Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Cluster, association

# Smart City : Les 13 propositions de Medinsoft, du GAMI Métropole et du Club Marseille Métropole sur la Mobilité AMPM

Ce sont 13 Propositions concrètes pour 2018/2019 destinées à faire de notre territoire une smart Métropole, à base de systèmes ouverts, communicants et interopérables.

Publié

le

Les grandes métropoles européennes sont le cœur de la croissance économique des territoires, celles-ci concentrent les plus grandes entreprises, universités et sont devenues de grands centres touristiques. Elles souffrent d’une problématique forte liée aux transports, une augmentation de 10% du nombre de véhicules en circulation impactant de plus de 50% les temps de trajets.
La mobilité reste un enjeu prioritaire et partagé par tous en vue de conduire une politique de développement économique durable. La métropole et la région disposent des compétences d’organisation des réseaux de transport, celles-ci peuvent mettre en œuvre des solutions à court, moyen et long terme nécessitant des tranches d’investissements de natures très différentes.
Les villes et territoires intelligents se décrivent prioritairement autour de trois axes :
Vie durable : Environnement & économie verte
– Attractivité : Transport & Mobilité
– E-Administration, Services aux citoyens

Le diagnostic
Notre Métropole est atypique car polycentrique et compte dès à présent plus de 6,5 Millions de déplacements par jour. Son urbanisation est diffuse, ses terrains multiples et son développement économique est essentiellement périurbain. Elle compte de nombreuses zones d’activités bâties autour d’Infrastructures structurantes (ZI, Port, …)
Le constat est aujourd’hui partagé par l’ensemble des acteurs réunis autour des commissions ”Mobilité” de Medinsoft, du GAMI, la commission Grande Accessibilité, Mobilité et Infrastructures d’Aix-Marseille Métropole et du Club Marseille Métropole et confirmé par les priorités de l’agenda de la mobilité.
En synthèse :
– Les réseaux de transport routier sont saturés
– Le système de transport public est à adapter
– L’intermodalité 2.0 est à développer (interconnexions facilitées)
– L’impact sur la qualité de vie est à maitriser
– La prise en compte des personnes à mobilité réduite (personnes âgées / handicapées) est à accélérer
De nombreuses populations souffrent d’accessibilité à l’offre de mobilité inégales selon les territoires. Ceci aura un impact concret sur les générations Y et Z moins motorisées que leurs ainés (fracture de mobilité).
Les déficit d’accès à l’emploi et les freins générés à la croissance économique font porter un risque majeur de mobilité des cadres vers d’autres régions.
L’accessibilité à la zone aéroportuaire porteur d’un développement marché réel pour la métropole est aujourd’hui saturé, tout comme de nombreuses zones accueillant les entreprises porteuses d’innovation (Aix les Milles, La Ciotat, Les Paluds, …)
La vision à 20 ans
Ce territoire doit à présent lancer des opérations de structuration des accès à ses pôles d’activité afin d’y accueillir les futurs champions de la croissance économique, tout en accompagnant la nécessaire transition numérique des entreprises de la Métropole.
