Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Startup

Au service des familles ayant un enfant autiste, la start-up Origin’ailes lance une campagne de crowdfunding

Publié

le

Techsnooper donne un petit coup de pouce à une jeune start-up de Montpellier, Origin’ailes, créée en février dernier par Marine et Sylvie Ysambert dans le but de venir en aide aux familles ayant un enfant porteur du handicap de l’autisme.
En France, l’autisme est un vrai sujet de société. 700 000 personnes sont touchées par ce handicap dont 100 000 enfants mais ces chiffres ne concernent que ceux qui sont officiellement diagnostiquées. Il faut savoir qu’en 2019, la prévalence est de 1 personne sur 50. Les différents plans autismes annoncés par le gouvernement, ainsi que le nombre trop limité de structures d’accompagnement disponibles en France, ne suffisent pas à répondre aujourd’hui aux besoins grandissants.
La raison d’être d’Origin’ailes est donc de bâtir un véritable trait d’union social et humain entre familles et acteurs de la prise en charge en proposant des solutions concrètes, adaptées et accessibles. La jeune pousse entend également agir pour une société inclusive où l’autisme n’est plus considéré comme « hors normes », où les familles retrouvent un équilibre et une vie sociale.
En mai dernier, Origin’ailes a développé son site Internet (www.originailes.fr) avec des contenus riches et complets, traités suivant différents formats ; informatifs, éducatifs, ludiques et accessibles par le plus grand nombre quel que soit votre niveau de connaissance autour de l’autisme. L’objectif est d’apporter toutes les informations dont les familles concernées ont besoin au quotidien. Depuis sa mise en ligne, le site d’Origin’ailes a eu plus de 10 000 visites et ce sont près 1000 abonnés qui suivent également la start-up sur les réseaux sociaux.
Aujourd’hui, le cœur du projet des deux co-fondatrices est le développement d’une application mobile qui sera l’outil de gestion au quotidien pour les familles et l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire intervenant autour de l’enfant. Les familles et les professionnels sont dans l’attente de solutions et d’outils pour faciliter leur quotidien et le suivi de la prise en charge. Pour réaliser ce projet ambitieux, il faut dégager un budget d’où le lancement au début du mois d’octobre d’une campagne de crowdfunding sur Ulule. L’objectif d’Origin’ailes est de collecter au minimum 10 000 € pour développer la V1 de leur appli.
Pour faire un don : https://fr.ulule.com/une-appli-pour-mieux-vivre-l-autisme-au-quotidien/

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Le programme French Tech Central débarque à Aix-Marseille

Publié

le

Avant d’être déployé à Aix-Marseille, le programme “French Tech Central”, imaginé par la mission French Tech, a été testé et largement approuvé à Station F à Paris où la barre des 5000 entrepreneurs bénéficiaires a été atteinte en à peine 18 mois. French Tech Central est le fruit d’un constat simple : les administrations publiques proposent une large gamme de services gratuits souvent incontournables dans le cycle de vie d’une entreprise, mais ces dernières ont rarement une idée exhaustive de tous les dispositifs existants. De plus, parmi la multitude d’acteurs, parfois inattendus, la recherche d’informations peut s’avérer chronophage.
L’idée de French Tech Central est de réunir des interlocuteurs de 11 services de l’Etat différents dans un seul lieu et de proposer une prise de rendez-vous, gratuitement et par besoin, sur une plateforme en ligne unique et accessible via le site de la French Tech Aix-Marseille.
L’objectif de French Tech Central est de faire en sorte que les startups puissent avoir accès directement à des personnes qui connaissent leurs problématiques au sein des services publics”, explique Jean-Baptiste Geissler, directeur général de la French Tech Aix-Marseille. C’est au Palais de la Bourse, siège de la CCI Aix-Marseille-Provence, où les startups d’Aix-Marseille peuvent désormais rencontrer les experts de 11 administrations publiques différentes, de Pôle Emploi, à l’URSSAF en passant par la Banque de France, ou encore l’INPI.
En plus de la plateforme de prise de rendez-vous individuel, la French Tech Aix-Marseille proposera des “masterclass” sur des sujets qui touchent un grand nombre de startups. La première s’est tenue le 21 octobre à l’occasion du lancement du programme, sur le dispositif de financement French Tech Seed. “Les administrations ont fait beaucoup d’efforts pour devenir des alliées de la croissance des entreprises. Avec ce programme, nous contribuons à déconstruire certains clichés persistants, et nous augmentons la lisibilité de cette offre riche pour les startups ”, conclut Jean-Baptiste Geissler.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Meyreuil : Pytheas technology implante une filiale aux Etats-Unis et signe un premier contrat US

