Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

IoT

Nice : la start-up Fingertips présente la nouvelle génération de son coussin intelligent ViKtor

Publié

le

Fingertips n’en finit pas d’étonner, alors que la première génération de son coussin connecté, commercialisé depuis la fin de 2017, connaît un réel succès auprès des séniors en perte d’autonomie en EHPAD et à domicile, la start-up niçoise vient de dévoiler au salon Health-IT Expo (29 – 31 mai à Paris) la « nouvelle génération » de ViKtor, le coussin intelligent relationnel.
Sélectionnée par le « Orange LAB » pour être présent au dernier Viva Technology, le ministre de l’économie, Bruno Lemaire en personne s’est intéressé à cette innovation disruptive. Viktor est un ami qui veut du bien aux personnes en perte de mobilité et d’autonomie.

Viktor, le coussin connecté qui facilite le quotidien des personnes en manque d’autonomie
Plus qu’un simple coussin 3.0, c’est tout un système de conciergerie qui est embarqué. Depuis son tableau de bord situé sur le dessus, il permet à ses utilisateurs de garder le contact avec leurs proches, de façon ludique, mais aussi d’interagir avec les objets connectés présents dans leur foyer.
Le coussin destiné à être posé sur les genoux embarque, sur sa surface, un tableau de bord avec quelques pictogrammes, un pavé numérique et une touche SOS. Connecté en 3G ou en 4G, celui-ci peut être relié à l’écran de télévision du propriétaire. En appuyant sur les pictogrammes qui sont très facilement identifiables et personnalisables, l’utilisateur active des fonctions qui sont projetées sur l’écran de télé. Ainsi, il leur sera possible d’accéder aux programmes préinstallés comme Skype, appeler un service d’urgence au besoin, faire leurs courses en ligne, accéder aux soins à distance, etc. Relié aux objets connectés de la maison, il peut faire office de télécommande en communiquant avec les solutions e-santé de son propriétaire. Chacun des programmes est personnalisable en fonction du handicap, des besoins et des envies de son utilisateur. Incassable et étanche, ViKtor a une autonomie de 6 mois grâce à sa pile embarquée.

Près de 900 coussins vendus au 1er semestre 
L’objectif de la start-up était de vendre en 2018, près de 900 coussins.  Objectif atteint au cours du seul premier semestre de l’année. Il est vrai que Fingertips vient de remporter quatre appels à projets auprès de collectivités tels que les départements de Paris (75), des Yvelines (78), du Bas-Rhin (67), des Hauts de Seine (92) sans oublier les 500 coussins acquis par la communauté d’agglomération de Nevers, des unités qui seront fabriquées localement.
La start-up se veut confiante pour aborder les nouveaux enjeux sociétaux liés à la personne âgée d’autant plus que les dernières barrières technologiques viennent d’être levées pour que la téléconsultation et la télémédecine à domicile soient désormais possibles en « Visio » d’excellente qualité, même en 4G sur la propre télévision des patients, et cela à partir de ViKtor et sans tablette, smartphone ou ordinateur.

Rappelons que ViKtor a remporté deux médailles d’Or au concours Lépine National de Paris et international à Strasbourg et 11 autres récompenses nationales (French IoT La Poste, Silver Night international, etc… ). Cela fait de cette entreprise de 7 personnes, la start-up française la plus titrée en 2017 dans le domaine de la Silver économie.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Big Data

[VIDÉO] Marseille : le campus Quanta de Jaguar Network réunit 400 invités lors de son inauguration

Publié

le

Renaud Muselier et Kevin Polizzi

Le président de la Région Sud, Renaud Muselier, a longuement réfléchi avant de venir à l’inauguration du Campus Quanta, en raison du drame de la Rue d’Aubagne et de ses conséquences mais comme il l’a souligné dans son discours, il s’était engagé il y a bien longtemps auprès de Kevin Polizzi, président de Jaguar Network, à être présent. Le 15 novembre dernier, l’événement a rassemblé plus de 400 invités au cœur de Quanta, le bâtiment intelligent, bourré de capteurs, voulu et pensé par Kevin Polizzi. Parmi les invités, Daniel Sperling, adjoint au maire de Marseille en charge du numérique et de l’innovation, Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille Provence, les clients et les partenaires de l’opérateur marseillais…

Discours de Kevin Polizzi, fondateur et président de Jaguar Network

Discours de Renaud Muselier, président de la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur

Discours de Daniel Sperling, adjoint au Maire de Marseille en charge du Numérique et de l’Innovation

Revoir [Entretien VIDEO] Kevin Polizzi, fondateur et président de Jaguar Network, présente Quanta, son nouveau siège social hyper-connecté et le ”premier smartbuilding de France”.

Après les discours, la visite de ce bâtiment de 5500 mètres carrés, bâtie en seulement 18 mois, et qui abrite depuis le nouveau siège social 3.0 ainsi que le nouveau centre de Recherche et d’Innovation de Jaguar Network. Aux différents étages du bâtiment, des ateliers permettaient de découvrir les métiers et les domaines dans lesquels Jaguar Network opère via ce lieu d’hybridation entre les technologies (IA, big data, cloud, smart city…) et les usages !

