Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecosystème

Marseille : Wiko lance la série 4 des smartphones View encore plus endurants et à des prix encore plus bas

Publié

le

C’est au MWC de Barcelone que Wiko aurait dû annoncer l’arrivée sur le marché de sa quatrième génération de smartphones endurants, à prix encore plus bas, mais suite à l’annulation du salon pour cause de coronavirus, c’est donc dans les salons d’un grand hôtel parisien que la marque chinoise de Marseille a présenté le 20 février dernier sa nouvelle gamme. Sobrement baptisés View 4 et View 4 Lite, ils remplacent les séries 3 et sont proposés à des prix inférieurs à 170 euros sans sacrifier pour autant aux exigences des utilisateurs en matière d’usages, d’endurance et de photo sur smartphone.

Le View4, un smartphone bien équipé pour son prix modique

Arborant un écran HD+ de 6,52 pouces plus grand encore que celui du View3, le View4 se distingue par une batterie intégrée de 5000 mAh, censée lui offrir 3 jours d’autonomie. Un peu plus grand que son prédécesseur, le View4 n’est pas plus lourd, ni beaucoup plus épais. Ce qui est plutôt appréciable.
Élégant smartphone, le View 4 fonctionne avec Android 10 et embarque un processeur MediaTek de dernière génération (8 cours à 1,8 GHz) couplé à 3 Go de mémoire vive, avec 64 Go de stockage extensible jusqu’à 256 Go. Côté photo, il dispose également d’une triple caméra arrière (13 MPix + 5 MPix + 2 MPix) et d’une caméra selfie de 8 MPix. Une prise jack est située en haut du View4 et un port micro USB au bas du mobile mais à ce niveau de prix, on doit se passer d’USB Type-C. Pour faciliter l’accès aux commandes vocales, un bouton Google Assistant figure sur la tranche du mobile. Pour la sécurisation des données, point de capteur d’empreintes. Seule la reconnaissance faciale est disponible en plus des systèmes traditionnels.
Le View 4 sera disponible dans le courant du mois de mars au prix de 169 euros. Il sera proposé en 3 coloris : Cosmic Blue, Cosmic Gold et Cosmic Green.

View4 Lite, la version allégée du View 4

Le View 4 Lite n’est autre que le petit frère du View 4 mais dans une version allégée. S’il reprend le même écran, le même processeur et le même triple module caméra, sa batterie se limite à 4000 mAh qui devrait assurer une autonomie de deux jours. L’appareil voit également sa mémoire réduite par rapport au View4, soit 2 Go de RAM et 32 Go de stockage extensible.
Disponible en bleu brillant, gold mat et vert mat, le Wiko View4 Lite devrait être en vente en magasin courant avril au prix de 129 euros.

Vibes, les enceintes détachables de Wiko

A Paris, Wiko en a profité également pour annoncer la sortie de deux nouveaux écouteurs sans fil de sa gamme WiShake, qui seront commercialisés avant l’été ; les Wishake Pocket avec une autonomie de 4 h, et les Wishake Extra avec une endurance de 5 h. L’autre nouveauté, ce sont de petites enceintes baptisées Vibes. Leur particularité ? Un design original avec des Led qui s’illuminent de différentes couleurs. Vendues par deux, ces petites enceintes forment un bloc qui peut se détacher en deux parties proposant ainsi un pseudo stéréo. Pilotable en bluetooth depuis le smartphone, les WiShake Vibes ne devraient pas coûter plus d’une cinquantaine d’euros.

