Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Infrastructures IT, Cloud

[Avis d’experts] Implantation des Datacenters : Et si l’atout maître de la France reposait sur sa géographie ?

Publié

le

En 2010, le Club « France for Datacenters » hébergé par le Gimélec, publiait un livre blanc sur l’attractivité de la France en matière d’implantation des data centers. Les principaux arguments en faveur de la France reposaient alors principalement sur des avantages tarifaires en matière d’électricité et de foncier par rapport à ses voisins européens. Six années plus tard, force est de constater que les écarts tarifaires se sont très nettement réduits et ne constituent plus aujourd’hui un avantage concurrentiel. Pour autant, la France reste parmi les principales puissances économiques mondiales et conserve un atout clé que nombreux de ses voisins européens lui envient : un emplacement géographique stratégique. Deux conditions qui, réunies, motivent un attrait aux yeux des principaux acteurs du cloud et du digital media pour le pays.

Ces dernières années, les marchés du numérique ont considérablement évolué et les échanges de données n’ont cessé de croître. De fait, les besoins en matière d’espace IT, de capacité de trafic et de réduction du temps de latence n’ont jamais été aussi importants pour assurer la performance des services et satisfaire les utilisateurs finaux. En outre, la façon même de considérer un emplacement pour un data center a grandement évolué. Le marché est passé d’un concept dit de « ville à ville » basé sur la connectivité et le peering, où le quatuor des capitales économiques Amsterdam – Londres – Francfort – Paris régnait en maître, à un concept de « continent à continent » laissant émerger des villes appelées « Gateways », véritables portes d’accès Télécom vers des pays d’autres continents.

Cette transition est une réelle opportunité pour la France. Car, si effectivement les arguments de 2010 ne se sont pas montrés pérennes, le pays n’en reste pas moins attractif et bénéficie d’un atout considérable qu’aucun autre pays européen ne peut revendiquer : sa géographie !

Ni véritablement d’Europe du Nord, ni complètement d’Europe du Sud, la France a la chance d’être située de façon centrale ce qui fait du pays, depuis la nuit des temps, un carrefour naturel de communications et une porte ouverte vers le reste du monde. Depuis près de deux ans, cela s’est notamment illustré par la création d’un nouveau hub international d’échange de données localisé à Marseille. Le renforcement des réseaux sur l’axe Paris-Marseille et dans le bassin méditerranéen couplé aux plans de développement des acteurs du cloud et du digital media au Maghreb, en Afrique et au Moyen-Orient ont contribué à faire de Marseille une plate-forme clé pour le sud de l’Europe. Point d’atterrissage des câbles AAE-1 et SEA-ME-WE 5, la cité phocéenne joue le rôle d’un aéroport international de données au cœur de la connectivité entre plusieurs continents. Cela permet à cette « Gateway » de rayonner, d’échanger différents flux d’informations et de mettre en réseaux les acteurs en exerçant ainsi une véritable force centrifuge.

Avec Paris et Marseille, la France est le seul pays européen à pouvoir se targuer de compter deux hubs internationaux d’interconnectivité sur son territoire. Mais son avantage géographique ne profite pas uniquement à l’axe Paris-Marseille. Bordé par une façade maritime qui irrigue 3 de ses 6 côtés, l’Hexagone est doté d’un littoral qui en fait une porte ouverte à la fois vers le continent américain, l’Europe du Nord et le reste du monde via la mer Méditerranée et le Canal de Suez. Cette spécificité géographique unique pourrait permettre à la façade ouest de devenir le point d’atterrissage de câbles sous-marins transatlantiques provenant aussi bien d’Amérique du Sud que du Nord. Ainsi, des villes comme Brest, Nantes et peut-être plus encore Bordeaux, pourraient bien émerger en accueillant de nouveaux data centers régionaux. D’ailleurs, l’ancienne « Belle Endormie », qui connaît un regain de dynamisme, a déjà convaincu le leader de la diffusion audiovisuelle en France, TDF, d’y installer l’un de ses quatre ProxiCenters et certains data centers y sont déjà remplis, preuve que la demande existe. Cependant, il paraît difficile d’y envisager la création d’un troisième hub à court terme car le cas de l’axe Paris-Marseille demeure très particulier.

Historique carrefour commercial et source de nombreuses convoitises, comme peut en témoigner son Histoire, la France est idéalement située et témoigne d’un emplacement stratégique clé. Elle a hérité d’un avantage concurrentiel immuable qui fait d’elle une véritable terre d’accueil des data centers. Cela constitue un atout dont vont pouvoir tirer parti les grands acteurs du cloud américains, qui après avoir achevé leurs déploiements en Angleterre, aux Pays-Bas et en Allemagne, se tournent vers la France. Il s’agit d’un enjeu majeur pour Paris en 2016, puis pour Marseille en 2017, lorsque les plates- formes seront installées pour desservir les marchés du Maghreb, de l’Afrique plus largement et du Moyen-Orient. Car finalement, un seul critère clé entre en ligne de compte pour favoriser la performance des services et la satisfaction des utilisateurs finaux : L’EMPLACEMENT.

fabrice coquio

 

par Fabrice Coquio, président d’Interxion France 

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ecosystème

Sophia-Antipolis : Euclyde Datacenters ouvre son sixième datacenter en région Île de France

