Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Logiciels, applications

BayLibre rejoint le projet de smartphone modulaire de Google

BayLibre rejoint le projet de smartphone modulaire de Google

Publié

le

Fondée en 2013 par des anciens de Texas Instruments et implantée depuis peu à Villeneuve-Loubet, la startup BayLibre, spécialisée dans les systèmes Linux embarqués, rejoint le projet de smartphone modulaire baptisé ARA, que développe Google.

En phase de prototypage depuis septembre 2014, Le projet Ara consiste à créer un smartphone évolutif grâce à des modules amovibles et personnalisables que l’utilisateur pourra changer au gré de ses besoins et envies.

ARA : le smartphone modulaire de Google

Le projet Ara fut à l’origine lancé par Motorola via sa division Advanced Technology and Projects (ATAP), avant d’être racheté par Google. Aujourd’hui, le concept est porté par le géant américain dont l’ambition est de commercialiser un premier modèle dans le courant de l’année.  Initialement le smartphone  ARA était annoncé pour janvier !

L’idée consiste à créer un smartphone modulable, que l’on pourra configurer et personnaliser à sa guise pour le rendre unique et le faire évoluer afin de le faire durer. Plus besoin de changer d’appareil pour disposer des dernières nouveautés, il suffira d’acheter le ou les modules concernés pour remplacer les anciens en les emboîtant comme un Lego.

projet araLa base du smartphone Ara est un châssis appelé Endo, sur lequel on ajoute tous les composants sous forme de modules assemblés sur le recto et le verso. Ainsi, le client pourra choisir l’écran, le processeur, le capteur photo, les modules de communication, la quantité de stockage et de mémoire vive ou la batterie pour créer un smartphone conforme à ses souhaits et à son budget. Il pourra faire évoluer son appareil au fil du temps pour le perfectionner, l’adapter à des usages spécifiques ou tout simplement le réparer au lieu d’en changer. Le châssis de base aura une durée de vie de cinq à six ans. Une longévité avec laquelle les smartphones actuels ont bien du mal à rivaliser…

Le premier smartphone sera un modèle basique qui serait vendu 50 dollars (environ 36 euros), et à ce prix, il proposera un écran, un processeur et une connexion sans fil WiFi…il restera alors à le personnaliser !

La jeune expertise de BayLibre reconnue

Dans ce projet, BayLibre intervient sur le développement de Device Drivers et sur la gestion d’énergie du smartphone, cœur de métier de la start-up avec ses solutions logicielles sous Linux permettant de limiter la consommation en énergie des composants électriques.

Ils sont cinq ingénieurs, anciens de Texas Instruments, à s’être lancé dans l’aventure de BayLibre, il y a un an. Aujourd’hui le portefeuille client de la startup  se développe surtout auprès des créateurs de projets connectés, en Californie tel que Skully Helmet et son premier casque de moto intelligent, premier du genre, ou  Highfive  et son système de visioconférence et web conférence.

BayLibre, sur la première année, a réalisé un chiffre d’affaires de 600 K€ et compte bien doubler la mise dès 2016. Elle a également l’ambition de recruter deux nouveaux profils et de s’exporter aux Etats-Unis tout en conservant son équipe en France.

DG

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Les start-up Explora Project et Flybot sont sélectionnées à l’issue de la 7ème édition des Tremplins by Voyage Privé

Publié

le

Suite à l’appel à candidature qui a permis de retenir six start-up innovantes et après un speed-meeting organisé le jeudi 16 mai dernier, au siège de la firme aixoise, l’équipe des Tremplins by Voyage Privé a finalement retenu deux start-up pour participer à son Summer Camp qui aura lieu du 16 au 24 juin prochain à Aix-en-Provence.

Explora Project, une ​agence spécialisée dans les micro-expéditions en milieux isolés de 2 à 8 jours. La jeune pousse propose une nouvelle façon de voir le monde, dans ses environnements bruts, à propulsion humaine, en complète autonomie et en pleine harmonie avec la nature.
Flybot, un chatb​ot (robot logiciel) qui permet de trouver les meilleurs vols et bons plans en fonction des envies de voyages.

Les deux lauréates rejoindront la communauté des Tremplins et bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. Au programme, immersion totale, mise au vert, coaching personnalisé, ateliers, et ce, sur des thématiques variées : gérer une campagne adwords, optimiser l’expérience utilisateur mobile, identifier et négocier avec ses futurs partenaires, envisager une levée de fonds, affiner sa stratégie et la faire vivre au quotidien… Des challenges, du partage, et une formation adaptée à l’équipe, son projet et ses besoins pour lui donner toutes les chances de s’épanouir. L’objectif pour Voyage Privé, premier site de ventes privées de voyages en Europe, est d’accélérer le développement de ces start-up, de manière concrète, sans oublier la dimension humaine qui englobe le projet.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

[VIDÉO] Mouans-Sartoux : IT.BRM, spécialiste Salesforce et Sage s’implante à Aix et cherche à recruter des consultants

