Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecole, formation

Xavier Niel va ouvrir un 3ème campus de son Ecole 42 à Nice après ceux de Paris et Lyon

Publié

le

Il avait déjà un pied à Nice et sur la Côte d’Azur en devenant il y a quelques mois l’unique actionnaire du groupe Nice-Matin qui comprend les titres Nice-Matin, Monaco-Matin et Var-Matin. Aujourd’hui, l’emblématique entrepreneur Xavier Niel pose le second pied en annonçant l’ouverture à Nice d’une troisième antenne, après celles de Paris et Lyon, de sa prestigieuse Ecole 42.

Lancé en 2013 à Paris à la Station F, ce dispositif propose à tous l’accès à une école de codage de haut niveau, gratuitement sans diplôme, accessible à tous dès 18 ans. L’un des piliers de l’école repose sur l’implication et la motivation personnelle des candidats

Une pédagogie innovante qui repose sur l’apprentissage en « Peer-to-Peer ».

Il s’agit d’une formation participative, en “Peer-to-Peer”, innovante, adaptée au secteur du numérique, sans cours ni professeurs et basée sur l’intelligence collective plus que sur les connaissances théoriques. Il ne s’agit plus d’attendre que la connaissance soit dispensée par celui qui sait, mais d’aller la chercher soi-même en s’appuyant sur le collectif. Les étudiants sont donc en charge de leur propre réussite ainsi que de la réussite de leurs camarades, autour d’un cursus 100% pratique en mode projet mené dans un environnement de travail moderne et convivial, ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

La première promotion en janvier 2021

L’Ecole 42 s’installera à Nice dans ses locaux de l’avenue Simone Veil dans l’immeuble Nice Premium sur Nice Meridia à partir du mois de juin. Les lieux seront inaugurés en septembre. Les inscriptions seront prises dès juin, les formulaires d’inscription seront en ligne sur le site web de l’école www.42.fr, et le premier concours d’entrée sera organisé de septembre à décembre. La première promotion fera sa rentrée en janvier 2021.
Pour Christian Estrosi, qui s’est réjoui évidemment de cette installation, c’est une aubaine : “le secteur du numérique crée et va créer beaucoup d’emplois dans les mois et les années qui viennent. Nous nous devons d’anticiper ce besoin, d’implanter et de structurer des formations innovantes, agiles et adaptées pour proposer aux entreprises des codeurs compétents.
Cette Ecole 42 est ouverte à toutes et tous gratuitement et sans obligation de diplôme, et nous permettra donc de compléter des outils que nous avons mis en place, comme l’Ecole de la Deuxième chance, qui favorisent l’inclusion et l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi
” a ajouté le maire de Nice.
Cette école hors cadre est désormais déclinée en réseau ‘’42 Network’’, et est déjà installé sur quelques-uns des plus beaux spots du digital mondial, Tokyo, Sao Paulo ou Madrid.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecole, formation

Epitech Marseille renouvelle sa campagne ‘’#Adopte un Tech’’ afin d’aider les recruteurs à trouver les bons profils

Publié

le

Crise sanitaire ou pas, le monde du digital a toujours autant besoin de compétences informatiques et c’est l’une des raisons majeures qui fait que l’école d’ingénieurs en informatique, Epitech Marseille, organise pour la deuxième annèe consécutive sa campagne #Adopte un tech qui permet aux entreprises de trouver le ou les talent(s) qu’elles recherchent et de valoriser aussi l’alternance.
Contrairement à l’événement de l’an dernier, l’édition 2021 se déroulera en une journée, le 24 novembre 2020, en format virtuel.
22 étudiants en 3ème année sont actuellement disponibles (Cursus MSC Pro) qui maîtrisent des domaines aussi variés que l’IA, le Web, L’IoT, Le Big Data, la Cyber-sécurité, La Réalité Virtuelle, Le Cloud, E-commerce, E-santé, Greentech, FinTech.

Si vous êtes un recruteur en quête de talents dans le domaine informatique, il suffit de prendre un billet gratuit maintenant https://tinyurl.com/yxrd9t73 . Inscrivez-vous à l’évènement! Epitech Marseille vous présentera les profils présélectionnés et vous mettra en relation avec le candidat de votre choix. Premiers inscrits, Premiers servis !

Facebook Comments
Lire la suite

Ecole, formation

Sophia : Teach on Mars distribue les solutions e-learning de Cegos en Europe et en Grande-Bretagne

