Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

French Tech

French Tech : Avis Vérifiés, 360&1 et Kinaxia ont reçu le label Pass French Tech Promo 2018-2019

Publié

le

Trois entreprises régionales, Avis Vérifiés implantée à Marseille, 360&1 à Nice et Kinaxia à Sophia-Antipolis, viennent de recevoir le label Pass French Tech à l’occasion de la deuxième session de la promotion 2018-2019. Elles rejoignent ainsi Qwant, Median Technologie et Teach On Mars qui avaient également reçu le précieux sésame lors de la précédente session d’obtention en septembre dernier.
Le programme Pass French Tech est piloté par le gouvernement et par des partenaires publics (La French Tech, Bpifrance, la Direction Générale des Entreprises, Business France, la Coface, l’Institut National de la Propriété Intellectuelle, l’Association Française des Pôles de Compétitivité et France Invest). Les équipes du programme Pass French Tech s’engagent à assurer un service de qualité pour les entreprises sélectionnées en se mobilisant et en offrant un suivi privilégié pour permettre à cette communauté d’entreprises d’excellence de rayonner à travers le monde. Cinq leviers composent cette offre de services : financement, international, innovation, business développement et visibilité.

Les 3 nouvelles entreprises lauréates du PASS French Tech
La start-up niçoise 360&1 conçoit des solutions de web analytique et d’automatisation de la publicité online pour les acteurs du tourisme. Créée en 2016 et accélérée par Allianz, 360&1 a mis en place une plateforme BtoB de gestion publicitaire reliant les données comportementales on et off site. Ces spécialistes de la data développent des solutions d’interfaces sectorielles pour la création, et l’analyse des performances de campagnes publicitaires. Ils s‘adressent au marché de l’hôtellerie et les résidences de tourisme en France et en Europe. Le secteur ‘’hébergement’’ du marché tourisme qui souffre des pratiques développées par les OTA tels que Booking ou Expedia.
www.360and1.com/

Avis Vérifiés (Marseille) développe une solution qui permet d’assurer la véracité des avis clients. Finis les faux avis déposés sur les sites web. Avis Vérifiés garantit leur fiabilité. Comment ? En collectant les retours des consommateurs ayant vraiment vécu une expérience avec telle ou telle enseigne, en permettant un dialogue entre la société et le client lors de la phase de modération et en restituant ainsi des avis consommateurs avérés. En quelques années, Avis Vérifiés a su s’imposer comme le leader de l’avis clients en France. Fondée en 2012 et déjà présente dans une vingtaine de pays, pour servir plus de 5 000 clients parmi lesquels Fnac, Lacoste monde, Swatch, Oui.SNCF, But, Carglass… Avis Vérifiés est dotée d’une équipe internationale de plus de 60 personnes, l’entreprise a multiplié son chiffre d’affaires par 5 entre 2014 et 2017.
www.avis-verifies.com

Kinaxia (Sophia-Antipolis) : Créée en 2009 à Sophia-Antipolis, Kinaxia est une société spécialisée dans la gestion du risque. Elle a ainsi développé dès 2011, Preventimmo.fr, un site web fournissant des documents d’urbanisme règlementaires dans le domaine des états de risques pour les diagnostiqueurs immobiliers et les notaires. Avec Préventimmo, Kinaxia est devenue leader français de la fourniture dématérialisée de documents d’urbanisme réglementaire. En 2017, elle lance CityScan, un site web et une application permettent d’obtenir une vue d’ensemble d’un quartier ou d’un bien immobilier avant un achat. C’est un outil de géo décision immobilière. En agrégeant et en croisant des informations très diverses, le site permet d’évaluer n’importe quelle adresse en France métropolitaine à partir d’une trentaine de critères comme le bruit, la pollution, le nombre et la proximité des écoles, des commerces, des transports collectifs… Un premier niveau cible essentiellement les particuliers, il est gratuit. Un second, destiné aux professionnels (agences immobilières…) demande un abonnement.
La société qui emploie aujourd’hui plus d’une une centaine de collaborateurs, avait reçu fin 2016, le prix du produit le plus innovant dans le domaine du Big Data à l’occasion du Concours « PME Innovantes du numérique PACA 2016 » organisé par le pôle de compétitivité SCS.
www.kinaxia.fr/

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

La French Tech Côte d’Azur lance début septembre la 1ère édition du French Tech Summit à Cannes

Publié

le

Avec cette 1ère édition du French Tech Summit, l’ambition de la French Tech Côte d’Azur est d’être, avant tout, utile aux start-up et entreprises innovantes du territoire en réunissant en un seul lieu et sur deux jours, les 3 et 4 septembre prochains à Cannes, un concentré d’innovations et de solutions à partager tous ensemble. L’humain sera au cœur de cet événement avec de nombreuses rencontres entre les entreprises (PME, grands groupes, ETI…), les services publics (Urssaf, Banque de France, INPI, Apec, BPI…) et la CCI Nice Côte d’Azur. L’objectif est de fédérer toutes les forces pour relever les défis de demain.
Au programme ? Deux journées exceptionnelles dédiées à l’inspiration et à la rencontre entre start-up et entreprises innovantes. Des rendez-vous à ne pas manquer sont déjà annoncés ; les « Women In Tech Awards », des keynotes, des conférences comme celle en ouverture de l’événement de Navi Radjou, un des maitres à penser dans le domaine de l’innovation dans le monde. Une conférence dédiée sur ‘’comment assurer la pérennité de votre entreprise dans le monde complexe d’après-Covid-19’’.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Avignon : Décès de Jean-François Cesarini, député LAREM de Vaucluse et fondateur de la French Tech Culture

