Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Coworking, fablab, showroom

Marseille : Pionnier du coworking français, weréso débarque à la Gare Saint-Charles

Publié

le

Lorsque Armand Verger décide de créer weréso en 2014, c’est en partie suite à son expérience de cadre d’entreprise en région parisienne qui voyait ses temps de trajets prendre une importance démesurée ! L’idée lui vient alors de créer un espace dédié aux professionnels, aux TPE et aux cadres des grandes entreprises. Un ‘’business lounge’’ du type de ceux qu’il y a dans les aéroports internationaux. Un lieu où une communauté se crée mais ne s’impose pas !

Naissance à Lille en 2013
Armand Verger crée weréso à Lille en 2013 et à ce jour la start-up compte cinq adresses : Lille, la toute première qui a ouvert en 2014, Lyon et Paris en 2016, et Colombes et Marseille dernièrement. Son objectif est de promouvoir la qualité de vie au travail, d’accompagner ses clients dans leur mobilité et d’élargir sa communauté. Pour y parvenir, weréso se développe progressivement sur tout le territoire français en renforçant son maillage national, notamment dans la Métropole Aix Marseille et dans la région Sud. Ainsi d’autres ouvertures sont en cours, à Bordeaux et une deuxième adresse lyonnaise. Rennes, Nantes, Toulouse ou Nice sont aussi en projet et Il est déjà question d’une seconde adresse marseillaise d’ici deux ans, sans doute du côté du Prado ?

Le 1er espace collaboratif au cœur de la Gare Saint-Charles
C’est dans l’enceinte de la gare Saint-Charles à Marseille que weréso a ouvert son premier coworking du sud de la France. D’ordinaire weréso s’implante toujours dans le centre-ville, sur des surfaces allant de 1000 à 2000 m2, le groupe a même pour ambition de devenir leader des espaces de coworking de cette superficie en France puis à l’international. Saint-Charles, c’est donc une première ! Une belle opportunité proposée par SNCF Développement.
Il s’agit donc d’un business lounge de 600 m2 d’espaces modulables dont 100m2 de terrasse sous atrium. L’ensemble est décoré par le street artist Thierry Noir, 1er artiste à peindre sur le mur de Berlin, venu à Marseille pour réaliser les fresques murales. C’est un espace de travail, de rencontres, d’événements et de services (conciergerie, salle de RV ou de réunion, callboxes équipées d’écrans pour Skype, douche, avantages CE pour ses membres…), convivial et valorisant, pour tous les professionnels, entrepreneurs et indépendants, locaux ou de passage, qui peuvent aussi bénéficier des avantages ‘’all inclusive’’ weréso France et de ses autres espaces à Paris, Lyon, Lille, Bordeaux…
Les grands groupes et les TPE/PME représentent à parts égales la clientèle de weréso. Les indépendantsreprésentent seulement 20 %.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coworking, fablab, showroom

Coworking : le montpelliérain Bureaux & Co annonce son intention de s’implanter à Marseille début 2019

Publié

le

Après le lillois wéreso qui s’est implanté à la Gare Saint-Charles il y a quelques semaines, c’est au tour du spécialiste montpelliérain du coworking, Bureaux & Co, d’annoncer son arrivée à Marseille pour le premier trimestre 2019. Dans la cité phocéenne, Nordine El Ouachmi, fondateur de Bureaux & Co, vient d’acter la location de 1 600 m2 dans le quartier de la Joliette, sur un site sur lequel il préfère encore rester discret.

