Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Energie, environnement

Bovlabs, Graffiti et Qarnot Computing, 3 start-up lauréates du concours Med’Innovant 2019 d’Euroméditerranée

Publié

le

Près de 150 personnes ont participé le 25 novembre dernier à la Coque, haut lieu du numérique de la Métropole Aix-Marseille-Provence, à la cérémonie de remise des prix du concours de solutions innovantes pour la ville durable méditerranéenne Med’Innovant 2019, organisé par l’Établissement Public d’Aménagement Euroméditerranée.

Près de 60 candidatures reçues pour cette édition 2019
Avec ce concours, Euroméditerranée complète son rôle d’aménageur public pour accompagner et faire la promotion d’innovateurs sur le thème de la ville durable méditerranéenne et intelligente de demain. Pour sa 8ème édition, près de 60 candidatures déposées sur la plateforme Med’Innovant cette année. Le concours. Parmi les 10 finalistes qui ont retenu l’attention du jury, ces startups ont mis la mobilité, l’énergie, l’environnement ainsi que l’économie sociale et solidaire au cœur de leur projet afin de faciliter l’expérience urbaine du futur. Des initiatives qui s’inscrivent pleinement dans les enjeux développés au cœur de l’ÉcoCité portée par l’EPA Euroméditerranée dans la cité phocéenne.
À l’issue de l’analyse de plus de 60 candidatures et après l’audition de 10 finalistes par le jury, les startups Bovlabs, Graffiti et Qarnot Computing ont été récompensées pour leurs solutions innovantes. Bovlabs, Graffiti, les deux lauréats du ‘’prix du Jury’’ se partageront la somme de 40 000€ et auront l’opportunité de tester leur dispositif sur les 480 ha de l’opération d’intérêt national labellisés « ÉcoCité ». Ils profiteront ainsi de l’appui de l’écosystème entrepreneurial local.

Un laboratoire à ciel ouvert pour des expérimentations grandeur nature
Pour cette nouvelle édition, l’offre d’accompagnement a été complètement repensée pour répondre au mieux aux différentes aspirations de ces jeunes entreprises prometteuses mais qui ont encore besoin de « muscler » leur activité. A ce titre, en plus de la dotation financière, Euroméditerranée offre aux 2 lauréats du « Prix du jury » un accompagnement apporté par un des partenaires financiers :

  • L’accélérateur de startups de la région Sud P.Factory offre un accompagnement de 3 mois avec « le programme académie » qui permettra à chaque lauréat de travailler sur les différents leviers pour booster ou générer leur premier chiffre d’affaires et de les mettre en relation au bon moment avec les bons interlocuteurs.
  • La manufacture collaborative ICI Marseille, qui rejoint cette année l’aventure Med’Innovant, propose également à chacun des lauréats 3 mois d’accompagnement avec l’offre « coup de main ».
  • Le cabinet d’avocats Fidal a augmenté le nombre d’heures dédiées à l’accompagnement juridique des 3 lauréats.
  • La Cité des Entrepreneurs d’Euroméditerranée offre également cette année au lauréat « Prix coup de cœur » une adhésion gratuite d’une durée d’un an au sein du réseau économique qui promeut l’opération Euroméditerranée auprès du monde économique.

Autant de possibilités qui vont permettre aux lauréats d’être introduits dans l’écosystème local et de bénéficier d’un accompagnement « sur mesure » et de tester sur un périmètre de 480 hectares leur solutions innovantes, en plein cœur de la deuxième ville de France.
Le ‘’Prix Coup de cœur’’ bénéficiera pour sa part d’un accompagnement et de visibilité. Ainsi Qarnot Computing sera accompagné juridiquement par le cabinet d’avocats Fidal, et bénéficiera également d’un accompagnement d’Euroméditerranée pour optimiser sa solution au territoire de l’EcoCité, d’un accès de 3 mois à ICI Marseille et d’une visibilité importante.

