Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

*

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

French Tech

Retour sur le Top T.I.C 2015 qui s’affirme en tant que convention d’affaires du numérique…

Evénement majeur des French Tech Weeks, Top Tic 2015, dédié aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, s’est tenue le 1er octobre au Palais de la Bourse.

Publié

le

Evénement majeur des French Tech Weeks, Top Tic 2015, dédié aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, s’est tenue le 1er octobre au Palais de la Bourse. Pour sa 12e édition, ce salon organisé par la CCI Marseille Provence en partenariat avec Medinsoft, le Club Informatique Provence Méditerranée et le CLUSIR PACA, a pris un virage radical en privilégiant les échanges business. Le succès a été au rendez-vous.

Véritable ruche rassemblant les acteurs de la filière numérique, Top Tic poursuit cette année son évolution, engagée l’an dernier, en proposant davantage de qualité dans les échanges business.

Du salon du numérique où participaient 1200 personnes, Top Tic 2015 est ainsi devenu une convention d’affaires dont l’ambition était de faciliter les rencontres entre les entreprises en recherche de solutions et les acteurs d’un écosystème économique régional. Ainsi, plus de 100 rendez-vous entre acheteurs et acteurs locaux se sont tenus. Cette édition a rassemblé une soixantaine d’exposants dont 70% résident en PACA et plus de 70 intervenants parmi lesquels des personnalités d’envergure nationale.

Top TIC 20151001_154102 bdDe plus, une dizaine de start-up ont été mises à l’honneur, suscitant ainsi un vif intérêt de Jacques Pfister, président de la CCIMP. Cette nouvelle formule a accueilli plus de sept cent visiteurs qualifiés dont plus de 40 donneurs d’ordre et 100 offreurs de solutions. Elle offrait un espace d’exposition avec cinq show-room thématiques afin d’aider les entreprises à opérer les choix gagnants en matière de stratégie digitale et de doper leur compétitivité. Au travers d’une trentaine d’ateliers thématiques, l’accent a été mis notamment sur la transition numérique, la sécurité, les objets connectés, les réseaux, le Big Data, le Cloud Computing. Dans le département, cette filière, identifiée comme l’une des six prioritaires par la CCIMP, dispose d’un poids considérable avec 40 000 salariés soit autant que le tourisme ou l’industrie portuaire. Avec une couverture à 100% en haut débit, un déploiement complet de la 4 G depuis 2013 et plusieurs Data centers, Aix-Marseille-Provence est le territoire leader de l’Europe du Sud.

L’union fait la force
tOP tic 20151001_135808L’un des temps forts de cette journée était le plateau TV réunissant un florilège des acteurs majeurs de cette filière. Camille Charles de la CCIMP s’est tout d’abord remémoré la genèse: «Il y a trente ans, de retour d’un voyage d’étude à las Vegas, nous avons pris la décision d’investir dans ces métiers. Puis le salon est né, fruit d’un souhait des entrepreneurs d’échanger et de nouer des relations d’affaires». André Jeannerot, président de Medinsoft, estime que «le label French Tech est une chance générant un enthousiasme débordant. Il y a une mobilisation formidable». De son côté, Jean-Christophe Lecosse, directeur du centre national RFID à Rousset, accueillant grands groupes et TPE, a souligné: «La région est au cœur des enjeux mondiaux. Nous avons une expertise forte au niveau des technologies sans contact (objets intelligents). Les applications sont nombreuses pour les industriels». L’un des mérites de cette journée est pour Guillaume Goury, secrétaire général du Club Informatique Marseille Méditerranée, «de réunir acheteurs et donneurs d’ordre». C’est également pour lui de mettre à l’honneur les start-up performantes pour leur donner plus de lisibilité. «Nous accompagnons les entreprises dans leur stratégie de présence sur les réseaux sociaux», a évoqué Marie Josée Cottet, responsable de Social Map, une TPE installée à Gardanne. Créée il a 2 ans à Avignon, Aunéor Conseil propose, quant à elle, des solutions en matière de production, de stock, de gestion client grâce à un ERP (logiciel tout intégré). Corinne Milles, consultante, précise son rôle: «Nous installons, hébergeons et mettons en place ce logiciel pour les clients. Puis, nous effectuons un audit pour une formation auprès des équipes».

Transition numérique

DSCN0863 bdGroupe international avec 6000 salariés dont 3000 en France et 200 au Tholonet, siège régional, SII propose une offre dans les secteurs de l’industrie et du tertiaire avec des conseils informatiques pour faire évoluer les entreprises vers la transformation digitale. «Le numérique donne accès à un choix très large. C’est une vague déferlante qui est parti et on ne peut l’arrêter. Il faut surfer et prendre du plaisir», a confié Philippe Rampal, directeur régional et membre du comité exécutif. Le système doit s’adapter. L’état d’esprit doit selon lui changer. «L’entreprise doit sans cesse devenir attractive pour les collaborateurs et le marché afin de libérer la créativité up to date». C’est pour lui l’ouverture des possibles. Le numérique est doté d’un process allégé et d’outils BtoB. «Cela part d’une vision stratégique et cela met en marche le changement. C’est un gain à chaque étape».