Nordine El Ouachmi, fondateur de Bureaux & Co,

« Certes l’offre de coworking s’est bien développée sur Marseille, mais La Joliette est “the place to be”, observe-t-il. Nous devrions ouvrir au cours du 1er semestre 2019. »
Lancé à Montpellier, le concept de Bureaux & Co fait cohabiter bureaux/cellules et espaces partagés, et aujourd’hui ce spécialiste du coworking déploie sa marque et s’implante à Lattes, à Montpellier-Richter et à Montpellier Nouveau-Saint-Roch, mais aussi à Toulouse et Marseille. Nordine El Ouachmi ne vise cependant pas que les grandes métropoles : « Nous avons trouvé un espace de 900 m2 à Nîmes, près de la gare, nous finalisons notre démarche à Valence avec 1 500 m2 sur l’ancien site des Nouvelles Galeries, et nous avons lancé une recherche de site à Perpignan ».

Du coworking franchisé
Mais le projet de Bureaux & Co est bel et bien de déployer sa marque en franchise, dont le dirigeant vient de finaliser le dispositif du point de vue juridique. Une ambition qui tombe à pic, alors que le gouvernement, afin de donner un coup d’accélérateur au développement des tiers-lieux, a annoncé le 19 septembre dernier un plan de 110 M€ sur trois ans pour renforcer et déployer ces espaces de travail partagés.

Le 15 novembre, Bureaux & Co ouvrira donc son premier espace franchisé dans le quartier Clémenceau à Montpellier (rue Rigaud). Baptisé « La Station », cet espace est établi sur 600 m2 dans les anciennes archives de la CAF, et se propose d’accueillir dans ses bureaux et ateliers partagés des entrepreneurs sur la thématique de l’artisanat d’art.
« La Station sera notre franchisé-pilote’’ souligne Nordine El Ouachmi, ‘’L’idée est de dupliquer cet accompagnement de franchisé depuis l’étude de projet jusqu’à la partie marketing et recherche d’utilisateurs. Le franchisé bénéficiera de nos ressources, du naming, de notre expertise dans l’aménagement des locaux, du sourcing mobilier, etc. »
« Nous sommes un des premiers acteurs du coworking à développer notre marque en franchise, dans un secteur très concurrentiel, ce qui nous donne un coup d’avance ! » conclut le fondateur de Bureaux & Co, qui compte bien asseoir la notoriété de sa marque et se faire un nom sur ce secteur de plus en plus concurrentiel.

Le coworking, un phénomène en plein essor sur Aix-Marseille
Aujourd’hui ce sont plus d’une cinquantaine ‘’d’espaces de travail flexibles’’, terme français pour “coworking” qui sont recensés sur le territoire métropolitain devenu, au fil des années, un pôle très dynamique en la matière. Une tendance intéressante quand on sait que le coworking devrait générer “des gains de productivité, de coût et de temps” d’environ 123 milliards d’euros d’ici à 2030 en France, selon une étude dévoilée en octobre dernier par l’International Workplace Group (IWG).

Facebook Comments
Lire la suite

Accélérateur, incubateur, pépinière

Gap : Les Hautes-Alpes se dotent d’un incubateur et d’un coworking nommés GAAAP

Un nom, GAAAP, un incubateur, un espace de coworking et deux adresses en plein cœur de Gap.

