Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Evénements, initiatives et projets

Marseille : Découvrez questcequonfaitaujourdhui.fr, le générateur d’idées très utile en cette période de confinement

Publié

le

Les journées sont longues pendant un confinement et elles le sont d’autant plus si vous ne travaillez pas ou si vous avez des enfants qu’il faut occuper ! Et il y a certainement une question que vous vous posez tous les matins depuis 3 semaines ? Qu’est-ce qu’on fait aujourd’hui ?  A cette question, qui a suscité une multitudes d’initiatives sur le web et les réseaux sociaux depuis le début du confinement, l’agence de communication marseillaise Dunk, spécialisée dans les stratégies digitales et sociales, lance un générateur d’idées, un site pour tuer l’ennui pendant le confinement : www.questcequonfaitaujourdhui.fr
“ Comme beaucoup d’autres, nous avons ressenti le besoin d’être utiles à notre manière, avec notre savoir-faire et notre ton ” explique Germain Bos, président de l’agence Dunk ! “ Nous voulions créer quelque chose de ludique et viral pour s’occuper et se cultiver pendant les longues journées de confinement ”.
Réalisé en partenariat avec la société So-Buzz, éditeur de solutions Social Media Marketing, qui a conçu la plateforme technique, le site a été lancé le premier week-end d’Avril et à ce jour il comptabilise des centaines d’activités alternatives aux sempiternels Facebook et Netflix, telles que ‘’Écouter le live quotidien de Christine and the Queens’’, ‘’Réussir la tarte tatin comme Christophe Michalak’’ ou encore ‘’Apprendre à fabriquer ses produits d’entretien’’… pour occuper vos journées, une liste d’activités utiles (mais pas que !) est sélectionné et agrégé dans un moteur de recommandation.
Le concept se décline évidemment en social media avec :

où de nouvelles activités sont proposées quotidiennement !
Cette plateforme est évolutive et de nouvelles activités viendront la compléter chaque jour. Elle se veut aussi participative, il est possible de suggérer des activités en envoyant un mail à suggestion@questcequonfaitaujourdhui.fr

https://www.questcequonfaitaujourdhui.fr

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evénements, initiatives et projets

Emmaüs Connect lance la 1ère plateforme solidaire destinée à recueillir les dons de matériel usagé des entreprises

Publié

le

Alors que se tient du 21 au 29 novembre, la semaine européenne de la gestion des déchets, Emmaüs Connect dit ‘Stop au gâchis numérique !’’ en lançant LaCollecte.tech, la 1ère plateforme solidaire destinée à recueillir les dons de matériel usagé des entreprises (anciens ordinateurs portables, tablettes et smartphones) pour leur donner une deuxième vie. Convaincue que le numérique offre une opportunité unique de démultiplier les capacités d’insertion, l’association agit depuis 2013 pour que le numérique profite aussi à ceux qui en ont le plus besoin : les personnes en précarité.
‘’Cette crise sanitaire révèle à quel point il est urgent de changer d’échelle dans la lutte contre l’exclusion numérique. Nous avons l’ambition d’équiper plus de 50 000 personnes grâce aux dons des entreprises sur LaCollecte.tech’’ avance avec optimisme Marie Cohen-Skalli, co-directrice d’Emmaüs Connect.
LaCollecte.tech est né à la suite d’une étude BNP Paribas 3 Step IT qui constate que depuis le début de la crise sanitaire, 83% des entreprises françaises ont acheté du nouveau matériel numérique pour assurer la continuité de leurs activités à distance, et 33% ne savent pas ce que devient leur ancien matériel. Or 8 millions de personnes en France sont coupées d’un accès indispensable à internet faute de moyens pour s’équiper.

Une initiative soutenue par le Gouvernement

C’est la première fois qu’un réseau de collecte de bout en bout est mis en place par des acteurs sociaux sur du don de matériel numérique. Cette initiative inédite est soutenue par le Ministère de la Transition écologique, le Secrétariat d’Etat chargé de la Transition numérique, le Ministère de la Cohésion des territoires et le Haut-Commissariat à l’Inclusion dans l’emploi, qui appellent les entreprises de France à se mobiliser massivement pour faire don de leur matériel usagé à LaCollecte.tech, qui permettra d’équiper des personnes en situation de précarité sociale et numérique : ‘’On ne le sait pas toujours, mais l’impact environnemental du numérique se concentre à 75 % sur la fabrication des équipements comme les smartphones ou les ordinateurs. C’est pour cela que chacun d’entre nous doit veiller à utiliser le plus longtemps possible ces produits, ou à les réutiliser, les réemployer’’ explique Barbara Pompili, ministre de la transition écologique qui annonce également que son ‘’ministère donnera lui-même 50 ordinateurs à la plateforme LaCollecte.Tech.’’

