Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

BioTech, MedTech

Marseille : La genouillère connectée Ted Orthopedics récompensée par MED4AGE

Publié

le

La start up Ted Orthopedics, accompagnée par l’Incubateur Belle de Mai à Marseille, vient de recevoir le Prix MED4AGE pour sa solution innovante visant à améliorer la qualité de vie des seniors. Financé par AG2R La Mondiale, spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France, et organisé par le cluster Medicalps, l’appel à projets MED4AGE a pour ambition de répondre aux enjeux sociétaux de progression de l’espérance de vie.
Ted Orthopedics qui développe un assistant d’auto-rééducation connecté dédié aux patients souffrant d’arthrose du genou, une pathologie touchant 5 millions de personnes en France, répond ainsi aux 3 grandes thématiques de l’appel à projets (prévention santé, autonomie et dépendance des seniors, amélioration du parcours de soins des plus de 50 ans).
Ce prix, d’un montant de 98 000 € va lui permettre de valider cliniquement une nouvelle génération de soins de traitement de la douleur, dans le but de lancer un produit spécifique d’ici 18 mois.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BioTech, MedTech

Marseille : ImCheck, biotech spécialisée dans le traitement du cancer, lève 48 millions d’euros

Publié

le

Très belle levée de fonds réalisée par une biotech française ! La start-up ImCheck Therapeutics a annoncé mercredi 4 décembre avoir finalisé un nouveau tour de table de 48 millions d’euros pour financer sa recherche contre le cancer. Cette levée de fonds a été menée conjointement par Bpifrance, au travers de ses fonds InnoBio 2 et Large Venture, et Pfizer Ventures, le fonds d’investissement du géant américain Pfizer Inc, rejoints par de nouveaux investisseurs: Wellington Partners, Agent Capital et Alexandria Venture Investments, précise le communiqué. Depuis sa création en juillet 2015, la biotech marseillaise a levé en tout environ 68 millions d’euros pour développer une nouvelle génération d’anticorps. En avril 2017, ImCheck avait déjà réalisé une première levée de 20 millions d’euros.
Les fonds recueillis permettront à ImCheck de financer, d’une part, l’essai clinique de l’anticorps first-in-class ICT01 et, d’autre part, d’étendre son large portefeuille d’immunomodulateurs ciblant la superfamille des butyrophilines et de conduire de nouveaux programmes d’anticorps d’immuno-oncologie jusqu’à l’entrée en phase clinique chez l’Homme. L’objectif de ImCheck est de développer une nouvelle génération d’anticorps capables de mieux combattre les cellules cancéreuses. Dans le détail, ImCheck Therapeutics fait le pari d’activer des cellules appelées “lymphocytes T gamma delta” pour obtenir une meilleure réponse immunitaire afin tuer les cellules cancéreuses.
Après plusieurs années de recherche et développement, un premier essai clinique débutera en 2020 grâce à cette nouvelle levée de fonds. “ImCheck était une société de recherche, nous passons maintenant dans le monde du développement clinique” se félicite Pierre d’Epenoux, le PDG d’ImCheck Therapeutics. “Avec des essais cliniques des nouvelles molécules qu’on va conduire d’abord en Europe puis, on l’espère, aux Etats-Unis dès 2021“.
L’immunothérapie, après la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, est une nouvelle arme dans l’arsenal thérapeutique” détaille Pierre d’Epenoux. “L’idée étant de mobiliser, d’activer le système immunitaire pour détruire les cellules cancéreuses.” La technique existe déjà mais manque encore d’efficacité, d’où ces nouvelles recherches de la biotech marseillaise. “A grande échelle, il va falloir attendre au moins cinq ans, probablement même sept ans” conclut le patron d’ImCheck Therapeutics.

Facebook Comments
Lire la suite

BioTech, MedTech

[VIDÉO] Aubagne : Avec Watearproof, Secuderm décline sa technologie de protection 100% étanche sur l’oreille

Publié

le

Vous connaissez peut-être le kit de protection étanche que l’entreprise Secuderm a mis au point il y a quelques années et qui permet de protéger les plaies et pansements contre l’eau ? Née dans l’esprit d’Éric Gilli, originaire de Cassis, et développée à Marseille, auprès de la Faculté de pharmacie, cette solution innovante créée en 2005 s’appuie sur un film protecteur simple à appliquer sur le pansement primaire avec un gel adhésif et qui garantit une protection sur-mesure et 100 % d’étanchéité en toutes circonstances, y compris au niveau des articulations.
Aujourd’hui, Éric Gilli a fait de ce mono produit, une technologie en proposant sur le même principe Watearproof by Secuderm, la première protection étanche conçue pour fournir à l’oreille une barrière sur mesure contre l’eau, les bactéries et la poussière. Pourtant la protection de l’oreille de façon fiable est complexe, notamment liée à la forme de l’oreille et à la faible surface pour encoller.

Watearproof, un dispositif anti-otites…mais pas que !
C’est le dispositif idéal pour plus de 3 millions de personnes qui contractent une otite chaque année et les enfants de moins de cinq ans qui sont les plus exposés au risque des otites dites moyennes. En été, comment retenir un bambin de sauter dans la piscine, de prendre un bain de mer, ou de barboter dans un lac… alors qu’il souffre d’une otite moyenne ? C’est quasi mission impossible !
La protection Watearproof a aussi pour avantage de maintenir la capacité d’entendre, un atout notamment pour les surfeurs qui ont tendance à utiliser des bouchons d’oreilles hypoallergéniques, donc de ne rien entendre lorsqu’ils sont dans l’eau. Protéger l’oreille c’est bien, mais ne pas l’obstruer, c’est encore mieux ! Le concept innovant de Watearproof forme donc une cellule non collante sur l’oreille, permettant à l’intérieur de celle-ci de respirer et minimiser ainsi les risques de macération.

