Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecole, formation

[VIDÉO] Marseille : MonClub 2.0 lance la première E-sport Academy de France

Publié

le

MCES Academy pour MonClub Esport Academy ouvrira ses portes début janvier dans le 11e arrondissement de Marseille et sera la première école de formation e-sport de France. Le projet est porté par 3 passionnés, Romain Sombret et Sandra Niellini-Sombret, tous deux diplômés de Kedge BS. Ils sont fondateurs du centre MonClub Futbol à Bouc Bel Air, associés du centre MonClub 2.0 à Marseille et sont également titulaire de la licence OM Ludiq Camp. Troisième larron, Loïc Morere, diplômé de l’ESBAM, designer, artiste et ‘’gamer’’ expérimenté. Tous les trois ont bien compris que ce secteur d’activité était une énorme industrie avec un potentiel incroyable et qui est en passe d’être reconnu comme un véritable sport.
Selon les investisseurs, ce domaine représente un marché considérable et très porteur… Aujourd’hui dans le monde, 323 millions de fans sont recensés et le nombre de joueurs ne fait qu’augmenter de mois en mois ! Avec ses 5 millions de consommateurs et ses 2 millions de pratiquants, la France est considérée comme le 7ème pays mondial et 3ème pays européen pour l’e-sport.

 

Etude France esport Médiamétrie

Construire à terme une équipe capable d’être dans le Top 5 français
Déjà propriétaire d’autres salles de sport – foot à 5, badminton et basket indoor -, Romain Sombret a aménagé à Marseille un espace de 200 mètres carrés pour y installer les écrans de 24 ordinateurs et six consoles de jeux. Pour le lancement de MCES Academy, 3 jeux ont été retenus : League of Legends, Fortnite et FIFA et pour chaque jeu, un vrai professionnel de l’e-sport sera le référent ainsi qu’un ancien athlète de haut niveau pour l’aspect sport. Comme toute discipline, une formation et un entraînement sont nécessaires pour exceller et participer à des compétitions face à d’autres joueurs. Or le souhait des trois fondateurs est de détecter et de former de jeunes talents de la région et leur permettre de rayonner dans la France entière dans les différentes LAN (local area network/rassemblement éphémère) organisées. En général, dans l’e-sport, le recrutement se fait en ligne : les équipes repèrent sur les plateformes les ‘’gamers’’ les plus talentueux… sans vraiment pouvoir les former ensuite. Romain Sombret, lui ne cache pas ses ambitions de monter à court terme une équipe de joueurs capable d’approcher le Top 5 français.

[Vidéo] Romain Sombret, cofondateur et CEO de MCES Academy

Mêler sport physique et jeu en ligne
Le concept développé par les trois cofondateurs est de créer une école alliant formation aux jeux et sport physique. Romain Sombret ne veut pas que les élèves passent l’intégralité de leur formation devant un écran. Aussi en plus des experts professionnels spécialistes des différents types de jeux, Fornite, League of Legends ou encore FIFA, MCES Academy s’appuie également sur l’expérience de deux anciens athlètes de haut niveau, deux jeunes retraités qui ont pour nom, Guy Demel, international ivoirien de football et l’ancien nageur, double champion olympique, Yannick Agnel. Leur rôle, intervenir et conseiller sur les aspects de nutrition, d’entraînement et surtout comment éviter le surentraînement, gérer le stress en compétition mais aussi créer un cadre pour éviter aux jeunes de “se sédentariser”.

[Vidéo] Yannick Agnel, référent sport pour MCES Academy

Objectif : ouvrir 10 salles en France avant l’international
Les cours mis en place au MCES Academy sont facturés 48 euros par mois pour deux heures de cours hebdomadaires et grimpent jusqu’à 144 euros pour huit heures chaque semaine. Des locations à l’heure (30 PC + chaises de gaming à disposition, fibre 1Go, consoles, VR…) seront également proposées et de nombreux événements, tournois, retransmissions e-sport… seront organisés.
L’ouverture de la salle MonClub Esport Marseille est la première pierre d’un projet très ambitieux qui vise à développer 10 salles similaires en France avant de se lancer à l’international dès 2020. La deuxième salle, de 150m², devrait ouvrir ses portes à Bouc Bel Air au sein du centre sportif MonClub Futbol dans le courant du premier trimestre 2019.
En attendant, MCES Academy Marseille organise les 8 et 9 décembre prochains un week-end Portes Ouvertes.

[Vidéo] Teaser MCES Academy

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cluster, association

[VIDÉO] Retour sur la Festive du CIP Med sur fond de remise de prix dont celui du DSI de l’année

Publié

le

Comme chaque année, à la veille des vacances estivales, le Club Informatique Provence Méditerranée a organisé sa Festive, une soirée conviviale à laquelle participent l’ensemble de ses adhérents. Cette année, l’événement a eu lieu le 5 juillet au Set Club d’Aix-en-Provence privatisé pour la circonstance. Plus de 80 personnes, DSI, RSSI, consultants avaient répondu présents à cette festive placée sous le thème ‘’White Party’’.
Plusieurs prix ont été décerné à l’occasion de la soirée. Celui du DSI de l’année décerné à Patrick Isler, DSI du journal La Provence. Celui du Partenaire de l’année, pour son implication dans la vie du club, est revenu à la société Coservit, éditeur de logiciels, représentée par François Mateo, dirigeant de l’entreprise et Dominique Lopez qui a participé l’an dernier à toutes les manifestations du CIP organisées à Aix-Marseille, Avignon ou Nice Sophia-Antipolis. Enfin, Ghislain Guyollot s’est vu remettre le Prix d’honneur du Président pour l’ensemble de son implication dans le fonctionnement de l’association.