Triple impact pour les entreprises

En faisant don de leur matériel numérique sur LaCollecte.tech, les entreprises s’assurent d’un triple impact : Social car elles permettent à des personnes en situation de précarité et exclues du numérique de s’équiper à prix solidaire. Environnemental car elles sont certaines que leur matériel ne devient pas un déchet électronique néfaste pour l’environnement et limitent l’impact carbone lié à la fabrication de nouveaux équipements. Economique car elles contribuent à l’économie sociale et solidaire en favorisant l’emploi de travailleurs en insertion au sein de filières de reconditionnement éthique.
Enfin cela permet également pour les entreprises de réduire leurs contraintes logistiques. 39% d’entre elles préfèrent en effet stocker leur matériel numérique usagé, souvent parce qu’elles ne savent pas vers qui se tourner ni comment s’y prendre pour le revaloriser. LaCollecte.tech leur apporte une solution, ouvrant qui plus est droit à une réduction d’impôt.

Pour en savoir plus : emmaus-connect.org

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Marseille : FASK (FAshion SKills) créé sa e-boutique, pour les fêtes de fin d’année : Le Noël des Créateurs

Publié

le

Association créée début 2019 par des personnalités issues des différents métiers de la mode et des spécialistes du développement économique et de l’emploi, FASK pour FAshion SKills réunit créateurs, fabricants, distributeurs, conseils, artisans, industriels, dans le textile, les accessoires, la maroquinerie, la bijouterie, la cosmétique, la parfumerie etc., et de contribuer au développement économique de cet écosystème sur l’aire Marseille-Provence-Région Sud.
FASK, fondé en septembre 2019 par Jocelyn Meire, agit comme un « club » permettant une mise en relation rapide entre ses membres, ils sont aujourd’hui 60, et proposant des opportunités de rencontres et de collaborations.
Lors du premier confinement, FASK a créé le collectif ‘’Les Couturiers Solidaires du Sud’’ dans le but d’aider les professionnels « non prioritaires » à se protéger, dans cette période si particulière où les masques (et les surblouses) étaient introuvables.
A l’occasion du 2ème confinement, FASK se mobilise à nouveau en créant dans un premier temps sa boutique online, Le Noël des Créateurs, dont le lancement se fera dès le 4 décembre 2020 pour les fêtes de fin d’année. Et selon la situation sanitaire et les autorisations, FASK imagine d’installer sa e-boutique dans un vaste concept-store organisé aux Docks Village de la mi-décembre, jusqu’au début de 2021. L’idée est donc d’aider l’écosystème de la mode en région Sud à survivre économiquement à cette période si complexe.
’L’objectif est d’aider les plus petits et les plus fragiles de nos membres : les créateurs de mode, souvent « jeunes » mais pas toujours, dont le business est parfois « petit » mais essentiel dans leur vie’’ précise dans un communiqué Jocelyn Meire. ‘’Tous les créateurs de mode et/ou porteurs de marque, dans le prêt-à-porter, le bijou, la maroquinerie, les accessoires, la cosméto, la parfumerie… qui ont des produits à vendre sont appelés à nous rejoindre’’ conclut le fondateur de FASK.

noeldescreateurs@fask.org
www.fask.org

Facebook Comments
Lire la suite

Evénements, initiatives et projets

A l’occasion du Grand Bain, La French Tech Aix-Marseille lance un Challenge national des start-up à impact

Publié

le

A l’occasion du Grand Bain 2020, la French Tech Aix-Marseille a décidé de mettre en lumière pour la première fois des start-up venues de toute la France avec le lancement d’un concours national baptisé « Le challenge des start-up à impact ». L’annonce a été faite par Mathieu Rozières, fondateur de Black Euphoria et vice-président de la French Tech Aix-Marseille, lors de la présentation le 12 octobre au Palais de la Bourse à Marseille de la seconde édition du Grand Bain prévue le 13 novembre au CEPAC Silo à Marseille.

Marseille, la capitale de la Tech à impact

Ce Challenge des start-up, qui avait été organisé seulement à l’échelon régional l’an passé, est co-construit avec la plateforme de crowdfunding Lita.co et French Impact (anciennement le Mouves), pour mettre en lumière et récompenser les structures françaises les plus impactantes qui répondent aux défis de demain pour rendre le monde meilleur. Le challenge s’ouvre donc aux start-up de France avec une ambition nationale, faire de Marseille, la capitale de la Tech en France.  ‘’Nous cherchons à faire de Marseille la capitale de la Tech à impact. Ça nous prendra deux ans, trois ans, quatre ans, mais nous ferons du Grand bain le grand sommet de la technologie à impact en France. Et nous ferons de Marseille cette capitale-là. C’est vraiment ce qui nous anime !’’explique Mathieu Rozières.
Un appel à candidature nationale sera lancé dans les prochains jours et dix candidats seront sélectionnés par un jury de spécialistes dans lequel aucun membre de la gouvernance de la French Tech Aix-Marseille ne sera présent. Lita.co aura en charge l’organisation du challenge et le jury sera présidé par le patron de la plateforme de crowdfunding. Toutes les French Tech françaises seront associées pour qu’elles relaient chacune sur leur territoire l’appel à candidatures. Deux places sur les dix seront toutefois réservées à deux pépites de la région. Les start-up sélectionnées pitcheront sur la scène du Silo tout au long de la journée et six prix seront remis sur scène en fin de journée.

