Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Ecosystème

Avignon : Décès de Jean-François Cesarini, député LAREM de Vaucluse et fondateur de la French Tech Culture

Publié

le

Jean François Cesarini, député la première circonscription de Vaucluse est décédé dimanche 29 mars 2020 à Marseille des suites d’un cancer qu’il combattait depuis plusieurs mois. Il avait 49 ans. Né dans le quartier populaire de la Barbière à Avignon, chef d’entreprise a 26 ans, il reprend alors la direction d’une partie de l’activité immobilière familiale à la mort de son père, il entre à la même époque au parti socialiste et anime l’antenne des Restos du cœur d’Avignon.
Très impliqué dans le développement de l’économie numérique en Vaucluse, curieux des nouvelles technologies et amoureux de culture, il est, en 2013, l’un des fondateurs et dirigeants de l’association qui portera la candidature au label French Tech de la métropole diffuse Grande Provence Avignon-Arles-Nîmes, sur la thématique « Culture et innovation numérique ». Cette initiative sera couronnée de succès par l’obtention du label French Tech Culture, officiellement décerné le 6 juillet 2015 par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, et Fleur Pellerin, alors ministre de la Culture.
Il accompagnera par ses conseils de nombreuses start-up et leurs équipes pour les aider à grandir et à conquérir de nouveaux marchés.
Cette expérience lui fera rencontrer à de nombreuses reprises ceux qui construisent alors la candidature à la présidentielle d’Emmanuel Macron. L’arrivée de La République en Marche sur l’échiquier politique constitue pour lui l’opportunité de voir sa conception social-démocrate de l’action politique se concrétiser.
Devenu référent d’En marche pour le Vaucluse, il est élu le 18 juin 2017 député de la première circonscription de Vaucluse face à Anne-Sophie Rigault, candidate du Front National (avec un score de 58,09 %). Durant son mandat il n’a eu de cesse de travailler à la valorisation des territoires en mettant en avant les “tiers-lieux” en dehors des métropoles. La révolution numérique sortant les gens des grandes villes, ce que le député voyait comme une nouvelle révolution industrielle.
Amoureux fou du festival d’Avignon, il était également comédien, poète et musicien. En octobre 2019, il sortait un album de chant lyrique dont il avait écrit les paroles “De la vie cet impératif”.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BioTech, MedTech

Sophia-Antipolis : Median Technologies se voit attribuer le label ‘’European Rising Tech’’ par Euronext

Publié

le

Spécialiste de l’imagerie médicale de nouvelle génération, Median Technologies, The Imaging Phenomics Company (ALMDT) vient de recevoir le label ‘European Rising Tech’ qui récompense 98 sociétés particulièrement performantes parmi plus de 350 small & mid cap Tech cotées sur les marchés d’Euronext à Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne et Paris et opérant dans les Sciences de la Vie, les éco-industries ou le secteur des TMT (Technologies, Medias et Télécommunications).
Au 31 mai 2020, ces 98 sociétés labellisées totalisaient une capitalisation boursière de 23 milliards d’euros, pour 21 milliards d’euros négociés sur les marchés en un an, confirmant le fort engouement que manifestent les investisseurs pour les valeurs Tech cotées sur Euronext.
Décerné par Euronext, ce label salue la solide performance de l’activité économique et boursière de Median Technologies. Il est vrai que l’entreprise azuréenne créée en 2002 et basée à Sophia Antipolis avec une filiale aux Etats-Unis et une à Shanghai, reste sur un exercice 2019 très positif, avec 9M€ de chiffre d’affaires et une croissance de 41%. Et les bases sont tout aussi élevées pour 2020 avec un carnet de commandes établi à 38,3 M€ (+ 61,6%).
www.mediantechnologies.com

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Monaco : Découvrez la Voxan Wattman de Venturi, la moto électrique la plus rapide du monde

Publié

le

C’est un monstre de puissance électrique a la ligne superbe. La Voxan Wattman, moto 100% performance, a été conçue spécialement par le groupe monégasque Venturi dans le but très précis de battre le record du monde de vitesse sur deux roues en juillet 2021. Record établi à l’automne 2019 par le japonais Ryuji Tsuruta qui a atteint les 329 km/h avec une Mobitec EV-02A.
Voxan Motors est une marque française créée en 1995. Elle a fabriqué des motos thermiques jusqu’en juin 2010, moment où elle fut rachetée par le millionnaire monégasque Gildo Castor qui se tourne alors vers l’électrique. La Voxan Wattman allait naître et lors de sa sortie en 2013, elle était la moto électrique la plus puissante et la plus performante.