Publié

le

Spécialiste des outils de la relation client, IT.BRM fait partie depuis sa création en 2011 du cercle très fermé des quelques 45 Partenaires ‘’Salesforce Silver’’ labellisés en France, le seul en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La société de consulting dont le siège social est à Mouans-Sartoux (06), vient d’ouvrir une agence à l’Europarc de Pichaury d’Aix-en-Provence, d’une part dans le souci d’assurer son développementet d’autre part pour se rapprocher de ses clients implantés sur le territoire Aix-Marseille (30% de son portefeuille).
Dès la création de IT.BRM, les deux fondateurs, Mathias Lesage et Vincent Brault signent un partenariat ‘’Salesforce Silver’’ avec l’éditeur de logiciels américain, et en 2014 avec l’éditeur européen Sage. Depuis, la particularité de la société azuréenne, c’est d’avoir développé un logiciel spécifique Sage2Saleforce qui fait de la synchronisation entre les deux systèmes, l’outil CRM pour les commerciaux en amont et l’outil de gestion/facturation en aval. Ils sont les seuls en France à proposer une solution aussi aboutie et éprouvée de mix CRM/ERP et la concurrence, essentiellement anglo-saxonne, est encore faible. Vendu sous forme d’abonnement, l’innovation d’IT.BRM est un connecteur qui permet de faire dialoguer les deux systèmes à la philosophie différente dans le respect des formats de chacun. Ses utilisateurs disposent ainsi en temps réel, depuis leur poste de travail ou leur tablette pour les commerciaux sur le terrain, d’une information complète, qualifiée et pertinente au vu de ses besoins (ex incidents de paiement, factures en attente de règlement…). Des informations qui peuvent être stratégiques avant un rendez-vous client. Ainsi, de la prospection client à la facturation, IT.BRM conçoit une vision d’ensemble à 360° du client et de son activité.

VIDEO : Vincent Brault, fondateur et associé, explique quelle est la philosophie de IT.BRM

Pour son agence d’Aix-en-Provence, IT.BRM cherche à recruter, non sans mal, des consultants Salesforce ; un profil en pénurie en France ! La particularité de la société, c’est que ses consultants, avant de faire du conseil, étaient utilisateurs de l’outil CRM et étaient confrontés à la problématique qui se pose aujourd’hui à leurs clients : les entreprises fonctionnent en silos qui ne communiquent pas entre eux !
Aussi, pour faire face à cette pénurie, IT.BRM travaille sur la construction de filières au travers d’une collaboration avec l’Université de Nice sur le MIAGE, le master de méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises, pour faire monter en compétence des étudiants et pour qu’ils aient le premier niveau de certification Salesforce en sortant de l’école. Des étudiants qui par la suite peuvent se voir offrir des postes de consultants au sein d’IT.BRM sur un marché demandeur.
La société qui compte 7 collaborateurs à Mouans-Sartoux prévoit également de renforcer son équipe sur la partie éditeur de logiciel pour permettre l’ajout de fonctionnalités dans leur connecteur.

VIDEO : Vincent Brault, fondateur et associé, précise la nature des profils recherchés pour l’agence d’Aix-en-Provence.

Enfin IT.BRM a l’ambition d’ouvrir une troisième agence dans les prochains mois. Parmi sa clientèle, on peut citer des entreprises, de 5 à plus de 1 000 salariés, comme Izipizi, Median Technologies, Maison du Midi, Local.fr ou Videlio.

Facebook Comments
Lire la suite

Accélérateur, incubateur, pépinière

Cinq nouvelles start-up rejoignent MonacoTech

Publié

le

Suite à l’appel à candidatures lancé en février dernier, l’incubateur-accélérateur monégasque Monaco Tech accueillera mardi 28 mai, cinq nouvelles start-up qui se positionnent sur l’écologie, le développement durable et la finance. FGWRS, Suncy Concept, Oghji, OneM et Adlive rejoignent les 13 autres start-up qui suivent déjà le programme d’incubation et d’accélération cofondé par la Principauté de Monaco, Monaco Telecom et Xavier Niel.

Les cinq nouvelles start-up sont :

FGWRS développe une technologie permettant de mieux contrôler et préserver nos ressources en eau potable. Cette technologie est le résultat de travaux de recherche menés par FIRMUS France pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA) et du suivi de fonctionnement de ce procédé depuis 2005 sur la Station de recherche Antarctique Concordia.

Suncy concept a développé des catamarans solaires, écoresponsables et autonomes en énergie de propulsion. Ceux-ci ont déjà été testés et seront mis en service dans le domaine de l’hôtellerie de luxe, mais aussi dans les communes du littoral. Les bateaux de Suncy Concept seront également disponibles aux plaisanciers, avec ou sans permis.

Oghji développe une nouvelle génération de tableaux électriques « actifs » plus flexibles, confortables et économiques. Ils interagissent avec le consommateur en lui fournissant toutes les informations pertinentes pour gérer son installation et économiser de l’énergie.

oneM est une assurance en ligne innovante qui a développé un concept de remboursement combiné à un forfait de retraite au choix. Les utilisateurs économisent de l’argent pour leur retraite sans changer leurs dépenses quotidiennes et leurs habitudes d’achat en ligne.

Adlive est une plateforme Saas, permettant aux acheteurs et vendeurs d’espaces publicitaires numériques (web et mobile) d’optimiser leurs opérations publicitaires. La solution employée se dote d’une automatisation et d’un modèle sans intermédiaire. Un algorithme d’intelligence artificielle permet à Adlive de profiter des services de trading de médias numériques sophistiqués.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X