Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecosystème

Ordinateur en panne ? Utilisez Tynkle, la première application de dépannage informatique entre particuliers

Tynkle est une application mobile exclusivement dédiée au dépannage, à l’entraide informatique entre particuliers (Ordinateur, Smartphone, Tablette, etc.)

Publié

le

Alain Maisonneuve et Sabri Saïd, cofondateurs de l’appli Tynkle

Posséder un smartphone, une tablette, un ordinateur, ou tout autre appareil informatique est de plus en plus courant et de plus en plus coûteux alors pourquoi ne pas l’entretenir et le réparer facilement ? L’idée est née dans la tête d’Alain Maisonneuve à l’été 2015 à Marseille, et ne l’a plus lâché. Il y croit comme une évidence et s’associe avec son ami Sabri Saïd, tous deux ont grandi dans les quartiers nord de Marseille. Ils lancent en novembre 2017, Tynkle, une application mobile exclusivement dédiée au dépannage, à l’entraide informatique entre particuliers (Ordinateur, Smartphone, Tablette, etc.) et disponible sur iOS (iPhone). Tynkle s’inscrit ainsi dans la tendance plus générale de l’économie collaborative.
Les débuts ne sont pas simples pour les deux jeunes startuppers, ils lancent alors une campagne de crowdfunding et récoltent 8.000 euros. Mais ce n’est pas suffisant. La conception et le développement de l’application leur coûtent 50.000 euros et ce sont toutes leurs économies qui sont engouffrées dans l’application et les premières dépenses marketing.
Un dépannage à tout petit prix
Le principe de Tynkle, c’est de proposer une solution à moindre coût – et proche de chez soi – aux personnes dont l’ordinateur, le smartphone ou la tablette est en panne. Face à une telle situation, Tynkle propose à l’utilisateur de le mettre en contact avec un réparateur proche de chez lui. La personne va dans un premier temps créer gratuitement un compte dans l’application, elle choisit ensuite si elle est en capacité de se dépanner moyennant conseils ou bien bénéficier d’un dépannage. Il vous faudra renseigner le type de matériel concerné (ordinateur de bureau, portable, PC, Mac, smartphone, tablette…), le système d’exploitation de votre appareil (iOS, Android, Windows) et enfin la raison qui vous amène à utiliser l’application. Lorsque la prestation est terminée, les deux personnes constatent ensemble de la résolution du problème puis valident sur leur smartphone en appuyant sur « intervention résolue » ou « intervention non résolue », suite à cela le dépanneur est évalué par le demandeur, cette dernière action permettant ensuite, aux autres utilisateurs de savoir qui choisir. Le service a un coût, entre 15 et 60€, mais le montant n’est pas versé au réparateur si le problème initial n’est pas réglé. De leur côté, les fondateurs de Tynkle retirent une commission de 30 % sur chaque transaction effectuée entre les particuliers.

Une démarche éco responsable
Le concept de Tynkle s’inscrit dans une démarche éco responsable. L’objectif étant de favoriser l’allongement de la durée de vie des supports numériques en choisissant de les réparer plutôt que de les jeter afin de contribuer à répondre à la problématique des déchets électroniques chimiques dangereux pour la planète et contribuer à modifier les habitudes de consommation des utilisateurs. Ainsi l’application incite ses membres à faire réparer leurs appareils plutôt qu’à les jeter ou les remplacer. Six mois après son lancement, un fichier de plus de 2.000 utilisateurs a été constitué, en majorité des dépanneurs.
En janvier 2018, les deux entrepreneurs marseillais ont été sélectionnés parmi plus de 300 candidats dans le Fighters Program de Station F. Pendant un an, ils bénéficieront d’un accompagnement gratuit au sein de l’incubateur qui devraient à terme leur permettre de trouver les fonds qui leur manquent pour poursuivre leur développer. Les deux startuppers aimeraient développer une version sur Android paur toucher plus d’utilisateurs. En attendant, il est possible de télécharger Tynkle sur iTunes ou sur le site Tynkle.

 

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BioTech, MedTech

Aubagne : Wraptor et Tersedia jouent ensemble la carte des objets connectés dans le monde de la santé.

Publié

le

D’un côté, il y a Wraptor, éditeur de solutions d’intégration d’applications d’ entreprises (EAI) à destination des professionnels de santé et spécialiste notamment de la gestion des flux de santé, installé à Aubagne, et de l’autre Tersedia, intégrateur IT spécialisé dans les services managés pour  les hôpitaux et cliniques, dont le siège social est à Chatou dans les Yvelines. Les deux sociétés viennent de renforcer leur partenariat pour accompagner les établissements dans leur transformation digitale.
Forts d’une première collaboration probante autour de la solution Jeebop MSSanté, qui permet d’échanger des données médicales en toute sécurité, les deux partenaires associent désormais leur savoir-faire autour de l’EAI Jeebop pour l’interopérabilité des dispositifs médicaux connectés (DMC). Agissant comme véritable multiprise, l’EAI Jeebop assure l’interopérabilité et la gestion des flux de l’ensemble des applications internes et externes. Grâce à la facilité de modélisation, il est facile de mettre en place très rapidement des interfaces opérationnelles normées ou spécifiques et grâce à la supervision, les problèmes sont rapidement identifiés et on peut agir efficacement en cas de détection d’anomalie.
L’objectif de cet accord est de permettre aux établissements de santé de tirer avantage des bienfaits des objets connectés en améliorant le parcours de soins. Cette solution permettra de générer du confort pour les équipes soignantes, mais également d’alléger la charge de travail tout en offrant une qualité de soins optimale. Les objets médicaux connectés sont une alternative peu coûteuse qui permet de réduire les frais engendrés par l’achat d’appareils traditionnels.
Grâce à leur maitrise complète du SIH et des flux de santé, Tersedia et Wraptor sont en capacité d’intégrer facilement et rapidement les dispositifs médicaux connectés, offrant ainsi à leurs clients de nouvelles possibilités d’innovation. De plus, la solution permet de remonter en temps réel les données des appareils connectés directement dans le dossier patient.

