Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

*

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

French Tech

Grand Opening FTWKS : L’économie numérique en mouvement

Organisés par l’association Medinsoft, les French Tech Weeks représentent une série d’événements dont le Grand Opening a donné le coup d’envoi, le 24 septembre 2015, sur le parvis de l’Hôtel Renaissance à Aix-en-Provence.

Publié

le

Le 12 novembre 2014, Aix-Marseille a été officiellement labellisé French Tech par le gouvernement. Un an après, le projet porté par les collectivités publiques et le secteur économique a pris son envol. Organisés par l’association Medinsoft, les French Tech Weeks représentent une série d’événements dont le Grand Opening a donné le coup d’envoi, le 24 septembre 2015, sur le parvis de l’Hôtel Renaissance à Aix-en-Provence. Explications.

point presse 24 09 2015

(de gauche à droite) André Jeannerot, président de Medinsoft en charge de la gouvernance opérationnelle d’AMFT, Jérome Orgeas, vice-président de MPM, Stéphane Paoli, adjoint au Maire d’Aix en Provence, Daniel Sperling, adjoint au Maire de Marseille.

Portée par la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, les villes de Marseille et d’Aix-en-Provence et la Communauté du Pays d’Aix, la candidature d’Aix-Marseille pour la French Tech, marque collective lancée par le gouvernement, s’est appuyée sur un réseau solide de jeunes entreprises innovantes dans le secteur du numérique. «Cette démarche qui rassemble l’ensemble des forces vives institutionnelles et économiques du territoire vise à démontrer que notre savoir-faire peut générer de l’activité, du chiffre d’affaires et créer des emplois», a évoqué André Jeannerot, président du cluster Medinsoft qui pilote ce projet. Aujourd’hui, Aix-Marseille French Tech repose sur un partenariat public-privé  afin de coordonner les actions collectives et d’accélérer le développement des startups. Elle s’appuie aussi sur une enveloppe de 200 M€ de l’Etat qui a pour objectif d’irriguer neuf projets privés dit «accélérateurs» afin de structurer la filière numérique sur quatre sites aixois et marseillais à savoir Belle-de-Mai, Château-Gombert, l’Arbois et la Constance. La filière du numérique sur ce territoire concerne, aujourd’hui, 7 000 entreprises, 40 000 salariés, 150 «Tech Champions» c’est-à-dire des entreprises du numérique dont le chiffre d’affaires annuel dépasse les 5M€. André Jeannerot a fait part de son rêve d’une Silicon Valley provençale: «Tout le territoire est désormais uni pour gagner la bataille sur le monde».

Une ambition collective

Pour Daniel Sperling, adjoint au maire de Marseille délégué au numérique, «l’écosystème s’est réveillé depuis l’obtention de ce label». C’est, à son sens, un véritable hub avec 20 000 km de câbles sous-marins, permettant à chaque habitant d’avoir accès au haut et au très haut débit. L’enjeu est, pour lui, de faire participer le citoyen à cette aventure. De son côté, Stéphane Paoli, adjoint au maire d’Aix-en-Provence délégué au numérique, a mis en exergue une convergence de paramètres. «Le numérique a une capacité de transversaliser, de casser les modèles existants». Tous les acteurs sont à présent unis autour de ce dossier, les collectivités publiques, les entreprises et les associations comme Seconde Nature. Jérome Orgeas, vice-président de la Communauté urbaine, en est convaincu: «Le territoire métropolitain est en avance. Je suis ravi que l’on joue collectif». Pour Patrick Siri, fondateur de l’accélétateur P Factory, «le numérique est l’or noir du XXIe siècle.» L’objectif est ainsi, pour lui, de faire éclore des start up, de rassembler un pan de l’économie et de faire rayonner ce secteur à l’international. Selon Jean-Daniel Beurnier, président d’Avenir Télécom l’arrivée de ce label est une excellente chose qui a permis aux entreprises d’émerger. «La French Tech est à présent identifiée sur le plan mondial». C’est pour Frédéric Chevalier, initiateur du projet The camp, un campus dédié à ville intelligente et durable, une véritable révolution numérique. «Les technologies impactent le monde et les entreprises. L’accélération de la transformation du monde est  inimaginable». Ila été catégorique: «Nous avons tout pour réussir ce challenge». Ce label doit être renouvelé pour trois ans. C’est un formidable outil marketing avec un effet de levier. «Ce n’est pas l’argent qui manque mais bien souvent l’enthousiasme et surtout l’ambition sur des projets et là, nous avons tous les facteurs réunis», a évoqué André Jeannerot.

