Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecosystème

Nice : La Compagnie du Midi reçoit le Grand Prix de l’Industrie du Futur à l’occasion d’Industria Méditerranée

Publié

le

A l’occasion du salon Industria Méditerranée qui s’est tenu les 12 et 13 novembre à Nice, les Grands Prix de l’Industrie du Futur organisés par La Tribune ont distingué 5 entreprises nationales dans les catégories Prix Industrie et Environnement, Prix Pépite industrielle, Prix Industrie 4.0, Prix Industrie familiale et Prix Industrie Internationale. Positionnant la Côte d’Azur comme terre d’industrie, Jean-Pierre Savarino, Président de la CCI Nice Côte d’Azur a remis le Prix « Industrie et Environnement » à La Compagnie du Midi, la seule entreprise de la Région Sud à être récompensé. Lors de la remise du prix, le président de la CCI Nice Côte d’Azur a souligné, le positionnement exemplaire de cette PME, basée à Carros (Alpes-Maritimes), en matière de développement durable et d’écoconception:
‘’Avec 14 produits éco-conçus, tous fabriqués en France, la Compagnie du Midi s’engage dans une démarche éco citoyenne, contribuant ainsi au développement de l’emploi dans les Alpes-Maritimes. Cette distinction, remise à une entreprise locale, souligne les atouts de l’industrie azuréenne : la diversité de ses activités industrielles, sa capacité d’innovation, sa présence marquée à l’export et de véritables talents’’ précise Jean-Pierre Savarino tout en rappelant que ‘’Les 4 331 établissements industriels azuréens participent à l’emploi de près de 100 000 personnes en générant un chiffre d’affaires de 12.5 milliards d’euros.’’

La Compagnie du Midi, une PME aux multiples marques
Dirigée par Guillaume Fiévet, la PME lauréate dispose de deux sites sur la Région Sud qui emploient un total de 65 personnes : A Carros, La Compagnie du Midi  (14,5 M€ de CA), spécialisée dans la production et la commercialisation de produits d’essuyage distribués en grandes surfaces, et à Marseille, la Savonnerie du Midi (8,5 M€ de CA), née en 1894 et qui est l’une des dernières fabriques marseillaises faisant appel au savoir-faire traditionnel d’un Maître Savonnier. .
La Compagnie du Midi se divise sous différentes marques : Maître Savon, Maître Augustin, La Corvette, Soins d’Orient pour l’activité́ savons et les produits cosmétiques bio et naturels. La Nénette, La Droguerie d’Amélie et Le Chêne & Le Roseau pour les produits d’entretien bio et éco-conçus. Le Comptoir de Manon – Beauté́ et Maison – est distribuée en Vente à domicile.
Par ailleurs, 55 % des produits fabriqués sur le site provençal sont certifiés bio, alors qu’en 2013, le pourcentage était de… zéro. 1,7 M€ a été́ investi pour cela et la méthode utilisée est celle ancestrale, au chaudron. C’est également sur ce site qu’un important travail a été́ effectué pour faire monter en gamme les marques Maître Augustin (hygiène corporelle), Maître Savon de Marseille (produits d’entretien) et La Corvette (circuit bio), ces deux dernières représentant désormais 20 à 25 % de son chiffre d’affaires mensuel à l’export, couvrant une vingtaine de pays contre trois il y a six ans.
En parallèle, en 2017, la PME lance La Droguerie d’Amélie marque de produits d’entretien écologiques pour la maison, distribués en grandes surfaces.
En 2012, elle relance La Véritable Nénette, née à Lyon en 1947, avale-poussière en coton imprimé d’un liquide absorbant et lustrant, lavable donc réutilisable à l’envi, a connu ses heures de gloire dans les années 60 et 70 avant que la démocratisation des stations de lavage automatique la pousse peu à peu aux oubliettes
Avec ce positionnement de production, la Compagnie du Midi lie Made in France, l’écoconception et l’empreinte territoriale.

