Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Digital marketing & sales

FEVAD : L’e-commerce maintient sa croissance à 13% au 1er trimestre 2018

22,3 milliards d’euros ont été dépensés en ligne sur les 3 premiers mois de l’année, d’après la Fevad. L’e-tourisme reste dynamique avec une croissance de 13%.

Publié

le

La Fevad (fédération du e-commerce et de la vente à distance) a présenté jeudi 24 mai le bilan des ventes sur internet en France au 1er trimestre 2018. L’e-commerce maintient sa croissance : +13% au 1er trimestre 2018 (vs +13,5% au 1er trimestre 2017) pour atteindre 22,3 milliards d’euros. Une croissance portée par l’augmentation du nombre d’acheteurs aujourd’hui à 37,5 millions d’acheteurs, soit 900 000 de plus en un an. 344 millions de transactions ont été réalisées soit +18,5% en un an. (Source : Médiamétrie).
La fréquence d’achat poursuit son rythme de progression des 12 derniers mois entrainant la hausse du montant moyen dépensé par acheteur sur le trimestre : +9 %. Bien que le panier moyen soit encore en baisse de 4,5 % sur un an et arrive à 65 € au 1er trimestre (vs 68 € au 1er trimestre 2017), un acheteur en ligne dépense en moyenne 700 € sur le trimestre ; c’était 100 € de moins il y a 2 ans. Pour ce 1er trimestre 2018, cela représente 10,7 transactions contre 9,4 transactions au même trimestre 2017.
La diversification de l’offre se poursuit avec + 12 % de nouveaux sites en un an soit 19 000 sites supplémentaires.

Le m-commerce toujours en plein boom
Au premier trimestre, les ventes sur mobile augmentent de 25%. Les ventes sur smartphones et tablettes continuent de croître avec un montant moyen de la commande des sites du panel qui s’élève à 74 euros vs 93 euros tous écrans confondus. Les sites du panel réalisent 32% de leur volume d’affaires sur terminaux mobiles soit 4 points de plus en un an.

L’e-tourisme reste (très) dynamique
Sur les trois premiers mois de l’année, les ventes en ligne de voyages affichent une croissance à deux chiffres, dans la lignée de l’année 2017.
Les sites leaders de l’e-tourisme affichent des ventes cumulées en hausse de 13%, le même rythme qu’en 2017, dans un contexte favorable pour l’ensemble des distributeurs du voyage : le volume d’affaires des réservations a augmenté de 8% au 1er trimestre 2018, selon le baromètre Les Entreprises du voyage Gestour /Orchestra.
Sur les autres segments, en général, la dynamique n’est pas aussi favorable. A périmètre constant, les commandes des sites leaders de ventes de produits enregistrent une hausse de 5% au 1er trimestre. Celles de produits grand public progressent elles aussi de 5%. Les ventes aux professionnels dudit panel bénéficient du plus fort bond (+15,7%).

Audience : Oui.sncf talonné par Booking
Par ailleurs l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie a établi le top 10 des sites et applications de voyage en ligne les plus visités en France au 1er trimestre 2018.
Le trio de tête est composé dans l’ordre de Oui.sncf, Booking.com et Aribnb.com. En 4e position se place la compagnie aérienne Air France. L’aixois Voyage Privé se situe à la 8ème place.

*smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marché.

Le bilan des ventes sur internet en France est réalisé à la fois à partir des données collectées par la Fevad auprès de plus de 100 sites marchands leaders dans leur secteur et de 9 plateformes sécurisées de paiement.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Digital marketing & sales

[Etude] 26 % des Français achètent en mobilité

Publié

le

« L’Observatoire du commerce mobile » de la Mobile Marketing Association avance  les derniers  chiffres des achats sur mobile qui prouvent l’importance croissante du mobile, même si la France affiche encore un retard. 17 millions de Français ont réalisé des achats sur mobile au premier semestre 2018. Le mobile s’impose dans les habitudes de consommation, que ce soit de l’Internet et de ses services, ou de l’e-commerce.
L’e-commerce, au travers du m-commerce, est l’un des principaux bénéficiaires de ces nouveaux usages. Ainsi au cours du premier semestre 2018, les achats via mobile en France ont connu une croissance de 24 %. Ce qui offre au m-commerce une part de marché de 36 % de l’ensemble de l’e-commerce.

 

 

Le m-commerce français encore en retard
Certes, nos amis européens prennent de l’avance ! Le m-commerce représente :

  • 54 % de l’e-commerce en Grande-Bretagne ;
  • 48 %  de l’e-commerce en Allemagne ;
  • 46 %  de l’e-commerce en Espagne.

