Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Infrastructures IT, Cloud

ASP Serveur équipe les datacenters d’Unibail-Rodamco en technologie Nutanix

ASP Serveur, le bras armé du groupe Econocom pour le Cloud et les solutions hyperconvergentes, a été retenu par Unibail-Rodamco pour intégrer la technologie hyperconvergente Nutanix à leurs datacenters.

Publié

le

ASP Serveur, le bras armé du groupe Econocom pour le Cloud et les solutions hyperconvergentes, a été retenu par Unibail-Rodamco – la première société immobilière commerciale cotée en Europe spécialisée dans les centres commerciaux – pour intégrer la technologie hyperconvergente Nutanix à leurs datacenters.
Unibail-Rodamco gère un large parc de serveurs d’environ 500 machines et plus de 130 TO de stockage répartis sur deux datacenters en région parisienne. L’entreprise a choisi ASP Serveur, l’un des principaux distributeurs et intégrateurs Nutanix pour la France (avec une gestion quotidienne d’un parc de plus de 100 nodes disposant de cette technologie), pour la vente et l’intégration de la plateforme. La phase de migration a débuté après une intégration de seulement 16 jours et la plateforme est aujourd’hui en production. Les tests de performances vont au-delà des espérances puisque l’on atteint 1 million d’IOPS sur la plateforme.
« Nous avons qualifié Nutanix dès 2013 et avons d’ailleurs choisi d’en équiper nos propres datacenters en France, en Belgique et au Luxembourg. Aujourd’hui, nous sommes très satisfaits de ce choix et nos équipes ont bénéficié de plusieurs années pour obtenir toutes les certifications, ainsi que l’expérience nécessaire pour faire de nous des experts dans ce domaine. » déclare Sébastien Enderlé, PDG d’ASP Serveur, groupe Econocom. Il poursuit « Le 3 en 1 de la technologie d’hyperconvergence permet aux DSI de mieux gérer leurs infrastructures grâce à des appliances concentrant les ressources de calcul, de stockage et réseau. C’est parce que nous partageons les mêmes besoins quotidiens que nos clients que nous sommes capables de les conseiller et de les accompagner aussi efficacement. »
Dans le cadre du renouvellement des infrastructures de ses datacenters, Unibail-Rodamco souhaitait une solution performante, qui permet de réduire la complexité (plateforme unique, simplifier les tâches d’administration, évolutivité), d’augmenter le niveau de disponibilité tout en nous préparant la société au ‘’Cloud brokering’’ d’où le choix de solutions Hyperconvergentes.
Pour plus d’informations, www.aspserveur.com

Facebook Comments

Ecosystème

Marseille : Jaguar Network annonce l’acquisition de la société EDX Network

Cette acquisition fait suite au partenariat stratégique signé fin 2017 avec l’exploitant de datacenters DCforDATA, Jaguar Network renforce ainsi sa position sur un marché B2B en pleine transformation.

Publié

le

Après 3 ans de collaboration sur de nombreux projets réseaux et de sécurité, le rapprochement avec les équipes de Jaguar Network était devenu une évidence” développe Vincent Pages, fondateur et dirigeant d’EDX Network pour expliquer l’acquisition de sa société créée en 2009 par Jaguar Network. “En regroupant nos expertises, nous pourrons accompagner nos clients et partenaires sur des projets de plus grande envergure notamment en matière de solutions SD-WAN (Software Defined Wide Area Network) et d’IoT’’.
Pour Jaguar Network, cette acquisition renforce la position de l’opérateur et fournisseur de services Cloud marseillais sur un marché B2B en pleine transformation. Elle fait suite au partenariat stratégique signé fin 2017 avec l’exploitant de datacenters DCforDATA, et accélère ainsi sa stratégie de croissance externe sur la région Auvergne-Rhône-Alpes.
EDX Network est un opérateur télécom spécialisé dans la fourniture de solutions réseaux auprès des entreprises (Transit, transport, peering, DNS, fibre optique…). Fort de son expertise, EDX Network accompagne également ses clients (collectivités, grands comptes, acteurs du numérique) dans leurs choix technologiques par des prestations de conseil et de formation. En 2017, EDX Network a enregistré une croissance de 43%.
Cette acquisition est directement combinée à la co-construction du nouveau Datacenter Lyonnais « Rock », qui sera mis en service cet été pour une livraison commerciale en septembre 2018.
Avec des investissements conséquents en Auvergne-Rhône-Alpes portant la capacité d’hébergement lyonnaise à plus de 1000 baies et plus de cinquante kilomètres de fibres noires, Jaguar Network se positionne comme un acteur fort de la transformation numérique tout en participant à la consolidation de l’écosystème actif comme à son attractivité.
Nos clients et partenaires cherchent activement des solutions pour adresser en proximité leurs évolutions SI et métiers. Que ce soit par l’IoT, le Big Data ou les services d’infrastructures d’hébergement, le réseau se voit directement confié un rôle fédérateur. Il est urgent d’adresser très rapidement la mutation des réseaux supports à la virtualisation des applications. Le rapprochement avec EDX Network confirme notre volonté de développer des centres de compétences en région pour mieux servir les projets d’innovation tout en poursuivant notre stratégie de R&D collaborative” conclut Kevin Polizzi, Président de Jaguar Network.
À ce jour, Jaguar Network accompagne au travers de nombreux partenariats industriels (éditeurs, intégrateurs, ESN) plus de 1 200 clients publics et privés depuis ses agences de Paris, Lyon, Marseille, Sophia Antipolis, Annecy.