Les 2 lauréats du “Prix du Jury”

é-toile Euromed (Aix-en-Provence) sert un double objectif : offrir aux habitants et visiteurs d’Euroméditerranée un accès à des services de mobilité 100% renouvelables et leur permettre de devenir des acteurs de la transition énergétique. é-toile Euromed est une station d’autopartage de véhicules équipée de bornes de charge renouvelable produite à proximité. Cette solution utilise l’intelligence distribuée pour permettre à une flotte de véhicules électriques Nissan Leaf d’être “actifs” pendant toute la durée de connexion à une borne de recharge. Grâce à la charge intelligente et au “vehicle-togrid”, l’infrastructure de chargement de véhicules électriques ainsi que les véhicules eux-mêmes contribuent à réduire la facture énergétique de Smartseille et augmenter l’autoconsommation solaire. Les usagers reçoivent des récompenses pour leur participation.
https://www.bovlabs.com

Graffiti est un « vision-assistant » : il utilise la caméra du smartphone pour afficher en réalité augmentée les informations qui nous entourent. En effet, grâce aux algorithmes de machine learning que l’équipe de Graffiti développe, l’application est capable de reconnaitre l’environnement dans lequel nous sommes, les questions que nous sommes susceptibles de nous poser… et de nous donner immédiatement les réponses que nous attendons. En un scan, Graffiti voit apparaître les données relatives aux lieux, aux objets et même aux personnes qui sont autour de nous. L’idée de Graffiti est née en mars 2019, l’application est aujourd’hui disponible sur l’App Store, une sortie sur le Play Store est prévue pour début 2020.

Lauréat du « Prix coup de cœur »

Qarnot Computing (Montrouge) adresse de manière simultanée deux problématiques : la consommation énergétique des datacenters et le besoin en énergies renouvelables pour les solutions de chauffage. Jeune entreprise innovante pionnière dans le domaine du cloud distribué et du bâtiment intelligent, Qarnot Computing a développé le premier radiateur-ordinateur, le QH-1, puis la chaudière numérique QB-1, dont la source de chaleur est constituée de microprocesseurs embarqués. Qarnot Computing rend le calcul haute performance plus durable, réduit la fracture énergétique de manière durable et réduit la fracture numérique en mettant à disposition du Wifi gratuitement via son infrastructure.
https://www.qarnot.com/fr/home-fr/

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

[CES 2020] Green Systems Automotives et Sunleavs, lauréates des « CES Climate Change Innovators Awards »

Publié

le

Green Systems Automotives et Sunleavs, les deux seules startups d’Europe à remporter un Climate Change Award au CES (Photo DR/Made in Marseille)

Cette année, seulement six « CES Climate Change Innovators Awards » ont été décernés par l’organisation du CES de Las Vegas dans le monde entier, dont deux en Europe. Ils ont été remis la veille du salon, le 6 janvier, à deux start-up de la Région Sud : Green Systems Automotives et Sunleavs, toutes deux basées au Technopôle de l’Arbois et la pépinière Cleantech à Aix-en-Provence. Les « CES Climate Change Innovators Awards » récompensent les projets sélectionnés pour exposer au CES ayant le plus grand impact pour améliorer l’environnement et lutter contre le changement climatique via la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Green Systems Automotives réduit le coût de carburant des deux-roues
Pour sa première participation au CES de Las Vegas, Green Systems Automotive (GSA) a fait fort en obtenant 3 Awards : Deux CES innovations Awards et un CES Climate Change Innovator Award ! GSA a mis au point un dispositif intégré, connecté et innovant de conversion, permettant de réduire de 40% les émissions de CO² mais aussi diminuer de façon significative le coût de carburant des deux-roues qui représentent 13% du trafic routier. Il s’agit en fait d’une solution de conversion des deux-roues au biocarburant (technologie Flexfuel) afin de réduire leur impact environnemental. Pour faire simple, un boîtier permet de modifier les réglages d’injection. La solution intègre par ailleurs des services associés : application de télémétrie embarquée, système de tracking GPS et service d’alerte accident actif ou passif.
Aujourd’hui, après la visibilité apportée par le CES, GSA est en recherche d’investisseurs et envisage une levée de fonds de 300 à 500 K€.
www.greensystemsautomotives.com 

