Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecosystème

1969 – 2019, Sophia Antipolis a 50 ans

Publié

le

Imaginée en 1969 par le sénateur Pierre Lafitte, la plus importante technopole d’Europe regroupe aujourd’hui 2500 entreprises qui totalisent un chiffre d’affaires de 5,6 milliards d’euros et qui emploient près 40 000 personnes. Et pourtant à l’époque beaucoup étaient sceptiques !
50 ans après son lancement ambitieux, Sophia Antipolis est devenu un pôle mondial incontournable de l ‘innovation et de la recherche, la 1ère technopole d’Europe. Une référence mondiale dans 3 domaines d’activité : les technologies de l’information, les sciences de la vie et le secteur des écotechnologies. Un succès !
Et cette belle croissance devrait se poursuivre. En 2019, Sophia Antipolis va développer de nouvelles filières comme l’intelligence artificielle, les véhicules autonomes ou les biotechnologies. Sur un autre plan, l’un des enjeux du site aujourd’hui sera aussi de faciliter la mobilité par une circulation plus fluide et la construction de nouveaux logements. Les chiffres de l’immobilier de bureaux en 2018 ont pulvérisé des records avec plus de 40.000 m2 de transactions dans l’année contre 20 à 25.000 habituellement.

Jean Leonetti, président de la CASA (à droite) présente le programme des festivités du cinquantenaire en présence d’Alexandre Follot, directeur du Symisa.

Neuf mois de festivités
Pour les festivités du 50ème anniversaire, pas de manifestations extravagantes mais une successions d’événements, conférences, expositions, inaugurations pour la plupart traditionnels. Tout le programme a été dévoilé par Jean Leonetti, président de la communauté d’agglomération de Sophia Antipolis (Casa), lors d’une conférence de presse fin janvier au Business pôle de la Technopôle. C’est donc le 1er mars que ces festivités commenceront avec la création d’un logo humain réalisé par plusieurs milliers de Sophipolitains au stade des Bouillides à Valbonne. “L’ensemble des acteurs vont reproduire le logo du cinquantenaire pour bien montrer que c’est une réussite humaine“, souligne Jean Leonetti avant de lister les autres animations.  Ainsi au fil de l’année, auront lieu la labellisation 3IA en avril, l’exposition #BeSophia avec un grand débat sur la disruption des technologies le 13 juin, une date clé ! “C’est l’événement phare de la célébration des 50 ans”, explique Jean Leonetti. ‘’Un événement qui aura pour thèmeLes nouvelles technologies et leur rôle dans la construction de la société de demain.” Suivront l’inauguration du Bustram en septembre, le Village des Sciences et de l’Innovation en octobre, la 2e édition SophI.A Summit en novembre et pour finir en décembre l’enfouissement d’une capsule temporelle à l’occasion de la pose de la 1ère pierre du projet Ecotone.

Les temps fort du cinquantenaire :

Tout au long de l’année 2019, des moments importants sont attendus sur Sophia Antipolis.

1er mars : Création d’un logo humain: Ouverture officielle de la célébration des 50 ans de Sophia Antipolis. Plus d’un millier de participants (habitants, étudiants, salariés…) sont attendus pour créer un logo humain des 50 ans de Sophia-Antipolis. La cérémonie aura lieu au stade des Bouillides à Valbonne. S’inscrire sur le nouveau site de Sophia : Sophia-antipolis.fr

Avril : Labellisation 3IA : Sophia Antipolis, qui a été présélectionnée par le gouvernement avec Paris, Grenoble et Toulouse, accueillera peut-être un Institut Interdisciplinaire sur l’Intelligence Artificielle autour de deux grands axes : santé et biologie numériques et smart territoire. Le dossier final sera déposé le 29 février et la décision finale sera dévoilée courant du mois d’avril 2019

13 juin : Célébration du 50e anniversaire : L’événement phare de la célébration des 50 ans aura pour thème “les nouvelles technologies et leur rôle dans la construction de la société de demain”. Cet événement, sous forme d’une table ronde, a pour objectif d’ouvrir des pistes de réflexion prospective, pour mieux appréhender, comprendre et anticiper l’impact des nouvelles technologies et de l’innovation technologique sur la société d’aujourd’hui et demain.

13 juin : Exposition #BeSophia : Une exposition à ciel ouvert sur l’ADN de Sophia Antipolis sera également inaugurée le 13 juin, Place Bermond à Valbonne.

Septembre : Inauguration du Bustram : Le Bustram avec un habillage “spécial 50 ans de Sophia Antipolis ” sera inauguré en septembre 2019. Le projet a été lancé en 2013 par la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis. Il assurera la liaison entre Antibes et le Campus SophiaTech.

19 et 20 octobre : Village des sciences : 5e édition du Village des Sciences et de l’Innovation au Palais des congrès de Juan-les-Pins.

20 au 22 novembre : 2e édition SophI.À Summit : Plus de 1.300 personnes ont assisté à la 1re édition en novembre dernier.

