Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Evénements, initiatives et projets

Startup Weekend Aix-Marseille, un véritable défi : créer sa start-up en 55 heures

Dernier événement des French Tech Weeks, la 11 e édition des Start-up Week-end s’est déroulée du 28 au 30 octobre 2016 à Kedge Management. 90 personnes participaient à ce challenge avec au final 14 équipes qui ont pitché devant un jury pour soutenir leur projet.

Publié

le

Dernier événement des French Tech Weeks, la 11 e édition des Start-up Week-end s’est déroulée du 28 au 30 octobre 2016 à KEDGE Business School . 90 personnes participaient à ce challenge avec au final 14 équipes qui ont pitché devant un jury pour soutenir leur projet. Le lauréat fut Ecodrop devant Géo Sentinelle et Caprice qui a obtenu également le prix coup de cœur.

Sneetch bdIls ont pour nom Mallap, Urban Démocratie, Sneetch, Caprice ou encore Géo Sentinelle. Ce sont cinq des quatorze projets qui ont été retenus pour pitcher devant un jury. Les trois premiers recevront des prix. «Le concept des Start-up Week-end est clair: Il s’agit de passer de l’idée au projet en 55 heures», a expliqué Stéphane Soto, directeur général d’Aix-Marseille French Tech, lors de la 11e édition qui s’est tenue à KEDGE Business School à Marseille. L’enjeu est important : il s’agit en fait de découvrir l’entreprise dans un cadre professionnel et convivial et de bénéficier de l’appui d’experts venus pour apporter leur aide à de futurs créateurs. Des porteurs de projets ainsi que des personnes mettant à disposition leurs compétences se rassemblent, le temps d’un week-end, pour travailler ensemble et tenter de développer divers projets. «Les participants sont amenés à relever un défi entrepreneurial de taille à savoir constituer une équipe autour d’une idée et créer une start-up en un temps record», précise Marie Breziski, l’une des organisatrices de cette opération. Cela dure en fait 55 heures du vendredi soir 18 heures au dimanche 22 heures. Le vendredi, chaque porteur de projet dispose de soixante secondes de pitch pour présenter son idée et faire appel aux types de profils qu’il recherche. Un vote sélectionne ensuite les meilleurs projets et donne lieu à la formation des différentes équipes en fonction de l’intérêt de chacun. C’est ainsi que le développement du projet s’opère jusqu’au pitch final.

200 000 participants par an

Préalablement à une séance de pitch training (entrainement pour la présentation finale), chaque candidat vient pitcher devant le jury composé d’entrepreneurs confirmés, d’investisseurs, de sponsors comme le Crédit Agricole Alpes Provence, Carrefour Innovation et Numérique, la Technopole de l’Arbois, la CCIMP, le PRIMI du Pôle Média de la Belle de Mai ou encore Atmel et ST Microélectronics sans oublier Google, Vimeo ou Evenbrite. Plusieurs partenaires ont apporté leur concours comme entre autres Sfc, Courtier cabinet d’avocat, Efficient Innovation, le Wagon. Le Start-up Week-end n’est pas ouvert qu’aux seuls initiés. On y retrouve aussi bien des étudiants que des professionnels (business développeurs, créatifs, programmeurs, chefs de projets, juristes, comptables, experts en marketing, en communication) ou simplement des personnes qui ont envie de lancer leur start-up, peu importe leur parcours ou leur métier. Les participants étaient venus cette année, d’Aix-en-Provence, de Marseille, de toute la région et même de Lyon et de Toulouse. Le succès est considérable : «Ce sont plus de 200 000 participants par an en France auxquels s’ajoutent dix mille personnes pour les aider», a souligné Marie Breziski. A Marseille, l’ambiance était assurée ainsi que la participation avec quelque 10 000 tweets en l’espace d’une soirée.

20161030_175522bdLa Vegas à l’horizon

C’est un concentré d’entrepreneuriat en 55 heures. «L’objectif est de donner «la pichenette» pour se lancer, de faire du réseau», a confié Bastien, l’une des membres de l’équipe Orbs. «J’ai travaillé en équipe, j’ai découvert la technologie, c’est un vrai challenge», a t-il rajouté. A l’issue de ces trois journées, les candidats ont présenté leur projet au jury qui l’apprécie selon plusieurs critères (validation du client, business model, exécution et design). Cette année, le jury était composé de huit professionnels dont Axelle Benaich de La Fabulerie et Céline Souliers de l’Incubateur de la Belle de Mai. Ecodrop, le lauréat a remporté un lot avec, entre autres, l’accompagnement du projet   d’une valeur de 5 000€ par Efficient Innovation, un bon d’achat de 1000 € par le Crédit Agricole Alpes Provence, un accès gratuit à un logiciel comptable par SFC et des conseils juridiques gratuits prodigués par Courtier. Les deux autres prix ont été attribués à Géo Sentinelle et Caprice avec des lots de moindre qualité.

