Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Digital marketing & sales

Aix-en-Provence : Les Galeries Lafayette de Paris s’équipent du service d’interprètes en ligne de Ouispeak

Publié

le

Ouispeak Solutions avait déjà séduit en septembre dernier le BHV du Marais (Bazar de l’Hôtel de Ville) à Paris qui l’a déployée dans quinze corners et quatre boutiques (Chanel, Longchamp, Dior ou encore Royal Quartz). Les Galeries Lafayette Haussmann n’ont fait que lui ont emboîté le pas, grâce notamment au Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France qui a vu dans ce service d’interprètes en ligne unique au monde, un intérêt pour améliorer l’accueil des touristes chinois, japonais et russes dans les boutiques et les hôtels parisiens. Ouispeak est également en test depuis quelques semaines au centre commercial Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var et ses dirigeants sont en discussion avec l’Aéroport Roissy-CDG.
Avec son application mobile destinée aux professionnels du réceptif, la start-up aixoise compte bien s’implanter dans tous les endroits clés d’un séjour touristique : hôtels, aéroports, offices de tourisme et gares…

Faire tomber la barrière de la langue
C’est en 2016 que Valentin Effantin a l’idée de créer un service d’interprétariat en ligne à la suite d’un vol à l’arraché perpétré à Aix-en-Provence contre un couple de touristes japonais, dont il a été le témoin. Ne parlant ni français, ni anglais, le couple de touristes attendra au commissariat pendant quatre heures, l’arrivée d’un traducteur pour les prendre en charge et les aider dans le dépôt de leur plainte. Valentin Effantin se dit alors qu’il y a quelque chose à faire dans ce domaine. La barrière de la langue peut être vraiment un problème et les solutions existantes à l’époque n’étaient que robotiques. Selon lui, pour venir en aide à un touriste qui ne maîtrise pas la langue du pays où il se trouve, la seule solution passe plutôt par un interprète. Avec son frère Andrea Migliotti, il fonde alors Ouispeak Solutions en octobre 2017 et tous deux développent la première application au monde de mise en relation qui permet de connecter24h/24, en direct vocal et vidéo, des touristes russes, chinois et japonais à des interprètes.

Une application disponible 24h/24
Le fonctionnement est très simple. Sur une tablette numérique dotée de l’application, il suffit d’appuyer sur le drapeau du pays correspondant à celui d’un touriste pour qu’un interprète apparaisse à l’écran. Une conversation à trois peut alors s’engager entre le touriste, l’interprète et un conseiller ou un réceptionniste… Grâce à la visioconférence, des échanges se créent et libèrent des barrières de la langue et de la culture. Les équipes de vente peuvent initier une vraie relation-client en répondant encore mieux aux besoins et aux changements de comportement des touristes étrangers, plus connectés, plus autonomes et en recherche d’une expérience pratique et fun, l’offre Ouispeak est digitale, divertissante et surtout humaine. Cette tâche incombe aux cent cinquante traducteurs qui travaillent à domicile pour Ouispeak. Ils répondent tous les jours, 24 h sur 24.

 A terme, 3 nouvelles langues et une application grand public
Lancée sur fonds propres et avec 21.000 euros provenant du concours Tourism Innov de la CCI Région Sud, Ouispeak emploie aujourd’hui sept salariés. En cinq mois de commercialisation, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 30.000 euros et vise les 100.000 euros cette année. Son business model : la location mensuelle du matériel avec l’accès aux trois langues à laquelle se rajoute le coût de chaque appel.
Les deux frères fondateurs annoncent déjà l’ajout de nouvelles langues tel que le coréen, le portugais et l’espagnol et ils sortiront d’ici au mois de mai prochain, une application mobile accessible pour le grand public sur IOS et Android.

www.ouispeak.io

 

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Digital marketing & sales

Marseille : Net Reviews (Avis Vérifiés) devient Skeepers et s’offre les pépites Mediatech-cx et Teester