Le Grand Bain, c’est aussi faire du Business

Cette année Le Grand Bain vous propose une nouvelle fois de plonger dans la Tech inclusive et durable. L’événement s’articulera autour de 5 thématiques, traitées sur différents formats ; la edtech, la health-tech, la ville durable, la culture numérique, la cybersécurité et la souveraineté numérique. Conférences, interviews croisées, pitchs et podcasts enregistrés en live se succéderons tout au long de la journée sur la scène du CEPAC Silo et dans le Grand hall plus communément appelé la « Salle des mamelles ». Le Grand Bain accueillera notamment des intervenants membres des Gafa, Facebook, Microsoft, Oracle, Amazon… sont ainsi annoncés, des responsables nationaux et internationaux, qui débattront sur les grands enjeux que la technologie bouscule et révolutionne. ‘’Nous voulons qu’il y ait des activistes, des penseurs, des universitaires, des urbanistes tel que Carlos Moreno… explique Mathieu Rozières, ‘’on mélange les approches de façon à ce que ceux qui vivent le Grand Bain soient inspirés ».
Pour appliquer de manière concrète les éléments de réponse soulevés sur la grande scène, des ateliers auront lieu tout à long de la journée pour proposer des solutions et services innovants aux start-up, étudiants et grands groupes du territoire. De plus, une scène ‘’investisseurs’’ se tiendra en parallèle des conférences pour offrir un moment d’échanges privilégié aux entrepreneurs du territoire avec des investisseurs et VCs. Trois loges seront également à disposition des participants pour permettre des rencontres efficaces one to one. Une application de networking sera  mise à disposition et offrira la possibilité aux participants de pouvoir se connecter avec n’importe quel intervenant et obtenir ainsi un rendez-vous de 10 minutes dans l’une des trois loges réservées à cet effet.
Enfin toujours soucieux d’intégrer une dimension artistique, créative et internationale à cette réflexion, le Grand Bain 2020 est cette année en partenariat avec Chroniques, la biennale des Imaginaires Numériques, portée par les associations Seconde Nature et Zinc, qui se déroulera du 12 au 15 novembre à Marseille et Aix. L’an dernier la manifestation était associé à la Fiesta des Suds.

Le Grand Bain et les contraintes de la crise sanitaire

Si 1000 personnes sont attendus le 13 novembre au Silo dans le respect des mesures sanitaires c’est-à-dire avec un siège sur deux occupé, la French Tech Aix-Marseille met en place une solution digitale pour accueillir le public en digital et en présentiel. ‘’C’est important pour nous d’investir le Silo, car on veut tous relancer l’économie’’ soulignait Mathieu Rozières en introduction de sa présentation. ‘’On a tous notre petite pierre à apporter, même si c’est la French Tech, on ne veut pas faire que du digital, mais aussi du présentiel », expliquait-il.  Toutefois pour permettre au plus grand nombre de participer à cette journée malgré les contraintes sanitaires, l’événement sera intégralement accessible au format numérique en s’inscrivant sur le site en prenant le tarif digital. Ce billet vous permettra d’assister en direct aux conférences et d’organiser des rencontres professionnelles virtuelles entre les participants, présents et à distance.

En bref : 
Le Grand Bain 2020, c’est le 13 novembre 2020 de 8h30 à 18h30 au CEPAC Silo à Marseille.
Le Grand Bain accueillera notamment les intervenants suivants : Gilles Babinet, Conseiller sur les questions numériques Institut Montaigne, Karine Picard, Directrice Générale Oracle France et Vice-Présidente EMEA Stratégie des Applications Cloud, Carlos Moreno, Urbaniste, Directeur scientifique de la Chaire ETI à la Sorbonne, Agnès Van de Walle, Directrice Division Partenaires et Startups Microsoft, Laurent Choukroun, Directeur Général et Co-fondateur Synergie Family, Laurence Devillers, Professeur en IA Sorbonne CNRS/LIMSI et Mathieu Nebra, Co-fondateur de OpenClassrooms.

Au programme :

  • De l’inspiration : 4 conférences, 3 interviews croisées et 2 podcasts enregistrés en live sur les grands enjeux de la tech inclusive et durable ;
  • Des échanges : des ateliers concrets pour accélérer le passage à l’échelle des startups du territoire et proposer des services innovants ;
  • Des rencontres : une application de networking dédiée, des loges pour des rencontres one-to-one en présentiel, une scène dédiée aux investisseurs et des rencontres startup / investisseurs qualifiées ;
  • Des solutions : la finale du challenge national des startups à impact du Grand Bain organisé en partenariat avec Lita.co, se déroulera lors de l’événement grâce aux votes du public. Les prix seront remis sur scène en fin de journée ;
  • Des découvertes : des parcours culturels et numériques interactifs grand public, en partenariat avec Choniques et PXN.

Plus d’infos, https://legrandbain.tech

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X