Le prix du meilleur développement a été octroyé à Caprice, celui du design à Sneetch. Enfin, le coup de cœur du jury a été attribué à Délipad. Autre intérêt de cette épopée, la participation pour quatre d’entre eux à une délégation comprenant une quinzaine de start-up au salon de Las Vegas. Une aubaine pour ces jeunes pousses !

© Jean-Pierre Enaut

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Marc Schillaci, parrain de la prochaine opération ‘’Sésame jeunes talents’’

La 3ème édition de Sésame jeunes talents sera lancée le 25 septembre prochain. 40 jeunes diplômés de quartiers prioritaires auront comme parrain, Marc Schillaci le patron d’Oxatis.

Publié

le

Après Jean-Luc Monteil, président du Medef Paca, parrain de la première édition, et Danièle Prieur, avocate et présidente sortante d’Altafémina, marraine de la seconde, c’est Marc Schillaci, fondateur et président d’Oxatis qui sera le parrain de la 3ème saison de l’opération ‘’Sésame jeunes talents’’ qui sera lancé le 25 septembre prochain à la Coque, à Marseille.
Organisé par l’APEC PACA, cette troisième édition comptera 40 jeunes diplômés résidant dans les quartiers prioritaires d’Aix-Marseille-Provence métropole. Ils seront parrainés par des cadres ou chefs d’entreprises bénévoles. Ces derniers acceptent pendant un an d’accompagner un jeune diplômé et de lui ouvrir son réseau. Pour la saison 2017, le bilan s’avère positif. 89% des filleuls sont en poste, en stage ou en formation, contre 75% pour la première promotionPlus précisément, dix ont trouvé un CDI, 14 un CDD, 2 un stage et un est en formation.
Le programme Sésame Jeunes Talent s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de développement du parrainage et est financé par l’État.

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

[Vidéo] Créativité, Communication et Commerce, c’est la trame de #WhyDigital, organisé à Marseille en septembre

La règle des 3C pour aborder la transformation numérique dans les métiers du commerce.

Publié

le

Il avait créé #Shake, le salon e-commerce, il y a 4 ans, il lance à la rentrée de septembre un nouvel événement qu’il a appelé #Why Digital.
Hervé Bourdon, président notamment de la commission Marketing digital de Medinsoft, lâche l’information sur les réseaux sociaux, la région aura un nouvel événement à la rentrée de septembre, les 20 et 21 septembre prochains, et il aura lieu à La Coque et sur l’esplanade Henri Verneuil à Marseille.
#Why Digital, c’est l’événement qui s’adresse à tous les acteurs du numérique TPE et PME mais aussi et surtout à tous les commerciaux et les commerçants car il est question de transformation numérique… dans les métiers de la Performance commerciale !
Pendant deux jours, #Why Digital déclinera ses trois thèmes, la règle des 3C : Créativité – Communication et Commerce.
Explications d’Hervé Bourdon, organisateur de l’événement.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

[Vidéo] Le 1er Forum du Numérique, un événement très ”pédagogique” signé MEDEF PACA avec Syntec Numérique

Publié

le

Parfaitement conscient de l’importance des mutations technologiques en cours, le MEDEF PACA organise le 10 juillet prochain au Palais du Pharo de Marseille, avec le Syntec Numérique, le Conseil régional, le 1er Forum du Numérique dédié aux TPE-PME de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

A l’occasion d’un point presse organisé mercredi 14 juin, Jean-Luc Monteil, président du MEDEF PACA et Olivier Cazzulo, délégué régional Sud de Syntec Numérique, ont présenté les grandes lignes de cet événement régional, premier du genre, et qui pourrait d’ores et déjà connaître une suite et s’imposer comme LE rendez-vous incontournable des TPE/PME.
Ce Forum qui accueillera Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État en charge du Numérique, ambitionne de répondre à un objectif précis : aider les petites et moyennes entreprises à oser et réussir leur transformation digitale !
Etre le plus pédagogique possible ! Voilà le ‘’maître mot’’ du forum. Toutes les études récentes réalisées sur la transition numérique démontrent la méconnaissance de la majorité des TPE/PME ; Peu d’entre eux perçoivent dans les transformations en cours des opportunités de développement.
Les chefs d’entreprise de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont à 67%* une perception positive de la transition numérique… mais seuls 46%* pensent que le numérique est un facteur partiellement ou totalement innovant.
30%* trouvent les questions de la transformation numérique intéressantes mais demandent encore à être convaincus.

Au programme : plénières, tables rondes, rendez-vous B to B, témoignages d’entreprises régionales et ateliers rythmeront la journée. Un village des solutions, regroupant des entreprises et des start-up du numérique, proposera des outils et services pour aider et accompagner les TPE/PME à relever le défi du digital.

Jean-Luc Monteil, président du MEDEF PACA, présente la philosophie du 1er Forum du Numérique, comment le rendre le plus pédagogique possible et quel intérêt il y a pour les TPE/PME à venir !

*Source CCIR PACA – Juin 2017

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X