Les cinq Grand Prix nationaux

  • Catégorie Environnement : La Compagnie du Midi, 65 salariés, installée à Carros, dirigée par Guillaume Fiévet, récompensée pour ses produits cosmétiques et ses produits de nettoyage bio. Elle a notamment relancé “Nénette”, un avale-poussière réutilisable.
  • Catégorie “pépite industrielle”à Daan Technologies, installé en Vendée et qui va fabriquer des lave-vaisselle de petit format.
  • Catégorie 4.0à EMS Proto, entreprise du Sud-Ouest qui fabrique des prototypes de cartes électroniques en proposant les services d’une plateforme qui permet de calculer le prix de revient des cartes “sur-mesure”.
  • Catégorie industrie familialeà Moulins Dumée, minoterie de Bourgogne Franche-Comté qui en est à la 4ème génération. L’entreprise de 70 salariés a investi dans un matériel ultra-moderne.
  • Catégorie industrie internationaleà Nutriset (Normandie), fabricant de pâtes pour lutter contre la malnutrition.

Photo : DR/Courtesy CCI NCA

 

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Fundtruck, le camion du financement reprend la route pour créer la rencontre entre entrepreneurs et investisseurs.

Publié

le

En 2020, le camion du financement reprend la route pour créer la rencontre entre les entrepreneurs et les investisseurs pour sa saison 6. Concours créé par Sowefund, leader du financement participatif dans les startups innovantes, le Fundtruck vise à promouvoir l’entrepreneuriat et accroître la visibilité des jeunes entreprises.
Le concept est simple, depuis 2015 de jeunes entrepreneurs, en recherche de financement à court ou moyen terme, montent à bord du Fundtruck et partent à la rencontre de tous les membres de l’écosystème : investisseurs, entrepreneurs à succès, élus locaux, médias, …bref toutes les personnes qui peuvent aider ou soutenir les initiatives françaises les plus ambitieuses.
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 28 septembre. La sélection s’opère sur dossier par les analystes de chez Sowefund. Quatre projets par ville sont sélectionnés par Sowefund, un projet par ville remporte l’appel aux votes ouvert pendant 48h.
Cette année, il y aura donc 5 finalistes par ville…et en Provence-Alpes-Côte d’Azur les finales auront lieu les Les 12 & 13 octobre à Nice, Toulon et Marseille.
À gagner cette année, un prix d’une valeur de 100 000 €HT prenant la forme d’une campagne d’affichage sur les écrans numériques du groupe Médiatransports.

Clôture des candidatures le 28 septembre

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Sept start-up françaises à la conquête des Etats-Unis dont Epicnpoc (Sophia), iXblue (La Ciotat) et Lextan (Gémenos)

Publié

le

Sept start-up françaises, spécialisées dans les technologies liées au véhicule autonome et connecté, ont été sélectionnées pour participer aux Etats-Unis à la 6e édition du programme d’accélération Ubimobility, mis en place par Business France et Bpifrance. A partir du second semestre 2020, les start-up sélectionnées participeront à un programme intensif de rendez-vous avec des décisionnaires clefs de Détroit, berceau de l’industrie automobile américaine, et de San Francisco, capitale mondiale des technologies numériques. Pendant 9 mois, elles seront aussi accompagnées par Business France et Bpifrance pour se développer sur le marché américain. “L’Amérique du nord est le premier marché mondial pour les véhicules autonomes, souligne Frédéric Rossi, directeur général Export de Business France. Cette zone concentre à elle seule 48%́ des investissements mondiaux grâce notamment à la présence de la majorité des leaders mondiaux (Waymo, GM, Ford, Uber, Lyft, etc.)”.

3 start-up régionales dans les bagages de Business France et Bpifrance

Parmi les 7 start-up lauréates de l’édition 2020, 3 sont implantées en Région Provence-Alpes -Côte d’Azur.
Epicnpoc, une start-up créée par six anciens salariés du site sophipolitain de Visteon Software Technologies, fermé début 2018. Implantée à Sophia-Antipolis et à Paris, Epicnpoc a présenté au CES 2019 de Las Vegas avec Faurecia ses solutions logicielles aptes à combiner une quinzaine de cas d’usage et plus de 150 fonctionnalités au sein du cockpit intelligent du futur, déjà utilisé par des équipementiers comme Faurecia ou Novares.
iXblue SAS à La Ciotat utilise la technologie innovante du gyroscope à fibre optique (FOG) pour offrir une navigation de haute précision en toutes circonstances (perte de GPS, conditions climatiques défavorables, etc.).
Lextan, une start-up de Gémenos qui a développé Autopod, un véhicule électrique semi-autonome dédié à la livraison de marchandise en milieu urbain. Son autopilote est en mesure d’effectuer seul des opérations de déplacement simples dans un environnement prévu à cet effet. Pour toutes les situations complexes, un opérateur distant reprend les commandes afin d’adopter la meilleure attitude de conduite. Ainsi, l’opérateur est en mesure d’effectuer un grand nombre d’opérations de conduite sur une flotte d’Autopods répartis sur un large territoire tout en préservant les interactions avec les autres usagers de la route.

