Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Digital marketing & sales

Aix-en-Provence : Les Galeries Lafayette de Paris s’équipent du service d’interprètes en ligne de Ouispeak

Publié

le

Ouispeak Solutions avait déjà séduit en septembre dernier le BHV du Marais (Bazar de l’Hôtel de Ville) à Paris qui l’a déployée dans quinze corners et quatre boutiques (Chanel, Longchamp, Dior ou encore Royal Quartz). Les Galeries Lafayette Haussmann n’ont fait que lui ont emboîté le pas, grâce notamment au Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France qui a vu dans ce service d’interprètes en ligne unique au monde, un intérêt pour améliorer l’accueil des touristes chinois, japonais et russes dans les boutiques et les hôtels parisiens. Ouispeak est également en test depuis quelques semaines au centre commercial Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var et ses dirigeants sont en discussion avec l’Aéroport Roissy-CDG.
Avec son application mobile destinée aux professionnels du réceptif, la start-up aixoise compte bien s’implanter dans tous les endroits clés d’un séjour touristique : hôtels, aéroports, offices de tourisme et gares…

Faire tomber la barrière de la langue
C’est en 2016 que Valentin Effantin a l’idée de créer un service d’interprétariat en ligne à la suite d’un vol à l’arraché perpétré à Aix-en-Provence contre un couple de touristes japonais, dont il a été le témoin. Ne parlant ni français, ni anglais, le couple de touristes attendra au commissariat pendant quatre heures, l’arrivée d’un traducteur pour les prendre en charge et les aider dans le dépôt de leur plainte. Valentin Effantin se dit alors qu’il y a quelque chose à faire dans ce domaine. La barrière de la langue peut être vraiment un problème et les solutions existantes à l’époque n’étaient que robotiques. Selon lui, pour venir en aide à un touriste qui ne maîtrise pas la langue du pays où il se trouve, la seule solution passe plutôt par un interprète. Avec son frère Andrea Migliotti, il fonde alors Ouispeak Solutions en octobre 2017 et tous deux développent la première application au monde de mise en relation qui permet de connecter24h/24, en direct vocal et vidéo, des touristes russes, chinois et japonais à des interprètes.

Une application disponible 24h/24
Le fonctionnement est très simple. Sur une tablette numérique dotée de l’application, il suffit d’appuyer sur le drapeau du pays correspondant à celui d’un touriste pour qu’un interprète apparaisse à l’écran. Une conversation à trois peut alors s’engager entre le touriste, l’interprète et un conseiller ou un réceptionniste… Grâce à la visioconférence, des échanges se créent et libèrent des barrières de la langue et de la culture. Les équipes de vente peuvent initier une vraie relation-client en répondant encore mieux aux besoins et aux changements de comportement des touristes étrangers, plus connectés, plus autonomes et en recherche d’une expérience pratique et fun, l’offre Ouispeak est digitale, divertissante et surtout humaine. Cette tâche incombe aux cent cinquante traducteurs qui travaillent à domicile pour Ouispeak. Ils répondent tous les jours, 24 h sur 24.

 A terme, 3 nouvelles langues et une application grand public
Lancée sur fonds propres et avec 21.000 euros provenant du concours Tourism Innov de la CCI Région Sud, Ouispeak emploie aujourd’hui sept salariés. En cinq mois de commercialisation, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 30.000 euros et vise les 100.000 euros cette année. Son business model : la location mensuelle du matériel avec l’accès aux trois langues à laquelle se rajoute le coût de chaque appel.
Les deux frères fondateurs annoncent déjà l’ajout de nouvelles langues tel que le coréen, le portugais et l’espagnol et ils sortiront d’ici au mois de mai prochain, une application mobile accessible pour le grand public sur IOS et Android.

www.ouispeak.io

 

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Digital marketing & sales

NewOxatis déploie des partenariats avec les communautés de communes pour soutenir les commerçants