Décembre : Pose de la 1ère pierre du projet Ecotone : Implanté aux Trois-Moulins, Ecotone, qui sera la nouvelle porte d’entrée de la technopole, est un projet qui s’inscrit dans la stratégie de développement de l’agglomération. Ce programme de 40.000m² sera réalisé par la compagnie de Phalsbourg et les architectes Jean nouvel et Manal Rachdi.

Décembre : Cérémonie de clôture et enfouissement d’une capsule temporelle : Une capsule temporelle dont l’objectif est de transmettre un témoignage du présent, sera enfouie sur le futur site d’Ecotone à destination des générations futures. Avec une ouverture prévue en 2069, elle comporte des objets représentatifs de notre quotidien, innovations, témoignages, messages et visions du futur…

Pour ses 50 ans Sophia Antipolis s’est également dotée d’une nouvelle identité visuelle et d’un nouveau site Web (sophia-antipolis.fr) en français uniquement pour l’instant. Sa version définitive, bilingue et opérationnelle sera présentée le 13 juin, lors de l’événement emblématique du cinquantenaire.

A l’occasion des 50 ans de Sophia Antipolis, la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis réalise une enquête sur la perception de la technopole de Sophia Antipolis.
Votre avis compte et vos réponses seront très utiles pour élaborer la stratégie de marque des prochaines années de Sophia Antipolis. Ce questionnaire est anonyme et ne vous prendra que quelques minutes. Merci par avance pour votre contribution !

Lien vers le questionnaire en français : https://fr.surveymonkey.com/r/sophia-antipolis-012019

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Economie numérique

La CCI Marseille Provence et Airbus Développement s’unissent pour accompagner des porteurs de projets

Publié

le

La CCI Marseille Provence (CCIMP) est la première chambre de commerce et d’industrie de France à signer une convention de partenariat avec Airbus Développement pour encore mieux accompagner les entreprises qui créent ou préservent des emplois sur le territoire. Cela s’est passé le 23 juillet dernier, au Palais de la Bourse à Marseille en présence de Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille Provence, et de Michel Sesquès, président d’Airbus Développement.
Filiale de développement économique de Airbus exclusivement dédiée à l’accompagnement des PME et start-ups et au soutien de l’innovation des territoires où le groupe est présent, Airbus Développement a une visée non lucrative. Ce rapprochement avec la CCIMP était donc naturel et la mise en commun de leurs actions profitera au développement économique et à l’innovation sur le territoire.

Une dizaine de porteurs de projets pour un accompagnement sur-mesure
Une dizaine de porteurs de projets, startuppers ou entrepreneurs en développement, identifiés par la CCIMP selon des critères bien précis, pourront ainsi se voir attribuer des prêts proposés par Airbus Développement (prêts participatifs, aide à la création, reprise, développement…).
En parallèle, des porteurs de projets, issus soit de l’essaimage technologique soit de plans de départs volontaires de Airbus Helicopters bénéficieront des services d’accompagnement sur mesure de la CCIMP, incluant par exemple pour les créateurs d’entreprises : un entretien découverte avec un expert à la création, de l’aide au montage du business plan, l’analyse et le montage du dossier de financement, une prise en charge des formalités de création d’entreprise, l’accompagnement par un expert pendant 6 mois, un suivi pendant 5 ans après la création pour permettre un point sur l’activité et sur les besoins techniques, financiers, réseaux etc.
Des parcours spécifiques seront aussi proposés aux repreneurs et aux franchisés. Tous les porteurs de projet bénéficieront de plus d’une mise en relation incluant entre autres l’intégration dans un club de jeunes entrepreneurs qui est en cours de création, une adhésion offerte pendant un an au Metropolitain Business Act (MBA) pour favoriser l’achat local entre grands donneurs d’ordre publics/privés et TPE/PME du territoire, participation aux évènements B to B proposés par la CCIMP (accueil nouveaux arrivants, RV Business Place…), accès au réseau de la CCIMP à l’international.
Nous souhaitions en effet nous appuyer sur l’expertise de la CCI Marseille Provence dans l’accompagnement sur mesure des porteurs de projets. Avec en tête favoriser la réussite de l’essaimage au sein d’Airbus Helicopters en particulier et de l’entreprenariat en général, au profit de la création d’emplois sur le territoire“, explique Michel Sesquès, président de Airbus Développement.

Depuis son origine en 1996, Airbus Développement a permis d’accompagner 1 008 entreprises sur toute la France tout en ayant créé ou conforté 13 000 emplois. Au total, 14 M€ ont été investis dans les cinq zones d’influence industrielle d’Airbus : Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Île de France, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Ce partenariat va nous permettre de faire grandir ensemble nos entreprises et notre territoire. Nous avons tous à y gagner : c’est une chance pour notre économie et nos emplois“, a affirmé Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille Provence.

