Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Cluster, association

# Smart City : Les 13 propositions de Medinsoft, du GAMI Métropole et du Club Marseille Métropole sur la Mobilité AMPM

Ce sont 13 Propositions concrètes pour 2018/2019 destinées à faire de notre territoire une smart Métropole, à base de systèmes ouverts, communicants et interopérables.

Publié

le

Les grandes métropoles européennes sont le cœur de la croissance économique des territoires, celles-ci concentrent les plus grandes entreprises, universités et sont devenues de grands centres touristiques. Elles souffrent d’une problématique forte liée aux transports, une augmentation de 10% du nombre de véhicules en circulation impactant de plus de 50% les temps de trajets.
La mobilité reste un enjeu prioritaire et partagé par tous en vue de conduire une politique de développement économique durable. La métropole et la région disposent des compétences d’organisation des réseaux de transport, celles-ci peuvent mettre en œuvre des solutions à court, moyen et long terme nécessitant des tranches d’investissements de natures très différentes.
Les villes et territoires intelligents se décrivent prioritairement autour de trois axes :
Vie durable : Environnement & économie verte
– Attractivité : Transport & Mobilité
– E-Administration, Services aux citoyens

Le diagnostic
Notre Métropole est atypique car polycentrique et compte dès à présent plus de 6,5 Millions de déplacements par jour. Son urbanisation est diffuse, ses terrains multiples et son développement économique est essentiellement périurbain. Elle compte de nombreuses zones d’activités bâties autour d’Infrastructures structurantes (ZI, Port, …)
Le constat est aujourd’hui partagé par l’ensemble des acteurs réunis autour des commissions ”Mobilité” de Medinsoft, du GAMI, la commission Grande Accessibilité, Mobilité et Infrastructures d’Aix-Marseille Métropole et du Club Marseille Métropole et confirmé par les priorités de l’agenda de la mobilité.
En synthèse :
– Les réseaux de transport routier sont saturés
– Le système de transport public est à adapter
– L’intermodalité 2.0 est à développer (interconnexions facilitées)
– L’impact sur la qualité de vie est à maitriser
– La prise en compte des personnes à mobilité réduite (personnes âgées / handicapées) est à accélérer
De nombreuses populations souffrent d’accessibilité à l’offre de mobilité inégales selon les territoires. Ceci aura un impact concret sur les générations Y et Z moins motorisées que leurs ainés (fracture de mobilité).
Les déficit d’accès à l’emploi et les freins générés à la croissance économique font porter un risque majeur de mobilité des cadres vers d’autres régions.
L’accessibilité à la zone aéroportuaire porteur d’un développement marché réel pour la métropole est aujourd’hui saturé, tout comme de nombreuses zones accueillant les entreprises porteuses d’innovation (Aix les Milles, La Ciotat, Les Paluds, …)
La vision à 20 ans
Ce territoire doit à présent lancer des opérations de structuration des accès à ses pôles d’activité afin d’y accueillir les futurs champions de la croissance économique, tout en accompagnant la nécessaire transition numérique des entreprises de la Métropole.
Nous disposons de nombreuses pépites économiques qui vont écrire l’avenir de nos territoires, de leurs emplois et habitants. Les principaux axes de croissances sont autour des enjeux numériques, industriels, santé, services, tourisme, …. mettant à l’épreuve les connexions entre les différents bassins qui ne formeront alors qu’un sous la forme d’une hyper-métropole consolidée.
Ceci nécessite impérativement pour les vingt prochaines années une adaptation massive et mettre en phase des infrastructures de transport par étapes clés :
– Point d’échanges à haute densité de trafic (Gares, Ports, Aéroports)
– Cœur de réseau “armature” à très haut débit sur les grands corridors Métropolitains
– Réseau de “rabattement” à haute densité qui assure la capillarité des territoires
– Bouquet d’offres innovantes pour couvrir les usages liés au dernier kilomètre
Les chantiers structurants de l’agenda de la mobilité sont orientés vers une amélioration de l’offre de services :
– Abonnement au ticket Métropolitain
– Priorité au numérique et au mobile
– Un système de mobilité au plus près des usagers
– Un label de qualité Premium à échéance 2020
– Développement du métro et tramway sur Marseille
– Le METROEXPRESS pour la mobilité métropolitaine à échéance 2025
– Partage de la voirie
Les outils déployés dans le cadre de l’agenda de la mobilité devront rapidement adresser une double problématique de fiabilisation des transports et de prédictibilité des temps de trajets.
Des propositions concrètes
13 Propositions concrètes pour 2018/2019 et faire de notre territoire une smart Métropole, à base de systèmes ouverts, communicants et interopérables :
Chantier #1 Optimisation de la voirie
• #1 Covoiturage Particuliers :
• #2 Développement des parcs de stationnement relais, Stationnements collaboratifs
• #3 Généralisation des sites propres pour les Bus interurbain sur BAU, voire pour les covoitureurs
• #4 Stationnement 2.0 (politique tarifaire, prédictibilité, véhicules ventouses, …)
Chantier #2 Optimisation du temps des personnes
• #5 Mobilité des enfants : Big data des horaires 7h30 / 8h / 8h30 ….
• #6 Tarifs préférentiels pour écoliers et étudiants (tout cycle)
• #7 Transports Connectés 4.0 (wifi, 4G, portail de services, ….)
• #8 Application mobile métropolitaine de covoiturage
Chantier #3 Optimisation de l’information aux utilisateurs
• #9 Bornes interactives pour les parkings en bordure de ville + Application Mobile
• #10 Faire du “pilote” un service d’avant-garde d’intermodalité + Application Mobile
Chantier #4 l’Optimisation du fonctionnement des zones d’activités
• #11 Aménagement de nœuds d’échanges clés (Vitrolles,….)
• #12 Solutions de desserte du dernier kilomètre (navette autonome, …)
• #13 Généralisation des technologies visant à optimiser la chaine logistique (serrure connectée, QRcode, …)
Toutes ces propositions sont structurantes pour assurer un succès rapide de l’agenda des transports métropolitain tout en optimisant les coûts de mises en œuvre (Capex) et de fonctionnement (Opex).
Certaines de ces propositions font déjà l’objet d’expérimentations dans le cadre de la commission Smart City de Medinsoft :
• Piétonisation des rues (bornes escamotables + LAPI)
• Caméras routières de nouvelle génération (comptage du nombre de sièges en mobilité)
• Big Data météo, transport, vacances > Analyse Prédictive (Waze, Twitter, …)
Les résultats seront présentés dès le mois de Mars aux différents acteurs de la mobilité de notre Métropole.