Quelques données techniques

La Voxan Wattman est dotée de plusieurs moteurs électriques développant au total une puissance de 270 kW soit 367 chevaux pour un couple de 970 Nm. La batterie au lithium-ion pèse 140 kilos et développe une puissance de 317 kW pour une capacité de 15,9 kWh. Elle permet de profiter d’une autonomie de 180 km. La charge à 80 % de la batterie ne prend que 30 minutes sur une simple prise domestique via le chargeur intégré.
La Voxan Wattman pèse 350 kg et son châssis tubulaire est en acier et aluminium. Les pneus Michelin Pilot RS+ de 18 pouces sont des modèles de série, rainurés et ils résistent jusqu’à 450 km/h. Ils ont été testés dans des conditions réservées normalement aux pneus d’avion !
Il n’y a pas de frein à l’avant, trop dangereux, mais seulement un frein arrière à disque à quatre pistons et un frein moteur dont la force est ajustable.
L’aérodynamisme et la stabilité ont été considérablement travaillé pour espérer atteindre les 330 km/h. La Voxan Wattman a donc un empattement long (2,70 m de long) et un pilote positionné le plus bas possible (hauteur de selle à 61 cm).
Un système de refroidissement par carboglace est présent ce qui permet de supprimer le radiateur. Le carénage profilé à l’extrême est en fibre de carbone et minimise la résistance à l’air. Les premiers essais de la Voxan Wattman, réalisés en soufflerie, ont permis de tester l’aérodynamisme à plus de 240 km/h.

Objectif : atteindre au moins 330 km/h.

Le défi sera relevé en juillet 2021, sur la plus grande étendue de sel au monde, le Salar d’Uyuni en Bolivie. La Voxan Wattman tentera alors d’établir un nouveau record du monde de vitesse avec au guidon le sextuple champion du monde de moto Max Biaggi. Au regard du record en vigueur (329 km/h), les équipes de Venturi qui travaillent sur ce défi depuis octobre 2018 visent au minimum 330 km/h.
Rappelons qu’en matière de record de vitesse électrique, le groupe Venturi est déjà champion du monde sur quatre roues. En septembre 2016, sa Venturi VBB-3 a battu deux records sur la piste du Lac Salé à Bonneville, aux Etats-Unis : le record du monde de vitesse pour un véhicule électrique avec 543 km/h (341.4 miles/h), vitesse réalisée sur un “mile”; un second record du monde également pour avoir atteint 576 km/h (358 mph).

Facebook Comments
Lire la suite

BioTech, MedTech

Marseille : L’AP-HM se dote du 1er robot CyberKnife S7 en Europe pour traiter plus efficacement le cancer

Publié

le

Les Hôpitaux Universitaires de MarseilleAP-HMse sont dotés début juin d’un nouveau dispositif de radiothérapie robotique : le CyberKnife S7 qui permet de traiter des tumeurs par radiothérapie stéréotaxique beaucoup plus rapidement et plus précisément qu’auparavant. Financé par l’AP-HM à hauteur de 4,7 M€, le CyberKnife S7 vient s’ajouter à un parc d’accélérateurs de particules performants au sein du futur institut de radiothérapie stéréotaxique des Hôpitaux Universitaires de Marseille (Hôpital Nord) dont l’inauguration aura lieu au mois d’octobre. L’Hôpital Nord est le premier établissement en Europe à posséder cette technologie de nouvelle génération.

Une technologie de nouvelle génération

Développé par l’américain Accuray spécialisé dans les dispositifs médicaux, le CyberKnife S7 est doté d’une intelligence artificielle et d’un détecteur de mouvement en temps réel, le ciblage est infra-millimétrique et la séance de radiothérapie est moins difficile pour le patient qui peut respirer librement durant l’irradiation.  Par sa précision exceptionnelle, la radiothérapie stéréotaxique permet d’augmenter les doses de traitement sur la tumeur tout en protégeant les tissus sains adjacents réduisant le nombre de séances pour les patients. Un avantage considérable pour les hôpitaux publics qui ont parfois du mal à absorber le flux de patients.
Ce nouveau dispositif révolutionnaire sera inauguré en octobre prochain et permettra aux équipes de l’institut de radiothérapie stéréotaxique de l’Hôpital Nord, dirigé par le Pr Didier Cowen, de traiter plus efficacement et en un temps record, toutes les métastases extra-crâniennes : cancer du poumon de taille limité, cancer du foie, cancer du sein, cancer des os, ganglions isolés…  Soulignons qu’en France, le cancer est la première cause de décès chez l’homme et la deuxième chez la femme et que la radiothérapie fait partie des traitements de référence de cette maladie. Elle peut être à visée curative pour guérir le patient ou palliative pour le soigner en soulageant les symptômes provoqués par la tumeur.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X