Nous disposons de nombreuses pépites économiques qui vont écrire l’avenir de nos territoires, de leurs emplois et habitants. Les principaux axes de croissances sont autour des enjeux numériques, industriels, santé, services, tourisme, …. mettant à l’épreuve les connexions entre les différents bassins qui ne formeront alors qu’un sous la forme d’une hyper-métropole consolidée.
Ceci nécessite impérativement pour les vingt prochaines années une adaptation massive et mettre en phase des infrastructures de transport par étapes clés :
– Point d’échanges à haute densité de trafic (Gares, Ports, Aéroports)
– Cœur de réseau “armature” à très haut débit sur les grands corridors Métropolitains
– Réseau de “rabattement” à haute densité qui assure la capillarité des territoires
– Bouquet d’offres innovantes pour couvrir les usages liés au dernier kilomètre
Les chantiers structurants de l’agenda de la mobilité sont orientés vers une amélioration de l’offre de services :
– Abonnement au ticket Métropolitain
– Priorité au numérique et au mobile
– Un système de mobilité au plus près des usagers
– Un label de qualité Premium à échéance 2020
– Développement du métro et tramway sur Marseille
– Le METROEXPRESS pour la mobilité métropolitaine à échéance 2025
– Partage de la voirie
Les outils déployés dans le cadre de l’agenda de la mobilité devront rapidement adresser une double problématique de fiabilisation des transports et de prédictibilité des temps de trajets.
Des propositions concrètes
13 Propositions concrètes pour 2018/2019 et faire de notre territoire une smart Métropole, à base de systèmes ouverts, communicants et interopérables :
Chantier #1 Optimisation de la voirie
• #1 Covoiturage Particuliers :
• #2 Développement des parcs de stationnement relais, Stationnements collaboratifs
• #3 Généralisation des sites propres pour les Bus interurbain sur BAU, voire pour les covoitureurs
• #4 Stationnement 2.0 (politique tarifaire, prédictibilité, véhicules ventouses, …)
Chantier #2 Optimisation du temps des personnes
• #5 Mobilité des enfants : Big data des horaires 7h30 / 8h / 8h30 ….
• #6 Tarifs préférentiels pour écoliers et étudiants (tout cycle)
• #7 Transports Connectés 4.0 (wifi, 4G, portail de services, ….)
• #8 Application mobile métropolitaine de covoiturage
Chantier #3 Optimisation de l’information aux utilisateurs
• #9 Bornes interactives pour les parkings en bordure de ville + Application Mobile
• #10 Faire du “pilote” un service d’avant-garde d’intermodalité + Application Mobile
Chantier #4 l’Optimisation du fonctionnement des zones d’activités
• #11 Aménagement de nœuds d’échanges clés (Vitrolles,….)
• #12 Solutions de desserte du dernier kilomètre (navette autonome, …)
• #13 Généralisation des technologies visant à optimiser la chaine logistique (serrure connectée, QRcode, …)
Toutes ces propositions sont structurantes pour assurer un succès rapide de l’agenda des transports métropolitain tout en optimisant les coûts de mises en œuvre (Capex) et de fonctionnement (Opex).
Certaines de ces propositions font déjà l’objet d’expérimentations dans le cadre de la commission Smart City de Medinsoft :
• Piétonisation des rues (bornes escamotables + LAPI)
• Caméras routières de nouvelle génération (comptage du nombre de sièges en mobilité)
• Big Data météo, transport, vacances > Analyse Prédictive (Waze, Twitter, …)
Les résultats seront présentés dès le mois de Mars aux différents acteurs de la mobilité de notre Métropole.