Les autres start-up choisies par Business France et Bpifrance sont Heex Technologies (Paris) qui développe une solution logicielle en Saas d’optimisation des données pour la conduite automatisée ayant pour but de faciliter le travail des équipes de développement ; Irider (Le Mans) et ses solutions embarquées intelligentes dédiées aux fabricants de vélos électriques, scooters et motos ; Kipsum (Rueil-Malmaison) qui a conçu un “gestionnaire énergétique connecté et intelligent” qui utilise l’intelligence artificielle pour minimiser la consommation énergétique associée au confort tout en fournissant la même prestation ; et Stampyt (Nantes) qui est plus connu dans la vente automobile en tant que “solution photo au service du digital automobile”.
Lancé en 2015, Ubimobility a déjà permis d’accompagner 40 entreprises françaises outre-Atlantique dont 10 d’entre elles ont levé 187 millions d’euros en l’espace de cinq éditions. 22 d’entre elles sont aujourd’hui implantées aux Etats-Unis et 4 y sont en cours d’implantation, preuve de l’efficacité du programme.

Facebook Comments
Lire la suite

Accélérateur, incubateur, pépinière

Marseille Innovation rejoint le programme Amazon Web Services Activate

Publié

le

Marseille innovation, la pépinière aux cent entreprises, vient d’annoncer être membre du programme d’accompagnement AWS Activate proposé par Amazon Web Services (AWS), une filiale d’Amazon.com.
Crée en 2006, Amazon Web Services est spécialisée dans les services de cloud computing à la demande pour les entreprises et particuliers et offre à ses clients un accès à des services d’infrastructure dans le cloud afin de leur permettre de créer des applications sophistiquées et extensibles. Aujourd’hui, AWS offre plus de cinquante services à plus d’un million de clients actifs, aussi bien des grandes entreprises que des start-up, dans 190 pays, tout en étant un réel moteur pour l’innovation dans de nombreux domaines comme les médias, la finance, le e-commerce…
C’est avec le programme AWS Activate qu’Amazon Web Services s’investit auprès des start-up. Ce programme est destiné à fournir aux start-up les ressources dont elles ont besoin pour devenir opérationnelles sur AWS. Ainsi, AWS propose une infrastructure peu coûteuse et simple d’utilisation, qui permet de mettre à l’échelle et de développer des activités de toutes tailles. Certaines des start-up les plus dynamiques au monde, comme Airbnb, Spotify et Dropbox, ont su tirer parti de la puissance d’AWS pour démarrer en toute simplicité et profiter d’un dimensionnement rapide.
AWS Activate proposera des crédits d’utilisation sur la plateforme AWS et un accompagnement des start-up au sein de Marseille Innovation. En effet, AWS offre un crédit d’hébergement valable 2 ans, un accès gratuit à une formation permanente aux différents services par AWS, une année de support, et supportera un forum de start-up afin de mettre en relation les entreprises marseillaises avec elles étant déjà membres de ce programme mondial.

Pour chaque Startup de Marseille innovation, l’offre AWS Activate Portfolio Plus comprend :

  • $10k de crédits d’utilisation AWS sur 2 ans
  • 1 an de support business (24/7 et – 80 jetons pour des labs en ligne https://aws.qwiklab.compour se former rapidement
  • Revues 1on1 de l’architecture applicative (scalabilité, disponibilité & sécurité)
  • Conseils en optimisation de coûts
  • Pas de notion d’engagement, ni d’obligation de consommation.
  • Inscrivez-vous à Activate ! 

Enfin le 17 juin prochain se tiendra l’AWS Summit Online, un événement virtuel gratuit, qui donne l’opportunité de découvrir les dernières technologies et nouveautés du Cloud AWS, et de participer à 55 ateliers sur 11 thèmes différents allant de formations pour bien débuter sur AWS, à des sessions sur l’intelligence artificielle, l’analyse de données, les technologies serverless et aux meilleures pratiques et programmes pour lancer ou accélérer sa startup.

 

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X