Publié

le

Déjà présent sur Sophia-Antipolis, Aix-en-Provence, Lyon et Besançon, Euclyde Datacenters, développeur et exploitant de Datacenters neutres de haute disponibilité, poursuit sa croissance et confirme sa stratégie de se développer sur tout le territoire en annonçant une acquisition de grande envergure en région parisienne, le datacenter de 5 500 M2 du groupe bancaire HSBC à Lognes (77).
Baptisé DC6 et classé Tiers 3+, Cette dernière acquisition s’inscrit dans le cadre d’un vaste projet structurant à l’échelle nationale qui sera annoncé dans les prochains mois.
’En dix ans, nous avons su nous positionner dans les grandes régions françaises et à l’international comme un partenaire central des grands donneurs d’ordres qui ont externalisé leurs SI et applications stratégiques dans nos différents datacenters’’, explique Magdi Houry, fondateur d’Euclyde Datacenters. ‘’Notre nouveau projet en région Parisienne s’inscrit dans cette dynamique et va nous permettre de franchir une nouvelle étape dans notre stratégie de développement à l’échelle nationale.’’
Dans ce contexte, à l’image des autres sites d’Euclyde Datacenters, des tranches d’investissements significatives (10 millions d’euros) vont être réalisées pour faire de ce datacenter une vitrine d’excellence, de performance et de sécurité.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Exakis Nelite ouvre sa 15ème agence à Nice et recrute une dizaine de consultants

Publié

le

Forte de ses 14 agences dont 11 en France, Exakis Nelite poursuit sa croissance et en ouvre une nouvelle à Nice renforçant ainsi, aux côtés de l’agence d’Aix-en-Provence, sa présence dans le Sud de la France. La création de cette 15ème agence répond à une demande grandissante de la part des entreprises qui recherchent une expertise Microsoft au sein de la région.
Un an après le rapprochement d’Exakis et de Nelite, Exakis Nelite, partenaire exclusif de Microsoft, entend ainsi poursuivre “sa conquête de l’hexagone et maintenir sa place de premier Pure Player Microsoft en France. Exakis Nelite est sur une très belle dynamique, nous lançons d’ores et déjà un plan de recrutement ambitieux d’une dizaine de consultants à Nice. » explique Didier Zeitoun, président d’Exakis Nelite.
« L’ouverture de cette agence niçoise permettra de servir nos clients implantés dans le Sud-Est de la Région et à Monaco. » ajoute Gilles Gueguen, directeur de cette nouvelle Région.
Après plus de 130 recrutements effectués depuis le 1er Juillet 2019, Exakis Nelite recherche, dans un premier temps, des profils seniors pour cette nouvelle agence. Ils seront positionnés sur des projets Modern Workplace, Cloud et sécurité.
Postes à pourvoir :

  • Architecte Datacenter & Cloud Azure (H/F)
  • Architecte Office 365 (H/F)
  • Consultant accompagnement au changement (H/F)exakis nelite, didier zeitoun, microsoft,recrutement,
  • Consultant fonctionnel collaboratif SharePoint / Office 365 (H/F)
  • Consultant Data & BI (H/F)
  • Consultant .NET Azure (H/F)
  • Consultant poste de travail (H/F).
Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Marseille : Jaguar Network accélère et annonce l’ouverture d’une agence et d’un datacenter à Nantes

Publié

le

Déjà implanté à Paris, Lyon, Marseille et Sophia-Antipolis, l’opérateur Jaguar Network, filiale B2B du Groupe Iliad accroît son maillage régional en ouvrant une nouvelle antenne à Nantes, sur la région ouest. À travers cette annonce, l’entreprise poursuit sa croissance en investissant fortement sur les territoires les plus dynamiques afin de renforcer sa proximité terrain et mettre ses innovations au service de tous : collectivités comme comptes privés. La volonté de Jaguar Network est d’accompagner durablement dans leur transformation digitale les entreprises en déployant des réseaux de fibre optique et des datacenters de nouvelle génération. L’opérateur propose ainsi des gammes de services cloud et télécom utilisées au quotidien par des centaines de partenaires et clients grands comptes.
La nouvelle agence nantaise sera animée par François Clément, présent depuis plus de dix ans chez Jaguar Network. Celui-ci connaît parfaitement cette région et débute une phase de recrutement de cinquante collaborateurs techniques et commerciaux. Le groupe compte capitaliser sur son développement dans tout l’ouest de la France via la mise en chantier d’un nouveau datacenter de 6000 m2 et s’appuyer sur des compétences locales.
‘’Nous bénéficions d’une infrastructure de fibre noire fixe et d’un réseau mobile 4G à très haut débit dans l’ouest de la France’’ explique le nouveau directeur des ventes Grand Ouest de Jaguar Network. ‘’Cela nous permet de développer des offres inédites couplant cloud, télécom et IoT au service de la transformation numérique de la région. En investissant massivement au travers de notre nouvelle implantation et du futur datacenter, nous démontrons la volonté d’apporter des solutions simples et compétitives sur la région ouest. À l’image des autres agences du groupe, la structure de Nantes bénéficiera de l’ensemble des ressources nécessaires à son développement et garantira le même niveau de qualité délivré à l’échelle nationale par le groupe. »
La structure de Nantes entretiendra également des relations fortes avec l’écosystème régional afin de prendre part à de grands projets structurants : associations professionnelles, institutions publiques, etc.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X