Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

*

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Logiciels, applications

Retour sur le LibDay : Le logiciel libre, la solution pérenne

La deuxième édition du Libday, organisé par la Commission Libertis de Medinsoft, s’est tenue, le 14 octobre 2016 à l’EMD, à Marseille.

Publié

le

La deuxième édition du Libday, organisé par la Commission Libertis de Medinsoft, s’est tenue, le 14 octobre 2016 à l’EMD, à Marseille. Cet événement a rassemblé, à l’occasion de treize conférences, une vingtaine d’intervenants et plus de cent participants. Les atouts du logiciel libre ont été loués lors de cette journée très didactique. Exemple notable avec la société Avencall.

La genèse du Libday remonte à… 2007. «C’est à cette date qu’a été organisé le salon professionnel du logiciel libre et de l’open source au Word Trade Center à Marseille. Cet événement qui a fusionné avec Medinsoft en 2012 est désormais une commission logiciel libre appelée Libertis», rappelle Sébastien Dubois, organisateur de cette journée dédiée aux professionnels. C’est ainsi qu’en 2014 est créée la première édition de ce salon qui avait rassemblé quatre vingt participants. Fort de ce succès, la seconde édition marseillaise ne se tient pourtant qu’en 2016, suite à une participation en 2015 au salon parisien. Son objectif est de faire témoigner des sociétés et des professionnels utilisateurs de logiciels libres avec des intégrateurs locaux et des sociétés de services locales.

sebastien-dubois-p2bd

Sébastien Dubois, organisateur du LibDay

«Notre volonté a été, dès l’origine, de réunir des sociétés spécialisées, installées à Marseille et dans sa région, avec des clients de grande envergure», précise Sébastien Dubois, l’un des membres du Conseil national du logiciel libre, une association fédérant treize entités et 500 sociétés en France. Ce fut le cas de la ville de Marseille qui avait montré, il y a deux ans, ses avancées en la matière. Elle a intégré la communauté du logiciel Open ADS, un logiciel servant à gérer les permis de construire. Cela a mis en exergue le modèle de développement d’un club utilisateur avec le paiement unique d’un logiciel et l’opportunité de faire profiter ensuite les autres utilisateurs.

Une notion philosophique

Il y a, dans le logiciel libre, une notion philosophique dans laquelle s’intègrent plusieurs aspects avec, tout d’abord, l’accès au code source, la possibilité de modification, de distribution ou encore de copie. Pour Sébastien Dubois, «il y a là des valeurs qui impliquent des prérequis protégeant les utilisateurs.» En fait, l’utilisateur a le choix: il peut, s’il le désire, utiliser des formats de fichier standards et ouverts comme odt. «Dans un logiciel libre, il n’y a pas de risque. Ce n’est pas le cas avec un autre logiciel où l’utilisateur s’avère coincé, enfermé», souligne Sébastien Dubois qui dirige Evolix, une entreprise créée en 2004 à Marseille qui assure la surveillance de serveurs et infrastructures sous Linux. Avec le concours du Conseil National du Numérique, organisme de conseil initié par l’Etat, et l’Association Francophone des utilisateurs de logiciel libre, l’objectif de cette opération a été privilégier le logiciel libre. Pour ses adeptes, la pérennité s’avère un critère essentiel auquel il convient d’ajouter la mutualisation du développement, l’optimisation des coûts et la confiance. Lors de cette journée, les professionnels qu’ils soient directeurs informatiques, chefs de projet, administrateurs système ou développeurs étaient venus d’Avignon, de Montpellier, de Toulouse ou Paris) pour échanger et livrer leur expérience lors des conférences techniques.

100% Open source

Créée en 2009, la société Avencall qui dispose d’un effectif de 50 salariés est un éditeur et intégrateur de la solution Xivo. Elle propose à partir du siège, à Limonest, à proximité de Lyon, et de ses cinq antennes, Aix-en-Provence, Toulouse, Rennes, Strasbourg et Paris, des solutions de téléphonie sur IP avec une relation client 100% Open source.

guy-deshayes-p1bd

Guy Deshayes, ingénieur Avencall

«Nous éditons des solutions grâce à une équipe recherche et développement et effectuons ensuite l’intégration chez le client», explique Guy Deshayes, l’un des ingénieurs. IP est branché sur le réseau informatique avec davantage de fonctionnalités. Ce dispositif remplace ainsi la solution de téléphonie traditionnelle. D’ores et déjà, plusieurs grands comptes sont équipés comme la DREAL PACA ou l’Ecole Centrale à Marseille. Autre activité d’Avencall, le centre d’appel pour un service client optimalisé. «Nous gérons, entre autres, les centres d’appel de Wolswagen ou de Groupama. En fait, nous apportons la même solution à deux besoins différents», confie Guy Deshayes.