Lire aussi : Marseille : Jaguar Network inaugure Quanta son nouveau siège social 3-0

Lors de cette soirée inaugurale, Kevin Polizzi en a également profité pour annoncer la création Jaguar Network Management, une filiale destinée à accompagner les start-up du territoire…à commencer par celles soutenues par Jaguar Network.
Le nouveau siège social accueille déjà 200 personnes, ils devraient être 400 à terme ! Quant au budget de l’opération Quanta, il est de 16 millions d’euros (contre 22 millions estimés au départ) financés pour 1 million par Jaguar Network, 2 millions par la Région via l’Europe (financement des labos de On[e]life) et 13 millions apportés par un pool bancaire régional.

Facebook Comments
Lire la suite

Big Data

[VIDÉO] Marseille : Jaguar Network inaugure Quanta son nouveau siège social 3-0

Publié

le

Situé à l’angle des avenues André Roussin et Fernand Sardou dans le 16ème arrondissement de Marseille, le bâtiment Quanta est le nouveau siège social 3.0 ainsi que le nouveau centre de Recherche et d’Innovation construit par Jaguar Network.
Inauguré le 15 jeudi novembre 2018, ce bâtiment de 5500m2 ressemble en apparence à un simple immeuble de bureaux. En apparence seulement car Quanta est une infrastructure révolutionnaire bâtie en seulement 18 mois, véritable vitrine des savoir-faire de l’opérateur national Jaguar Network en matière de cloud computing, de télécommunications nouvelle génération ou encore en matière d’objets connectés et de systèmes Big Data.

Quanta, un siège social 3.0 pour Jaguar Network
Ce projet inédit qui compte parmi les bâtiments totem de la French Tech accueille les quatre ‘’Business Units’’ de Jaguar Network : Cloud, Telecom, IoT/Big Data et Services Managés, et héberge des entreprises intervenant directement dans l’écosystème de l’opérateur marseillais dans les domaines du numérique et de la santé, consommateurs d’importantes ressources de données et dont l’intelligence artificielle est le cœur des investissements portés par une vision à long terme.
Résolument hyper-connecté en voisinage direct du datacenter, Quanta a pour mission d’accélérer l’hybridation des expertises entre entreprises en facilitant les rencontres et l’accès aux infrastructures IT, de stockage, de sécurisation et de transformation de données.
« La naissance de ce projet d’envergure est une étape structurante qui marque l’entrée dans la troisième phase de l’histoire de l’entreprise : Jaguar Network 3.0. Après plusieurs semaines dans ces nouveaux locaux, les résultats se font déjà sentir avec des collaborateurs plus engagés, au cœur même de l’innovation mais aussi en interaction permanente avec nos partenaires extérieurs. » souligne Kevin Polizzi, fondateur et président de Jaguar Network.

Quanta, Le premier vrai « smartbuilding »…
Le nouveau siège social de Jaguar Network est « le premier vrai smartbuilding » méditerranéen voire de l’Hexagone, annonce non sans fierté Kevin Polizzi. Quanta est le résultat de la volonté du fondateur de Jaguar Network de démontrer à quel point les objets connectés sont facteurs de performance, mais aussi de faire éclore un nouveau type de lieu dans lequel des acteurs fonciers comme Constructa, maîtrise d’ouvrage Cari-Fayat mais aussi le cabinet d’architecture Carta Associés, séduits par le projet, ont voulu accompagner sa vision d’un bâtiment intelligent tels qu’ils sont préfigurés en 2030. Quanta a déjà remporté plusieurs certifications, labellisations et prix dont le prix Or du Bâtiment de Méditerranée.
Avec plus de 1500 capteurs qui permettent de piloter avec précision l’empreinte énergétique et la mobilité au cœur du building, Quanta préfigure ce que sera un déploiement à large échelle sur la métropole de solutions à base de smart city et de smart mobilité.
Par ailleurs, un système de chauffage par plafond rayonnant dans les espaces de bureaux, associé à un complexe d’isolation thermique extérieur performant et 48 panneaux photovoltaïques en toiture permettent d’assurer l’indépendance énergétique du bâtiment.

Quanta : un lieu hybride propice à la co-innovation
L’aide du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) accordé par la Région Sud a permis de financer à hauteur de 50 % les laboratoires en biotechnologies de type P2 destinés à accompagner les pépites du territoire en intelligence artificielle. Avec la présence de Onelife.bio, l’association qui a pour but de créer des ponts entre le numérique et les biotechnologies, au cœur de l’aile nord du bâtiment, c’est la création d’un véritable écosystème visant à promouvoir les savoir-faire de nos entreprises à l’international.
La structure Jaguar Management, installée au sein de Quanta, a pour vocation de favoriser les liens et la synergie entre différentes entités et permettre aux dirigeants des start-up de rester concentrer sur le développement de leur cœur de métier. Ainsi, Quanta est un lieu hybride propice à la co-innovation.
Pour Kevin Polizzi, le satisfecit est tel qu’il a d’ores et déjà programmé l’édification d’un deuxième Quanta à Lyon où Jaguar Network est également implanté.