Photo de Une : Jean-Luc Chauvin (à gauche) et Michel Sesquès signent une convention de partenariat pour soutenir les entreprises du territoire (Photo Claude Almodovar/CCIMP)

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Région Sud : Le Fundtruck de Sowefund boucle son tour de France fin septembre, à Nice, Toulon et Marseille

Publié

le

Le Fundtruck a repris la route pour sa 5ème édition! Le camion du financement sillonne la France depuis le 18 juin et sera sur les routes de France jusqu’au 27 septembre prochain. Il achèvera son périple 2019 à Nice, Toulon puis Marseille, dernière étape.
Créé en 2015 par la plateforme d’investissement Sowefund, le Fundtruck est le premier concours itinérant sous forme de roadshow. Le concept est simple, faire prendre la route à des jeunes entrepreneurs et les emmener à la rencontre de tous les membres de l’écosystème du financement de l’innovation : investisseurs, entrepreneurs à succès, représentants locaux, médias, etc. Pour cette édition, des partenaires régionaux et nationaux d’exception accompagnent le Fundtruck. Sowefund à l’origine du projet, le Groupe La Poste dans le cadre de son programme French Iot pour la deuxième année consécutive, ainsi que MediaTransports, la Tribune et Widoobiz.

3 minutes pour convaincre
À bord du Fundtruck, pas de présentation PowerPoint projetée. Les seules armes autorisées sont un micro, un tablier et 3 minutes pour rendre son projet unique. Pour les entrepreneurs finalistes de chaque ville, cet évènement est une occasion unique de tester leurs idées auprès de professionnels de l’entrepreneuriat et de convaincre le jury composé de professionnels de l’investissement et de membres actifs de l’écosystème. À chaque session, les porteurs de projets seront coachés par des entrepreneurs expérimentés, présents pour les soutenir et leur donner le maximum de conseils pour leur présentation. Les années précédentes, des mentors tels que Céline Lazorthes fondatrice de Leetchi, ou encore Xavier Court de Vente Privée avaient apporté leurs précieuses recommandations lors des différentes étapes.
Cette année le camion du financement traverse 14 villes de France : Bordeaux, Nancy, Troyes, Strasbourg, Amiens, Lille, Valenciennes, La Roche sur Yon, Nantes, St-Nazaire, Paris, et les 26 & 27 septembre, il sera à Nice, Toulon et Marseille.

Vous êtes un entrepreneur et vous souhaitez tenter votre chance ? https://fundtruck.com/candidater/

Facebook Comments
Lire la suite

Cluster, association

Avis aux gamers, Cannes Esport organise fin août les premiers ‘’Fortnite Trip’’ sur les îles de Lérins

Publié

le

C’est au centre international de séjour Fort Royal de l’île Sainte-Marguerite, face à la baie de Cannes, que se tiendront les premiers’Fortnite Trip’’ (24 au 26 août et du 27 au 29 août) destinés aux jeunes gamers âgés de 12 à 16 ans et organisés par la jeune association Cannes Esport Club.
Le “Fortnite Trip” est un séjour sous forme de stage de perfectionnement (3 jours en pension complète) dédié au jeu vidéo à succès Fortnite, l’un des jeux les plus joués au monde et disponible sur de nombreuses plateformes, développé par Epic Games et proposant différents modes de jeu, le plus célèbre d’entre eux étant le Battle Royal. Ce stage inédit, qui rappelle les “summer camps” américains, est également l’occasion de participer à un tournoi sur PS4/Xbox/PC®.  Lors des deux sessions, du 24 au 26 août et du 27 au 29 août, 48 joueurs en solo s’affronteront et les vainqueurs repartiront avec un ‘’cash prize’’ de 500 €.,
Au cours de ces deux séjours, un joueur professionnel Fortnite accompagnera, en tant que coach, les participants pour leur apprendre à gérer leurs émotions pendant les parties. Mais ce n’est pas tout ! Des activités culturelles et sportives seront également proposées aux participants ; épreuve de course d’orientations et tir à l’arc, le tout encadré par des professionnels. Faire de l’activité physique à côté doit permettre à ces jeunes de s’aérer les neurones et de mieux jouer ensuite.
“Faire de la prévention autour de l’addiction aux jeux-vidéo et du temps passé devant les écrans, c’est très important, explique dans les colonnes de Nice-Matin, Haïkel Rezgui, fondateur de Cannes Esport Club. Nous voulons aussi créer du lien et reconnecter ces jeunes à la réalité. Quand ils jouent en ligne, ils s’excluent, restent dans leur chambre. Ici, ils seront amenés à vivre ensemble en partageant leur passion commune et vivre une aventure humaine.”
La jeune et très dynamique association Cannes Esport-Club ne compte pas s’arrêter là en terme d’ambitions. Elle souhaite ainsi faire du jeu vidéo une discipline à part entière au sein de l’Académie de Nice et créer “une ligue académique” sur le jeu vidéo Fortnite.
En partenariat avec l’Académie de Nice qui est divisée en zones, nous avons déjà sélectionné 4 lycées de la région, explique le fondateur, à Cannes, Nice, Toulon et St-Raphael”. Les établissements choisis serviront de lieu de qualification pour tous les lycéens inscrits. Les 16 meilleurs de chaque lycée seront sélectionnés, soit 64 étudiants, et s’affronteront pour accéder à la finale qui se déroulera durant le Festival International des Jeux à Cannes en février prochain.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X