Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

BioTech, MedTech

Nîmes : BIC Innov’up met sur les rails la start-up Divincell

l’association BIC Innov’up lance sur le marché une jeune biotech nîmoise qu’elle accompagne, Divincell qui propose des solutions nouvelles pour le traitement des cancers et des maladies génétiques.

Publié

le

Créé par la CCI Gard, l’association BIC Innov’up accompagne depuis 30 ans la création et le développement d’entreprises innovantes dans le Gard et apporte aux créateurs et dirigeants d’entreprises innovantes un ensemble complet de services pour valider, concrétiser puis développer leur projet de création d’entreprise et faciliter leur insertion dans le tissu économique local. L’association vient ainsi de lancer sur le marché une jeune biotech nîmoise qu’elle accompagne, Divincell qui propose des solutions nouvelles pour le traitement des cancers et des maladies génétiques.
Hébergée à l’incubateur biotech de Nîmes, Divincell a été créée par Gilles Divita au début du mois de mars. SAS capitalisée à 25 K€, la startup exerce une activité de recherche et développement de solutions nouvelles pour la vectorisation de molécules thérapeutiques. Ainsi Divincell propose un moyen de transport innovant permettant de déposer les principes actifs à l’intérieur des cellules cibles malades sans que cela affecte celles qui sont saines. La technologie développée et brevetée par Divincell permet de créer de très petites cages qui englobent et protègent les médicaments. Ces nanocages, déjà validées pour le transport de différentes molécules actives, permettent le transport rapide de molécules biologiques sans altérer la fonction biologique des cellules ou l’équilibre cellulaire. Divincell a donc mis au point une technologie de vectorisation polyvalente applicable à tous types de molécules biologiques et pour tous types de cellules.
Dans un premier temps, Divincell s’adresse prioritairement au secteur de la recherche. L’entreprise propose aux laboratoires publics ou privés et aux organismes scientifiques un catalogue de produits et de services originaux pour la vectorisation de biomolécules, produits et services leur permettant de valider simplement et rapidement la potentialité de leurs principes actifs et de leurs futurs médicaments. Ce n’est que dans un second temps que la startup se lancera dans un programme de recherche et de développement thérapeutique.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BioTech, MedTech

Biomathematica, la jeune pousse corse qui décroche une bourse de la NASA de 360 000 dollars

Originaire d’Ajaccio, BioMathematica a obtenu en collaboration avec la Michigan State University une bourse de 360 000 dollars de la NASA. La start-up est spécialisée en biotechnologie.

Publié

le

Ghjuvan Micaelu Grimaud et Sébastien Forcioli

Créée à Ajaccio fin 2017 par Ghjuvan Micaelu Grimaud et Sébastien Forcioli, la start-up Biomathematica, spécialisée en biotechnologie, a tapé dans l’œil de la NASA. Elle vient de recevoir avec deux autres chercheurs, les professeurs Elena Litchman et Christopher Klausmeier du Michigan State University Foundation, une bourse de la NASA de 360 000 dollars soit 316 000 euros pour financer la recherche sur la modélisation de l’origine évolutive de divers métabolismes microbiens grâce à la méthode de Biomathematica. Une méthode qui consiste à appliquer des outils mathématiques à la microbiotique humaine. Le but est de toucher le maximum de bactéries présentes dans le corps et d’aller au plus proche de la cellule humaine. Un concept développé initialement pour l’industrie pharmaceutique. Un tel projet a immédiatement intéressé l’agence spatiale américaine, car il permettrait ainsi à la NASA « d’étudier l’origine de la vie ».
Cette collaboration BioMathematica, Michigan State University Foundation et NASA est l’aboutissement du post-doctorat de 2 ans effectué par Ghjuvan-Micaelu Grimaud, l’un des deux fondateurs de Biomathematica, qui possède un doctorat en mathématiques appliquées à la biologie obtenu à l’université de Corse. C’est dans le cadre de son projet de recherche qu’il a répondu, avec les deux autres chercheurs américains, à un appel à projets de la NASA qui a été immédiatement séduite par le dossier.
La somme, partagée avec l’université du Michigan, va permettre à la jeune pousse de financer ses recherches et d’accélérer son développement. Pour l’heure les bureaux de son siège social sont toujours à Ajaccio mais la start-up est actuellement hébergée dans un incubateur de Londres afin d’accélérer son développement.
Ghjuvan Micaelu Grimaud et Sébastien Forcioli se sont donné trois mois avant de rencontrer de potentiels investisseurs.