Publié

le

Jeudi 28 juin, la ville de Gap (05) inaugure un incubateur et un espace de Coworking nommés GAAAP et implantés à deux adresses différentes, en plein cœur du centre-ville. Ces nouveaux espaces dédiés au travail collaboratif et à l’émergence de projets innovants ont évidemment pour mission de booster les entreprises et leurs idées innovantes et si possible en rapport avec les spécificités de ce département où la thématique montagne est bien sûr privilégiée, la smart montagne.
Jusqu’à présent, il n’existait aucune structure d’accompagnement et d’hébergement sur le département. GAAAP va permettre à la ville et au département de s’ouvrir vers l’extérieur, le département des Hautes-Alpes est un territoire rural, très étalé et qui connaît un certain isolement notamment sur l’attractivité territoriale donc le développement économique.
Ces deux nouveaux espaces sont gérés par la CCI Hautes-Alpes et la Mairie de Gap, chacune accueillant un espace. Hébergé dans les murs de la Mairie de Gap, le Coworking GAAAP est un espace de travail partagé qui mêle open space, salle de réunion et espace détente pour offrir souplesse et flexibilité et s’adapter aux besoins. C’est aussi un programme d’animation et des services pour faciliter leur quotidien et enrichir leur réseau.
L’incubateur GAAAP, quant à lui, est dans les murs de la CCI Hautes-Alpes. Une dizaine d’entreprises devrait prendre place au sein de l’incubateur au cours de la première année. ProHacktive, spécialisée en cybersécurité, et WakeBoard, deux startups nées dans le département, sont les deux premiers heureux élus.
L’incubateur GAAAP a déjà tissé des partenariats avec d’autres incubateurs, pour du co-accompagnement. Avec Marseille Innovation, une coopération est déjà actée. Avec la CEPAC, la Caisse d’Epargne, c’est autour de l’offre Néobusiness, spécifiquement développée pour les startups, qu’un partenariat a été conclu.
Rendue possible grâce à un financement Etat-Région à hauteur de 70 % pour la première année d’exercice, GAAAP vise l’équilibre à 3 ans.

www.gaaap.fr

Coworking GAAAP                                               Incubateur GAAAP
3ème étage de la Mairie de Gap                               Rdc CCI Hautes-Alpes
3 rue du Colonel Roux                                              16 rue Carnot
05000 Gap                                                                  05000 Gap

Facebook Comments
Lire la suite

Coworking, fablab, showroom

Startup Marseille, première ‘’Hacker House’’ de la Région Sud, a fait son Grand Opening

La première ‘’Hacker House’’ de la Région Sud a fait son Grand Opening le 23 janvier dernier.

Publié

le

La première ‘’Hacker House’’ de la Région Sud a fait son Grand Opening le 23 janvier dernier. Espace de coworking et de Coliving situé au 28 rue Montgrand à Marseille, ‘’Startup Marseille’’ a été inauguré officiellement en présence des institutions, médias & partenaires après 7 mois d’activité. L’événement a permis de dresser le premier bilan de cette initiative inédite et collaborative et de se projeter sur l’année 2018 mais surtout l’occasion était aussi de découvrir le concept de ‘’Hacker House’’ et de rencontrer tous les fondateurs, Antoine Guyon, Tristan Salaün, Sébastien Grégoire, Jérôme Rastit, Yannick Dalbin, Olivier Guillaume et Paul Ganelon. Leur objectif, en créant Startup Marseille, n’est pas de faire du business mais de répondre déjà à leurs propres besoins et d’aider la communauté des startuppers. Ils sont actuellement plus d’une douzaine de startuppers résidents qui ont pour nom Atelier Nab, eonFit, Hashtag Trophy, O2 Quant, Listen Léon ou Noc Noc

Tout au long de l’après-midi, des ateliers ont été organisés sur des thématiques en lien avec l’entrepreneuriat, entrecoupés de visites des lieux, notamment la nouvelle extension des espaces coliving & coworking, qui permet désormais à Startup Marseille de proposer plus de 300m² d’espaces de travail et de vie dédiés aux entrepreneurs et startuppers où tout est fait pour reproduire l’ambiance du ‘’comme à la maison !’’. Startup Marseille peut ainsi accueillir une douzaine de nouveaux coworkers, et ce n’est pas fini soulignent en cœur les fondateurs !
Que ce soient des projets communs ou personnels, les ‘’hacker houses’’ sont une solution pour accélérer la phase de création d’une startup. Ceux qui y viennent sont souvent au tout début de leur projet et sont là pour profiter d’un écosystème, créer une communauté, échanger des bonnes pratiques… De plus, beaucoup n’ont pas de situation stable donc ils sont confrontés à la difficulté de louer un appartement. Startup Marseille les accueille moyennant 150 €/mois pour un coworker, 400€/mois pour un coworker/coliver, et ce sans engagement !

https://startupmarseille.com/le-lieu/
https://www.facebook.com/StartupMRS/

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X