www.jaguar-network.com

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

La Ciotat : ASP Serveur lance Econocloud, le cloud de confiance par Econocom

Econocloud permet aux entreprises françaises soucieuses de sécurité, de confidentialité et de conformité de protéger leur patrimoine intellectuel et industriel contre les ingérences extérieures.

Publié

le

A l’occasion des Rencontres du Cloud qui se sont tenues dernièrement à Paris (3 au 5 juillet), le groupe Econocom a annoncé le lancement de son offre Econocloud, un service porté techniquement par son entité ASP Serveur en France, qui, hébergé en zone ultra sécurisée, permet aux entreprises d’externaliser la production informatique.
Dans un contexte européen de protection des données avec le RGPD et où la moindre information d’une entreprise peut susciter l’intérêt d’entités externes, comme avec le Cloud Act américain, il est indispensable, pour la protection économique de l’Etat, de proposer un service pour toutes les entreprises souhaitant utiliser un service Cloud ultra souverain et hébergé sur le territoire français par une entité de droit français soumise aux lois françaises.
Cette offre, unique en France, permet donc aux entreprises d’externaliser leur production informatique en toute confiance et dans le respect total de la conformité et des lois françaises et européennes. Econocloud, par sa souveraineté et son niveau de conformité unique, facilite l’externalisation informatique des entreprises disposant de données sensibles ou confidentielles telles que les sociétés devant mettre en place des dispositifs PPST (Protection du Potentiel Scientifique et Technique de la Nation), RGPD ou ISO 27001.

Une plateforme cloud polyvalente
Econocloud se positionne comme une véritable « Cloud Management Platform » (CMP) permettant nativement l’hybridation et le multi-Cloud. La plateforme permet l’administration de l’ensemble des ressources informatiques via un seul portail unifié en intégrant la gestion des coûts, la conformité et l’optimisation. Et il est particulièrement facile de migrer des grands clouds publics étrangers vers la plateforme Econocloud.
Ce portail est conforme aux dernières préconisations du Gartner : catalogue de service, modélisation des services logiques, allocation de ressources et orchestration, gestion des politiques, automatisation, sécurité, gestion de la disponibilité et des événements, optimisation, gestion financière, Cloud brokering, hybridation…
« Notre offre vise à offrir une alternative aux géants du Cloud Public afin de protéger le patrimoine technique et économique des entreprises françaises soucieuses de sécurité, de confidentialité et de conformité » explique Sébastien ENDERLÉ, PDG – fondateur d’ASP Serveur et responsable Econocloud chez Econocom. « Les entreprises françaises sont maintenant assurées de conserver l’intégrité de leurs données stratégiques quel que soit le contexte. Après son lancement en France, le service sera proposé très rapidement à l’international via nos satellites (Espagne et Luxembourg en 2018, Belgique et Italie en 2019 …), les infrastructures techniques étant déjà en place. »
La plateforme permet la gestion centralisée via des connecteurs, fournis pour les technologies « on-premise » (VmWare, Hyper-V, OpenStack, Kubernetes, Nutanix, F5, Fortinet, Rubrik…) et externalisées (AWS, AZURE, Google Cloud Platform…). Le reporting consolidé de l’ensemble des ressources permet le suivi et l’optimisation financière.

