Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Energie, environnement

Ils sont lauréats du Pass French Tech – Promo 2015 2016 : AlertGasoil

Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

Publié

le

Eric Elkaim, CEO de AlertGasoil témoigne de son expérience du Pass French Tech.

Fondée en 2009, AlertGasoil (Marseille – 13) est une start-up marseillaise qui développe un système qui mesure la consommation en carburant, ainsi que les émissions de CO2 des poids lourds, bus et autocars. En effet, le système proposé par la société phocéenne est composé d’une ou plusieurs jauges de mesure ultrasensibles et d’un boitier de transmission. Par ailleurs, il permet d’apporter une solution globale de gestion du poste carburant en temps réel, et ce, grâce à ses multiples fonctionnalités, puisqu’il est possible de surveiller sa consommation, d’optimiser ses ravitaillements, de localiser sa flotte, mais surtout, de lutter contre le vol de carburant, devenu monnaie courante ces derniers temps avec l’augmentation des prix du carburant en France. Autrement dit, AlertGasoil a pour vocation de permettre aux clients de réaliser des économies sur leur budget, tout en réduisant son empreinte carbone.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Aix-en-Provence : SP3H et Axens vont développer et commercialiser un microanalyseur de liquides en temps réel

Publié

le

C’est un partenariat stratégique ‘’de développement et de commercialisation’’ que vient de conclure la PME d’Aix-en-Provence, SP3H, connue pour avoir conçu un microanalyseur capable d’analyser la qualité d’un carburant en temps réel, avec le groupe de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) Axens, fournisseur de technologies, de catalyseurs, d’absorbants et de services pour les industries du raffinage, de la pétrochimie, du gaz et des biocarburants.
Ce microanalyseur, robuste, intelligent et de très haute performance, permet l’analyse, in situ, de fluides liquides, notamment la mesure des indices d’octane et des teneurs en biocarburants, oléfines, benzène et aromatiques. Les informations ainsi collectées sont remontées en temps réel vers les systèmes de conduite et de pilotage des unités industrielles. Le microanalyseur utilise une partie des composants optiques et électroniques du scanner infrarouge à bas coût développé par SP3H et validé pour l’industrie automobile. Il sera adapté pour répondre aux normes anti-explosion les plus sévères (ATEX zone 1 ou IEC/Ex).
En marge de la signature, Alain Lunati, un ancien de BP Lavéra spécialisé dans le raffinage, fondateur et directeur général de SP3H, a déclaré: « Nous mettons à disposition des industriels un maillon incontournable de la transformation digitale des sites pétroliers, passage obligé pour le maintien de leur compétitivité sur les prochaines décennies. »
Basée au sein du Technopole de l’Environnement Arbois Méditerranée à Aix en Provence depuis 2005, SP3H a investi plus de 20 millions d’euros et consacré plus de 10 ans de R&D pour le développement de son capteur optique miniaturisé. Dès l’année prochaine, la priorité de l’entreprises sera le marché de l’automobile, en premier lieu desquels les véhicules professionnels dont la taxe sur les véhicules de société varient selon les émissions de CO2. La solution de SP3H permettra d’avoir une fiscalité plus avantageuse. Les véhicules particuliers viendront dans un second temps, et Alain Lunati mise sur l’intérêt croissant des constructeurs en raison des normes environnementales de plus en plus strictes.
En attendant, Axens qui apporte son savoir-faire et ses compétences en matière de conception et d’ingénierie dans le domaine Oil & Gas intégrera la solution de SP3H à l’offre de services digitaux qu’elle commercialise déjà, notamment l’APC (Advanced Process Control) et Connect’InTM, qui inclut les dernières innovations développées par Axens en matière de traitement de l’information, dans le cadre du contrôle et de l’optimisation des procédés.
www.sp3h.com

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

De Monaco à Avignon, déploiement des bennes de tri Cliiink qui permettent de gagner de l’argent tout en recyclant !

Publié

le

Déjà adopté par Monaco, Grasse et Cannes, le dispositif Cliiink doit être déployé dans le courant du mois de septembre à Avignon, au cœur de la Cité des Papes. Né de l’imagination de trois associés, réunis au sein de la start-up Terradona dont le siège est à Rousset dans les Bouches-du-Rhône, Cliiink est une application mobile permettant de se connecter à un conteneur intelligent et chaque objet recyclé rapporte des points à l’utilisateur. C’est la politique du recycleur-gagneur qui a pour but d’inciter les citoyens à trier leurs déchets. “Il s’agit tout simplement de valoriser le geste de tri, souligne Jean-Marc Toubiana, le président de Terradona.
Ainsi, près de 300 bennes à verres équipent déjà le Grand Avignon dont Vedène qui a servi de ville pilote au projet, avant d’être déployé notamment à Entraigues-sur-la-Sorgue, Bédarrides, Velleron, Morières-Lès-Avignon, Sorgues, Le Pontet ou Caumont-sur-Durance…  Le pays de Grasse et la Communauté d’agglomération de Cannes Pays de Lérins (CACPL) en ont également installé sur leur territoire. Pour Cannes Lérins, ce sont 100 bennes qui sont opérationnelles depuis novembre 2018 et moins d’un an après leur installation, les compteurs indiquent 2.555 utilisateurs et la barre du million de verres recyclés a été franchi il y a quelques jours. Sur la communauté d’agglomération du pays de Grasse, le dispositif mis en place en septembre 2018, a permis sur les 3 premiers mois de collecter 100 tonnes de verre supplémentaires par rapport à l’année passée sur la même période.