Lire aussi : [CES 2020] A 3 semaines du CES, Focus sur quelques start-up régionales déjà dans les starting blocks

La plateforme Sunleavs propose aux consommateurs de partager une installation photovoltaïque
Développée par la startup varoise Indewatt, Sunleavs (pour « feuille de soleil » en anglais) veut booster l’autoconsommation collective en créant des « communautés énergétiques » de citoyens. La plateforme propose en effet d’accompagner simplement les habitants d’un quartier dans leur projet de production photovoltaïque commun afin de partager et consommer localement une électricité propre, inépuisable et à un prix maîtrisé entre eux et sans intermédiaire. Concrètement, ils investissement via la plateforme Sunleavs dans une installation photovoltaïque et équipent le tableau électrique de chacun des membres d’un capteur wifi. Ensuite, ils partagent et répartissent l’énergie produite, au plus près des besoins de chacun. Le tout dans un rayon d’1 km.
La solution Sunleavs propose également un système de « stockage virtuel ». Si le consommateur ne consomme pas l’énergie (il est en vacances par exemple), celle-ci est répartie sur les autres habitants du quartier et rétribuée le jour où il en a besoin.
Constituée en « Solar social club », la communauté locale bénéficie aussi d’un accompagnement incluant « l’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour l’installation des panneaux solaires, la gestion via la plateforme web de visualisation et de mutualisation des moyens, la maintenance grâce au capteur/boîtier connecté qui détecte notamment les pannes et des conseils personnalisés sur la consommation d’énergie domestique de chaque membre », précise la cleantech aixoise.
Un concept original créé alors que les tarifs de l’électricité ont augmenté de 60 % sur la dernière décennie et porté depuis quatre ans par Romain Chayla qui veut développer un véritable esprit communautaire autour d’une énergie propre locale.
www.sunleavs.fr

Facebook Comments
Lire la suite

Agriculture, sylviculture

[CES 2020] A 3 semaines du CES, Focus sur quelques start-up régionales déjà dans les starting blocks

Publié

le

Pour la première fois au CES de Las Vegas (7 au 10 janvier 2020), toutes les start-up françaises dont une trentaine de la Région Sud, seront réunies sous le drapeau de la French Tech et se retrouveront au cœur de l’Eureka Park, l’espace réservé aux start-up au CES.
Présentées à la presse le 9 décembre dernier, à l’Hôtel de Région (Marseille), les 30 entreprises innovantes de la région, dont neuf ont obtenu un Award, ont certes un peu de stress et beaucoup de motivation : c’est le cocktail auquel carburent les start-up françaises à mesure qu’approche le CES.  Pour toutes, l’événement est à la fois synonyme d’exposition médiatique et l’occasion de tester la réaction internationale, dont le marché américain bien sûr, à leurs produits.
Sur les trente start-up sélectionnées, bon nombre n’ont jamais mis les pieds dans la Mecque de l’électronique. Mais chacune d’entre elles se réjouit d’être présent à Las Vegas, à la recherche de notoriété, de visibilité et de partenaires financiers pour se développer.
Focus sur quelques-unes…

Pour Green Systems Automotive (GSA), ce sera le premier CES et la start-up basée au Technopôle de l’Arbois et la pépinière Cleantech à Aix-en-Provence, obtient même deux Awards pour son dispositif intégré, connecté et innovant de conversion, permettant de réduire de 40% les émissions de CO² mais aussi diminuer de façon significative le coût de carburant des deux-roues. Outre la visibilité que le CES peut apporter, GSA recherche d’hypothétiques investisseurs et envisage une levée de fonds de 300 à 500 K€.