[Entretien Vidéo] Kevin Polizzi, fondateur et président de Jaguar Network, présente Quanta, son nouveau siège social hyper-connecté et le ”premier smartbuilding de France”.

Quanta c’est aussi :

  • Un restaurant nouvelle génération à la croisée des chemins entre cuisine de saison, asiatique et green, central et ouvert au public.
  • Un parking de plus de 300 places.
  • Une application de GTB (Gestion technique du bâtiment) conçue avec les équipes Jaguar Network et une conciergerie développée en interne.
  • Des espaces de Coworking mixant expertises business, IT et startups en deuxième phase d’accélération, liées aux biotechnologies et membres du label French Tech.
Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Trophées INPI 2018 : le laboratoire I3S (Sophia-Antipolis) et Traxens (Marseille) dans la ‘’short list’’ des nominés !

Publié

le

Deux entreprises régionales sont nominées pour décrocher le précieux et très recherché Trophée INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) dans l’une de ses 4 catégories : « Brevet », « Design », « Marque » et « Recherche ».  La première, nominée dans la catégorie Recherche, est implantée à Sophia-Antipolis, il s’agit du laboratoire I3S (Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis), spécialisé en Intelligence Artificielle. La seconde, marseillaise, s’appelle Traxens et est nominée dans la catégorie Brevet pour son innovation qui permet d’assurer la traçabilité des conteneurs.
Depuis leur création en 1991, les Trophées INPI valorisent et récompensent des entreprises et centres de recherche innovants, qui se distinguent par l’exemplarité de leur stratégie de propriété industrielle. Parmi les lauréats des éditions précédentes, Expliseat, Wandercraft, Devialet, BlaBlaCar ou encore Fermob…ils ont fait de l’innovation un pilier de leur croissance, en menant une politique de propriété industrielle volontaire et cohérente.
Pour détecter les lauréats, pas de dossiers de candidature, simplement les remontées terrain des 19 implantations de l’INPI partout en France. Plus de 100 postulants ont été retenus cette année en premier examen, et lors de l’étape final, 9 PME parmi lesquelles Traxens et 3 centres de recherche dont I3S seront mis à l’honneur.

Catégorie Brevet : Traxens (Marseille) Assurer la traçabilité des conteneurs 
Depuis 2012, date de sa création, Traxens a pour ambition de faire passer le transport maritime conteneurisé à l’ère numérique ! Après plusieurs années de tests grandeur nature, l’entreprise propose aux transporteurs des boîtiers électroniques à fixer sur les conteneurs afin de leur fournir des informations à forte valeur ajoutée : position du conteneur en mer et sur terre, intensité des chocs éventuellement subis, historique des ouvertures et fermetures de portes ou variations de température. La solution a été déployée à l’ensemble de la flotte de la CMA-CGM et de MSC. La société décline aujourd’hui son offre pour la SNCF en l’adaptant à des wagons de train. Elle développe également avec Daher une mallette connectée pour suivre en temps réel le transport de produits à très haute valeur ajoutée. Sur le marché encore balbutiant de la logistique 4.0, Traxens a créé ses solutions technologiques de rupture en partenariat avec huit laboratoires publics, dont l’INRIA. Elle est propriétaire de brevets internationaux et mène une politique très active contre les contrefacteurs. La qualité des technologies développées amène Traxens à chercher à positionner certaines d’entre elles comme standards ou à les licencier sur d’autres secteurs. Une stratégie étroitement liée à la qualité de sa propriété industrielle. Traxens.com

  • Date de création : 2012 ● 103 salariés ● CA : 2 200 K€ / Part à l’export : 22 % ● 8 brevets / 7 marques.

Catégorie Recherche : Laboratoire I3S (Sophia Antipolis) – Spécialiste de l’intelligence artificielle 
Au cœur du campus Sophia Tech, le laboratoire I3S crée en 1989 effectue des recherches dans le domaine des sciences de l’information et de la communication. Son credo : faire avancer la connaissance, tenir compte des réalités économiques et technologiques, tout en imaginant les solutions de demain. En partenariat avec le CNRS et Inria, et par de très nombreuses collaborations industrielles, il travaille sur des thématiques de recherche innovantes, à la pointe de la science et de la technologie : systèmes et réseaux ubiquitaires, biologie et santé numériques, modélisation pour l’environnement, interactions et usages. L’intelligence artificielle y est abordée sous de nombreux aspects, que ce soit au niveau fondamental, en intégration ou dans ses applications. Les travaux et dépôts de brevets du laboratoire ont permis la création de six entreprises. On lui doit notamment la création d’un studio de jeux vidéo, d’un système de ciblage des individus ayant visité un site internet sans rien acheter ou d’une solution de cartographie 3D en temps réel. I3S.unice.fr

  • Date de création : 1989 ● 250 collaborateurs, dont 28 chercheurs et 86 enseignants chercheurs ● 9 brevets ● 26 collaborations de recherche en cours, dont majoritairement des partenariats industriels ● 5 projets européens financés par le programme Horizon 2020 ● 3 licences concédées ● 13 entreprises créées.
Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X