Publié

le

Les collectivités prennent les devants pour accompagner durablement les commerçants. La crise sanitaire a profondément impacté les acteurs économiques et impose aujourd’hui à tout commerce de repenser sa stratégie de digitalisation et d’accélérer sa mise en œuvre. Conscient des enjeux du click and collect en particulier ou du e-commerce en général, les petits commerçants sont de plus en plus nombreux à vouloir ouvrir un canal de vente en ligne. Pour autant, ils sont souvent hésitants devant le type de solution à choisir et les ressources à employer pour la mise en ligne de leurs produits. Pour répondre concrètement à ces problématiques, la société marseillaise NewOxatis propose aux communautés de communes une solution e-commerce éprouvée tout en formant une personne ressource au sein de la collectivité territoriale pour assurer la gestion des sites marchands. Une initiative qui vient d’être récemment portée avec succès par la Ville de Plaisance du Touch et la Communauté de communes de la Save au Touch (département de Haute Garonne).
’Notre volonté n’est pas seulement d’apporter une solution ponctuelle de Click and Collect avec des conditions préférentielles, mais surtout de s’inscrire dans une action pérenne’’ précise Philippe Guyot, président de la Communauté de commune de la Save au Touch. ‘’L’objectif est, à terme, que chacun de nos commerçants puissent développer un site e-commerce personnalisé pour en faire un outil de vente durable. Le partenariat avec NewOxatis s’inscrit dans cette démarche et leur permettra de se vendre et d’être visibles sur Internet bien au-delà de l’urgence sanitaire’’.

Un recrutement local pour un accompagnement de proximité

Pour être au plus près des e-commerçants et des producteurs locaux, la communauté de communes a recruté un agent, spécialement formé par les équipes de NewOxatis, pour pouvoir prendre en main rapidement la création et la gestion des sites de la collectivité.
Cette nouvelle recrue, sous les recommandations des commerçants, se charge d’intégrer les produits et de faire le paramétrage de la boutique. La part de travail des commerçants est considérablement réduite et consiste essentiellement à établir la liste des produits qu’ils souhaitent vendre puis gérer la préparation des commandes et la vente proprement dite.
« Dès le lancement du projet nous avons eu 4 demandes de commerçants et producteurs de produits locaux. Notre agent a déjà commencé la création de leurs sites. Pouvoir s’appuyer sur une personne ressource qui fait un vrai travail de proximité en se déplaçant dans les commerces est un soutien très apprécié par les commerçants qui ne sont pas des spécialistes du web » souligne Philippe Guyot.

S’appuyer sur l’expertise d’un acteur majeur du e-commerce en France

NewOxatis qui a rejoint le groupe CMA CGM en mars 2020 est éditrice d’une solution de création de sites e-commerce et capitalise sur une forte expérience auprès des TPME puisque 57% des e-commerçants clients de NewOxatis (sur 7000 références en France) utilisent également des canaux de vente « physique », et ce tout particulièrement en privilégiant des magasins en nom propre (1). Ces magasins sont domiciliés en grande partie dans des communes de moins de 10 000 habitants, et leur présence sur internet leur permet, en tant qu’acteurs économiques locaux, de contribuer au dynamisme des territoires en favorisant l’emploi et le commerce traditionnel.
Le projet de la communauté de communes de Haute Garonne devrait faire des émules compte-tenu de l’annonce du gouvernement concernant le grand plan de numérisation du commerce, doté de 120 millions d’euros, dont 60 millions d’euros sont destinés aux collectivités pour leur permettre de se doter de plateformes communales de commerces en ligne.

(1) Etude Profil du e-commerçant Fevad- NewOxatis-Kedge (2020)

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

Marseille : Kamp’n signe 20 nouveaux contrats et ouvre plusieurs postes au sein de ses équipes

Publié

le

Kamp’n, le spécialiste de l’optimisation de la performance des campagnes publicitaires en ligne, annonce avoir signé 20 nouveaux contrats sur les deux derniers mois. Ces nouveaux projets concernent des entreprises de toutes tailles qui interviennent dans les secteurs du retail, du e-commerce et bien d’autres. Parmi ces entreprises, citons Saint Maclou, Cleor ou encore Bridgestone.
A travers cette annonce majeure, l’entreprise marseillaise affirme sa position d’acteur incontournable sur le marché des spécialistes de la mise en œuvre et du pilotage de stratégies de promotion digitale sur Facebook et Google Ads qui jouent un rôle central dans les stratégies de promotion digitale des entreprises, retailers et réseaux de franchise.
‘’ Seul fournisseur d’outil indépendant certifié Facebook Marketing Partner & Google Partner en France, nous avons su répondre précisément aux besoins des entreprises qui souhaitent donner un nouveau souffle à leur stratégie d’acquisition digitale. Ces éléments sont à l’origine de la forte croissance de nos résultats en 2020 avec une augmentation de plus de 50% de notre volume d’activité’’ explique Mikael Witwer, directeur associé chez Kamp’n. ‘’Nous allons poursuivre nos investissements pour renforcer nos équipes et faire évoluer notre offre, notamment sur de nouveaux segments comme celui de la franchise où nous venons de proposer une nouvelle solution : Kamp’n Express.‘’
Dans ce contexte de fort développement, Kamp’n compte renforcer ses équipes d’experts pour soutenir sa dynamique à l’échelle nationale et lancer son nouveau plan de croissance en 2021. Ainsi, différents postes sont d’ores et déjà ouverts au sein de ses équipes (Traffic Manager Senior SEA/SMO, Content Manager B2B).