Interview : Olivier Barts – CEO & co-founder Green Sytems Automative

Implantée actuellement à thecamp, et bientôt sur le Technopole de l’Arbois, la start-up agritech Agrove se rend à Las Vegas avec le premier prototype de sa jardinière connectée. Il s’agit d’un kit potager connecté composé d’un système connecté et autonome ainsi qu’une jardinière modulable éco-conçue. Il permet de cultiver jusqu’à 15 kg par an de fruits, légumes, aromates, fleurs… Aucune connaissance en jardinage n’est requise et il ne nécessite que quelques minutes d’entretien par semaine. Agrove est en quête de partenaires et la start-up envisage de réaliser une levée de fonds en 2020 .

Interview : Quentin Rousselot – CEO d’Agrove

Nanoz, start-up de Fuveau dans les Bouches-du-Rhône, vient de recevoir le Prix du Pôle SCS de la plus importante 1ère levée de fonds en 2019 pour son tour de table de 1,5M€ réalisé auprès de Région Sud Investissement. Nanoz a mis au point un nanocapteur de gaz unique permettant la détection ultra fine de différents gaz pour de très nombreuses applications industrielles. Pourtant, ce n’est pas ce nanocapteur que la start-up des Bouches du Rhône présente au CES 2020. Pour sa deuxième participation à cet événement international, elle présente Alcobrace, un bracelet permettant de vérifier le taux d’alcoolémie au toucher. La fonction de cet appareil est directement intégrée dans un téléphone portable.

Interview : Thibaud Sellam – CEO de Nanoz

Indewatt, start-up de Toulon a créé Sunleavs, un capteur de consommation d’énergie solaire et collective, associé à un réseau social. Connecté à n’importe quel tableau électrique, il permet à un groupe d’utilisateurs de partager une production d’énergie solaire en temps réel. Hormis la visibilité que va lui apporter sa première présence au CES, l’objectif de son fondateur, Romain Chayla, est avant tout de tester le marché international.

Interview : Romain Chayla  – CEO de Sunleavs/Indewatt

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Optimum Automotive, leader de la gestion de flotte connectée boucle une levée de fonds de 14 M€

Publié

le

Au travers de la levée de fonds qu’elle vient d’annoncer, la société aixoise Optimum Automotive, connu notamment via la marque Mapping Control, entend franchir une étape importante dans son développement. Ce sont 14 millions d’euros qui viennent d’être levés auprès de Paris Fonds Vert géré par Demeter Partners et soutenu par la Ville de Paris (8 millions), d’Amundi Private Equity Funds (2 millions) et des actionnaires financiers historiques ; Région Sud investissement (2 millions), le fonds Cap Développement géré par A Plus Finance (1,5 millions)et SCR Provençale et Corse, filiale de la Banque Populaire Méditerranée (0,5 millions).
Le spécialiste de la gestion de flotte et de la télématique, qui revendique 80 000 véhicules sous contrats et 4 000 clients, entend poursuivre son implantation sur le marché français des services connectés de gestion de flotte, d’étendre son offre à de nouveaux marchés européens essentiellement par le biais d’opérations de croissance externe et d’accentuer sa présence sur le continent africain où elle est déjà présente depuis 2015 à travers ses filiales marocaine et ivoirienne.
L’ambition de la société, qui reste dirigée par son fondateur Daniel Vassallucci, est de construire un groupe international français dans le domaine des services connectés pour les flottes automobiles. Et l’objectif est d’atteindre rapidement la barre des 100 000 véhicules sous contrat.
Optimum Automotive, entreprise du Pass French Tech labellisée Bpifrance Excellence, conçoit, développe et commercialise des solutions innovantes pour les entreprises et collectivités disposant d’un parc automobile afin de réduire leurs coûts d’exploitation, de diminuer l’empreinte environnementale de leurs parcs et de faciliter l’évolution vers le véhicule électrique et les nouvelles formes de mobilité comme l’autopartage ou le co-voiturage. Elle propose une offre globale de service comprenant, entre autres, l’assistance à la gestion et l’optimisation de flotte, la géolocalisation des véhicules, le suivi du comportement du conducteur et l’autopartage/co-voiturage.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X