https://wraptor.fr

Facebook Comments
Lire la suite

Accélérateur, incubateur, pépinière

Sophia-Antipolis : Blackboxsecu dévoile le premier boîtier universel qui crypte les communications téléphoniques

Publié

le

Implantée au Village by CA de Sophia-Antipolis, la start-up Blackboxsecu vient de lancer CBOX VoIP, le premier boîtier universel permettant de chiffrer les communications téléphoniques passée via les réseaux VoIP (Skype, WhatsApp, Hangouts, Messengers… ou box triple play) . CBOX VoIP de Blackboxsecu permet aux organisations et aux professionnels de se protéger contre les écoutes illégales et l’espionnage des conversations dont les menaces ne cessent de grandir.et assurer ainsi un niveau de confidentialité élevé pour les appels réalisés.
« Le monde d’aujourd’hui est plus dangereux que jamais, et pour assurer le développement économique, la confidentialité des échanges ainsi que leur vie privée, les cadres dirigeants, les avocats, les organisations et les professionnels se doivent de protéger leurs communications téléphoniques et leurs conversations Internet », déclare Kris Barcewicz, co-fondateur de Blackboxsecu.

 

 

 

 

 

En s’appuyant sur la technologie ‘Deep Learning’ et sur un algorithme de chiffrement de haut niveau nécessaire pour protéger les canaux voix non sécurisés, CBOX VoIP aidera véritablement à établir un environnement de communication sûr et maîtrisé, indépendamment du parc de téléphones ou des opérateurs réseaux installés. Ainsi, les utilisateurs de la box pourront se concentrer sur la croissance de leurs activités et maintenir leur compétitivité sans crainte d’une quelconque perte de confidentialité ou vol de secret industriel. »
Basé sur un boîtier autonome, CBOX VoIP effectue le chiffrement du signal audio directement à la source de la voix (microphone du casque de l’utilisateur) ainsi que l’opération inverse, le déchiffrement, à l’oreille (du même casque). CBOX VoIP est un boîtier de chiffrement à connecter entre un dispositif de transmission de la voix (téléphone, tablette, ordinateur etc.) et un casque. Il est « plug & play » et indépendant du support. Il n’a nul besoin d’une infrastructure informatique supplémentaire. Il fonctionne en tandem avec un autre boîtier pour sécuriser les communications vocales à chaque extrémité, protégeant ainsi l’échange d’informations sensibles entre ces deux parties.
Dans un premier temps, la CBOX VoIP est dédiée aux téléphones fixes et à Internet, une version pour les mobiles doit suivre prochainement.
Soulignons que pour cette innovation, Blackboxsecu a été récompensée en obtenant Le Prix d’Innovation des Forces Spéciales SOFINS 2017, la médaille de bronze aux Trophées de la Sécurité 2017  et a été sélectionné par Le Village by CA de Sophia Antipolis.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

MSC équipe 50 000 conteneurs de la technologie Traxens dont la compagnie maritime est actionnaire

Publié

le

La Compagnie maritime méditerranéenne, MSC, le deuxième plus grand transporteur océanique dans le monde, a annoncé qu’elle équipera 50 000 de ses conteneurs de la technologie de la société marseillaise Traxens. Au même titre que son concurrent marseillais, la CMA CGM, l’armateur italo-suisse est actionnaire de Traxens depuis 2016 et joue la carte du service aux clients grâce à la transmission d’informations en temps réel aux donneurs d’ordre.
Traxens a mis au point un système de suivi et de surveillance des conteneurs maritimes et des wagons rails partout dans le monde. Basé sur des boîtiers électroniques autonomes communicants fixés aux objets que l’on souhaite monitorer, le Traxens Box intègre plusieurs capteurs capables de déterminer leur position géographique mais aussi de mesurer la température, les chocs, les mouvements, les vibrations et l’ouverture des portes. La plateforme Traxens Hub collecte et traite les informations qui sont de nature à intéresser les différents acteurs du transport multimodal : armateurs, chargeurs, transitaires, transporteurs routiers ou ferroviaires, clients finaux et assureurs de cargaisons.
« MSC a la conviction que l’avenir du transport maritime passe par le suivi en temps réel des conteneurs. La concurrence entre compagnies maritimes se fait à présent sur le terrain du service, nous obtiendrons de meilleurs résultats en travaillant de manière plus harmonisée sur la technologie et l’innovation. Les conteneurs intelligents illustrent parfaitement les domaines dans lesquels nous pouvons coopérer selon les standards de l’industrie pour rendre nos services vraiment complets », a souligné dernièrement Diego Aponte, président-directeur général de MSC.
Traxens a souligné s’attendre à ce que 100,000 Traxens Box soient opérationnels d’ici à la fin de 2019. Le groupe CMA CGM avait déjà annoncé de son côté qu’il équipait 10 000 de ses conteneurs du dispositif Traxens.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X