Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Startup

RueCentrale, une start-up marseillaise à l’honneur au Lab Postal

RueCentrale, une start-up basée dans le 1er arrondissement de Marseille, fait partie des start-up à l’honneur de ce 7ème Lab Postal.

Publié

le

Le Lab Postal est LA rencontre annuelle de l’Open Innovation du Groupe La Poste qui rassemble PME, start-up innovantes mais aussi les équipes innovations du groupe ainsi que les acteurs clés de l’écosystème de l’innovation. A travers cet événement, La Poste se donne pour mission de transmettre sa vision de l’innovation et le rôle futur qu’elle souhaite jouer au cœur de la connexion entre l’humain, le service et le numérique.

Pour cette 7ème édition, qui se tient les 8 et 9 février à Paris, La Poste place la robotique au cœur des réflexions et des expérimentations avec, à ses côtés, des acteurs emblématiques tels que Microsoft, IBM et Aldebaran.

rue centrale 2RueCentrale, une start-up basée dans le 1er arrondissement de Marseille, fait partie des start-up à l’honneur de ce 7ème Lab Postal. Bénéficiaire du programme d’accélération Start’inPost, elle se présentera avec huit autres start-up devant un public d’entreprises et d’investisseurs.

Créée par trois entrepreneurs, amoureux des commerces de proximité, RueCentrale propose une application qui permet aux commerçants de développer les visites sur leur point de vente, et donc leur chiffre d’affaires, et à leurs clients de toujours bénéficier des meilleures affaires sans jamais se sentir spammés.

les 8 & 9 février au siège du Groupe La Poste : 

UN PROGRAMME COMPLET DE conférences plénières

Avec 3 conférences phares d’ouverture :

Lundi 8/02

  • 10h15 – 12h : Innovation, l’ouverture s’accélère

Et si l’Open Innovation était plus qu’une expression à la mode ?  en présence de Total, Bouygues SA, Dassault Systèmes, Airbus, etc…

  • 15h – 17h : Transformation numérique, quels enjeux pour les grands groupes ?

Comment les industries en place peuvent-elles s’approprier la révolution numérique ?Introduction par Philippe Wahl, président du groupe La Poste. En présence  de TheFamily, Uber, Paymium, La Caisse des Dépôts.

Mardi 9/02

  • 13h30 – 15h30 : Les ruptures technologiques : quelle vie demain ?

Réalité virtuelle, robotique, intelligence artificielle, véhicule autonome…comment ces technologies vont transformer notre quotidien ?  en présence de Microsoft, Aldebaran, IBM, Renault et Living Art.

3 ZONES POUR EXPÉRIMENTER LE PARCOURS D’INNOVATION

Une « ID zone » pour comprendre et imaginer le monde de demain. Une zone complète dédiée à l’inspiration et la conception de services innovants où vous pourrez découvrir un riche programme de 23 conférences et ateliers :

  • Technologies disruptives avec le robot Pepper d’Aldebaran, l’intelligence artificielle d’IBM Watson, des drones, des exosquelettes, etc.
  • Conception de scénarios de services grâce à des méthodes de créativité et de design thinking.

Une « Creative zone » pour participer à la fabrication des innovations. Après s’être nourri et inspiré au sein de l’ID zone, il est temps de concrétiser ses idées.

La « Creative zone » proposera :

  • Un Fablab permettant la réalisation et le hacking d’objets,
  • Un Studio Digital développera des prototypes numériques.

 Une « Showroom zone » pour découvrir et tester les innovations du moment. Venez découvrir les innovations du moment, les différents prototypes et expérimentations en cours au sein du Groupe La Poste. Retrouvez notamment la zone immersive du CES de Las Vegas qui présente les cas d’usage développés dans le cadre du programme French IoT et le passage de L’Internet des Objets à L’Internet des Services.

2 TEMPS FORTS DÉDIÉS AUX STARTUPS AVEC START’INPOST

Pitch Challenge – Lundi 8 & mardi 9/02 – 15h30 à 17h30 . Sur deux sessions de deux heures, 24 startups, de tous horizons, sont invitées à confronter leurs projets devant une vingtaine de Venture Capitalists, Business Angels et décideurs de grands groupes.

Pour en savoir plus : http://unbouncepages.com/pitchchallenge/ 

DemoDay – Lundi 8/02 – 17h45 à 19h30. Start’inPost invite, pour la première fois, 9 startups de son programme d’accélération à se présenter dans le grand auditorium devant un public d’investisseurs et de managers du Groupe La Poste. Cet événement sera suivi d’un cocktail, un moment propice aux échanges.

