Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Economie numérique

[#Vidéo] O.Cazzulo (Syntec) : ‘’Le RGPD est le fer de lance de l’Europe face à l’hégémonie des GAFA’’

Trois entreprises sur quatre ne sont pas prêtes pour se conformer au RGPD à 4 semaines de l’échéance. Pourquoi ? Que doit-on faire et que risque t-on ? Entretien avec Olivier Cazzulo, délégué régional de Syntec Numérique.

Publié

le

Le RGPDRèglement général sur la protection des données – entrera en vigueur le 25 mai 2018 et si l’on se réfère aux dernières enquêtes menées sur le sujet, il apparaît que 75 % des entreprises interrogées* ne sont toujours pas préparées. Trois entreprises sur quatre qui ne sont pas prêtes pour se conformer au RGPD à 4 semaines de l’échéance !
Pourtant, si des entreprises ne sont pas en mesure de répondre aux nouvelles exigences, elles s’exposent à des sanctions pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4 % de leur chiffre d’affaires mondial. Alors pourquoi un tel désintérêt de la part des entreprises pour cette nouvelle réglementation ? Que risquent réellement les entreprises en défaut de la part de la CNIL ? En quoi ce nouveau règlement est-il si utile ? …
Des explications et des précisions d’Olivier Cazzulo, délégué régional de Syntec Numérique.

* Étude menée par le Groupe SER-Solutions de janvier 2017 à décembre 2017. 1 826 DSI de sociétés générant plus de 100 millions d’euros de CA ont été sondés.

Facebook Comments

Economie numérique

Le gouvernement dévoile la feuille de route de la 5G en France

Publié

le

Lundi 16 juillet, Mounir Mahjoubi a présenté à Bercy, la feuille de route de la France pour la 5G, en présence de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie Delphine Geny-Stephann et de Sébastien Soriano, président de l’ARCEP, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Ce dernier insistant sur le fait qu’“Etre en retard sur la 5G n’est pas une option !”.
Le secrétaire d’état en charge du numérique a ainsi dévoilé différentes dates-clés, en laissant malgré quelques flous dans les applications et les mesures concrètes que le gouvernement entend entreprendre.
Le premier des chantiers prioritaires, c’est de libérer et attribuer les bandes de fréquences d’ici 2019 avec pour objectif de déployer la 5G dans une grande ville de France en 2020. La feuille de route mentionne également l’intégration de cette cinquième génération de standard de téléphonie mobile dans les transports principaux en 2025.
Selon l’ACERP qui a déjà mis en place un guichet pilote 5G au mois de janvier dernier, la 5G permettra dès l’horizon 2020, d’augmenter la capacité des réseaux, d’offrir des débits plus élevés et rendra possible le développement de nombreux services innovants pour le grand public (démocratisation du streaming vidéo ultra haute définition, 3D, etc.) que pour les entreprises (réalité virtuelle et augmentée, développement d’applications de rupture dans tous les secteurs industriels).
Des expérimentations sont déjà menées ou prévues pour la 5G dans onze villes de France ; Belfort, Bordeaux, Douai, Grenoble, Lannion, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Toulouse, et la technopole Sophia-Antipolis, près de Nice.
Des tests seront également réalisés à l’autodrome de Linas/Montlhéry visant à explorer les usages rendus possibles par la 5G pour les services liés à la voiture connectée (transfert de données en mobilité, platooning ou capteurs étendus…) avec la participation d’Orange et Bouygues Telecom. Autres exemples, le « 5G véhicules autonomes Saclay » de Nokia et de Vedecom,dont l’objectif est de fournir une couverture radio à des véhicules autonomes ou encore la démonstration effectuée le 10 juillet dernier par PSA en collaboration avec BMW et Ford concernant la communication entre les voitures de marques différentes.
“Il faut que dans les expérimentations de 2018, on ait des projets qui inspirent et qui donnent à tous le regard de ce qui va se passer derrière. Sinon on va prendre un an ou plus de retard”, a souligné en conclusion le secrétaire d’État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi.

Facebook Comments
Lire la suite

Economie numérique

[Vidéo] #FDNum : Mounir Mahjoubi, Renaud Muselier et Jean-Luc Monteil s’engagent pour le Plan national d’aide à la transformation numérique des TPE-PME