Les groupes de travail se sont réunis à de nombreuses reprises afin d’aboutir à ces 13 propositions concertées pour une Métropole attractive à tous les niveaux en capacité d’assumer son destin d’acteur clé dans une économie mondiale.
L’enjeu de ces propositions est d’accélérer la mise en œuvre du plan de mobilité tout en optimisant drastiquement son coût d’implémentation. Ces actions ciblées, réalisable rapidement et soutenables financièrement doivent être le fer de lance visant à légitimer l’opérationnalité de l’agenda de la mobilité dès à présent.
Ces propositions sont versées aux membres des commissions mobilité et plus généralement à tous les acteurs économiques et sociaux impliqués dans la construction métropolitaine.
Rendez-vous est donné aux parties prenantes afin d’engager la mise en œuvre concrète de ces chantiers par des actions pragmatiques visant à garantir la bonne compréhension et acceptation de tous les usagers et ainsi garantir le succès de la mise en œuvre des investissements de l’agenda de la mobilité.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cluster, association

Aix-en-Provence : Le Forum Medinjob s’installe à La Verrière le 4 avril et propose 400 postes IT en CDI

Publié

le

Comme c’est le cas depuis neuf ans, il y aura bien cette année deux Forums Medinjob, mais au lieu de se tenir après la rentrée de septembre et à quinze jours d’intervalle, ils seront espacés de six mois. Le premier Forum Medinjob se tiendra le 4 avril prochain à l’amphithéâtre de la Verrière (bibliothèque de Méjanes) d’Aix-en-Provence et le second à Marseille est programmé au 10 octobre au Pôle Média de la Belle de Mai.
Premier salon de recrutement spécialisé IT & digital en région Sud, 400 offres en CDI, 40 stages et 40 alternances seront proposés à Aix-en-Provence par plus de 50 recruteurs. Entre 7 et 800 visiteurs sont attendus, la plupart sont des candidats en recherche de postes dont 53% de bac+5 expérimentés, 26% de bac+2 à bac+3 et 17% d’étudiants et jeunes diplômés tous issus d’horizons différents : managers de secteur, chefs de projet, développeurs, administrateurs réseaux, commerciaux, assistants de direction, consultants sécurité, experts digital, community managers, marketeurs et autres profils de filières transverses…
Plus de 200 collégiens, lycéens et personnes en voie d’insertion sont également attendus pour découvrir au travers d’un programme d’initiation baptisé « parcours et passerelles vers le digital » les opportunités de métiers du numérique au travers de 11 animations.
Dix coaches professionnels proposeront aux candidats bilingues ou qui le souhaitent de s’entraîner en participant à un ”flash coaching” en anglais. Et ceux qui souhaitent se faire financer leur formation pourront rencontrer les conseillers de Pôle Emploi sur le sujet.
Pour les recruteurs, des micro-diagnostics sur la marque employeur organisés par l’APEC (dans le cadre du projet Label responsable/senior) aideront ces derniers à élargir leur réseau professionnel et à échanger sur les bonnes pratiques.
La journée sera également rythmée par la tenue de 6 conférences axées sur l’emploi IT et 9 ateliers pratiques sur les principaux enjeux de l’IT et du digital.
Enfin, mis en place il y a trois ans, les Prix RH Numérique seront remis à l’occasion du second forum en octobre prochain à Marseille. Issus d’une initiative de DRH et de DSI et sous l’impulsion de Medinsoft, d’Aix-Marseille French Tech, de l’ANRDH et du CIP, ces prix sont décernés par un jury de professionnels privés et publics et récompensent des approches managériales originales et inspirantes. La 3ème édition des Prix RH sera lancée le 18 septembre avec une remise des prix le 10 octobre 2019.
Depuis leur lancement, la formule des Forums Medinjob qui a succédé à celle du TIC Emploi, semble visiblement de plus en plus séduire. Au regard du bilan réalisé en 2018, Medinjob a vu sa fréquentation croître de + 20% par rapport à 2017 et son public s’est diversifié. Il est composé de profils de niveau Bac+3 à Bac+5, de jeunes diplômés, de cadres plus expérimentés et également de candidats en réinsertion professionnelle.

Facebook Comments
Lire la suite

Cluster, association

SoFAB by Telecom Valley lance la 4ème édition du Trophée Objets connectés & Services 2019

Publié

le

SoFAB by Telecom Valley (Sophia Antipolis) annonce la tenue du 29 mars au 3 juillet prochains de la 4ème édition du Trophée Objets Connectés & Services, un concours de création d’objets connectés en équipes mixtes créé en 2016. Les étudiants, professionnels et passionnés d’Internet des Objets (IoT) qui souhaitent participer peuvent désormais inscrire leur projet ou leur équipe en ligne, jusqu’au 27 mars 2019. L’objectif du concours reste inchangé : en équipes mixtes composées d’étudiants, de professionnels et de passionnés de technologies, il s’agit de concevoir, fabriquer et effectuer une démonstration d’un objet connecté proposant un ou plusieurs services.
A partir du 29 mars, les participants auront accès pendant 12 semaines aux moyens de fabrication de SoFAB, aux ressources techniques des partenaires du concours et à un accompagnement régulier par les experts bénévoles du fablab.
Quatre prix* récompensant le travail de conception et la de réalisation de l’objet, l’utilité du service rendu, la meilleure utilisation des ressources du concours et le meilleur pitch en live seront décernés lors de SophiaConf 2019 (1er au 3 juillet 2019). A l’instar de Dry it Yourself ou WellNest en 2018, de NomadEV et Skavenji en 2017 et de Transfarmers en 2016, les lauréats de la promotion 2019 recevront des dotations (cadeaux et accompagnement techniques ou business) offertes par les partenaires du concours. Au-delà des récompenses matérielles, le Trophée Objets Connectés & Services offre également une belle vitrine pour des inventeurs et des entrepreneurs en herbe, ainsi qu’une belle aventure humaine.
Les participants peuvent s’inscrire gratuitement en ligne jusqu’au 27 mars : www.sofab.tv/tocs