© Jean-Pierre Enaut

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecosystème

Viva Tech : la start-up aixoise Smartwin présente Twiins app, l’application d’accueil téléphonique professionnel sur mobile

Comment disposer des mêmes services d’accueil téléphonique que les « grands comptes », quand on est une structure de moins de 5 salariés ? C’est ce que permet la nouvelle application Twiins app !

Publié

le

Pour les entreprises de moins de 5 salariés (TPE, commerçants, professionnels libérales, startups), dont les dirigeants et collaborateurs sont de plus en plus itinérants, et pour lesquelles le smartphone est le principal outil pour répondre aux exigences des clients, comment concilier accueil téléphonique de qualité et mobilité, réactivité aux heures ouvrées et droit à la déconnexion en dehors ? C’est dans ce contexte que Twiins app compte bien s’imposer comme le « compagnon téléphonique » des professionnels.
Twiins app est une marque de la start-up aixoise Smartwin créée par Anthony Chamak. Fort de 10 années d’expérience dans le secteur de la téléphonie d’entreprise, il entreprend en 2016 le développement de l’application mobile Twiins app, en partenariat avec Centile Telecom Applications, leader européen des communications unifiées. Son objectif ? Permettre aux petites structures de disposer d’un accueil téléphonique digne des « grandes entreprises » et dissocier vie pro et vie perso sur un même mobile.

Un service d’accueil téléphonique complet via une application smartphone.
Parce que plus de 80% des premiers contacts d’une petite entreprise se fait par téléphone, Twiins app fournit, sur mobile, tous les services d’accueil jusque-là réservés aux “grands” (numéro de téléphone pro, annonces d’accueil et de fermeture personnalisables, transfert d’appel d’un smartphone à l’autre, télésecrétariat, etc).
Anthony Chamak affirme : « Twiins app est l’outil des professionnels qui rassurent leurs clients & prospects. Grâce à nos services d’accueil, nos utilisateurs apparaissent comme une entreprise établie dès le premier contact. Avec Twiins app, le temps de la téléphonie professionnelle se limitant à un simple numéro de mobile est révolu. Dorénavant, on accueille son client comme il se doit ».
Disponible actuellement sur iOS, et mi-juin 2018 sur Androïd, Twiins app se présente aussi comme une solution économique, véritable alternative aux standards téléphoniques traditionnels. Anthony Chamak précise : « Les standards téléphoniques existeront toujours, notamment pour les grandes entreprises, les call centers, ou les professionnels sédentaires. En revanche, investir dans un standard téléphonique représente un coût important: il faut s’abonner à des lignes fixes, acheter ou louer un serveur, des postes de bureau, etc. L’application Twiins app, elle, ne nécessite aucun investissement : Exemple : la Formule « Welcome » est à partir de 9,99 € HT par mois par utilisateur, et ce dernier dispose d’un numéro « Twiins », d’une annonce d’accueil générique (personnalisable), d’une annonce de fermeture générique (personnalisable), de la réception d’appels et du transfert d’appel, etc.
Twiins app, ce ne sont que deux formules sans engagement à 9,99€HT et 19,99€HT, plus des options tels que la personnalisation des annonces en studio, le télé secrétariat embarqué ou le menu vocal interactif.

Le Droit à la Déconnexion, l’autre enjeu de Twiins app.
L’ultra connectivité des outils de travail et l’exigence des clients incitent les professionnels à répondre depuis leur smartphone en toute circonstance, et encore trop souvent pendant les heures de repos. Ce phénomène, surtout subi par les petites structures, entraîne des conséquences comme l’épuisement professionnel. « Au cours de mon expérience dans les télécoms, explique le dirigeant de la start-up, j’ai remarqué que les professionnels utilisaient majoritairement leur mobile personnel pour échanger avec leurs clients. A terme, cela entraine des abus. On ne déconnecte quasiment plus. »
Or, depuis le 01 janvier 2017, le Droit à la Déconnexion est inscrit dans le droit du travail et Twiins app s’engage pleinement dans cette légalité. Ainsi, l’application permet aux professionnels de cadrer leurs horaires de disponibilité sur leur mobile. In fine, ils utiliseront leur numéro de mobile pour leur vie personnelle, et leur numéro Twiins pour leur activité pro.
Ainsi grâce au cloud, les services d’accueil téléphoniques ne sont plus exclusivement réservés aux entreprises ayant les moyens de s’offrir un équipement coûteux et lourd en maintenance. Twiins app démocratise ces mêmes services auprès des structures de petite taille.
www.twiinsapp.com

