Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecosystème

Nice : Vulog s’associe avec Renault pour développer l’autopartage en équipant nativement les Zoé de sa technologie

Publié

le

Spécialiste des technologies d’autopartage mondialement reconnu, Vulog s’associe à Renault pour faciliter le déploiement des services d’autopartage. Les deux partenaires ont en effet annoncé le 21 mai que la société niçoise allait installer d’ici à fin 2019 la plateforme AiMA (Artificial Intelligence Mobility Applied), sa technologie de gestion de flotte, sur 2.500 ZOE électriques dès la construction du véhicule offrant ainsi une solution clef en main pour les opérateurs de service d’autopartage souhaitant se lancer ou agrandir leur flotte. Cette plateforme suffisamment complète optimise, par exemple, le pré positionnement des véhicules en fonction de la demande pour permettre à des néophytes de la mobilité de se lancer sur ce marché.

Grégory Ducongé, directeur général de Vulog

Vulog a déjà conclu des accords similaires avec les trottinettes électriques Segway et les scooters Mio car la conviction de la société, c’est que le marché de l’autopartage reste promis à une forte croissance. L’entreprise niçoise fondée en 2006 milite ouvertement pour l’abandon du véhicule personnel. Selon Grégory Ducongé, directeur général de Vulog, un véhicule en autopartage permet de supprimer ‘’10 à 15 véhicules personnels’’, et participe activement au désengorgement des villes. Très peu présente en France, l’entreprise compte parmi ses clients des entreprises du secteur de l’énergie ou de l’assurance, qui se sont appuyés sur cette plate-forme pour exploiter un service d’autopartage et n’avance que quelques projets avec des municipalités ou agglomérations comme à Belfort ou à Paris. En revanche, Vulog a essaimé sa solution d’autopartage dans le monde entier, des Etats-Unis à la Chine. La société équipe déjà 25 services de mobilité partagée dans le monde, de Madrid à Washington D.C. en passant par Copenhague. Cela représenterait, selon ses chiffres, plus de 11.000 véhicules et 90% de son business.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Air Liquide va ouvrir à Fos-sur-Mer la première station Hydrogène pour poids-lourds d’Europe

Publié

le

Si l’utilisation de poids-lourds à hydrogène est de plus en plus évoquée, encore faut-il un réseau de stations pour les alimenter. Et à ce titre, en matière d’infrastructures alternatives, l’Europe est très en retard en comparaison avec notamment le Japon qui accueille 117 stations d’hydrogène.
Le groupe Air Liquide vient d’annoncer la création d’une première station hydrogène française dédiée aux camions. Installée sur le site du groupe à Fos-sur-Mer, dans le département des Bouches-du-Rhône, cette station de 700 bars proposera une capacité d’avitaillement d’une tonne par jour. Elle permettra d’avitailler quotidiennement jusqu’à 20 camions. Sur le segment des véhicules lourds, ce projet va permettre de réduire les émissions de CO2 de 1500 tonnes/an
Construite dans le cadre de HyAMMED (Hydrogène à Aix-Marseille pour une Mobilité Écologique et Durable), cette station hydrogène est en partie financé par l’ADEME et est intégré au programme européen H2Haul. Elle bénéficie également du soutien de la Région Sud et de l’Europe via le FCH JU (Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking). Parmi les autres partenaires du projet figure des transporteurs et des acteurs de la grande distribution tels que Carrefour, Coca-Cola European Partners et Monoprix.
Attendue début 2022, la station alimentera une première flotte de huit camions de 44 tonnes spécialement conçus dans le cadre du projet. Au-delà des poids-lourds, la station pourra aussi accueillir des bus et autres véhicules utilitaires.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Mandelieu La Napoule déploie son dispositif de stationnement intelligent et connecté

Publié

le

Depuis début juillet, il n’aura jamais été aussi simple de se garer à Mandelieu La Napoule grâce au dispositif de stationnement intelligent et connecté mis en place par la municipalité. Dispositif qui indique, en temps réel, la disponibilité et la localisation des places gratuites, se situant aux alentours du conducteur.
Issu du ’’Plan mobilité 2020-2026’’ de la commune, ce projet doit servir à optimiser le stationnement gratuit et faire gagner un maximum de temps aux utilisateurs. Le parking des Ecureuils et ses 524 places gratuites situé au Centre-Ville est le premier grand équipement couvert à en bénéficier. A terme ce dispositif sera progressivement déployer, afin de couvrir d’ici la fin de l’année, une plus grande partie du stationnement gratuit de la commune, qui comporte près de 6 000 places. Cela concernera les parkings “en pleine voie”: parking du Bureau d’Accueil de l’OTC, Avenue de Cannes, parking “Mimosa/Escota”, ainsi que les parkings couverts “Carré des Arts” et “Absolu Cœur”.