Publié

le

Plus de 1000 visiteurs annoncés pour plus de 1400 inscrits, un ministre présent pour clôturer, le MEDEF Sud (ex PACA) est très satisfait de ce 1er Forum du Numérique qui s’est tenu au Palais du Pharo de Marseille le 10 juillet dernier. L’objectif d’un tel événement est d’aider les petites et moyennes entreprises de la région à se familiariser avec le numérique et découvrir les accompagnements dont elles peuvent bénéficier pour engager leur transformation et l’ambition du syndicat patronal, c’est de l’imposer au fil du temps comme l’événement incontournable des TPE/PME.
La transformation numérique des TPE/PME, c’est l’un des gros chantiers du secrétariat d’état au numérique. Mounir Mahjoubi, qui avait déplacé pour 3 jours son cabinet à thecamp (Aix-en-Provence), l’a encore rappelé lors de la clôture du Forum, ‘la France est en retard au niveau de l’intégration du numérique. Elle se classe en 16e position sur les 28 pays européens en 2017’’, alors qu’elle était par exemple à la 12e place en 2015, selon les chiffres de la Commission européenne. Le jeune secrétaire d’état devrait donc annoncer dans quelques semaines les grandes lignes d’un Plan national d’aide à la transformation numérique des TPE-PME concocté avec l’ensemble des régions françaises. Un dispositif d’appui ciblé sur les entreprises de moins de 50 salariés, afin de leur permettre de faire « les premiers pas » décisifs en matière de numérisation de leur activité. ‘‘On ne peut pas décevoir une fois encore les TPE-PME sur ces sujets là; elles aussi sont dans l’attente.’’

Plateforme numérique avec prestataires de proximité d’ici septembre
Concrètement, d’ici la rentrée de septembre, le gouvernement lancera une plateforme en ligne, France Num, qui contiendra à la fois des recommandations et des conseils de produits numériques, les coûts estimatifs, les aides disponibles, des contacts de prestataires de proximité et l’impact de chaque initiative via des témoignages d’entreprises similaires. Sur la certification des prestataires, libres de s’inscrire sur la plateforme, Mounir Mahjoubi dit ne pas vouloir sécuriser le dispositif pour ne pas laisser la porte ouverte aux seuls grands opérateurs, qui ne répondent pas aux besoins des TPE/PME. « Les petites entreprises veulent des offres de proximité accessibles. » même si le secrétaire d’Etat pointe du doigt le manque de prestataires de proximité. L’idée est donc de donner confiance aux nombreuses TPE-PME qui hésitent à sauter le pas, freinées par la masse d’informations et les « injonctions contradictoires » qu’elles reçoivent depuis plusieurs années.
La région Sud s’est proposée pour être la première en France à mettre en œuvre le plan gouvernemental et ses outils, couplé avec les moyens déjà mis en place par l’institution régionale, à commencer par le nouveau Portail des entreprises. Symboliquement, lors de la séance de clôture de ce 1er Forum du Numérique, Mounir Mahjoubi pour le gouvernement, Renaud Muselier pour la région et Jean-Luc Monteil pour le MEDEF Sud ont signé un accord visant à  mettre leurs moyens ensemble pour permettre à une entreprise d’avoir accès à tout et éviter l’éparpillement des moyens. La région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première de France à signer un accord sur ce sujet avec l’Etat.

[Vidéo]  Intervention de Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, sur son action économique, lors de la clôture du 1er Forum du Numérique organisé par le MEDEF Sud, la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Syntec Numérique et Formasup.

[Vidéo] Intervention de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’état en charge du numérique, sur la transformation numérique des TPE/PME, lors de la cloture du 1er Forum du Numérique.

[Vidéo] Signature symbolique d’un engagement de l’Etat, la Région Sud et du MEDIF Sud pour la mise en commun des moyens afin d’aider les TPE/PME à se numériser.

Facebook Comments
Lire la suite

Economie numérique

[Vidéo] Forum du Numérique: Pourquoi vous devez y aller si vous êtes une TPE/PME ?

C’est le premier forum du genre dédié à la transition digitale des TPE/PME de la région Sud

Publié

le

Mardi 10 juillet se tiendra, au Palais du Pharo, le Forum du Numérique organisé par le Medef Paca, la Région Sud, Formasup et Syntec Numérique. Premier événement du genre dans la région Sud, ce Forum qui accueillera en clôture Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État en charge du Numérique, ambitionne de répondre à un objectif précis : aider les petites et moyennes entreprises à oser et réussir leur transformation digitale !
Pour cela, le Forum du Numérique propose aux visiteurs des solutions concrètes d’accompagnement.  Au programme : plénières, tables rondes, rendez-vous B to B, témoignages d’entreprises régionales et ateliers rythmeront la journée. Un village des Solutions réunissant des entreprises du numérique. Un pôle institutionnel avec l’URSSAF, le Conseil régional, le MEDEF, l’Anssi, etc. Des stands tenus par les organisations représentatives des entreprises : Upe 13, Syntec Numérique, Ordre des experts comptables, Fédération régionale du Bâtiment, etc. Des ateliers thématiques animés par Google Ateliers Numériques : « Comment booster son modèle économique grâce aux nouvelles technologies », « Réussissez la transition digitale de votre entreprise grâce à la formation de votre équipe », « Comment développer son entreprise grâce au référencement naturel », etc.

Les chefs d’entreprise de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont à 67% une perception positive de la transition numérique… mais seuls 46% pensent que le numérique est un facteur partiellement ou totalement innovant. 30% trouvent les questions de la transformation numérique intéressantes mais demandent encore à être convaincus (Source CCIR PACA – Juin 2017).
Vous êtes une TPE ou une PME, voilà pourquoi vous devez venir au Forum du numérique, selon Olivier Cazzulo, délégué régional de Syntec Numérique, co-organisateur de l’événement.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X