Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecole, formation

Skema AI Global Lab, le nouveau laboratoire mondial en intelligence augmentée signé Skema BS

Publié

le

A n’en pas douter Sophia Antipolis s’impose comme un pôle d’excellence en matière d’Intelligence artificielle. Un mois après la confirmation que Nice Sophia-Antipolis accueillera un des quatre 3IA français (Instituts Interdisciplinaires d’Intelligence Artificielle), Skema Business School annonce se positionner également sur ce domaine. En lançant son laboratoire mondial en intelligence augmentée, le Skema AI Global Lab, la business school entend faire le pont entre la science des données, l’intelligence artificielle et la transformation numérique des entreprises.
Mobilisant un budget initial de plus de 3 millions d’euros, l’ambition de Skema est de faire de ce laboratoire l’un des centres de pointe en intelligence augmentée dans les cinq prochaines années. En développant des algorithmes de Science des données et d’Intelligence artificielle, le laboratoire se spécialisera en modélisation prédictive dédiée aux nouveaux enjeux des entreprises et de nos sociétés. Le laboratoire jouera un rôle d’accélérateur de la recherche et de la transformation numérique des enseignements sur tous les campus de Skema Business School à travers l’utilisation d’une plateforme à la pointe de la technologie. D’autres financements privés et un partenaire technologique majeur devraient rapidement rejoindre le Skema AI Global Lab pour en faire un laboratoire de recherche de calibre mondial.

Le professeur Thierry Warin à la tête du Skema AI Global Lab
Thierry Warin (HEC Montreal, Harvard), professeur en Science des données appliquée aux entreprises et créateur d’une plateforme technologique dédiée à la recherche en science des données et intelligence artificielle dirigera ce nouveau laboratoire. L’ADN de ce laboratoire est d’être un « laboratoire in-discipliné », au sens où il sera réellement multidisciplinaire, fondamentalement exploratoire et souvent anticonformiste.
‘’En créant ce laboratoire de recherche mondial en intelligence augmentée, nous nous donnons une longueur d’avance sur ce qui vient après la recherche fondamentale en intelligence artificielle. Nous allons nous concentrer sur les applications pour la société et les entreprises en mettant la technologie au service de l’humain’’ se réjouit Thierry Warin, directeur du laboratoire de SKEMA. ‘’Le Skema AI Global Lab contribuera à créer une nouvelle génération de managers et de leaders prêts à diriger des entreprises du XXIe siècle grâce à des outils et une pensée analytique à la hauteur des enjeux du XXI siècle‘’.

Un siège a Raleigh et une antenne à Sophia Antipolis
La création du laboratoire global Skema en intelligence augmentée est concomitante au recrutement de six chercheurs qui développeront leurs travaux à partir de la plateforme du professeur Warin, avec pour objectif d’ici 2 ans d’accompagner des entreprises sur tous les sites où l’école de commerce opère : en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil et en France.
Le AI Global Lab aura son siège à Raleigh, en Caroline du Nord, au cœur du “Triangle” de la recherche américaine, l’un des principaux pôles d’innovation aux États-Unis, juste derrière la Silicon Valley. Dans la foulée, deux antennes seront ouvertes à Paris et Sophia Antipolis. La construction du Skema AI Global Lab se fera en trois phases :

  • 1re phase : développement des capacités de recherche en science des données et intelligence artificielle appliquée sur les 6 sites de Skema sur les 3 continents ;
  • 2ephase : transfert des travaux de recherche vers tous les programmes de l’école à travers le monde et tous les étudiants ;
  • 3ephase : valorisation et diffusion des travaux par l’école auprès des entreprises de tous les territoires où elle est implantée.

Le but de ce laboratoire est de réunir une équipe de recherche de premier plan en sciences des données, un réseau de recherche mondial et l’utilisation de technologie de pointe pour développer des plateformes et des algorithmes afin d’accompagner la digitalisation, l’innovation et les stratégies des entreprises globalisées“, indique Alice Guilhon, directrice générale de Skema Business School.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cluster, association

Aix-en-Provence : Le Forum Medinjob s’installe à La Verrière le 4 avril et propose 400 postes IT en CDI