Autre enjeu, la sécurité. Le CESI sensibilise les entreprises sur les pièges à éviter, notamment sur le vol d’adresses mail. «Notre action consiste à alerter les utilisateurs et les inciter à se protéger car derrières ces attaques, il y a toujours des objectifs financiers», a précisé Bastien Mazal, étudiant en alternance.

Deux entreprises à l’honneur

Top TIC 20151001_170842Les clubs de la performance numérique composés dans chaque discipline ont récompensé les meilleures démonstrations et innovations permettant aux entreprises d’accroître leur compétitivité numérique. Les candidats disposaient seulement d’une minute trente pour les convaincre via une vidéo leur permettant d’illustrer une solution ou un usage. Le Club de la performance numérique des dirigeants de l’UPE 13 a primé la société Payzen pour une solution de paiement e-commerce, tandis que le club des Acheteurs/DSI a, de son côté, primé l’entreprise F Secure, spécialisée dans la sécurité Informatique.

Jean Pierre Enaut

 

 

 

Facebook Comments

French Tech

Eeworx, Linxo, Lumi’In et Traxens obtiennent le Pass French Tech

4 nouvelles start-up régionales rejoignent les 19 entreprises régionales ayant obtenu le Pass French Tech depuis le lancement du programme en 2015 .

Publié

le

4 nouvelles entreprises sont lauréates du Pass French Tech en Provence-Alpes-Côte d’Azur et obtiennent le Pass French Tech Promotion 2017-2018 : Eeworx, Linxo, Lumi’In et Traxens.
Ces 4 nouvelles start-up régionales rejoignent les 19 entreprises régionales ayant déjà obtenu le Pass French Tech depuis le lancement du programme en 2015 :
Avis Vérifiés, Coppernic, Inventy, Iprotego, Jaguar Network, Mapping Control, My Flying Box, Myxyty, Qwant, Teach on Mars, Alert Gasoil, Enogia, Matamax Industries, Optimum Tracker, Selerys, Biotech Dental Haliodx, Median Technologies et Provepharm.
La Promotion 2017-2018, qui est en cours de constitution, compte déjà 8 entreprises régionales (Qwant, Teach on Mars, Selerys, Median Technologies, Eeworx, Linxo, Lumi’In et Traxens). Ce résultat illustre la richesse et la diversité du tissu économique de la région, créateur de valeur et d’emplois.
Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité ou de levée de fonds. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

EEWORX conçoit, développe et commercialise des applications et services numériques pour accompagner les entreprises dans la digitalisation de leurs métiers. Les solutions EEZYTRACE & EEZYAUDIT permettent de dématérialiser les opérations, la qualité, les contrôles sanitaires & la traçabilité soumis à la règlementation HACCP, et les audits de petites et grandes entreprises. www.eeworx.com

Le service LINXO, disponible sur le web et le mobile, aide les particuliers et les professionnels à mieux gérer leur argent pour mieux réaliser leurs projets et avoir plus de succès. Le service est distribué sous la marque LINXO et commercialisé auprès de partenaires : Fortuneo, BforBank, HSBC, MAIF, Bred, Crédit Agricole.
www.linxo.com

LUMI’IN apporte un service disruptif sur le marché de l’éclairage public, en fournissant des lampadaires autonomes (solaires, hybrides) plus propres, moins chers à l’achat et au fonctionnement.
www.lumi-in.fr

TRAXENS développe et exploite une solution globale qui fournit aux acteurs du transport multimodal des informations sur l’état physique ou légal provenant de tout type de vecteur de transport (conteneurs, wagons, chassis…) et leurs cargaisons, en quasi temps réel.
www.traxens.com

Plus d’information : www.monpassfrenchtechenpaca.fr

Facebook Comments
Lire la suite

French Tech

Ils sont lauréats du Pass French Tech – Promo 2017 2018 : Teach on Mars

Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

Publié

le

Vincent Desnot, CEO de Teach on Mars témoigne de son expérience du Pass French Tech.

Teach on Mars (Sophia Antipolis – 06) édite une plateforme de formation digitale nouvelle génération, complète, engageante et sociale, offrant une expérience utilisateur premium sur les mobiles. À l’heure du smartphone, Teach on Mars aide les entreprises et formateurs à former leurs équipes de manière plus efficace et plus ludique en étendant considérablement leur champ d’action, grâce à une plateforme logicielle innovante.
www.teachonmars.com/fr

Facebook Comments
Lire la suite

Agriculture, sylviculture

Ils sont lauréats du Pass French Tech – Promo 2017 2018 : Selerys

Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

Publié

le

Fabrice Caquin, CEO de Selerys témoigne de son expérience du Pass French Tech

Selerys (Rousset – 13) produit, conçoit et commercialise des solutions intelligentes pour prédire les risques météorologiques. Après avoir développé son système de détection du risque orageux SKYDETECT, la société a lancé il y a quelques mois un système intégré de lutte active contre la grêle très innovant baptisé LAÏCO. Les solutions développées par Selerys sont utilisées dans 7 pays d’Europe et d’Asie Mineure (Espagne, Belgique, Pologne, Ukraine, Arménie, Turquie), chez de grands arboriculteurs, viticulteurs et serristes, ainsi que dans le secteur automobile.

www.selerys.fr

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X