Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

3D, VR, AR

Aix-en-Provence : WiXar crée un module de formation immersive ‘’désinfection et nettoyage Covid 19’’

Publié

le

Spécialisée dans l’apprentissage immersif, WiXar, une start-up aixoise a développé une plateforme collaborative de Learning en réalité virtuelle et propose à ses clients des scénarios de formation en sur-mesure, personnalisables selon leurs besoins. Avec WiXar, la réalité virtuelle devient un format pédagogique puissant, ludique et inclusif. Cette technologie, bien que moins répandue que les MOOCS ou les webinars n’est pas nouvelle mais avec la crise sanitaire et le développement du télétravail et des cours à distance, l’apprentissage immersif se développe. Ses avantages pédagogiques sont avérés. Grâce à la VR, l’expérience est plus engageante et motivante pour l’apprenant. En devenant acteur du scénario de formation, il apprend plus vite et retient davantage. De plus, la multiplication des casques de réalité virtuelle joue un rôle considérable dans le développement de l’apprentissage immersif, avec un coût désormais accessible à nombre d’entreprises.

Mettre les agents de nettoyage en lumière 

Les agents de nettoyage, c’est la population prioritaire du projet de WiXar. Tout comme les donneurs d’ordre économiques dont l’une des préoccupations majeures est la réouverture des lieux publics. Face à l’épidémie que nous connaissons depuis plus d’un an, les agents de nettoyage ont un rôle crucial : ils sont aux avant-postes face au coronavirus, prenant des risques pour eux et leurs proches. Leurs actions vont être cruciales dans les mois et années qui viennent. Pour WiXar, il faut les former rapidement et efficacement en adaptant les gestes actuels aux risques émergents.

‘’Désinfection et nettoyage Covid 19’’

En proposant une formation immersive ‘’Désinfection et nettoyage Covid 19’’, la start-up va permettre de revaloriser cette profession mal perçue, en donnant des moyens à la hauteur des risques pour qu’ils s’approprient rapidement et efficacement les gestes utiles de protection, de nettoyage, de désinfection.
Cette formation est une chasse aux risques de contamination à la Covid-19 afin de former les agents d’entretien aux risques de contamination. L’immersion leur permet notamment de visualiser les zones à risques et de se former aux bonnes pratiques pour une décontamination efficace, afin de garantir aux clientèles un environnement safe et sain. En quelques minutes, la personne appréhende des situations diverses et apprend les gestes clés.
Pour ce module, WiXar a été récompensée par le comité interministériel du tourisme, Atout France et Welcome City Lab

Vidéo de présentation de la formation immersive ‘’désinfection et nettoyage Covid 19’’

L’apprentissage immersif en VR est ce qui se fait de mieux en terme d’outil

La réalité virtuelle offre la possibilité de se mettre à la place de son interlocuteur pour mieux le comprendre et répondre efficacement à ses attentes. Il est facile de comprendre son potentiel en matière de sensibilisation aux handicaps ou encore au sexisme. La réalité virtuelle possède le pouvoir de placer tout le monde sur le même pied d’égalité en arrivant à gommer les différences. Grâce à son aspect ludique, elle devient un outil d’intégration pour les profils les moins à l’aise avec la formation, rétablissant alors l’égalité des chances entre les apprenants.
Actuellement, WiXar travaille avec l’enseigne PicWicToys, chaîne de magasins de jouets issue de la fusion entre PicWic et Toys R Us. Le scénario de formation en réalité virtuelle créé par WiXar est à destination des futurs commerciaux et vendeurs. Il a pour finalité le développement de leurs qualités d’accueil et de conseil.  

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3D, VR, AR

Découvrez Mimesis, le masque de protection 100% réalisé sur-mesure, réutilisable et imprimé en 3D

Publié

le

Mimesis, c’est un masque de protection respiratoire pour praticiens médicaux, 100% sur-mesure, lavable des centaines de fois et imprimé en 3D à la forme de votre visage. Cette simple idée est née il y a 7 mois lors d’un brainstorming autour du Covid-19 mené au sein de l’équipe de la société Inovsys, spécialiste dans conception de pièces spéciales pour l’aéronautique ou l’énergie et implantée sur le Technocentre Henri Fabre, accélérateur d’innovations à Marignane. Ce masque est depuis réalisé par Inovsys en collaboration avec 3D Medlab également sur le Technocentre, spécialisée dans la conception et la production de dispositifs médicaux en impression 3D, et la société montpelliéraine Anatoscope, qui développe des solutions logicielles pour convertir tout type d’image médicale d’un individu en son avatar anatomique 3D en vue de la production de prothèses.