Résultat, au cours du semestre, 26 % de la population française, donc 17 millions de Français, ont réalisé des achats via leur smartphone. Par contre, sur la même période, seulement 2,1 millions de Français ont pratiqué des paiements mobiles…

 

Un effet jusque dans les commerces traditionnels

Autre effet constaté dans l’usage du mobile, il s’impose également dans les pratiques des consommateurs dans les magasins. Le mobinaute dégaine de plus en plus facilement son smartphone sur les points de vente.

Quels usages du mobile dans le magasin ?

  • 40 % – Prendre des photos de produits ;
  • 27 % – Comparer des prix ;
  • 24 % – Echanger avec ses proches ;
  • 24 % – Géolocaliser un magasin.

 

Source : « Observatoire du commerce mobile » de la Mobile Marketing Association (MMA) France, réalisé avec le concours d’App Annie, CB, comScore, Criteo, Mobiyo, newXt, RetailMeNot et BNP Paribas

par  Yves Grandmontagne ,  Directeur des Publications, IT Social

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

[Vidéo] C’est le nouvel événement de la rentrée : #Why Digital, ou comment être créatif dans sa transformation numérique !

Publié

le

Créativité, Communication et Commerce, c’est la trame de Why Digital, le nouvel événement que nous avions annoncé en juin dernier et que finalise Hervé Bourdon, déjà à l’initiative il y a 4 ans du salon e-commerce #Shake et président de la commission Marketing Digital de l’association numérique Medinsoft.

La 1ère édition de Why Digital se tiendra les 20 et 21 septembre prochains, et aura lieu à Marseille, en trois endroits ; La Coque, le Théâtre de la Joliette juste à côté et sur devant sur la Place Henri Verneuil où un chapiteau sera érigé pour accueillir les start-up exposantes.
Organisé en partenariat avec Medinsoft, Aix-Marseille French Tech et Kedge BS, l’événement est réservé aux professionnels, gratuit mais sur invitation et il s’adresse à toutes les entreprises qui veulent réussir leur transition numérique, aux commerçants de proximité, aux commerçants sur Internet et à la collaboration entre Grandes Entreprises et Start-Ups.
Pour les visiteurs, dirigeants et managers d’entreprises et de commerces, c’est une occasion d’apprendre ou de se perfectionner dans le domaine de l’innovation, de la communication ou de la vente, avec les outils numériques. Pour les exposants, Why Digital est une opportunité de mettre en avant leur valeur ajoutée et conquérir de nouveaux clients grâce à une plateforme exclusive de RDV d’Affaires.
Pendant deux jours, Why Digital proposera ces fameux RDV d’affaires pour que les agences ou fournisseurs de services de communication, de services et de produits puissent rencontrer en RDV les donneurs d’ordre, des ateliers pratiques animés par les fournisseurs, pour se former et découvrir leurs services, une Creative Room pour découvrir les méthodologies créatives (Design Thinking, management participatif, serious play, gestion de l’innovation) lors de courtes séances d’animation, une expo/salon pour rencontrer les fournisseurs et les start ups et des conférences de haut niveau sur les thématiques actuelles qui nous interpellent sur la place des émotions et de la créativité dans un monde qui se robotise chaque jour.

[Vidéo] Présentation par Hervé Bourdon, fondateur et organisateur de l’événement, du concept Why Digital et de son contenu.

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

[Infographie] Quels sont les sites et applications préférés des Français ?

Publié

le

NetObserver, le baromètre de l’expérience utilisateur sur les sites web de l’institut Harris Interactive, dévoile à l’issue de sa session de printemps 2018, l’identité des applications mobiles et sites web préférés des internautes français dans les 10 catégories suivantes : Actualités ; Banque ; Cuisine ; Féminins ; High-Tech ; Maison ; Mode ; Santé ; Sport et Tourisme.

Le sites web Lemonde.fr et les applications mobiles BFMTV et Le Monde (actualités), le site et l’application mobile Booking.com (tourisme), les applications mobiles Crédit Agricole (banque) et Vente-Privee.com (mode) ainsi que les sites internet Marmiton.org (cuisine), Aufeminin.com (féminins), 01net.com (high-tech), Amazon.fr (maison), Doctissimo.fr (santé), Lequipe.fr (sport), et ont tous été plébiscités – dans leurs univers respectifs – par les internautes au cours de la session de printemps 2018 du baromètre NetObserver®

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X