Lire aussi : Marseille : Kamp’n accède à la prestigieuse certification Facebook Marketing Partner Premium

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

VIDEO | Waps lance Place Centrale, une marketplace permettant aux commerçants de s’unir face à la concurrence

Publié

le

Suite aux deux confinements qui ont fortement impacté les commerçants et les restaurateurs, la start-up de Venelles, près d’Aix-en-Provence, Waps a créé une solution de marketplace locale qui permet aux commerçants et restaurateurs de se fédérer et de s’unir face à la concurrence des grands acteurs du Web (Amazon, Deliveroo, Uber Eats).
Editeur de solutions pour le commerce connecté, engagé depuis 2015 pour le commerce de proximité, Waps propose déjà deux solutions spécifiques : Retail pour les commerçants et Restô pour les restaurateurs qui permettent de mieux gérer leur commerce physique (gestion stock, caisse…) tout en offrant leurs services et produits sur internet, de manière totalement unifiée et avec très peu d’effort. Chaque commerçant ou restaurateurs indépendant peut ainsi se rendre aussi visible, attractif et aussi moderne que les grandes chaînes… tout en restant indépendant et profitable !

Place Centrale, la solution locale et commune

Avec Place Centrale, c’est une solution commune qui leur est proposée. Une marketplace locale, et collective, disponible clé en mains et personnalisable à la demande d’une collectivité ou d’une association de commerçants.
‘’Cette marketplace locale est très différente des plates-formes type Amazon, dans lesquelles les produits sont mis en avant mais les commerçants sont masqués, explique Nicolas Zemtchoufnoff, co-fondateur et directeur commercial de Waps. ‘’Au contraire, avec Place Centrale, nous avons créé un espace marchand unifié, au sein duquel chaque commerce apparaît avec son identité, permettant au consommateur de se promener d’un commerce à l’autre, comme il le ferait dans une rue commerçante ou dans un halle marchande, tout en bénéficiant d’un parcours homogène, d’un compte client unique, et d’un paiement unique et encourageant ainsi à consommer local !’’
Le consommateur bénéfice ainsi d’une facilité pour accéder via la marketplace à l’ensemble des commerces de sa commune, tout en augmentant la visibilité de chacun d’entre eux. Une fois ses achats effectués, il pourra soit les récupérer en ‘’Click & Collect’’ soit se les faire livrer. Le tout avec un seul compte et un seul paiement en ligne. Pour aller plus loin, Waps propose aux collectivités ou regroupements de commerçants des services collectifs à forte valeur ajoutée : point de livraison unifiée, drive (ou conciergerie) unifié ou programme de fidélité commun.

Créer du chiffre d’affaires

Hormis leur présence active sur le web, les commerçants auront le loisir de suivre l’ensemble de leurs commandes (téléphone ou internet) en temps réel et être alertés en cas de retard. Ils pourront également assurer la Gestion des livraisons en optimisant les tournées des livreurs et la gestion de leur catalogue tout en gérant leur stock en quelques clics. La solution de Waps est sur abonnement, sans engagement, dans lequel chaque commerçant reste propriétaire de ses données et de sa marque.
Quant aux consommateurs, ils vivront une expérience client unique.
Enfin les animateurs de la marketplace auront à leur disposition une plateforme de publication pour pouvoir communiquer sur les réseaux sociaux. Grâce à la base clients unifiée, ils pourront effectuer des campagnes marketing (emails, SMS…) pour mettre en avant leurs commerçants et animer ainsi leur collectivité.
Et Nicolas Zemtchoufnoff de conclure : ‘’ On crée du chiffre d’affaires pour chaque commerçant, de nouveaux services pour les consommateurs et on valorise concrètement l’engagement des collectivités pour la marketplace. C’est dans notre ADN !’’.

VIDEO |  Nicolas Zemtchoufnoff, co-fondateur et directeur commercial de Waps, explique comment se présente la solution Place Centrale
et quels sont les services proposés.

https://waps.solutions/
https://waps.solutions/market-place/la-solution-market-place-local

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X