Publié

le

Le groupe Net Reviews change de nom et devient Skeepers. Cette nouvelle identité est dévoilée à l’occasion du rapprochement de sa filiale Avis Vérifiés, standard mondial de la collecte d’avis clients traduit en 17 langues, avec deux pépites françaises de l’expérience clients, Mediatech-cx et Teester. Grâce à cette une nouvelle opération de croissance externe, le groupe marseillais qui rassemble 6700 clients tels que Lacoste, But, Lapeyre, Oui SNCF, Air France KLM, Nespresso, Décathlon, Disney, Engie, ou encore Fnac/Darty… ambitionne de répondre aux besoins d’un marché hyper fragmenté et en attente d’une consolidation de l’offre grâce à un éventail de solutions complémentaires et transversales qui permettent la maîtrise du cycle de l’expérience client, de la découverte au parcours d’achat jusqu’au réengagement.
Olivier Mouillet, CEO et fondateur de Skeepers explique que “Skeepers apporte une réponse globale aux marques et retailers qui ont besoin d’analyser et d’engager leurs clients sur l’ensemble du cycle de l’expérience d’achat. De la donnée, à l’avis, jusqu’à la création de contenu client… pour garantir leur croissance, les marques doivent désormais enrichir leur proposition de valeur sur la base d’insights et de contributions consommateurs tout en répondant aux nouveaux enjeux de l’économie de la confiance”

Champion de l’expérience client globale 

Skeepers va désormais diversifier ses activités et devenir champion de l’expérience client globale en complétant l’offre de sa plateforme historique Avis Vérifiés, spécialisée depuis 2012 dans la collecte, la modération et la publication d’avis clients authentiques. Ses solutions boostent le taux de conversion des retailers et guident les consommateurs dans leurs achats. Présent dans 44 pays, la marque se décline en plusieurs noms forts selon le pays d’implantation comme ‘’Verified Reviews’’ dans les pays anglophones ou ‘’Opiniones Verificadas’’ en Amérique latine et en Espagne. Avis Vérifiés compte parmi ses clients plus de 6 000 sites web et 20 000 points de vente parmi lesquels But, Fnac/Darty, Sushi Shop ou encore Lapeyre et Norauto.
Teester, créée en 2016 à Nantes, est une MarTech, synonyme pour “prestataire marketing technologique”, et apporte sa solution automatisée de création de vidéos dédiée aux marques et sites e-commerce. Des vidéos authentiques, pertinentes et qualitatives réalisées directement par les consommateurs et collaborateurs qui aident les marques telles que Petit Bateau, ManoMano, Décathlon, Weber, Disney, Marionnaud à augmenter leurs ventes : en 2019, les 17 millions de vidéos visionnées depuis les fiches produit ont permis une progression de 68% du taux de conversion.
De son côté, Mediatech-cx, créée en 2011 à Montrouge est dédiée à la voix-du-client. Sa plateforme intervient tout au long de son parcours pour mesurer et analyser sa perception à travers enquêtes, avis web, et données de production. Les feedback consommateurs, transformés en actions concrètes, permettent aux entreprises un meilleur pilotage de l’expérience client et un impact tangible sur la performance. La pépite française accompagne près de 90 grandes marques à l’instar d’Air France-KLM, Nespresso, Malakoff Humanis, BNP Paribas Cardif, Engie ou encore EDF dans plus de 40 pays.
La fusion de ces 3 pépites offre donc une solution sans équivalent sur le marché actuel et permet d’inscrire les clients de Skeepers dans un mouvement de fond de la société de consommation. La fluidité des interactions client-marque et l’optimisation intégrée deviennent la norme. Et la confiance prend le pas sur l’influence. Les consommateurs deviennent relais mutuel d’information. L’ère du User Generated Content, qui humanise le marketing en donnant une voix et un visage à une communauté de clients marque le virage vers l’économie de la confiance.

Rappelons aussi qu’en 2018, Skeepers avait acquis le brésilien Trusted Company et en 2019 réalisé une nouvelle levée de fonds de 32 millions d’euros auprès du fonds Providence Strategic Growth (PSG).
Aujourd’hui, avec cette opération d’envergure, Skeepers, fondé à Marseille dispose de 7 bureaux à travers le monde et est présent dans plus de 44 pays, emploie 250 collaborateurs et s’étend désormais sur toute la chaîne de valeur de l’expérience client.