Le confort inégalable du sur-mesure

Sur la base d’un postulat plus poussé que la réalisation de produits standards qui inondent déjà le marché, la flexibilité de la technologie 3D est utilisée pour personnaliser au maximum le masque afin de le conformer à la morphologie du visage de son porteur et apporter un confort inégalable même sur de longues durées.
Nombre de praticiens du monde médical et paramédical vont devoir désormais se protéger quotidiennement et durant plusieurs heures de projections susceptibles d’être contaminées. Dentistes, orthodontistes ou infirmières font partie des premiers concernés auxquels s’ajoutent désormais tous les salariés d’entreprise qui doivent porter le masque quotidiennement.
Après de nombreuses itérations de designs et d’optimisations fonctionnelles, ce sont deux modèles de masques imprimés en TPU (polyuréthane thermoplastique) souple biocompatible, un élastomère aux propriétés adaptées à cet usage, et un dispositif de grille portant un filtrant haute technicité, qui sont proposés. Chaque masque est compatible avec le port d’équipements de protection individuelle et n’entraine pas la formation de buée sur les lunettes ni d’atténuation de la voix.
Pour le produire, il suffit de réaliser un scan du visage du porteur réalisable au moyen d’une application sur smartphone avant de le fabriquer par impression 3D.

Filtration garantie UNS1, l’étanchéité en plus

Les kits proposés comprennent un masque sur-mesure imprimé en 3D (avec une option de visière amovible), un système de fixation et un ensemble de filtres certifiés UNS1 par le gouvernement français et lavables 100 fois. Répondant aux exigences requises pour une utilisation professionnelle, les performances de filtration sont équivalentes à celle des masques chirurgicaux (norme NF EN 14683 : filtration > 95% des particules de 3 μm), tout en apportant une excellente étanchéité. Une alternative avec du tissu filtrant FFP2 à usage unique est en cours d’investigation.
Avec un kit complet, vous disposez de 2000 heures d’utilisation, soit 250 jours de protection (pour une fréquence d’utilisation de 8 heures par jour, en changeant de filtre toutes les 4 heures). Le coût à l’utilisation revient à moins de 30 cents.

www.AnatoMask.com

 

Facebook Comments
Lire la suite

3D, VR, AR

VIDEO | Aix-Marseille : Le salon Métierama ouvre ses portes en mode virtuel grâce à la start-up Immersive Colab

Publié

le

Pour la première fois depuis sa création, il y a 45 ans, Métierama, le salon de l’orientation, doit se réinventer face au contexte d’urgence sanitaire. Ainsi les deux rendez-vous régionaux fixés pour l’édition 2021* se tiendront cette année en virtuel. Une situation totalement inédite mais l’objectif de Métierama reste le même, permettre aux collégiens, lycéens et étudiants de 14 à 25 ans de choisir leur avenir professionnel ; voies professionnelles, alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation) et formations supérieures professionnalisantes.

Un salon en réalité virtuelle immersive

C’est grâce à une plateforme de réalité virtuelle immersive entièrement dédiée au salon que le dialogue s’instaure entre les jeunes et les professionnels des filières métiers représentés, les acteurs de la formation (alternance, apprentissage…), les collectivités locales, afin de leur permettre de construire un projet professionnel adapté et constructif et de valider leurs choix d’orientation.
En mode immersif dans un environnement 3D et grâce à des avatars que chacun aura créé, les jeunes peuvent découvrir, selon leurs choix, les métiers et les formations, en échangeant avec des professionnels et des spécialistes des formations métiers : Au programme, des discussions, chats, entretiens, dépôts de CV, etc…, une zone d’animation 3D ainsi qu’un plateau TV pour des interviews. L’outil est gratuit pour les jeunes, conçu en mode multi-joueurs en ligne, un univers bien connu des 14-25 ans.

Vidéo de présentation de l’espace Métierama

DAVEI, une technologie unique

La technologie utilisée, DAVEI pour Dynamique AVatariale en Environnement Immersif, a été conçue par Immersive-CoLab, une start-up marseillaise fondée et dirigée par Pierre-Yves Perez, président directeur général et chercheur au Lest Cnrs / IRTS. Accompagnée par 4 laboratoires de recherche, Immersive-CoLab développe depuis 4 ans des environnements et des outils pédagogiques et collaboratifs en s’appuyant sur la technologie de la Réalité Virtuelle Immersive utilisée dans les jeux multi-joueurs en ligne en 3D immersive, et optimise ainsi l’ingénierie pédagogique ou collaborative.

Vidéo : Pierre-Yves Perez nous explique l’origine de la technologie DAVEI appliquée au Métierama 2021 et comment cela se présente.