Jean-Pierre Enaut

Facebook Comments

French Tech

Eeworx, Linxo, Lumi’In et Traxens obtiennent le Pass French Tech

4 nouvelles start-up régionales rejoignent les 19 entreprises régionales ayant obtenu le Pass French Tech depuis le lancement du programme en 2015 .

Publié

le

4 nouvelles entreprises sont lauréates du Pass French Tech en Provence-Alpes-Côte d’Azur et obtiennent le Pass French Tech Promotion 2017-2018 : Eeworx, Linxo, Lumi’In et Traxens.
Ces 4 nouvelles start-up régionales rejoignent les 19 entreprises régionales ayant déjà obtenu le Pass French Tech depuis le lancement du programme en 2015 :
Avis Vérifiés, Coppernic, Inventy, Iprotego, Jaguar Network, Mapping Control, My Flying Box, Myxyty, Qwant, Teach on Mars, Alert Gasoil, Enogia, Matamax Industries, Optimum Tracker, Selerys, Biotech Dental Haliodx, Median Technologies et Provepharm.
La Promotion 2017-2018, qui est en cours de constitution, compte déjà 8 entreprises régionales (Qwant, Teach on Mars, Selerys, Median Technologies, Eeworx, Linxo, Lumi’In et Traxens). Ce résultat illustre la richesse et la diversité du tissu économique de la région, créateur de valeur et d’emplois.
Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité ou de levée de fonds. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

EEWORX conçoit, développe et commercialise des applications et services numériques pour accompagner les entreprises dans la digitalisation de leurs métiers. Les solutions EEZYTRACE & EEZYAUDIT permettent de dématérialiser les opérations, la qualité, les contrôles sanitaires & la traçabilité soumis à la règlementation HACCP, et les audits de petites et grandes entreprises. www.eeworx.com

Le service LINXO, disponible sur le web et le mobile, aide les particuliers et les professionnels à mieux gérer leur argent pour mieux réaliser leurs projets et avoir plus de succès. Le service est distribué sous la marque LINXO et commercialisé auprès de partenaires : Fortuneo, BforBank, HSBC, MAIF, Bred, Crédit Agricole.
www.linxo.com

LUMI’IN apporte un service disruptif sur le marché de l’éclairage public, en fournissant des lampadaires autonomes (solaires, hybrides) plus propres, moins chers à l’achat et au fonctionnement.
www.lumi-in.fr

TRAXENS développe et exploite une solution globale qui fournit aux acteurs du transport multimodal des informations sur l’état physique ou légal provenant de tout type de vecteur de transport (conteneurs, wagons, chassis…) et leurs cargaisons, en quasi temps réel.
www.traxens.com

Plus d’information : www.monpassfrenchtechenpaca.fr

Facebook Comments
Lire la suite

French Tech

Ils sont lauréats du Pass French Tech – Promo 2017 2018 : Teach on Mars

Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

Publié

le

Vincent Desnot, CEO de Teach on Mars témoigne de son expérience du Pass French Tech.

Teach on Mars (Sophia Antipolis – 06) édite une plateforme de formation digitale nouvelle génération, complète, engageante et sociale, offrant une expérience utilisateur premium sur les mobiles. À l’heure du smartphone, Teach on Mars aide les entreprises et formateurs à former leurs équipes de manière plus efficace et plus ludique en étendant considérablement leur champ d’action, grâce à une plateforme logicielle innovante.
www.teachonmars.com/fr

Facebook Comments
Lire la suite

Agriculture, sylviculture

Ils sont lauréats du Pass French Tech – Promo 2017 2018 : Selerys

Le Pass French Tech est un label attribué au niveau national pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international. Les entreprises doivent répondre à un dispositif particulièrement sélectif avec des critères très ambitieux de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité. Les lauréates bénéficient d’une visibilité nationale et internationale accrue, de l’appartenance à une communauté d’excellence et d’un accès prioritaire et coordonné aux offres des partenaires du Pass French Tech : Business France, Bpifrance, DGE, INPI et UGAP.

Publié

le

Fabrice Caquin, CEO de Selerys témoigne de son expérience du Pass French Tech

Selerys (Rousset – 13) produit, conçoit et commercialise des solutions intelligentes pour prédire les risques météorologiques. Après avoir développé son système de détection du risque orageux SKYDETECT, la société a lancé il y a quelques mois un système intégré de lutte active contre la grêle très innovant baptisé LAÏCO. Les solutions développées par Selerys sont utilisées dans 7 pays d’Europe et d’Asie Mineure (Espagne, Belgique, Pologne, Ukraine, Arménie, Turquie), chez de grands arboriculteurs, viticulteurs et serristes, ainsi que dans le secteur automobile.

www.selerys.fr

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X