(de G à D) Guillaume Goury , président du CIPMed, Dominique Lopez (Coservit),et François Mateo, dirigeant de Coservit

(de G à D) Guillaume Goury et Ghislain Guyollot

En amont des festivités, il a aussi été question de l’actualité du club commentée par Guillaume Goury, son président ; tout d’abord le soutien du club à la start-up aixoise Beelife qui a remporté le Grand Prix National de l’Entreprise Numérique – France Entreprise Digital – organisé par Le Monde Informatique en collaboration avec les plus grands clubs de DSI et RSSI français, les ‘’Diners des Décideurs IT’’ lancés cette année par Guillaume Goury qui se veulent conviviaux tout en ayant un contenu fort et enfin le parrainage pour la seconde année de la formation ‘’Manager en systèmes d’information spécialité Sécurité’’ proposée par l’école d’ingénieurs CESI Aix-en-Provence.

[Interview] Guillaume Goury, président du CIP Med sur le positionnement du CIP Med et son actualité.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecole, formation

[VIDÉO] Un ”serious game” conçu par CESI et Jeux conseils pour sensibiliser les étudiants à la cybersécurité

Publié

le

Les ‘’serious games’’ aussi appelés ‘’jeux sérieux’’ sont de réels outils de formation avec un potentiel immense mais encore trop peu exploité. Ce sont des outils ludiques d’apprentissage qui permettent de mettre en pratique une problématique sous forme de jeux en simulant des situations de travail que peut rencontrer un employé dans une entreprise et ainsi le préparer à des cas réels. Il peut donc être utilisé pour la sensibilisation des collaborateurs à leur environnement de travail mais aussi la cohésion d’équipe et le recrutement.
Sensibles à ces nouvelles méthodologies, l’équipe pédagogique et le fablab de l’école d’ingénieurs  CESI Aix-en-Provence, en partenariat avec la société Jeux conseils, ont conçu un ‘’serious game’’ sur la cyber sécurité afin de sensibiliser les étudiants en informatique à la cybersécurité. Le but de ce jeu appelé ”Cyberattaque” : Tous les sites de production des 25 sites de CESI en France sont attaqués par des hackers, le service informatique doit remettre en route le système d’information. Est ce qu’il réussira cette mission ludique en tenant compte des règles du jeu ?

[Vidéo] Philippe Fougeret, dirigeant de Jeux conseils et concepteur de ‘’serious games’’ personnalisables, explique à des étudiants de CESI Aix-en-Provence les règles du jeu ainsi que ses caractéristiques.

Dans le domaine de la sécurité, les objectifs des ‘’serious games’’ sont de sensibiliser aux risques, de prévenir et surtout d’adopter les bons comportements en cas d’exposition à ces risques, qui peuvent être multifactoriels. Les collaborateurs sont mis en situation réelle d’exposition au risque, et bénéficient donc de l’approche simulation permise par les ‘’serious games’’ pour améliorer leur compréhension du risque et de ses impacts, se préparer à agir in situ, et savoir comment réagir.
Pour CESI Aix-en-Provence, les étudiants concernés apprennent plus vite de nouvelles compétences et retiennent mieux les informations, par l’entraînement : la pratique permet l’acquisition rapide d’expérience ! De plus, l’école, spécialisée dans la formation en alternance utilise ce jeu également lors des rencontres ‘’étudiant / recruteur’’.

[Vidéo] Alors comment est venu l’idée d’intégrer un ”serious game” dans la formation des futurs ingénieurs informatiques spécialisés cybersécurité ? Comment est-il utilisé dans les cours classiques ? Quel rôle joue-t-il lors des rencontres ‘’étudiant en alternance / recruteur ? Les réponses avec Michel Riggenbach, responsable développement des métiers informatiques de CESI Aix-en-Provence.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecole, formation

Le lycée Sainte-Marie de Chavagnes de Cannes remporte le Prix Innovation et Digital IBM du 12e Concours CGénial

Publié

le

Ce sont en tout 22 projets innovants, interdisciplinaires menés en équipe, sur les 55 présentés aux jurés qui ont été récompensés le 25 mai dernier lors de la 12e finale du Concours CGénial. L’événement, fruit d’un partenariat entre la Fondation CGénial et le dispositif ministériel Sciences à l’École, s’est déroulé à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris et a pour ambition de valoriser l’enseignement des sciences et des technologies dans les collèges et lycées en distinguant les meilleurs projets scientifiques réalisés par des collégiens et lycéens de toute la France y compris d’outre-mer.

Ce sont deux étudiantes du lycée Sainte-Marie de Chavagnes de Cannes qui ont remporté le Prix Innovation et Digital IBM pour leur projet “À la recherche d’ET“. Pour expliquer les raisons de l’attribution du prix, Hélène Lyon, Directeur Technique, Modernisation Mainframe Europe d’IBM, souligné en leur remettant leur distinction, “Le jury a trouvé 2 passionnées d’extraterrestres et du vivant dotées d’une incroyable énergie et dynamisme qui ont su trouver un modèle mathématique”
Les lauréates visiteront le Centre de Solutions Industries & du Scale Zone, nouvel espace dédié à l’industrialisation de projets d’innovation entre start-ups et entreprises à Bois Colombes et bénéficieront d’une visite d’une exposition parisienne.
En 12 ans, le Concours scientifique CGénial a généré 3 107 projets et touché près de 63 000 élèves. Chaque édition amène de plus en plus de jeunes à aborder la science autrement grâce à la forte mobilisation des partenaires industriels et institutionnels.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X