Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

French Tech

French Tech : Avis Vérifiés, 360&1 et Kinaxia ont reçu le label Pass French Tech Promo 2018-2019

Publié

le

Trois entreprises régionales, Avis Vérifiés implantée à Marseille, 360&1 à Nice et Kinaxia à Sophia-Antipolis, viennent de recevoir le label Pass French Tech à l’occasion de la deuxième session de la promotion 2018-2019. Elles rejoignent ainsi Qwant, Median Technologie et Teach On Mars qui avaient également reçu le précieux sésame lors de la précédente session d’obtention en septembre dernier.
Le programme Pass French Tech est piloté par le gouvernement et par des partenaires publics (La French Tech, Bpifrance, la Direction Générale des Entreprises, Business France, la Coface, l’Institut National de la Propriété Intellectuelle, l’Association Française des Pôles de Compétitivité et France Invest). Les équipes du programme Pass French Tech s’engagent à assurer un service de qualité pour les entreprises sélectionnées en se mobilisant et en offrant un suivi privilégié pour permettre à cette communauté d’entreprises d’excellence de rayonner à travers le monde. Cinq leviers composent cette offre de services : financement, international, innovation, business développement et visibilité.

Les 3 nouvelles entreprises lauréates du PASS French Tech
La start-up niçoise 360&1 conçoit des solutions de web analytique et d’automatisation de la publicité online pour les acteurs du tourisme. Créée en 2016 et accélérée par Allianz, 360&1 a mis en place une plateforme BtoB de gestion publicitaire reliant les données comportementales on et off site. Ces spécialistes de la data développent des solutions d’interfaces sectorielles pour la création, et l’analyse des performances de campagnes publicitaires. Ils s‘adressent au marché de l’hôtellerie et les résidences de tourisme en France et en Europe. Le secteur ‘’hébergement’’ du marché tourisme qui souffre des pratiques développées par les OTA tels que Booking ou Expedia.
www.360and1.com/

Avis Vérifiés (Marseille) développe une solution qui permet d’assurer la véracité des avis clients. Finis les faux avis déposés sur les sites web. Avis Vérifiés garantit leur fiabilité. Comment ? En collectant les retours des consommateurs ayant vraiment vécu une expérience avec telle ou telle enseigne, en permettant un dialogue entre la société et le client lors de la phase de modération et en restituant ainsi des avis consommateurs avérés. En quelques années, Avis Vérifiés a su s’imposer comme le leader de l’avis clients en France. Fondée en 2012 et déjà présente dans une vingtaine de pays, pour servir plus de 5 000 clients parmi lesquels Fnac, Lacoste monde, Swatch, Oui.SNCF, But, Carglass… Avis Vérifiés est dotée d’une équipe internationale de plus de 60 personnes, l’entreprise a multiplié son chiffre d’affaires par 5 entre 2014 et 2017.
www.avis-verifies.com

Kinaxia (Sophia-Antipolis) : Créée en 2009 à Sophia-Antipolis, Kinaxia est une société spécialisée dans la gestion du risque. Elle a ainsi développé dès 2011, Preventimmo.fr, un site web fournissant des documents d’urbanisme règlementaires dans le domaine des états de risques pour les diagnostiqueurs immobiliers et les notaires. Avec Préventimmo, Kinaxia est devenue leader français de la fourniture dématérialisée de documents d’urbanisme réglementaire. En 2017, elle lance CityScan, un site web et une application permettent d’obtenir une vue d’ensemble d’un quartier ou d’un bien immobilier avant un achat. C’est un outil de géo décision immobilière. En agrégeant et en croisant des informations très diverses, le site permet d’évaluer n’importe quelle adresse en France métropolitaine à partir d’une trentaine de critères comme le bruit, la pollution, le nombre et la proximité des écoles, des commerces, des transports collectifs… Un premier niveau cible essentiellement les particuliers, il est gratuit. Un second, destiné aux professionnels (agences immobilières…) demande un abonnement.
La société qui emploie aujourd’hui plus d’une une centaine de collaborateurs, avait reçu fin 2016, le prix du produit le plus innovant dans le domaine du Big Data à l’occasion du Concours « PME Innovantes du numérique PACA 2016 » organisé par le pôle de compétitivité SCS.
www.kinaxia.fr/