Pour en savoir plus : https://www.eventbrite.com/e/demo-day-startinpost-tickets-20806519861

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cluster, association

Osol, CartesiamFrance et le Cipen, lauréats de la seconde édition d’EDF Pulse Provence-Alpes-Côte d’Azur

La cérémonie de remise des prix du concours EDF Pulse PACA a eu lieu à thecamp. Onze entreprises régionales étaient sélectionnées pour la dernière ligne droite.

Publié

le

Pour la deuxième année consécutive, EDF a remis lundi 18 juin à thecamp (Aix-en-Provence) les prix de son concours EDF Pulse PACA 2018.
Trois catégories étaient proposées pour l’édition 2018 :

  • Industrie du futur, smart et durable : pour des solutions améliorant la performance des entreprises industrielles en faisant appel à des nouvelles technologies
  • Energies de demain: pour des produits ou services innovants, qui contribuent au développement de nouvelles filières énergétiques bas carbone
  • Open Innovation EDF: pour des innovations à dominante numérique répondant à l’une des problématiques identifiées par les Directions métiers d’EDF en Provence Alpes Côte d’Azur.

‘’L’innovation est partout dans la région’’ : Jacques-Thierry Monti, délégué régional d’EDF PACA

Énergies de demain :C’est la start-up O’Sol basée à Cannes (06) qui a reçu le prix devant DualSun et Skavenji.
O’sol vise à faciliter l’accès à l’énergie solaire et la rendre accessible au plus grand nombre grâce à son installation solaire autonome. C’est là leur mission, en vue de créer un monde plus écologique et où tous bénéficient d’un approvisionnement énergétique suffisant et abondant grâce à l’énergie illimitée du Soleil. Chez O’Sol, les nouvelles technologies et les énergies renouvelables sont des vecteurs principaux de progrès et des sources de solutions aux plus grands défis de notre siècle.

Industrie du futur smart et durable : L’entreprises de La Garde (83),Cartesiam, a été choisie face à I-MC et Sonora Labs.
Cartesiam associe intelligence artificielle et l’IOT, c’est son ADN. L’arrivée dans les usines, de l’internet des objets et de l’intelligence artificielle engendre des ruptures par rapport aux anciennes pratiques et génère de nouvelles opportunités de croissance. Cartesiam ce sont des experts de l’intelligence artificielle embarquée et de l’internet des objets pour constamment apporter des solutions toujours plus innovantes aux clients.

Open innovation EDF :  Le CIPEN (Cluster d’Innovation Pédagogique et Numérique) à Arles (13)
L’IRA, créé en 1967 à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles, est devenu en 50 ans un centre de ressources de renommée mondiale présent dans plus de 40 pays. Le CIPEN, créé par les femmes et les hommes de l’IRA, vise notamment à la constitution d’un Cluster pour favoriser le rapprochement du monde de l’industrie à partir des métiers du contrôle commande industriel (IRA) et le monde de l’art à partir des métiers de l’image numérique de synthèse en trois dimensions (MOPA). En juin 2015, le CIPEN a obtenu le label French Culture Tech avec La French Culture Tech d’Avignon.
Les cinq autres candidates sur la thématique, Atrioom, 360 Smart Connect, Finao, NF Com et EJM Conseil, bénéficieront tout de même d’un accompagnement en POC, « preuve de concept », par des directions d’EDF sur les mois à venir pour montrer la viabilité industrielle et économique de leur technologie.

A la clé pour les lauréats : 5 000 € de dotation financière pour les lauréats des deux premières catégories et la réalisation de POC avec l’appui des Directions métiers d’EDF pour les lauréats de la catégorie Open Innovation.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Marseille : onTracks boucle une levée de fonds de 1 M€ pour commercialiser ses montres connectées intuitives

La start-up marseillaise va pouvoir développer et commercialiser sa montre connectée pour sportifs outdoor avant la fin de l’année.

Publié

le

C’est une première levée de fonds réussie que la start-up marseillaise onTracks vient de boucler pour un montant d’un million d’euros. Un tour de table réalisée auprès de Paca Investissement (fonds créé par la Région avec le soutien financier de l’Europe et géré par Turenne Capital), du Crédit Agricole Alpes Provence via sa filiale CAAP Création, de BPI France, Grand Delta Angels, PFactory et de Business Angels privés. Avec cette levée, onTracks souhaite accélérer le développement de son produit et soutenir sa commercialisation prochaine.

Une montre connectée ‘’outdoor’’
Fondée en 2016 par Philippe Leca, onTracks a mis au point une solution de guidage intuitive via une montre connectée, déclinée en deux bracelets portés à chaque poignet, qui permet de suivre un parcours sans carte ni assistance vocale. Concrètement, les utilisateurs doivent renseigner leurs parcours dans l’application, puis se laisser guider par les vibrations émises par les deux bracelets portés aux poignets et connectés au smartphone. Par exemple, s’il faut tourner à droite, le bracelet situé sur le poignet droit vibre et émet des signaux lumineux. C’est le même principe pour la gauche. Les bracelets sont en plus dotés d’un écran afin de compléter l’information si nécessaire.
Avec cette solution, onTracks s’adresse aux sportifs outdoors (VTT, trail, running, randonnée…), aux citadins qui circulent en motos, scooters, vélos et aux piétons qui effectuent des visites touristiques urbaines.