Sécurité et conformité
Pour les entités concernées par les spécialités les plus sensibles dans le cadre du dispositif relatif à la protection du potentiel scientifique et technique de la Nation (PPST), Econocloud met à disposition des ressources en mode Cloud, du stockage et de l’archivage hébergés en zone ultra-sécurisée. En outre, Econocloud bénéficie également de nombreuses options de sécurité : pare-feu de pointe, micro-segmentation, anti-DDoS, cloisonnement logique, authentification forte, datacenter bunkerisé…
Afin d’assurer une disponibilité garantie par contrat de SLA supérieur à 99.999% et la parfaite intégrité des données, le service est hébergé en France dans le Datacenter d’Econocom conçu en Classe IV selon la norme EN 50600-2-2 sur des plateformes hyper-convergentes Nutanix avec qui Econocom a noué un partenariat fort avec une certification « Premier Partner ». Nutanix est le leader du Magic Quadrant Gartner pour l’hyper-convergence.

Site internet : www.econocloud.fr

Facebook Comments
Lire la suite

Cluster, association

Secteur IT : plus de 4% de croissance en 2018 grâce aux SMACS, selon Syntec Numérique

Porté par le cloud et la sécurité, le secteur du logiciel et des services informatiques en France a gagné 3,9% en 2017. Les 4,2% seraient atteints en 2018.

Publié

le

Le secteur IT et numérique en France se porte bien, merci pour lui ! Le secteur du logiciel et des services informatiques en France a gagné 3,9% en 2017 à 54,1 milliards d’euros. C’est le taux de croissance le plus élevé depuis 2008, année où le secteur avait enregistré une croissance de l’ordre de 6%.
En 2018, il devrait croître de 4,2% pour atteindre 56,4 milliards d’euros, rapporte Syntec Numérique, l’organisation qui représente 2000 entreprises de services du numérique (ESN), éditeurs de logiciels et sociétés de conseil en technologies.

« L’accélération de la croissance a été porté par les projets en transformation numérique et mise en conformité RGPD », a expliqué Godefroy de Bentzmann, président du Syntec Numérique, à l’occasion d’un point presse le 14 juin dernier à Paris. « Le moral est bon et, pour 2018, on table sur une croissance qui va augmenter notamment grâce aux SMAC (réseaux sociaux, mobile, analytique et cloud) ».

Dans le détail : l’édition de logiciels, qui représente 22% du marché, affiche à nouveau la plus forte croissance. Le segment a progressé de 5,2% en 2017 et devrait gagner 5,5% en 2018. Le SaaS est le principal moteur de croissance des éditeurs.
Le conseil en technologies (17% du marché) a gagné 4,7% en 2017. Cette année, l’activité pourrait afficher une croissance supérieure à 5%. Grâce à la transformation du modèle d’affaires de clients industriels et à des offres globales (matériel, logiciels, services).
Enfin, le domaine du conseil et des services informatiques génère à lui seul 61% des revenus du secteur. La croissance est moins marquée, mais bien au rendez-vous. Ainsi, les services IT affichent une hausse de 3,2% en 2017 (+3,5% attendus en 2018).

SMACS : 91% de la croissance
On notera qu’en 2018, 91% de la croissance du secteur de logiciels et services (hors conseil en technologies), soit 1,6 milliard d’euros, viendra des SMACS (pour Social, Mobility, Analytics, Cloud & Security), ces technologies à la base des projets dits de transformation numérique. Les SMACS enregistreront 16% de croissance en 2018 pour atteindre 11,8 milliards de dépenses, soit un quart du marché total des logiciels et services. Les dépenses associées aux environnements traditionnels ne progresseront pour leur part que de 163 millions.
Par ailleurs, la mise en conformité au Règlement général sur la protection des données (RGPD) représenterait, selon IDC France, environ 1 milliard d’euros de dépenses en logiciels et services IT par les entreprises (contre 671 M€ en 2017).

Enfin, le secteur a créé 13 410 nouveaux postes l’an dernier et les recrutements sont élevés dans un domaine qui emploie 70% de cadres. Syntec Numérique estime que le secteur devrait créer entre 55 000 et 60 000 recrutements de cadres cette année, soit a minima autant qu’en 2017 (55 240). Sur l’année écoulée, on notera cependant une petite déception concernant le niveau de création nette d’emplois cadre du secteur IT qui a légèrement reculé par rapport à 2016 en passant de 13 790 à 13 410 d’après les chiffres de Syntec Numérique et de l’Apec.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X