Publié

le

Grâce à un partenariat de distribution, les clients de Teach on Mars, leader européen du mobile learning ont désormais accès au catalogue e-learning Soft Skills du Groupe Cegos, le leader international de la formation professionnelle. Ce contenu premium est accessible aux clients de Teach on Mars dans l’Union Européenne, en Suisse et en Grande-Bretagne.
La start-up de Sophia-Antipolis édite une plateforme de formation digitale nouvelle génération pour les entreprises. Nativement mobile et sociale, elle s’appuie sur les dernières avancées en intelligence artificielle pour proposer des contenus pertinents aux utilisateurs et accélérer le développement de leurs compétences. Récompensée par de nombreux prix en France et à l’étranger, l’entreprise est le leader européen dans le secteur du mobile learning, avec des bureaux à Sophia-Antipolis, Paris, Milan, Londres, Bruxelles et Casablanca. Depuis sa création, la start-up a déployé sa solution auprès de plus de 130 clients internationaux (dont 70% du CAC 40 en France), dans plus de 20 langues et à travers plus de 90 pays dans le monde
Ce partenariat avec le Groupe Cegos s’inscrit parfaitement dans la vision Teach on Mars, celle de cultiver l’envie d’apprendre des collaborateurs des entreprises, grâce à une offre de contenus diversifiée en termes de format, de durée et adaptée à un environnement international.
Delphine Canon, VP Solutions de Teach on Mars, explique : ‘’Le catalogue de formation digital de Cegos, composé d’une centaine de titres, répond à ce cahier des charges via trois formats d’apprentissage répondant chacun à des enjeux de développement distincts : maîtriser des fondamentaux sur une compétence donnée, s’entraîner via des simulations vidéos de situations opérationnelles du quotidien, et enfin de consolider une compétence déjà acquise. Ces ressources pédagogiques pourront être utilisées par nos clients dans le Wall de leurs applications aussi bien que dans leur catalogue de formations. La disponibilité des contenus en 19 langues est également un atout de taille pour notre portefeuille de clients, majoritairement constitué de groupes internationaux.’’
De culture internationale et d’origine française, Cegos est, depuis sa création en 1926, un observateur et un acteur engagé du monde du travail et des entreprises. Cegos déploie une offre globale qui inclut formations individuelles ou d’équipes, conseil opérationnel, Digital Learning, Managed Training Services, projets internationaux de formation, solutions certifiantes et diplômantes. Et si Cegos engage un partenariat avec Teach on Mars, c’est parce que le groupe partage les mêmes convictions que la start-up en matière de learning & development.
‘’L’enjeu est encore plus prégnant avec la crise sanitaire mondiale que nous vivons et qui aura des répercussions importantes sur l’emploi et les modalités de travail’’ explique Pascal Debordes, directeur du réseau des partenaires internationaux du Groupe Cegos. ‘’La puissance de la plateforme et des contenus mobile native de Teach on Mars couplée au contenu premium de notre catalogue soft skills localisé en 19 langues est une réponse parfaitement calibrée aux attentes actuelles des entreprises.’’
Directement implanté dans 11 pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique Latine, Cegos est aussi présent dans plus de 50 pays au travers d’un réseau de partenaires et distributeurs, leaders de la formation et acteurs technologiques majeurs. Grâce à ce réseau, son catalogue e-learning centré sur les Soft Skills compte aujourd’hui près de 2,5 millions d’apprenants chaque année.

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

L’école Rocket School s’implante à Marseille et garantit un emploi dans le commerce et le marketing digital

Publié

le

Mettre la bonne personne au bon endroit, c’est le credo de Rocket School, une école d’un nouveau genre qui annonce un taux de retour à l’emploi est de 94%. “On est parti du constat que les entreprises du numérique peinent à recruter des profils qualifiés, alors qu’on a des millions de chômeurs” explique Cyril Pierre de Geyer, co-fondateur de Rocket School. Créée en 2018, l’école qui a des campus à Paris, Lyon et Nantes a déjà participé à la reconversion de plus de 400 personnes dans les métiers du numérique. Gratuite et rémunérée grâce à une alternance garantie, avec un recrutement basé sur la personnalité, sur les soft skills, et sans condition de diplôme.
Rocket School a vocation à tendre la main à tous ceux qui veulent s’en sortir. Nous sommes très sélectifs mais cette sélection ne se fait que sur la personnalité, pas question de diplôme, d’âge, de genre ou de religion.” ajoute Alexandre Lebègue, CEO Rocket School Marseille.
Grande École du Numérique, entreprise de l’économie sociale et solidaire et, tout récemment, lauréate des trophées #LetsGoFrance organisés par PwC sous le haut patronage d’Emmanuel Macron, Rocket School ouvrira à Marseille le 7 décembre prochain, à La Plateforme, campus d’écoles dédié au numérique créé par Cyril Zimmermann. Pour son lancement, celle-ci accueillera 25 à 30 apprenants en Business Digital, la promotion Apollo 17, avec pour objectif au premier trimestre 2021 d’ouvrir une autre filière en Growth Hacking.

Marseille : 7000 entreprises du numérique et plus de 8 milliards de chiffre d’affaires

Aix-Marseille qui représente 40 000 emplois dans le numérique, avec la création de 1000 postes supplémentaires chaque année, est une métropole d’innovation en forte croissance. La cité phocéenne se caractérise par une diversité d’activités qui couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur numérique : pourtant, 61% des projets d’embauches locales dans ce secteur sont jugés difficiles par les employeurs, contre 35% dans l’ensemble des secteurs (source : Maison de l’emploi Marseille). “Le problème actuel à Marseille et auquel nous comptons répondre, c’est que les profils commerciaux attachés au numérique sont principalement à Paris, alors qu’il y a de très nombreux talents ici qui ne demandent qu’à accélérer le développement de leurs compétences.” décrypte Alexandre Lebègue.
À ce jour et sans avoir encore ouvert ses portes, Rocket School Marseille a obtenu près d’une vingtaine de lettres d’intention d’entreprises intéressées par le recrutement de ses futurs apprenants. Les recrutements sont ouverts, les candidats sont invités à postuler en ligne et passer le test de personnalité avant embarquement en licorne vers les étoiles.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X