Les groupes de travail se sont réunis à de nombreuses reprises afin d’aboutir à ces 13 propositions concertées pour une Métropole attractive à tous les niveaux en capacité d’assumer son destin d’acteur clé dans une économie mondiale.
L’enjeu de ces propositions est d’accélérer la mise en œuvre du plan de mobilité tout en optimisant drastiquement son coût d’implémentation. Ces actions ciblées, réalisable rapidement et soutenables financièrement doivent être le fer de lance visant à légitimer l’opérationnalité de l’agenda de la mobilité dès à présent.
Ces propositions sont versées aux membres des commissions mobilité et plus généralement à tous les acteurs économiques et sociaux impliqués dans la construction métropolitaine.
Rendez-vous est donné aux parties prenantes afin d’engager la mise en œuvre concrète de ces chantiers par des actions pragmatiques visant à garantir la bonne compréhension et acceptation de tous les usagers et ainsi garantir le succès de la mise en œuvre des investissements de l’agenda de la mobilité.

Facebook Comments

Cluster, association

[Vidéo] Syntec Numérique Tour fait escale en Région Sud pour présenter son Guide sur la Révolution Digitale

Publié

le

Syntec Numérique Tour à La Coque (Marseille)

Les 6, 7 et 8 novembre derniers, le Syntec Numérique Tour a fait escale à Sophia-Antipolis, Marseille et Toulon, pour rencontrer d’une part les adhérents du syndicat professionnel mais aussi échanger sur les enjeux du numérique avec l’écosystème de la région.
Pour la seconde édition de son Tour de France, Syntec Numérique fera escale en tout dans 16 villes pour animer des conférences portant sur les sujets majeurs, au cœur de l’actualité numérique : point sur le RGPD 4 mois après, sur la réforme de la formation professionnelle et sur les opportunités business de la transformation numérique (avec présentation de la plateforme “France Num”), enfin rappel des enjeux et état des menaces liées à la Cyber sécurité…
Comme l’explique Olivier Cazzulo, délégué Région Sud de Syntec Numérique, dans l’interview vidéo qui suit, à l’occasion de ce tour de France, deux zooms sont également consacrés à l’Industrie du futur et la Révolution Digitale.
L’Industrie du Futur avec la présentation d’outils développés par Syntec numérique et ses partenaires pour accompagner et accélérer la transformation numérique des industriels.
La Révolution digitale avec la présentation d’un Livre Blanc réalisé par Syntec Numérique pour aider les entreprises à débuter leur impérative mutation digitale. Il s’agit d’un guide qui présente une méthode centrée sur les innovations, dans quatre domaines de l’entreprise : l’offre, les processus internes, la culture et le business model.
(Pour consulter et télécharger le Livre Blanc sur la Révolution Digitale.)