Retour aux fondamentaux

Avec ces nouveaux smartphones, le numéro 4 du marché français (en volume et hors opérateurs) derrière Samsung, Apple et Huawei, mais devant Xiaomi, revoit sa stratégie et revient aux fondamentaux. Il commercialisera exclusivement des modèles à moins de 200 euros, voire 100 euros – secteur sur lequel il est le leader incontesté en France. Des smartphones qui devront répondre aux exigences des utilisateurs en termes de navigation, d’autonomie et de photo.
Fondée à Marseille en 2011 par Laurent Dahan et Michel Assadourian, rachetée en 2018 par le chinois Tinno, aujourd’hui principal actionnaire, la marque Wiko dit avoir redressé la barre. Sur l’année 2019, d’après les chiffres du cabinet GFK, en France, Wiko a réussi à atteindre entre 10 et 11 % de part de marché et a écoulé entre 900 000 et 1 million de smartphones dans l’Hexagone.
Côté emploi, après plusieurs vagues de licenciements ou de départs volontaires, encore 90 annoncés en septembre dernier, les effectifs de Wiko sont aujourd’hui d’environ 130 personnes en France. Une centaine est installée au siège à Marseille et le reste est réparti entre Paris et la province.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Digital marketing & sales

#Covid19 : Beez (Venelles) et Waps (Aix-en-Provence) s’allient pour accompagner et soutenir le commerce de proximité

Publié

le

La crise du Covid-19 a un impact énorme sur l’économie française, et plus particulièrement sur l’économie locale, celle des collectivités dont les acteurs sont les commerces, les artisans, les producteurs et les sociétés de services. Cette crise met en lumière le manque de coordination entre ces acteurs et les consommateurs. Seule la grande distribution et le e-commerce (notamment sur l’alimentaire) sortent gagnants de la situation. Aujourd’hui les producteurs, artisans et commerçants doivent s’organiser souvent seuls, s’ouvrir à de nouveau modes de vente pour survivre. Il y a un vrai déficit d’information sur les offres locales à destination des usagers. De plus, les personnes isolées n’ont pas accès à l’information, celle-ci circule partiellement sur les réseaux mais n’est pas gérée et laisse-les moins digitalisés de côté.
Face à ce constat, Beez (Venelles) et Waps (Aix-en-Provence) ont décidé d’unir leurs forces et leurs compétences pour proposer une offre digitale territoriale, complète et intégrée à destination des collectivités et des acteurs de l’économie locale. Cette solution gratuite et sans engagement pendant le temps du confinement est une véritable plateforme web de communication pour développer l’économie locale, valoriser les commerces, les circuits courts, et donner à tous l’opportunité de pouvoir vendre leurs produits de manière efficace.

Deux start-up investies dans le commerce de proximité

Les deux sociétés, Beez et Waps, sont des acteurs reconnus dans leur domaine, complémentaires et partageant une vision éthique et un même engagement en faveur du commerce de proximité.
Beez qui est développé par Hexa Solutions, est un écosystème numérique aux couleurs des territoires permettant d’orienter la consommation vers l’offre de proximité. En redonnant la maîtrise des données aux acteurs territoriaux publics et privés, Beez est un élément central des stratégies d’ouverture des données publiques et de redynamisation des cœurs de ville depuis 2017. L’application Beez est déjà déployée sur plusieurs villes en collaboration avec les CCI, CMA, et les acteurs économiques des territoires (fédérations et associations de commerçants etc.). Istres, Venelles, Jouques, Digne et Meyreuil en sont les témoins.
Waps est spécialiste de la digitalisation des commerces, grâce à une solution tout-en-un. Commerçants et restaurateurs peuvent remplacer les outils existants (caisse, site internet, programme fidélité, …) par un seul outil afin de gagner en efficacité et en visibilité. Depuis 2015, Ils offrent de nouveaux services qui améliorent la satisfaction client et augmentent leur rentabilité. Des centaines de restaurateurs et commerçants utilisent Waps au quotidien.

Une Plateforme web de communication pour valoriser les commerces

Expertes et actives depuis plusieurs années auprès des collectivités, des commerces et des acteurs de l’économie locale, les équipes de Beez et Waps mettent à disposition des collectivités, initialement pour la durée de la crise, un écosystème collectif de vente en ligne basé sur la complémentarité de plusieurs solutions innovantes. Il s’agit de mettre en place sans engagement et sans frais un site internet aux couleurs du territoire qui présentera une cartographie des établissements ouverts ainsi que leurs offres, avec un système d’inscription pour les commerces et les producteurs locaux. En parallèle, est également proposé gracieusement un système de vente en ligne avec gestion des commandes simple et complet via le site internet collectif. Chaque entité a accès à son espace d’administration et peut diffuser ses informations. L’offre offerte durant la crise est simple à communiquer, unifiée, centralisée, la solution web peut être déployer rapidement (2à3jours) pour répondre à l’urgence et elle met en valeur les propositions locales en permettant de faciliter la vente des produits et services et la mise en valeur des circuits courts.

