Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

French Tech

Ils sont lauréats du Pass French Tech – Promo 2015 2016 : iProtego

Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

Publié

le

Ludovic Boyer, CEO de iProtego témoigne de son expérience du Pass French Tech.

iProtego (Marseille – 13) est une agence spécialisée dans la protection de l’identité numérique, l’e-réputation. Ses services consistent à développer, rétablir et mettre à jour la réputation de ses clients sur le web, aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers et personnalités. C’est à iProtego que les grandes marques font appel pour nettoyer des données négatives et compromettantes sur Internet.
http://www.iprotego.com/

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

L’International au cœur des premières rencontres d’Aix-Marseille French Tech

Publié

le

‘’Osons l’international’’, c’est le thème des premières Rencontres AMFT que le collectif 2.0 en charge de la gouvernance d’Aix-Marseille French Tech a organisé sur Aix-en-Provence et Marseille le 5 juillet dernier. Une journée 100% consacrée à l’international pour permettre aux start-up et aux porteurs de projets de rencontrer les structures d’accompagnement de l’écosystème Aix-Marseille et leurs offres pour accélérer leur croissance à l’international.
Le matin, les différentes structures d’accompagnement entre Aix-en-Provence et Marseille ont ouvert leurs portes : Incubateurs, pépinières, accélérateurs, pôles de compétitivité ont accueilli dans leurs locaux les startups et porteurs de projets pour présenter leur offre de services et parler de l’international sous forme de mini conférences, ateliers, témoignages…
L’après-midi, se sont tenus les Discovery Meetings organisés sous forme également de conférences et réunions d’information sur différentes thématiques liées à l’international : stratégie pour vendre en Chine, l’intelligence économique au service des entreprises, Aix-Marseille un hub d’innovations émergentes entre l’Europe et l’Afrique, … Ainsi ont participé à ces Discovery Meetings, l’ARII Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Pôle SCS, Optitec, Eurobiomed, les incubateurs de la Belle de Mai, Marseille Innovation, P.Factory, ZeBox, Pulp Accelerator, Technopole de l’Environnement Arbois-Méditerranée, Réseau Entreprendre Provence, thecamp, Capenergies, Les Premières Sud Provence, Kedge Business School…

Virginie Lambert-Ferry, directrice générale d’Aix-Marseille French Tech

Ces premières Rencontres AMFT se sont achevées au World Trade Center de Marseille avec la soirée “Yes We Can” Osons l’international !’’.  Le collectif 2.0 présidé par Pascal Lorne en a profité pour présenter la nouvelle directrice générale d’Aix-Marseille French Tech, Virginie Lambert-Ferry, anciennement France Digitale, Europe Ecologie Les Verts et Greenpeace.
Le collectif 2.0 a ensuite présenté ses actions à l’international, une stratégie ‘’bidirectionnelle’’, IN et OUT, avec un objectif : celui de s’appuyer sur l’ensemble des réseaux existants pour soutenir les entreprises, les start-up et les Tech champions.
Le IN s’appuie sur Provence Promotion dont la mission initiale est de faire venir s’installer des entreprises sur le territoire. AMFT propose de les prendre en charge afin d’activer leur business au travers d’un dispositif ‘’Ton territoire, ton premier client’’. Il s’agit d’amener les nouveaux arrivants à rencontrer leur premier client ! …Exemple : avec l’accélérateur Novahub et ses start-up mexicaines ou en créant des liens d’échanges avec une ville comme Hambourg, ville jumelée avec Marseille, ce qui ouvrirait le marché allemand…
Le OUT, c’est accentuer la présence des start-up dans les salons, CES de Las Vegas, DLD de Tel-Aviv ou le CEBIT de Hambourg justement, en s’appuyant toujours sur les organismes nationaux et régionaux ! S’appuyer aussi sur les French Tech Hubs, les 22 dans le monde. Aix-Marseille French Tech veut jouer sur tous les continents, Europe, USA et Canada, Asie….mais le collectif souhaite s’intéresser plus particulièrement à l’Afrique, le nouveau moteur de la croissance mondiale.
La soirée s’est terminé avec une table ronde axée sur les témoignages très riches de chefs d’entreprise expérimentés à l’international tels que Marc Schillaci d’Oxatis, Eric Elkaim d’Alert Gasoil, David Sussmann de Seafoodia et Lionel Baraban de Famoco. Reste maintenant à Oser !