Une commercialisation avant le CES de Las Vegas 2019
Si des prototypes de montres connectées sont encore en cours de tests au Pôle Sport de Luminy à Marseille, la mise sur le marché n’en est pas moins prévue ; ce sera pour le mois d’octobre prochain au prix de 179 euros TTC dans les magasins spécialisés dans les activités sportives de plein air.
onTracks compte également accompagner le lancement de sa montre connectée avec une campagne de crowdfunding d’un montant de 50 000 euros sur Kickstarter à partir de fin juin. Il sera alors possible de précommander la montre OnTracks à prix préférentiel ! La campagne est aussi une façon d’apporter de la notoriété et de l’attraction, estime son dirigeant et d’entendre le retour des premiers clients utilisateurs. Elle est aussi utile pour servir d’une des ambitions de la jeune pousse qui est l’international…cela passera entre autre par le prochain CES de Las Vegas, en janvier 2019, pour lequel les 8 collaborateurs de onTracks se préparent déjà ! Le CES est une place incomparable pour toucher des marchés internationaux et pas que nord-américains. OnTracks y était en 2017 mais avait intelligemment et stratégiquement fait l’impasse en 2018, pour mieux être prêt en 2019 !

Facebook Comments
Lire la suite

Big Data

Istres : La ville digitalise ses 600 commerces afin de dynamiser son centre-ville. Une première en France !

La municipalité s’est dotée d’une application multi-facettes développée par une jeune start-up de Venelles et adaptée aux différents challenges de l’économie de proximité.

Publié

le

Depuis le 12 juin, les 45 000 habitants d’Istres (13) et les 600 commerçants, disposent d’un nouvel outil numérique inédit qui doit répondre aux nouveaux modes et besoins de consommation de chacun et doit permettre au commerce local de dynamiser son offre et améliorer sa visibilité. Les commerçants doivent intégrer les nouveaux modes de consommation s’ils veulent survivre, prospérer, sauvegarder et générer des emplois locaux à l’ère du numérique.
Soucieuse d’accompagner ces changements et de soutenir l’offre commerciale de proximité, la municipalité d’Istres a noué un partenariat avec une start-up implantée à Venelles (13) et spécialisée dans la digitalisation des commerces de proximité, Hexa Solutions, afin de déployer en marque blanche une application mobile, « Istres Commerces », entièrement dédiée au commerce istréen. Ce nouveau service, une première en France, s’inscrit pleinement dans la démarche menée par la ville d’Istres pour devenir une ’’ville numérique’’.

L’offre commerciale locale dans une application
9 mois de co-développement ont été nécessaires, entre la start-up, les services compétents de la ville (DSI, Communication, Tourisme…), les managers de centre-ville et l’association des commerçants « Les boutiques d’Istres », impliquée dès le début dans la mise en œuvre du projet.
L’application « Istres commerces » propose à tous les istréens (et plus généralement à tous les utilisateurs) d’avoir toute l’offre commerciale locale dans leur smartphone. Téléchargeable gratuitement sur Google Play Store et l’App Store, « Istres commerces » permet en quelques clics de : géolocaliser facilement tous les commerces istréens, de vérifier leurs horaires d’ouverture, de découvrir leurs bons plans… ou tout simplement de trouver la bonne adresse, le bon service au gré de toutes nos envies.

Une visibilité gratuite pour les commerçants istréens
Pour tous les commerçants, l’application « Istres Commerces » propose gratuitement un environnement simple d’administration en ligne, une console de gestion grâce à laquelle ils peuvent mettre à jour leurs informations, promouvoir en ligne leur commerce mais aussi communiquer / échanger avec d’autres commerçants. Les commerçants peuvent ainsi digitaliser leur relation client. D’autres fonctionnalités supplémentaires (disponibles uniquement par abonnement) seront déployées graduellement : Publication de bons plans et actualités, Click and réserve, Carte de fidélité dématérialisée, Prise de rendez-vous…
Tous les commerçants istréens ont été invités, par le Maire d’Istres François
Bernardini, à suivre des sessions de découverte et de formation aux fonctionnalités de l’application.

Quant à la jeune start-up Hexa Solutions qui compte 7 collaborateurs est en discussion et négociations avec plusieurs villes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (entre 50k et 150k habitants) pour des déploiements en 2018.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X