Comment ça marche ?
L’utilisation est des plus simples. Après avoir télécharger l’application Cliiink et se créer un compte, l’usager que l’on appelle un « Cliiinker » peut géolocaliser dans son entourage le ou les conteneurs équipés du dispositif. Il lui suffit de s’y rendre et de s’y connecter. Ensuite, pour chaque dépôt d’un emballage en verre trié (bouteilles, bocaux, flacons etc.), le Cliiinker récolte un point. Les points cummulés peuvent ensuite être reversés à des associations humanitaires, ou échangés dans les 24 ou 48 h qui suivent contre des bons cadeaux chez les commerçants locaux qui ont adhéré à l’idée.

En récompensant cet acte écologique, la solution Cliiink permet de faire marcher le commerce local. Ainsi, dans le seul Pays de Grasse, 100 commerçants de différents secteurs ont adhéré à l’idée: restaurants, mode, accessoires, culture, sport…  A Saint-Saturnin-lès-Avignon, Optique Mobile propose un bilan visuel pour 100 points. A Vedène, VED’N conduite offre l’examen du Code de la route pour 40 points.
Son décompte de points peut être consulté à n’importe quel moment via l’application mobile et pour les personnes qui ne sont pas équipées de smartphones, il est aussi possible de se munir d’une carte magnétique, à disposition dans toutes les villes qui se sont lancées dans le dispositif, et de connecter sa carte avec le conteneur souhaité.
Les bennes équipées et les commerces partenaires sont à retrouver sur le site www.cliiink.com ou sur l’application mobile.

Une solution à déployer en France et en Europe
Au-delà de la région Sud, le déploiement de la solution Cliiink s’accélère depuis plus d’un an et demi. La communauté d’agglomération Lens-Liévin (120 conteneurs) l’a adopté ainsi que le territoire de Normandie Cabourg Pays d’Auge (90 conteneurs), alors que Grenoble-Alpes Métropole (140 conteneurs) expérimente encore la solution. A ce jour, ce sont près de 1000 bennes à verres qui sont connectées et répartis en France. C’est encore bien peu au regard de la loi du Grenelle de l’Environnement (2009) qui prévoyait d’atteindre 75 % de recyclage des emballages ménagers pour 2012. Un objectif qui a du mal à être atteint, 68 % en 2017 !
Mais Terradona voit déjà plus loin, la start up vise l’Europe. Il est vrai que les objectifs de recyclage de l’Union Européenne sont importants et de très nombreux pays européens sont à la traine…’’La république Tchèque, la Hongrie, la Pologne, l’Italie, l’Espagne, le Portugal sont en besoin et attendent des solutions” précise Jean-Marc Toubiana.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Grasse : eccity lease lève 1M€ auprès de la Banque des Territoires pour démocratiser l’usage des scooters électriques

Publié

le

Avec sa qualité Made in France, le constructeur de scooters électriques eccity motocycles souhaite démocratiser un mode de transport vif, léger et maniable, tout en étant confortable, silencieux et zéro émission. L’entreprise de Grasse, dans les Alpes Maritimes, créée par Christophe Cornillon, a développé depuis un an une solution de location longue durée. Etalée sur trois ans, la formule tout-en-un comprend l’entretien, la maintenance, la révision du scooter, l’assistance 24/24, ainsi qu’une assurance tous-risques auprès de la Mutuelle des Motards, partenaire du constructeur. Tout cela à 149 € par mois !
Tous ces arguments ont certainement convaincu la Banque des Territoires, filiale de la Caisse des Dépôts, d’investir 1M€ dans eccity lease, filiale d’eccity motocycles. Une levée de fond qui devrait permettre à l’entreprise de déployer son offre à grande échelle et démocratiser ainsi l’usage des scooters électriques grâce au leasing.
‘’La solution de location longue durée de scooter électrique proposée par eccity lease doit permettre d’accélérer le verdissement du parc de deux-roues motorisés qui était jusqu’ici freiné par une offre limitée de véhicules relativement onéreux à l’acquisition’’ indique Pierre Aubouin de la Banque des Territoires.
Pour Christophe Cornillon, président-fondateur d’eccity motocycles, ‘’L’obstacle du financement est aujourd’hui levé grâce au leasingDésormais, notre solution de transport propre et innovant est accessible au plus grand nombre.’’ L’offre d’eccity lease apporte une réponse adaptée à ceux qui veulent un mode de consommation centré sur l’usage plutôt que la propriété. Elle s’adresse aux particuliers comme aux professionnels, publics et privés, notamment les collectivités, les entreprises et les professions libérales, pour leurs déplacements quotidiens…
Créé en 2011 eccity motocycles conçoit, fabrique et commercialise des scooters 100% électriques, deux et trois roues, de catégories 50 et 125 produits à Grasse. Des scooters électriques dont le bilan carbone est environ dix fois inférieur à tout autre deux-roues doté d’un moteur thermique tout en présentant les mêmes performances que leurs homologues à énergie fossile (autonomie, vitesse, agrément de conduite, sécurité…).

www.eccity-motocycles.com/louer

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X