Laissez-vous guider !

Deux solutions de guidage sont proposées : le guidage visuel au sein du parking et le guidage GPS à l’aide d’une application mobile gratuite disponible sur les stores.
Le guidage visuel consiste en l’affichage des places disponibles en temps réel sur un panneau situé à l’entrée. L’usager est ensuite guidé dans les allées par des diodes lumineuses au plafond : vert = place libre; rouge = occupée, bleue = place réservée aux personnes à mobilité réduite (PMR). A terme toutes les structures seront équipées de tableaux d’affichages permettant la transmission, en temps réel, du nombre de places disponibles. Une fois tous les parcs équipés, des panneaux urbains seront également implantés aux entrées de ville, comme en sortie de l’A8, pour indiquer le nombre de places disponibles à l’instant T sur le territoire.
Le guidage par GPS est permis grâce à l’application gratuite “Modality“, développée par ParkingMap, qui vous indique en temps réel les places disponibles et proches de votre position. Petit plus de l’application, elle mesure aussi la surface des espaces afin de proposer une place adéquate en fonction de la dimension du véhicule du conducteur.

Un dispositif aux multiples avantages

Le nouveau système présente trois avantages selon la mairie: le premier est, bien sûr, l’aide au stationnement pour les usagers, le second parce qu’il sera un outil de gouvernance et de statistiques de la politique de stationnement de la commune. Et, enfin, pour la police municipale, il sera l’opportunité de surveiller les véhicules ventouse. Grâce aux informations transmises en direct, sur des panneaux connectés aux entrées des parcs de stationnement, il sera plus facile de repérer les véhicules restant garés plusieurs jours d’affilée au même endroit. « Notre ville entre dans l’ère du stationnement connecté. Cette solution technologique a pour objectif de favoriser la rotation des véhicules et de lutter contre les véhicules ventouses.» explique le maire, Sébastien Leroy.
Enfin, c’est aussi une aide dans la lutte contre la pollution. En effet, la ville a estimé que près de 30 % des embouteillages de la commune étaient causés par des automobilistes cherchant un endroit où se garer, générant de la pollution et des nuisances inutiles.. Avec ces parkings intelligents les usagers n’auront plus à tourner des heures pour trouver une place et réduiront, par la même occasion, la pollution causée par le moteur de leur véhicule.
Sur l’année 2020, la municipalité de Mandelieu La Napoule a investi 700 000 € dans ce dispositif.

Facebook Comments
Lire la suite

BioTech, MedTech

Sophia-Antipolis : Median Technologies se voit attribuer le label ‘’European Rising Tech’’ par Euronext

Publié

le

Spécialiste de l’imagerie médicale de nouvelle génération, Median Technologies, The Imaging Phenomics Company (ALMDT) vient de recevoir le label ‘European Rising Tech’ qui récompense 98 sociétés particulièrement performantes parmi plus de 350 small & mid cap Tech cotées sur les marchés d’Euronext à Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne et Paris et opérant dans les Sciences de la Vie, les éco-industries ou le secteur des TMT (Technologies, Medias et Télécommunications).
Au 31 mai 2020, ces 98 sociétés labellisées totalisaient une capitalisation boursière de 23 milliards d’euros, pour 21 milliards d’euros négociés sur les marchés en un an, confirmant le fort engouement que manifestent les investisseurs pour les valeurs Tech cotées sur Euronext.
Décerné par Euronext, ce label salue la solide performance de l’activité économique et boursière de Median Technologies. Il est vrai que l’entreprise azuréenne créée en 2002 et basée à Sophia Antipolis avec une filiale aux Etats-Unis et une à Shanghai, reste sur un exercice 2019 très positif, avec 9M€ de chiffre d’affaires et une croissance de 41%. Et les bases sont tout aussi élevées pour 2020 avec un carnet de commandes établi à 38,3 M€ (+ 61,6%).
www.mediantechnologies.com

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X