Publié

le

Comme c’est le cas depuis neuf ans, il y aura bien cette année deux Forums Medinjob, mais au lieu de se tenir après la rentrée de septembre et à quinze jours d’intervalle, ils seront espacés de six mois. Le premier Forum Medinjob se tiendra le 4 avril prochain à l’amphithéâtre de la Verrière (bibliothèque de Méjanes) d’Aix-en-Provence et le second à Marseille est programmé au 10 octobre au Pôle Média de la Belle de Mai.
Premier salon de recrutement spécialisé IT & digital en région Sud, 400 offres en CDI, 40 stages et 40 alternances seront proposés à Aix-en-Provence par plus de 50 recruteurs. Entre 7 et 800 visiteurs sont attendus, la plupart sont des candidats en recherche de postes dont 53% de bac+5 expérimentés, 26% de bac+2 à bac+3 et 17% d’étudiants et jeunes diplômés tous issus d’horizons différents : managers de secteur, chefs de projet, développeurs, administrateurs réseaux, commerciaux, assistants de direction, consultants sécurité, experts digital, community managers, marketeurs et autres profils de filières transverses…
Plus de 200 collégiens, lycéens et personnes en voie d’insertion sont également attendus pour découvrir au travers d’un programme d’initiation baptisé « parcours et passerelles vers le digital » les opportunités de métiers du numérique au travers de 11 animations.
Dix coaches professionnels proposeront aux candidats bilingues ou qui le souhaitent de s’entraîner en participant à un ”flash coaching” en anglais. Et ceux qui souhaitent se faire financer leur formation pourront rencontrer les conseillers de Pôle Emploi sur le sujet.
Pour les recruteurs, des micro-diagnostics sur la marque employeur organisés par l’APEC (dans le cadre du projet Label responsable/senior) aideront ces derniers à élargir leur réseau professionnel et à échanger sur les bonnes pratiques.
La journée sera également rythmée par la tenue de 6 conférences axées sur l’emploi IT et 9 ateliers pratiques sur les principaux enjeux de l’IT et du digital.
Enfin, mis en place il y a trois ans, les Prix RH Numérique seront remis à l’occasion du second forum en octobre prochain à Marseille. Issus d’une initiative de DRH et de DSI et sous l’impulsion de Medinsoft, d’Aix-Marseille French Tech, de l’ANRDH et du CIP, ces prix sont décernés par un jury de professionnels privés et publics et récompensent des approches managériales originales et inspirantes. La 3ème édition des Prix RH sera lancée le 18 septembre avec une remise des prix le 10 octobre 2019.
Depuis leur lancement, la formule des Forums Medinjob qui a succédé à celle du TIC Emploi, semble visiblement de plus en plus séduire. Au regard du bilan réalisé en 2018, Medinjob a vu sa fréquentation croître de + 20% par rapport à 2017 et son public s’est diversifié. Il est composé de profils de niveau Bac+3 à Bac+5, de jeunes diplômés, de cadres plus expérimentés et également de candidats en réinsertion professionnelle.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecole, formation

CESI obtient le label CyberEdu pour deux de ses formations en alternance

Publié

le

CESI, le réseau de campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, vient de se voir attribuer le label CyberEdu pour deux titres de CESI École Supérieure de l’Alternance : Responsable en Ingénierie Systèmes et Réseaux et Manager des Systèmes d’Information Spécialité Sécurité, diplômant respectivement à bac +4 et à bac +5.
Initiée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’Information (ANSSI) et délivrée par l’Association CyberEdu, cette distinction atteste que les personnes ayant obtenu les diplômes concernés disposeront de toutes les compétences nécessaires pour assurer la sécurité minimale des infrastructures informatiques des entreprises.
Le label CyberEdu vise surtout à améliorer la prise en compte de la cybersécurité dans l’ensemble des formations de l’enseignement supérieur françaises, dans le but de faciliter la coopération avec les spécialistes, d’améliorer la vigilance et la réaction aux incidents et de prévenir l’apparition des vulnérabilités.
En 2018, CESI École Supérieure de l’Alternance diplômait sur ses 25 sites nationaux près de 450 alternants issus de ces deux formations dont une vingtaine au CESI d’Aix-en-Provence. Le site de Sophia-Antipolis ne proposant pas de formations en alternance, il n’est pas encore concerné !

Facebook Comments
Lire la suite

Ecole, formation

Sophia : L’américain Qualcomm s’associe avec Eurecom pour soutenir la recherche des futures normes de la 5G

Publié

le

Quelques jours après le Mobile World Congress qui s’est tenu fin février à Barcelone, l’école d’ingénieurs Eurecom, implantée à Sophia-Antipolis, annonce la signature d’un partenariat avec le groupe américain Qualcomm, spécialiste des solutions technologiques dans les télécommunications mobiles, pour soutenir la recherche autour des futures normes de la 5G.
Deux autres acteurs sont associés à ce partenariat, l’Institut Mines-Télécom, maison mère d’Eurecom et France Brevets, un fonds d’investissement en propriété intellectuelle créé par l’État Français, tous deux basés à Paris.
Suivant le partenariat signé, Qualcomm apportera un soutien financier et son expertise en matière de standardisation à Eurecom et à son partenaire, l’Institut Mines-Télécom (IMT), pour soutenir la recherche sur les communications sans fil, tandis que France Brevets appuiera cette initiative grâce à son savoir-faire en matière de stratégie de propriété intellectuelle. Quant à l’Institut Mines-Télécom, il soutiendra une partie des activités de propriété intellectuelle générées par cette collaboration au service de la recherche.
La 5G a le potentiel d’être l’un des plus grands tremplins d’innovation et de croissance économique de l’histoire de la technologie“, déclare Alex Rogers, vice-président exécutif et président de Qualcomm Technology Licensing.

Création d’un événement annuel dans l’hexagone
L’accord qui court sur 5 ans prévoit également la création d’un évènement annuel pour mobiliser les chercheurs français autour des technologies à développer avec la 5G.
Cette conférence conjointe sur la 5G de France Brevets, Eurecom, IMT et Qualcomm se tiendra à Paris les 26 et 27 mars 2019. La conférence sera une occasion de mieux comprendre la technologie 5G, les évolutions des normes et les plans de commercialisation de la 5G. Des experts de l’industrie et de la technologie de Qualcomm, des experts universitaires et des experts en recherche de l’IMT et d’Eurocom, ainsi que des spécialistes en politique de propriété intellectuelle de France Brevets y débattront des derniers développements en matière d’innovation 5G.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X