*Récompenses

Trophée Objets Connectés et Services 2019

  • Remis par Telecom Valley, l’organisateur, il récompense l’équipe ayant répondu le mieux à l’ensemble des critères du Trophée toutes catégories confondues.

Prix du public SophiaConf 2019

  • Remis lors de la conférence sur l’IoT et les Fab Labs de l’événement SophiaConf, il est attribué à l’équipe ayant reçu le plus de votes des participants à la conférence.

Prix de SoFAB

  • Récompense la meilleure utilisation de SoFAB.

Prix Orange 

  • Récompense l’équipe ayant le mieux utilisé les services IoT Orange.
Facebook Comments
Lire la suite

Blockchain

[VIDÉO] Le cluster numérique Medinsoft lance une nouvelle commission dédiée à la technologie Blockchain

Publié

le

Blockchain, le nom est certes rébarbatif mais le lancement de la nouvelle commission de Medinsoft consacrée à cette technologie a attiré près de 200 personnes lundi 28 janvier à La Coque numérique de Marseille.  La technologie Blockchain reste à la fois méconnue et mal comprise du grand public, et pour cause : il s’agit d’un outil complexe, le genre de rouage qui reste habituellement dans l’ombre et n’est trituré que par des informaticiens.
La Blockchain, crypto-monnaies, crypto-actifs, tokens, smart contract, Bitcoin, ICO, STO, ITO… sont les nouveaux mots à la mode. Pourtant, la blockchain n’est pas qu’une mode, elle devrait transformer nos sociétés en profondeur, en fournissant un système décentralisé et ultra-sécurisé permettant d’authentifier tout et n’importe quoi, d’une transaction financière à un score de jeu vidéo, en passant par une carte grise ou un diplôme universitaire. … et tout cela avec la possibilité de se passer d’un tiers de confiance comme l’Etat, les banques, les autorités centrales … C’est aussi une source d’emplois inévitable dans les années à venir !
Christophe Gauthier, dirigeant de la société French ICO, préside cette nouvelle commission : ‘’Nous pensons que la blockchain est une rupture technologique équivalente à celle du web dans les années 90. C’est dès maintenant qu’il faut s’y intéresser pour ne pas rater de belles opportunités à court terme. Nous avons des acteurs locaux précurseurs et innovants mais encore trop peu visible’’.
Wallcrypt, French ICO, l’association d’étudiants Kryptosphère, DOT ou l’association La Chaîne de Blocs… plus de 30 sociétés, associations et initiatives de l’écosystème Blockchain de la métropole Aix Marseille Provence ont déjà été référencées et ont rejoints la commission, ‘’parce que travailler ensemble est essentiel pour développer les synergies nécessaires au développement national et international’’.
Pour Medinsoft, réseau de promotion de l’industrie numérique en Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’objectif est de fédérer autour de la commission Blockchain tous les acteurs de cette nouvelle économie tout en profitant du réseau de l’association très bien implantée sur le territoire.

`[VIDEO] Christophe Gauthier, président de la commission Blockchain de Medinsoft, explique ce qu’est la Blockchain ainsi que les objectifs de la commission.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X