Si la formule immersive est concluante, Métierama pense à transformer son offre en plateforme de ressource en ligne disponible toute l’année. La plateforme pourrait également abriter d’autres événements, éducatifs, conférences et journées portes ouvertes. De son côté, Immersive Colab annonce le développement d’applications à destination des entreprises pour le télétravail et la collaboration à distance.

*Deux salons Métierama se déroulent au cours du premier trimestre :
Les 28,29,30 janvier 2021 de 9h30 à 17h30 pour le bassin d’Aix-Marseille
Les 12,13,14 février 2021 de 9h30 à 17h30 pour le bassin de Nice-Toulon-Avignon-Gap-Manosque.

Pour participer à Métierama, il suffit de vous inscrire sur la plateforme et télécharger le logiciel de connexion sur le site : https://calypso3d.fr/connexion

Vidéo de présentation d’Immersive Colab

Facebook Comments
Lire la suite

3D, VR, AR

Aix-en-Provence : Perspective[S] boucle un tour de table de 1,9 M€ pour digitaliser la France et l’Europe en 3D

Publié

le

La 3D est dans tous les métiers aujourd’hui” affirment Romain Senatore et Stéphane Kyles, les cofondateurs de Perspective[S] et respectivement président et directeur général de la start-up spécialisée dans les technologies interactives 3D (réalité virtuelle, réalité augmentée, web 3D, maquette et jumeaux numériques).
Implantée au cœur du Technopôle de l’Arbois à Aix-en-Provence, Perspective[S] s’est imposée dans ce domaine grâce à un moteur de programmation multimédia 3D conçu en interne, NX Graphics. De la maquette numérique en 3D pour la construction à la configuration de meubles sur-mesure tout en passant par la reconstitution de scène de crimes pour la Justice, une seule technologie !

Projet-TAKE IT IZI

Projet-Grotte-Cosquer

La start-up créée en 2013 a pris son essor dans la construction avec le BIM (Building Information Modeling), s’est déployée sur la culture / muséographie (elle intervient sur la reconstitution 3D de la grotte Cosquer à Marseille), l’industrie 4.0, sur le monde de la justice ou du commerce virtuel. Avec 7 ans de retour d’expérience sur les différents marchés, la société se positionne aujourd’hui comme un acteur de la transformation digitale par la 3D pour les entreprises. Les deux dirigeants expliquent  ‘’Notre constat est le suivant : la digitalisation est un besoin pour tous les corps de métiers. Or, certains métiers n’utilisent pas ou peu de nouvelles technologies ce qui peut présenter un désavantage concurrentiel dans un monde où la mondialisation est le maitre mot. Nous souhaitons donc répondre à l’évolution de ces entreprises en les accompagnant sur leurs projets de digitalisation’’.
La levée de fonds de 1,9 million d’euros annoncée par Perspective[S] fait suite à celle réalisée au cours de l’été 2018 de 500K€ pour finaliser ses travaux R&D. Pour ce nouveau financement, Région Sud Investissement, le fonds de la Région Sud conseillé par Turenne Groupe dans la gestion de ses participations, et deux investisseurs privés de l’innovation en Région Sud se sont associés aux actionnaires historiques de Perspective[S]. L’objectif de ce tour de table est de financer le développement de la société en France et en Europe dans le domaine des technologies 3D interactives.

Projet-REVE

Il doit aussi permettre à Perspective[S] de poursuivre ses projets et notamment celui sur le jumeau numérique (ou digital twin) commencé avec la solution REVE dédié au logement. ‘’Par ce développement nous commençons également à intégrer le BIM à nos projets pour assurer et faciliter le suivi du jumeau numérique. REVE est à l’origine de l’idée d’intégration du BIM, aujourd’hui nous souhaitons poursuivre le développement de projets de grande envergure comme la grotte Cosquer, pour laquelle nous réalisons la réplique virtuelle’’.
Perspective[S] poursuivra également le développement de Kotibé, un configurateur de meubles en temps réel ainsi que d’autres configurateurs développés notamment pour le bâtiment afin de permettre des conceptions collaboratives, l’idée étant de démocratiser l’utilisation de la 3D. ‘’Notre moteur, NX nous permet d’avoir de meilleures performances sur du matériel en utilisant moins de ressources, c’est par ce biais que nous facilitons la visualisation 3D’’.
Enfin, Perspective[S] entend poursuivre sa campagne de recrutement, notamment pour les profils informatiques. La jeune société a déjà recruté depuis septembre 5 personnes et compte atteindre les 14 collaborateurs d’ici la fin 2021. Perspective(s) table sur un chiffre d’affaires d’un million d’euros en 2020 et un doublement en 2021.
www.perspective-s.org

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X