Le ”pitch” vidéo de Twiins app

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Spécialiste de l’Open source, la PME parisienne alter way ouvre une agence à Marseille

Publié

le

Depuis 2015, alter way s’est engagé dans un plan stratégique « Build4Run » visant à devenir le 1er spécialiste des plateformes web open source en France et en Europe. Pour s’inscrire dans cette dynamique, la PME de Saint-Cloud tisse sa toile en régions ! Après Lille et Lyon, c’est à Marseille qu’alter way s’implante. Ce point d’ancrage régional permet à la société de renforcer la proximité avec ses clients (Linkavie, TequilaRapido ou encore Appart’City) en commercialisant aux entreprises de Montpellier à Nice (Grand Sud) l’ensemble des services d’alter way : conception, développement, conseil en architecture, TMA, infogérance, hébergement …
L’ouverture de cette nouvelle agence commerciale basée sera suivie rapidement par la création d’un centre de services qui délivrera dans un premier temps l’ensemble des offres RUN d’alter way. Cela se matérialisera d’ici fin 2019 par le recrutement d’une dizaine de profils techniques open source :  des métiers d’ingénieurs devops, d’administrations systèmes linux, de chefs de projet, …
Sébastien Dubois est nommé responsable du développement d’alter way Grand Sud. Il assurera la mise en place et la structuration des équipes de l’agence Aix-Marseille couvrant le Grand Sud. Régional de l’étape, pour lui, l’implantation d’alter way à Marseille, c’est évidence ! ‘’Aix-Marseille est devenue depuis quelques années une référence en terme d’attractivité du fait de sa position de hub informatique stratégique entre l’Europe et le reste du monde. En parallèle, on a pu observer la révolution DevOps disrupter le métier de l’infogérance. Chez alter way, la culture #devops est dans notre ADN et nous voulons la diffuser pour rendre nos clients plus performants !’’
A peine installé, Alter way est déjà engagé dans l’écosystème Aix-Marseille, et participera à deux événements organisés avant les vacances estivales, le PG Day prévu le 26 juin et le Forum du Numérique du Medef PACA, le 10 juillet prochain.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Nice : Pour faire peau neuve, la start-up Oulah s’appuie sur le financement participatif

Oulah, l’application qui repère les produits dangereux ou défectueux rappelés en magasin, lance une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank pour évoluer.

Publié

le

Avec les différents scandales alimentaires, les arnaques des grandes marques et l’obsolescence programmée, mieux vaut savoir ce que l’on achète ou consomme. Oulah est  justement l’application qui repère les produits dangereux ou défectueux rappelés en magasin.

Mieux vaut prévenir que guérir, et Oulah prévient !
Le fonctionnement de l’application est simple. Oulah centralise de façon claire tous les rappels de produits des enseignes et les classe dans une dizaine d’onglets (alimentation, bébé-enfant, hygiène-beauté, électroménager…). La liste de produits défectueux recense les photos, marques et codes-barres des produits. Elle décrit ensuite le problème signalé : présence de morceaux de plastique dans une mousse de canard, de fipronil dans des gaufres, de salmonelle dans des moules ou du fromage.
Certains produits bio de marque distributeur tel Carrefour bio sont aussi recensés. En cause, un mauvais étiquetage des produits et une absence de mention de certains allergènes. Enfin, à chaque nouveau rappel, l’application nous tient informer en temps réel par le biais d’une notification sur notre smartphone. Disponible en téléchargement gratuit sur iOS et Android, Oulah  répertorie depuis sa création en 2015 plus de 2270 produits rappelés en France, environ 15 par jour, soit 70 signalements par mois !

Oulah, d’utilité publique, doit faire peau neuve
Aujourd’hui son créateur niçois, Franck Valayer, qui considère que son application est “d’utilité publique”, doit faire peau neuve et pour cela il vient de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank.
Suite à des changements techniques et technologiques, l’application Oulah se doit en effet d’évoluer afin de proposer une efficacité complète. C’est pour cela  que cette campagne va permettre de réparer l’application et d’y amener les évolutions demandées par les utilisateurs et consommateurs. L’objectif est de récolter 10.000€ dans les deux mois à venir. Pour l’heure en moins de 10 jours, ce sont 2.000€ qui ont déjà été récolté. Et si le montant de la collecte est dépassé, cela permettra d’améliorer la version web de l’application Oulah.

Pour aider Oulah ! cliquez ici.

Source : Tribune Bulletin Côte d’Azur

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X