+ d’informations : https://hexa.solutions
https://beez.app
https://waps.solutions

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

#Covid19 : Jaguar Network renforce sa plateforme Atlas Healthcare pour faire face aux demandes exceptionnelles

Publié

le

Face à la situation liée à la pandémie du Covid-19, Jaguar Network, l’opérateur et hébergeur, filiale B2B du Groupe Iliad, anticipe les besoins des acteurs de la santé en termes de débit, de capacité de stockage et d’infrastructures cloud certifiées. Sa plateforme Atlas Healthcare dédiée à l’hébergement de confiance des données de santé a été renforcée afin que toute structure issue du monde de la santé puisse travailler sereinement au sein d’un espace sécurisé, souverain et certifié HDS.

Analyser, anticiper, organiser : maîtres mots de la méthode Jaguar Network

Dès la diffusion des premières informations concernant une potentielle pandémie, les équipes de Jaguar Network ont pris le temps d’analyser la situation et ont déclenché le Plan de continuité d’activité prévu à cet effet pour répondre aux besoins de l’ensemble de leurs clients et partenaires. Jaguar Network s’est notamment assuré de disposer des ressources d’infrastructures prioritaires cloud pour les hôpitaux, les laboratoires et les établissements de santé, dont les besoins ont été décuplés ces dernières semaines. Garant de la sécurité des données de bout en bout, Jaguar Network a obtenu la certification HDS il y a plusieurs mois lui permettant de proposer des solutions de proximité qui répondent aux critères exigeants du monde de la santé. Ses datacenters basés en France à proximité des Groupements hospitaliers de territoire lui confèrent la souveraineté, atout indispensable en cette période où le traitement des données doit, plus que jamais, être maitrisé.

Edge Computing et VMware, un partenariat gagnant de premier plan

Jaguar Network a renforcé ses liens avec l’éditeur VMware en obtenant le prestigieux label Cloud Verified. Le groupe dispose d’un passeport pour délivrer des solutions de continuité de service entre son cloud et les sites clients avec des solutions sans coutures utilisant des services télécoms à haute performance. Jaguar Network offre ainsi à ses clients et partenaires un service premium de bout en bout qui repose sur l’infrastructure VMware vCloud : interopérabilité, qualité, intégration, optimisation des coûts et flexibilité. Cette continuité permet de mettre en œuvre des infrastructures fiables directement intégrées par nos experts qui exploitent ces plateformes VMware en 24/7.
Laurent Cheyssial, COO chez Jaguar Network, déclare « La mise en œuvre de notre Plan de continuité d’activité – près de deux semaines avant le confinement annoncé par le gouvernement – nous a permis d’affronter au mieux cette crise qui plonge les activités de notre pays dans une situation inédite. Nous avons reçu de nombreux messages de la part de nos clients nous témoignant de leur confiance et remerciant nos équipes de leur mobilisation.  Aussi, nous avions anticipé les commandes auprès de fournisseurs et nous avons renforcé notre plateforme Atlas Healthcare pour parer à la montée en charge. Immédiatement nous avons répondu favorablement à l’élan de solidarité en proposant la gratuité de cette solution pendant un mois. »

La solidarité numérique, réflexe premier de Jaguar Network

Afin de permettre à toutes les organisations, privées comme publiques, du monde de la santé de bénéficier des meilleures technologies de cloud en cette période complexe, Jaguar Network répond avec innovation à l’appel à solidarité lancé par le gouvernement. La société offre la solution Atlas Healthcare en mettant simplement à disposition une architecture de cloud sécurisée HDS qui comprend une machine virtuelle, un firewall et un espace de stockage durant la période de crise.
Pour bénéficier de cette offre solidaire, les entreprises et organisations du monde de la santé sont invitées à prendre contact via l’adresse suivante solidarite@jaguar-network.com . Elles seront recontactées immédiatement par nos experts en données de santé.