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

French Tech

French Tech : Voici les 40 start-ups retenues pour l’indice Next40

Publié

le

Annoncé lors de l’édition 2018 de VivaTech par Mounir Mahjoubi, confirmé en début d’année à l’occasion du CES, le Next40 a été officiellement lancé mercredi 18 septembre. Une annonce dans la lignée de celles effectuées la veille par Emmanuel Macron à l’Elysée devant un parterre d’entrepreneurs. Après avoir rappelé la montée en puissance des levées de fond en France depuis plusieurs années (plus de 5 milliards attendus cette année contre 2,8 milliards en 2017), le président français a annoncé différentes mesures, dont l’engagement de plusieurs investisseurs institutionnels d’investir 5 milliards d’euros d’ici à trois ans pour financer des tickets plus importants que ce que font actuellement les fonds d’investissement. Objectif : atteindre le nombre de 25 licornes (entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies, valorisée plus d’un milliard de dollars et pas encore cotée en bourse) en France en 2025, contre 7 actuellement.

En complément, et dans un objectif symbolique de visibilité, le Next40 a été lancé. 40 start-ups ont ainsi été choisies pour leur potentiel de développement pour représenter les entreprises innovantes françaises. Une sorte de Cac 40 des start-ups, mais non lié à des critères objectifs comme leur valorisation, et qui devrait évoluer dans le temps. Les start-ups retenues bénéficieront d’un accompagnement particulier de la part de l’État. Bercy estime qu’elles devraient générer 25 000 emplois dans l’année à venir, soit 10% des emplois nets créés en France.

Voici les 40 start-ups du Next40. Elles sont presque toutes basées sur Paris et en Île de France :

  • Divertissement :Devialet, Voodoo, Deezer
  • E-commerce :HomeExchange, Recommerce Solutions, Back Market, Evaneos, ManoMano, Veepee, Vestiaire Collective
  • Fintech :October, Ledger, Younited Credit
  • Publicité :iAdvize, Sendinblue, Contentsquare
  • Services :Shift Technology, Meero, HR Path, Vade Secure, PayFit, Klaxoon, Talentsoft, Finalcad, Miraki, Wynd, Believe, Ivalua
  • Autres secteurs :BlaBlaCar, OpenClassrooms, OVH, Doctolib, Sigfox, Blade, Cityscoot, Ynsect, Frichti, JobTeaser, BioSerenity, Alan
Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Marseille : Cédric O en visite à Marseille donne le coup d’envoi du programme French Tech Tremplin

Publié

le

Il était déjà dans la région la semaine dernière, à Sophia Antipolis, pour fêter le premier anniversaire de l’implantation dans la technopole de Symphony. Cédric O accompagnait le cannois David Gurlé, fondateur de cette start-up californienne qui a développé et commercialisé un système de messagerie professionnelle cryptée et est devenue en cinq ans d’existence une licorne.
Aujourd’hui, le secrétaire d’Etat chargé du Numérique est à Marseille et sera demain, 12 juillet à Aix-en-Provence, pour donner le coup d’envoi officiel du programme French Tech Tremplin, qui remplace le programme French Tech Diversité, lancé en octobre 2017. C’est au Cloître des Faiseurs d’Avenir, nouveau pôle d’innovation et d’entrepreneuriat social, dans le 13ème arrondissement de Marseille que Cédric O a dévoilé le contenu du #FrenchTech Tremplin, annoncé en début d’année et qui vise à promouvoir la diversité et l’égalité des chances dans l’écosystème français des start-up.