Facebook Comments
Lire la suite

BioTech, MedTech

Sophia-Antipolis : Median Technologies récompensée par deux prix décernés par Forbes France

Publié

le

Et de deux pour Median Technologies, l’entreprise de Sophia-Antipolis spécialisée dans l’imagerie médicale, qui a décroché, comme en 2017, le Prix Futur40 décerné par le prestigieux média Forbes France en partenariat avec PME finance – Europe Entrepreneurs.
Le palmarès Futur40, établi sur la base de données fournies par Morningstar, met en avant 40 entreprises PME et ETI cotées à Paris qui se sont distinguées sur la base de leur performance financière et de l’originalité de leur modèle. Les critères d’obtention des trophées Futur40 sont une croissance cumulée du chiffre d’affaires supérieure à 15% sur les trois derniers exercices, 5 M€ de chiffre d’affaires minimum et être une entreprise cotée à Paris avec une empreinte boursière minimum (flottant, volumes échangés) afin de disposer de données publiques certifiées.
Forbes France a également récompensé l’entreprise sophipolitaine avec le Prix spécial de la croissance dans la catégorie Santé-Sciences de la Vie. Le prix spécial de la croissance distingue sept parcours exemplaires de sociétés, chacune de ces sociétés appartenant à une catégorie différente. C’est la troisième fois que Median Technologies est primée cette année pour sa croissance après avoir intégré les classements de Les Echos et Deloitte Technology Fast 500. La société est également labellisée Pass French Tech Promotion 2017-2018. Rappelons qu’entre les exercices 2016 et 2017, la société azuréenne créée en 2002 enregistre une croissance de 21% pour un CA évalué à 7,69M€, avec une prise de commandes nette qui s’élève à 14,69M€.
Ces récompenses soulignent l’importance des PME et des ETI sur la place de Paris. Median avait reçu le Trophée Futur40 en 2017 et c’est un honneur de faire à nouveau partie du palmarès pour cette année” conclut Fredrik Brag, CEO de Median Technologies.
www.mediantechnologies.com

Facebook Comments
Lire la suite

Big Data

Biotech Dental, Data Solutions et Gojob rejoignent la promotion 2017-2018 du Pass French Tech

Avec 3 nouveaux lauréats, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur dénombre à ce jour 24 lauréats du Pass French Tech dont 5 ayant obtenu un renouvellement de leur labellisation.

Publié

le

Aujourd’hui, ce sont 3 nouvelles entreprises qui sont lauréates du Pass French Tech en région et qui rejoignent la promotion 2017-2018 : Biotech Dental, Data Solutions et Gojob.
Ce label est attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international.
Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, Bpifrance Assurance Export, DGE, INPI et UGAP. L’Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des Entreprises en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur (ARII) a été désignée en 2015 par l’Etat « Opérateur du Pass French Tech » illustrant le dynamisme des entreprises innovantes sur notre territoire régional.
Initialement dédié aux entreprises du numérique, le label a été étendu auprès des entreprises innovantes des Biotech/Medtech et des Cleantech/Industrie. L’ARII a été choisie par Bpifrance pour l’ensemble de ces expérimentations avec le support des pôles de compétitivité SCS, Eurobiomed et Capenergies. Aujourd’hui, le label adresse les 3 catégories suivantes : Numérique, Santé et Industrie.
La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur dénombre à ce jour depuis 2015, 24 lauréats dont 5 ayant obtenu un renouvellement de leur labellisation. Ce résultat illustre la richesse de notre tissu économique, créateur de valeur et d’emplois.

Les 3 nouvelles entreprises lauréates du PASS French Tech
Data Solutions (Marseille) est spécialisée dans la collecte, l’analyse et la visualisation des données des points de vente connectés. Elle propose aux professionnels du marché du retail des outils opérationnels d’aide à la décision pour les guider dans la mise en place et le suivi de leur stratégie commerciale. Elle accompagne aujourd’hui plus de 500 clients comme E.Leclerc, Mr Bricolage, les groupements d’officines comme Aprium Pharmacies et Lafayette Conseil, ou encore Vente Privée. L’entreprise est née sous l’incubateur de la Belle de Mai en 2013 et elle est accompagnée par l’accélérateur P.Factory depuis 2014. Elle vient d’acquérir la société Retail Explorer et va pouvoir ainsi proposer des offres complètes.
Gojob (Aix en Provence) est une plate-forme de travail temporaire présente dans 25 agglomérations. Elle propose une approche 100 % digitale dans une industrie encore très papivore. Elle ouvre la possibilité de répondre plus rapidement à la demande des employeurs à un coût sensiblement inférieur à la norme. Gojob peut fournir un candidat en moins de 4 heures et peut trouver les meilleures combinaisons possibles en présentant au plus 3 profils pour le poste. Elle offre la possibilité à tous de trouver du travail, quel que soit leur âge, leur origine ou leur diplôme. En 2017, l’entreprise a levé en 17 millions d’euros auprès de Kois Invest, mais aussi Breega Capital et de plusieurs entrepreneurs. En moins de trois ans, Gojob a réussi à rassembler près de 500 entreprises et plus de 2500 intérimaires sur sa plateforme.
Le groupe Biotech Dental (Salon de Provence) est présent dans une quarantaine de pays est un acteur français de référence dans le domaine de la Santé. La société se positionne aujourd’hui parmi les leaders sur le marché de l’implantologie dentaire et propose à ses clients une solution à la fois globale et numérique. Maintenant que sa nouvelle plate-forme numérique permettant la conception semi-automatique et la production sur-mesure de device médicaux, le leader français des implants a levé 100 millions d’euros pour dupliquer son modèle ailleurs dans le monde.

La promotion 2017-2018 du PASS French Tech compte désormais 11 entreprises régionales dont 2* ont renouvelé leur labellisation : Biotech Dental*, Median Technologies*, Traxens, Teach on Mars, Selerys, Qwant, Linxo, Lumi’in, Eeworx, Data Solutions et Gojob.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X