Atlas Healthcare by Jaguar Network  : https://www.jaguar-network.com/produit/atlas-healthcare

Facebook Comments
Lire la suite

BioTech, MedTech

#Covid19 : KeeSeeK et wever créent SAHMIA, une solution gratuite destinée à faciliter la vie du personnel soignant

Publié

le

Deux start-up françaises se sont unis pour créer et lancer SAHMIA, une solution gratuite coordonnée de logement et d’aide au transport adaptée facilitant les déplacements des soignants entre leur travail et le logement. Développée en à peine trois jours pour la crise du coronavirus par la start-up strasbourgeoise KeeSeeK, spécialisée dans le logement temporaire, et celle de Nice, wever, spécialiste de la mobilité, cette plateforme répond à un souci d’efficacité́ et permet aussi d’éviter de contaminer les proches des personnels soignants en rentrant chez eux. Ne pas contaminer sa famille, une préoccupation pour la quasi-totalité des soignants en première ligne face au coronavirus. La solution : ne pas rentrer chez soi et s’installer temporairement ailleurs, si possible à proximité de son lieu de travail. SAHMIA, pour Service d’Aide à l’Hébergement et à la Mobilité des Intervenants Auxiliaires, a pour seule ambition ‘’d’apporter une solution gratuite et clé́ en main facilitant la vie des personnels soignants qui sauvent chaque jour un grand nombre de vies’’ avancent Marie Mahé et Thomas Côte, respectivement CEO de KeeSeeK et wever.

Que propose SAHMIA ?

Le principe : faire matcher l’offre et la demande, bien sûr, et proposer un hébergement et des solutions de transport adéquates. Depuis le début de la pandémie, SAHMIA met ainsi gratuitement à disposition du personnel soignant des logements vacants situés à proximité des hôpitaux, avec le concours des propriétaires. Le service permet de référencer et de piloter les initiatives en matière de logement afin de fédérer toutes les solutions privées ou publiques (internats, centres de vacances, campings, centres d’hébergement ponctuel, logements sociaux, hôtels, appartements, mais aussi bâtiments mis à disposition par les territoires au plan local…). La réservation se fait en quelques clics.
De plus, En matière de transport et d’aide à la mobilité́, SAHMIA optimise le temps de déplacement de ces derniers en leur mettant à disposition un ensemble de solutions de mobilité́ adaptées telles que la réorientation des lignes de transport en commun pour les publics prioritaires, les avantages conducteurs (cartes carburant, véhicules de courtoisie, vélo partage public, gratuité des péages), ou encore la mise à disposition d’un calculateur d’itinéraire disponible partout en France.

 

SAHMIA s’adresse aux personnels soignants et aux collectivités

La plateforme SAHMIA s’adresse à tous les personnels de santé, étudiants en médecine, en écoles d’infirmiers, mais aussi à tous les travailleurs et bénévoles travaillant en centre d’hébergement d’urgence ou sur des lieux stratégiques au bon fonctionnement du pays. Tous doivent détenir une lettre de mission, un contrat de travail ou une accréditation dans le cadre spécial du Covid19.
Mais si les particuliers, tant offreurs que demandeurs, peuvent évidemment s’inscrire en ligne, pour les deux start-up, ce sont aussi tous les services de l’Etat et les collectivités locales qui détiennent la clé. Celles-ci gèrent bon nombre d’établissements de santé ainsi que les transports et SAHMIA s’adresse à eux pour les aider à disposer efficacement des solutions de logement et et piloter l’offre de mobilité en fonction des besoins tout en maitrisant les budgets. Les villes de Nice, Cannes Versailles, et la région Grand Est ont déjà montré leur intérêt.

www.sahmia.fr/

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X