Facebook Comments
Lire la suite

Cluster, association

[Vidéo] Medinsoft annonce l’organisation en partenariat avec Aix-Marseille French Tech du GRAND OPENING le 20 septembre à Marseille 

C’est la quatrième édition de l’événement fédérateur de l’écosystème numérique. Comme l’an dernier, il aura lieu à Marseille.

Publié

le

Il y a 3 mois, la gouvernance opérationnelle d’Aix-Marseille French Tech changeait de mains et était confiée au collectif AMFT 2.0 de Pascal Lorne au détriment de l’association Medinsoft d’André Jeannerot et Stéphane Soto.
Depuis, le cluster numérique, qui a porté le dossier de candidature French Tech en 2014 et assuré pendant plus de 3 ans la gouvernance, a tourné la page et s’est attelé à la mise en forme d’une nouvelle feuille de route plus ambitieuse. Cette dernière est désormais finalisée et voit Medinsoft s’accorder une compétence élargie, l’Innovation, un ancrage régional renforcé, de nouveaux moyens de communication et d’information, de nouvelles commissions de travail dynamiques…et des événements reconnus tels que les forums RH Medinjob, le FIDMed (financement) et le Grand Opening, l’événement fédérateur qui l’an dernier a rassemblé au Hangar J1 à Marseille, sous le pavillon Aix-Marseille French Tech, plus de 1500 personnes du monde numérique, économique et politique.
Stéphane Soto, directeur général de Medinsoft, l’a confirmé cette semaine, le Grand Opening 2018 aura bien lieu, le 20 septembre prochain à Marseille, dans un lieu encore tenu secret, et il sera organisé en partenariat avec l’équipe du collectif AMFT 2.0 en charge actuellement de la gouvernance opérationnelle du label French Tech.

 

Facebook Comments
Lire la suite

Economie numérique

French Tech : lancement d’un nouveau fonds, “French Tech seed”

En déplacement à Metz jeudi 21 juin, le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé le lancement d’un nouveau fonds, “French Tech seed”, pour la French Tech.

Publié

le

En déplacement à Metz jeudi 21 juin, le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé le lancement d’un nouveau fonds, “French Tech seed“, pour la French Tech. Doté de 400 millions d’euros dans le cadre du troisième volet du Programme d’investissements d’avenir, ce fonds visera à soutenir les levées de fonds des start-ups technologiques issues des laboratoires, des incubateurs ou des sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT).
Géré par Bpifrance, il reposera sur des apporteurs d’affaires labellisés, chargés d’accompagner ces nouvelles pousses et de leur trouver des investisseurs privés. Ces apporteurs d’affaires, garants de la validité technologique du projet, permettront un investissement public quasi-automatique, sous forme d’obligations convertibles, en complément des capitaux apportés par les investisseurs privés.
Le fonds, qui dote la France, à l’instar d’autres start-up nations comme les Etats-Unis, la Corée du Sud ou Israël, d’un outil de financement capable de financer le pré-amorçage à grande échelle, pourra également intervenir directement en fonds propres pour des levées plus importantes. Sa création conforte le virage, annoncé le 25 mai, à l’occasion du salon Vivatech, par le Secrétaire d’Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, de la French Tech vers la “deep tech”. Il concrétise également l’un des 100 engagements pris à l’occasion du plan “Action start-ups 2018” présenté alors…

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X