Publié

le

Jean François Cesarini, député la première circonscription de Vaucluse est décédé dimanche 29 mars 2020 à Marseille des suites d’un cancer qu’il combattait depuis plusieurs mois. Il avait 49 ans. Né dans le quartier populaire de la Barbière à Avignon, chef d’entreprise a 26 ans, il reprend alors la direction d’une partie de l’activité immobilière familiale à la mort de son père, il entre à la même époque au parti socialiste et anime l’antenne des Restos du cœur d’Avignon.
Très impliqué dans le développement de l’économie numérique en Vaucluse, curieux des nouvelles technologies et amoureux de culture, il est, en 2013, l’un des fondateurs et dirigeants de l’association qui portera la candidature au label French Tech de la métropole diffuse Grande Provence Avignon-Arles-Nîmes, sur la thématique « Culture et innovation numérique ». Cette initiative sera couronnée de succès par l’obtention du label French Tech Culture, officiellement décerné le 6 juillet 2015 par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, et Fleur Pellerin, alors ministre de la Culture.
Il accompagnera par ses conseils de nombreuses start-up et leurs équipes pour les aider à grandir et à conquérir de nouveaux marchés.
Cette expérience lui fera rencontrer à de nombreuses reprises ceux qui construisent alors la candidature à la présidentielle d’Emmanuel Macron. L’arrivée de La République en Marche sur l’échiquier politique constitue pour lui l’opportunité de voir sa conception social-démocrate de l’action politique se concrétiser.
Devenu référent d’En marche pour le Vaucluse, il est élu le 18 juin 2017 député de la première circonscription de Vaucluse face à Anne-Sophie Rigault, candidate du Front National (avec un score de 58,09 %). Durant son mandat il n’a eu de cesse de travailler à la valorisation des territoires en mettant en avant les “tiers-lieux” en dehors des métropoles. La révolution numérique sortant les gens des grandes villes, ce que le député voyait comme une nouvelle révolution industrielle.
Amoureux fou du festival d’Avignon, il était également comédien, poète et musicien. En octobre 2019, il sortait un album de chant lyrique dont il avait écrit les paroles “De la vie cet impératif”.

Facebook Comments
Lire la suite

Economie numérique

#Covid 19 : Le gouvernement débloque 4 milliards d’euros pour les start-up de la French Tech

Publié

le

Soumises comme l’ensemble du secteur privé à l’arrêt quasi-total de l’activité économique et par nature fragiles parce que très jeunes, le gouvernement annonce ce mercredi un programme de soutien de 4 milliards d’euros pour les start-up de la French Tech. Objectif : aider ces entreprises fragilisées à traverser la crise du coronavirus. Leur modèle de développement est en effet basé sur la croissance et sur le financement par des investisseurs privés. Elles ne dégagent pour la grande majorité d’entre elles pas encore de bénéfices, et pourraient donc très rapidement être asphyxiées, faute de cash.
‘’Une biotech peut mettre 10 ans de recherche à sortir son produit, sans réaliser de chiffre d’affaires, et si on détruit ce tissu au cœur de notre stratégie, de la compétitivité et de la souveraineté française, le risque est qu’on mette des années à le reconstituer », a justifié Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, lors d’une conférence téléphonique avec Bpifrance, le bras armé de l’Etat pour soutenir les entreprises innovantes. ‘’On ne peut pas se permettre de les laisser tomber dans la période actuelle’’ a conclu le secrétaire d’Etat.

Remboursement accéléré du crédit d’impôt recherche

Le gouvernement prévoit ainsi le versement anticipé d’un certain nombre d’aides ou de crédit d’impôts, comme le crédit impôt recherche 2019 (CIR) – qui ne devait l’être qu’en octobre 2020 -, ce qui doit représenter une avance de trésorerie d’au moins 1,5 milliard d’euros, selon Cédric O. Des facilités de prêts sont également prévues : des prêts de trésorerie garantis par l’Etat auprès des banques, qui pourraient atteindre un montant de 2 milliards d’euros.
De son côté, la banque publique d’investissement prévoit d’adapter ses dispositifs de prêts et de subventions et va accélérer le versement des aides prévues dans le cadre du Plan d’investissement d’avenir (250 M€). Bpifrance prévoit également une enveloppe spécifique de 80 M€ d’obligations convertibles à condition que les investisseurs (business angels et fonds d’investissements) injectent au moins la même somme pour ‘’financer des bridges (crédit relais) entre deux levées de fonds’’, à destination des start-up ‘’qui sont dans l’incapacité de (lever des fonds) du fait de la contraction du capital-risque’’ explique Cédric O.

1,3 milliard d’euros d’aides à l’innovation

Par ailleurs, l’Etat maintient, à travers Bpifrance, son soutien aux entreprises innovantes, comme les années précédentes. Celles-ci devraient recevoir ainsi ‘’près d’1,3 milliard d’euros d’aides à l’innovation‘’ en 2020 sous forme de ‘’subventions, avances remboursables, prêts, etc.’’, selon un communiqué du gouvernement. Côté investissement en capital, ‘’Bpifrance poursuivra ses investissements directs et en fonds de fonds, aux côtés des investisseurs privés‘’. En 2019, ces investissements en capital avaient représenté environ 380 millions d’euros, selon les données de Bpifrance.
Pour le secrétaire d’Etat chargé du numérique, ‘’ les start-up ont un poids croissant dans l’économie, en particulier dans les emplois. (…) Elles créent un emploi sur cinq ou six en France“, selon Cédric O.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X