 

 

Enfin, en conclusion de ces ”matinales”, est présentée une enquête inédite, encore en cours jusqu’au début de l’année 2019 et imaginée par Syntec Numérique et Malakoff Médéric sur le thème : ‘’les outils numériques : une bénédiction ou une malédiction pour le dirigeant ?’’
Et, pour vous, les outils numériques, bénédiction ou malédiction ? … Répondez à l’enquête !

Facebook Comments
Lire la suite

Cluster, association

[Vidéo] Le LibDay fête le logiciel Libre à l’Orange Vélodrome de Marseille au sein du DevOps D-Day

Publié

le

Le Libday 2018 qui a rejoint l’an dernier le Devops D-Day, la conférence IT la plus attendue de France, organisée entre autres par Treeptik et qui réunit en un seul lieu tous les acteurs de l’écosystème Devops/Cloud/Docker, aura sa salle dédiée et une programmation riche et complémentaire à la thématique globale Devops.
Journée de conférences, d’échanges et de retours d ‘expériences sur les solutions Libre en entreprise, le Libday s’adresse aux professionnels du secteur privé et du secteur public – notamment les directeurs informatiques/décideurs/chefs de projets – mais aussi à des profils plus techniques – administrateurs système et développeurs. Il est organisée par la commission Logiciel Libre Libertis de Medinsoft et est soutenu par alterway, Hybird, Rudder,Safebrands et Smile

[Vidéo] Sébastien Dubois, Responsable du développement alter way Grand Sud et Vice-président de Medinsoft, en charge de la commission Libertis, revient dans l’ interview vidéo ci-dessous sur le rapprochement LibDay/Devops D Day. Il évoque également le programme du LibDay 2018 ainsi que la place du Libre devenu aujourd’hui stratégique.

Le programme spécifique au Libday

Inscriptions

Facebook Comments
Lire la suite

Cluster, association

Sophia-Antipolis : 17ème Challenge Jeunes Pousses : L’entreprenariat étudiant, un tremplin pour l’avenir

Publié

le

Lancée le 13 octobre dernier, la 17ème édition du concours d’entreprenariat étudiant Challenge Jeunes Pousses ne s’essouffle pas et rencontre toujours un succès auprès des étudiants du territoire des Alpes Maritimes.
Le coup d’envoi de la 17ème édition du Challenge Jeunes Pousses a été donné le 13 octobre à SKEMA Business School Sophia-Antipolis, partenaire phare du concours. Cette année encore une centaine d’étudiants issus de formations différentes, dispensées dans 7 grandes écoles azuréennes, ont formé 17 équipes projets qui porteront sur les secteurs de mobilité-transport, de l’écologie, du tourisme sur le territoire etc.
La bataille pour atteindre la finale en mars 2018, s’annonce déjà rude, puisque 7 équipes seront éliminées à l’issue des quarts de finale qui auront lieu le 21 novembre, après seulement 4 semaines de travail.
Chaque équipe devra présenter une ébauche de business plan préparée avec l’aide de Laurent Masson (Incubateur PACA Est) et Samih Abid (Abid Avocats), professionnels bénévoles, en session de coaching collectif, sur les aspects business plan et juridiques des projets.
L’étape des quarts de finale passée, les équipes encore en lice seront coachées sur les aspects de la communication digitale avec Frédéric Bossard (WACAN), sur les techniques de pitch avec Guy Sepahi (expert en communication) et en design avec Maurille Lariviere (co fondateur de The Sustainable Design School).
Pour cette 17ème édition, un nouveau coach fera partie de l’aventure. Sophie Roux (Brandsilver) partagera son expertise sur le Branding avant la demi-finale de Janvier.
Les équipes seront également accompagnées individuellement après les quarts de finale par un coach bénévole choisi selon les affinités métier.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X