Échanges entre porteurs de projet et acteurs/actrices de la #tech du Sud et Cédric O

Numérique : des emplois accessibles à tous
L’objectif est d’encourager des porteurs de projets issus de milieux éloignés de l’écosystème Tech à oser créer leur entreprise, et optimiser leurs chances de réussite. ‘’Nous en sommes convaincus, le talent peut et doit venir de partout’’. Mais trop souvent, le manque de financement, de formation, ou de réseaux sont des obstacles au succès.  ‘Avec le lancement de French Tech Tremplin, nous souhaitons faire de La French Tech, un écosystème encore plus inclusif, pour que tout le monde puisse s’y épanouir, soit en rejoignant une startup, soit en créant sa propre entreprise. La diversité est une force !’’ martèle le jeune secrétaire d’Etat qui conclut “Quand on se bat pour le numérique, on se bat pour l’emploi en France !”.
Pour cela, le programme vise plus spécifiquement les habitants des quartiers prioritaires, les réfugiés, les bénéficiaires de minima sociaux, les étudiants boursiers ou encore les personnes isolées socialement ou géographiquement…. Bref toutes les populations dites “isolées” sont ciblées. Il sera mis en place dans les 13 capitales French Tech labellisées en avril dernier. La mission French Tech, en charge du programme, s’appuiera sur ces dernières pour l’identification des opérateurs locaux afin de parvenir à sélectionner un large panel de talents.

French Tech Tremplin, un programme en deux volets
Pour donner les mêmes armes à tout le monde, la même chance d’entreprendre quel que soit le quartier où l’on est né, le programme French Tech tremplin est doté de 15 millions d’euros sur deux ans et s’articule en deux volets.
Le premier dit “Prépa”, est orienté sur l’entrepreneuriat. Cette préparation dure 6 mois à temps plein et permet aux porteurs de projets de rejoindre l’écosystème Tech et d’acquérir toutes les compétences relationnelles et techniques. Durant cette phase, les lauréats pourront être soutenus à hauteur de 17.000 euros.
Le second volet, d’une durée de 12 mois, est une ‘’phase d’incubation’’ : elle vise à accélérer les projets d’entrepreneurs, et notamment ceux issus du premier volet. Pour autant, les deux ne sont pas obligatoirement liés. Les candidats pourront intégrer directement le deuxième volet, selon la maturité de leur projet. Dans cette phase, les jeunes pousses pourront bénéficier d’une bourse de l’ordre de 30.000 euros.
Les premiers candidats peuvent déjà postuler jusqu’au 15 septembre 2019.
Le mot de la fin revient à Cédric O qui s’adressait ce matin à des porteurs de projets marseillais ‘’Pour réussir il ne faut pas être raisonnable, il faut croire en vous. Il faut montrer que c’est possible !’

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Pass French Tech : Atempo-Wooxo, DreaminzZz et Qista, nouveaux lauréats en Région Sud

Publié

le

Le 28 juin, le Comité d’engagement du Pass French Tech – Promotion 2018-2019 – a labellisé 3 nouvelles start-up de la région Sud, Provence-Alpes-Côte d’Azur :  Atempo- Wooxo (La Ciotat), Qista (Aix-en-Provence) et DreaminzZz (Montfavet) .
Le PASS French Tech est un label national attribué pour un an aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international.
Pour la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Pass French Tech est opéré par risingSUD depuis 2015, en partenariat avec les acteurs majeurs du soutien au développement des entreprises : les écosystèmes French Tech de la région ( French Tech Aix-Marseille Région Sud, French Tech Côte d’Azur, French Tech Grande Provence & The Bridge Avignon et French Tech Toulon ), Bpifrance, Bpifrance Assurance Export, DGE, Business France, INPI, UGAP, Afpc et France invest, les Pôles de Compétitivité Solutions Communicantes Sécurisées, Capenergies et Eurobiomed.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X