été récompensé de nombreuses fois : CES innovation Award, Huawei-Digital InPulse, Outdoor Show Industry Award, Bicycling Magazine Award, IOT Innovation World Cup, Inosport, …
www.ontracks.co

[Vidéo] Philippe Leca, président de onTracks

Photo de Une : (De gauche à droite) Philippe Charrin, maire de Vauvenargues, Etienne Grodard, président de Stations Bee’s, Philippe Leca, président de onTracks, Hervé Liberman, en charge des sports à la Métropole Aix-Marseille Provence et Martial Montoya, président du Cyclo sport Pays d’Aix.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Nice : Après le football et sept autres sports olympiques, My Coach lance My Coach Rugby

Publié

le

De gauche à droite : Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby ; Renaud Muselier, président de la région Sud et Cédric Messina, PDG de My Coach.

C’est à Tokyo, ville hôte de la Coupe du Monde de Rugby (‎20/09 au 2/11/2019) que Cédric Messina, fondateur et président de My Coach, a lancé vendredi 11 octobre My Coach Rugby, entouré de Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby et Renaud Muselier, président de la Région Sud.
Le rugby manquait au catalogue de la startup niçoise qui inclut déjà huit sports olympiques : football, cyclisme, volleyball, hockey sur gazon, surf, judo, équitation et handball. Disponible gratuitement sur iOS et Android, l’application mobile My Coach Rugby est destinée aux éducateurs de rugby. Véritable assistant numérique, l’application permet de gérer et d’organiser la vie de l’équipe via différentes fonctionnalités définies grâce à l’expertise de Christian Califano, ancien pilier du XV de France, associé dans le projet. Le plus dans ces fonctionnalités, le Media Center : une bibliothèque unique et riche en contenus pédagogiques (vidéos, exercices, conseils…) destinés à faire progresser les coaches de manière simple et ludique.
Avec sa nouvelle solution, My Coach, qui rappelons-le avait levé cet été 6,6 millions d’euros, entre dans un sport qui compte pas moins de 258.000 licenciés en France.

[Vidéo] Guillaume, entraîneur des M16 du Stade Niçois et utilisateur de My Coach Rugby revient sur les plus de l’application et son utilisation dans son quotidien d’entraîneur.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X