Publié

le

C’est un long chemin que Pytheas technology, start-up innovante incubée dans la pépinière de Meyreuil, a parcouru aux Etats-Unis avant d’implanter sa filiale à New-York suite à une collaboration réussie avec son partenaire américain Resolute Marine.  Grâce au soutien de la Région Sud, risingSUD, Région Sud Investissement, Bpifrance et Team France Export Sud, l’entreprise a bénéficié d’un accompagnement sur-mesure, répondant pas à pas à son besoin d’internationalisation. Créée en 2015 et spécialisée notamment dans le domaine des énergies renouvelables, Pytheas technology a développé une génératrice piézoélectrique adaptée aux mouvements lents et irréguliers et capable de transformer ainsi les mouvements de la houle marine en énergie. Le principal avantage de cette solution est d’offrir un rendement indépendant de la vitesse de rotation ; une innovation qui permet d’augmenter la production d’électricité à partir de sources renouvelables, améliorant leur rentabilité et augmentant leurs chances de déploiement à grande échelle.
Ainsi aux Etats-Unis, la start-up annonce avoir signer un contrat pour équiper un premier système pilote de conversion de l’énergie des vagues en électricité au large des côtes américaines. Elle répond également avec son partenaire américain rencontré lors du Bootcamp New York 2019 à des appels d’offres du Département des Energies Américain (DOE) dont elle a obtenu un financement. En parallèle du marché américain, Pytheas s’intéresse aussi au Japon où elle développe une solution commune avec un partenaire technologique rencontré lors du Japan Business Starter.
Aujourd’hui, Pytheas technology, c’est un chiffre d’affaires en constante croissance, une équipe de 18 personnes et une croissance de 100% sur les 3 dernières années.

(de G à D) Bernard Kleynhoff, Vincent Alcaniz et Frédéric Mosca

Mardi 20 octobre, Vincent Alcaniz et Frédéric Mosca, les deux fondateurs et dirigeants de Pytheas technology ont reçu la visite de Bernard Kleynhoff, conseiller régional, président de la commission Economie, Industrie, Innovation, Nouvelles Technologies et Numérique, et président de risingSUD. Venu les féliciter, l’élu régional a tenu à célébrer cette réussite singulière dans le contexte de crise économique que nous connaissons. “La success story de Pytheas technology doit être un modèle pour nos entreprises régionales. [–] Leur dynamisme et leur attractivité pour nos jeunes talents sont remarquables. En cette période de morosité, échanger avec ses co-fondateurs est un vrai coup de frais et d’optimisme”.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Nice : Grâce au soutien d’investisseurs français et britanniques, Les Agences de Papa lèvent 1,5M€

Publié

le

Créée en 2019, et après seulement quelques mois d’activité, la start-up niçoise Les Agences de Papa a déjà battu tous les records en termes de timing. Une première levée de 800.000 €, réalisée au premier trimestre 2020 a permis aux dirigeants de structurer l’entreprise et d’accompagner sa forte croissance malgré le contexte sanitaire et ses impacts économiques sans précédent.

Frédéric Ibanez (à gauche) et Nicolas Fratini

Six mois plus tard, ses fondateurs, Frédéric Ibanez et Nicolas Fratini, lèvent 1,5M€ auprès d’investisseurs français et britanniques avec des engagements provenant du monde entier avoisinant les 15M€, soit une demande supérieure de 1000% à la levée proposée sur le marché !

Les Agences de Papa, ‘’une Proptech’’ futur licorne française

La jeune “Proptech” a visiblement tous les atouts pour grandir vite et révolutionner le marché français de l’immobilier. C’est du moins ce que pensent ces investisseurs qui ont été convaincus par son concepteur novateur : celui de digitaliser à 100% le secteur de l’immobilier en étant “une agence immobilière de poche” et en proposant aux particuliers de vendre leurs biens immobiliers avec une commission fixe limitée à 2000€ TTC, très avantageuse pour les clients, tout en gardant les services d’une agence traditionnelle. Tous les biens sont concernés (appartements, maisons, villas, terrains …) que ce soit dans l’ancien ou le neuf. Lors de sa création à l’été 2019, la société s’était vue confier 70 mandats contre 400 mandats dans l’ancien en septembre 2020, et 10 000 lots dans le neuf. Une progression fulgurante !
Ainsi Joby Russell, ancien dirigeant de Purplebricks, qui a franchi en quelques années le cap des 100 M£ de chiffre d’affaires en digitalisant la transaction immobilière au Royaume-Uni, n’hésite pas à qualifier les Agences de Papa de “future licorne française” !  Philippe Renaudi, président de Tama Travaux Public, président de l’UPE 06, et membre du comité exécutif du MEDEF estime que : ‘’les Agences de Papa est plus qu’une simple start-up, c’est un nouveau modèle économique qui va bousculer le marché immobilier. Au-delà de son offre technologique de rupture, la volonté des dirigeants de localiser tous les emplois en France m’a totalement convaincu.’’ Pierre Ippolito, poids lourd de la région Sud, entrepreneur trentenaire à la tête d’un empire familial, fédérant plus de 800 collaborateurs dans la région. Son ambition rejoint celle de Philippe Renaudi : ‘’Le modèle équitable des Agences de Papa doit rester sous étendard français, n’attendons pas l’arrivée d’un Papa américain en France !’’.

Une ambition : devenir le numéro 1 de l’immobilier français

Première entreprise au monde à automatiser tout le processus de la transaction immobilière, Les Agences de Papa ne cachent pas leur ambition de devenir le numéro 1 de l’immobilier français. Et cela passe pour Frédéric Ibanez, co-Fondateur des Agences de Papa, par le développement de leur concept : « Forts de ces nouveaux soutiens, nous mettrons très prochainement en ligne un service gratuit pour la location et une offre révolutionnaire dans le courtage en prêt immobilier. L’objectif des Agences de Papa et de ses nouveaux actionnaires, est de devenir le principal acteur du marché. Pour y parvenir, nous travaillons activement sur la digitalisation et sur la préparation d’une levée de fonds record dans notre secteur, dès 2021. »

www.lesagencesdepapa.fr

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X