Un dispositif simple à utiliser
Watearproof se présente en kit contenant des feuilles de film de polyuréthane et un tube de gel adhésif à appliquer sur la peau. Le gel adhésif est composé de silicone hypoallergénique et d’acétate d’éthyle qui empêche le gel de durcir. Il est conçu pour être utilisé exclusivement sur une peau saine.  L’application séparée du gel adhésif, qui épouse finement le profil de la peau, et du film protecteur offre une véritable imperméabilisation et une bonne tenue jusqu’à 7 jours.
Les propriétés de protection et d’étanchéité des produits Secuderm ont été validées par les médecins de la Marine Française après une immersion prolongée (plusieurs jours). Cependant, la protection Watearproof n’est pas conçue pour la plongée sous-marine ou l’immersion au-delà des premiers centimètres de la surface.

[Vidéo] Eric Gilli, président-fondateur de Secuderm, nous présente son nouveau produit, Watearproof.

Présent sur le marché national, disponible à l’achat via le site internet, les produits Secuderm sont aussi en vente dans les pharmacies ainsi que dans les grandes et moyennes surfaces et sont distribués dans les hôpitaux grâce notamment à des partenariats avec des distributeurs. Éric Gilli a aussi l’ambition de les commercialiser à l’international, il vient de conclure un accord de distribution auprès des hôpitaux marocains.
Le dirigeant de Secuderm n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Au quotidien, il poursuit sa R&D et travaille déjà sur d’autres déclinaisons de sa technologie ; une solution unique pour sécuriser des soins de plaies chroniques (ex : escarres), un pansement anti-UV ou un pansement connecté… mais pour lui c’est une autre histoire à raconter plus tard !

www.secuderm.com

Facebook Comments
Lire la suite

BioTech, MedTech

Saint-Laurent-du-Var : Horus Pharma signe des partenariats avec les plateformes Eyeneed et Ophtabase

Publié

le

Martine et Claude Claret, fondateurs d’Horus Pharma

Horus Pharma, le laboratoire spécialisé en ophtalmologie, fondé en 2003 à Saint-Laurent-du-Var par Martine et Claude Claret, vient d’annoncer la signature de deux partenariats avec les plateformes numériques Eyeneed et Ophtabase afin de faciliter le parcours de soin des médecins et des patients.
‘’Notre objectif à terme est de devenir la référence dans le numérique, afin de fluidifier le quotidien des professionnels de santé et des patients », déclare Martine Claret, Présidente d’Horus Pharma. « A titre d’exemple, Eyeneed a pu réduire les délais de manière considérable à Rouen, sa région de lancement. Là où, auparavant, il fallait patienter entre six et huit mois pour rencontrer un praticien, il faut aujourd’hui compter entre une semaine et un mois et demi. »
Ces deux partenariats s’inscrivent dans la démarche d’Horus Pharma. Ce laboratoire indépendant (140 collaborateurs et 50 M€ de chiffre d’affaires en 2018), membre d’Eurobiomed, a mis en place un programme de numérisation qui comporte plusieurs volets, dont la réalité augmentée, des sites Internet dédiés avec des contenus adaptés et le soutien à ces plateformes innovantes, afin de mettre le laboratoire au service d’une ophtalmologie accessible et qualitative et de devenir la référence numérique auprès des médecins.
Dans le cadre de ces partenariats, Horus Pharma va aider les deux entreprises à générer plus de trafic vers leurs plateformes, et va notamment les soutenir dans leur campagne de communication en direction des médecins. Pour cela, le laboratoire a mis en place une rubrique dédiée à ces plateformes sur son site institutionnel. Une brochure commune Horus Pharma, Eyeneed et Ophtabase a été conçue et envoyée au mois de septembre à tous les ophtalmologistes de France. De plus, Horus Pharma prévoit de relayer ces informations sur ses comptes sociaux et dans ses newsletters.
Avec Eyeneed, plateforme collaborative pour les professionnels de la santé visuelle (opticiens, ophtalmologistes, optométristes, etc.), le parcours de soins du patient est amélioré. Grâce à une technologie numérique intelligente, ses demandes sont qualifiées et la meilleure orientation possible lui est proposé dans le but de réduire les délais de rendez-vous chez le spécialiste, souvent très longs, et d’améliorer le parcours de soins des patients, tout en simplifiant la gestion du cabinet. Pour le patient, la plateforme offre un service de pré-consultation en ligne, une prise de rendez-vous optimisée et un carnet de santé visuelle numérique.
Avec Ophtabase, les ophtalmologistes bénéficient d’une plateforme qui les aide à la prescription de lentilles de contact. La plateforme permet une recherche facilitée des lentilles selon des critères médicaux (données de kératométrie et de réfraction, matériaux, DK pour la perméabilité à l’oxygène, etc.), l’accès à des guides d’adaptation et à de l’information détaillée, et offre un catalogue complet en ligne de toutes les lentilles du marché français.

Plus d’informations sur Eyeneed
Plus d’informations sur Ophtabase

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X