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

Nice : Les boutiques en ligne WiziShop ont enregistré pendant le confinement une hausse de 107% des ventes

Publié

le

A l’heure du bilan, les chiffres témoignent de l’engouement des consommateurs à l’égard de la vente en ligne, un des rares secteurs à avoir surnagé en période de confinement.
WiziShop (Nice), spécialiste de la création de boutique en ligne, vient de tirer le bilan des résultats de ses e-commerçants*. Il en ressort que pendant toute la durée du confinement, soit du 17 Mars au 11 Mai 2020, l’ensemble des marchands a enregistré une hausse des commandes de 107% par rapport à la même période, l’année dernière. Naturellement, le chiffre d’affaires global a, lui aussi, augmenté de 112%.
Autre chiffre majeur, le montant du panier moyen est passé de 74,72€ à 79,25€. Alors que celui-ci est à la baisse, chaque année, selon la Fevad, les e-commerçants WiziShop renversent la tendance, notamment grâce aux fonctionnalités fournies par la solution pour augmenter ce montant (upsell, cross-selling, options de commande…).
Certains secteurs sont davantage plébiscités que d’autres. Les boutiques de jeux ou accessoires outdoor, par exemple, ont subi un ralentissement (-21%), là où d’autres ont vu leurs ventes exploser, comme la bijouterie (+224%) ou la papeterie et le “Do It Yourself” (+100%).

Wizishop prolonge son opération #EcommerceSolidaire

Cédric Piazza, Grégory Beyrouti et René Cotton, les co-fondateurs de Wizishop.

En lançant son mouvement #EcommerceSolidaire en mars dernier, Wizishop entend aider à les entrepreneurs à continuer leur activité pendant la crise et leur faire profiter de cet engouement à l’égard de la vente en ligne. Pour cela, la start-up niçoise met des boutiques de vente en ligne à disposition, sans frais et sans engagement. Depuis, plus de 550 entrepreneurs ont profité de ce mouvement solidaire et ont pu continuer leur activité via la vente en ligne. Ainsi, un fleuriste niçois, contraint de fermer les portes de sa boutique, a compensé la baisse d’activité via la vente en ligne. Il a pu profiter de l’opération solidaire de WiziShop, qui lui a permis de lancer son site de vente, sans frais. Il a enregistré plus de 1400 commandes en 2 mois.
A l’heure du déconfinement et de la réouverture progressive des commerces, WiziShop a décidé de prolonger l’opération, jusqu’au 1er Septembre 2020.

Lire aussi : Nice : Wizishop prolonge son opération ‘’E-commerce solidaire’’ jusqu’en septembre pour soutenir l’économie

*Échantillon de 8487 e-commerçants au 10 Mai 2020

Facebook Comments
Lire la suite

Digital marketing & sales

Nice : Wizishop prolonge son opération ‘’E-commerce solidaire’’ jusqu’en septembre pour soutenir l’économie

Publié

le

A l’heure du déconfinement et de la réouverture progressive des commerces, WiziShop, le spécialiste de la création de sites web marchands, entend poursuivre son aide aux entrepreneurs en difficulté et prolonge son opération solidaire #EcommerceSolidaire jusqu’au 1er Septembre 2020.
Depuis le 16 mars, début du confinement, ce sont plus de 550 entrepreneurs qui ont été soutenus par WiziShop. Ils ont bénéficié de boutiques e-commerce mises gracieusement à leur disposition et sans engagement et ont pu continuer leur activité via la vente en ligne.
Des partenaires ont rejoint depuis l’aventure avec des avantages sur leur service : gratuité du nom de domaine en .fr avec Gandi et gratuité sur l’abonnement des prestataires de paiement PayPlug et Lyra Network.
Soutenue par ses partenaires, la start-up niçoise a décidé de prolonger l’initiative, comme l’explique Cédric Piazza, co-fondateur et directeur général de Wizishop. “Bien qu’une majorité des commerces vont pouvoir rouvrir, nous craignons que la reprise se fasse trop lentement avec, éventuellement, une crainte des français à se rendre en magasin. D’autre part, à ce jour, les restaurants et cafés n’ont toujours pas de date de réouverture. Face à ces incertitudes que nous réserve le coronavirus, nous avons décidé de prolonger l’offre jusqu’à la fin de l’été, afin de fournir une ressource à la relance économique”.
Ainsi, les entrepreneurs en difficulté et les porteurs de projets visant à aider pendant la crise, peuvent remplir le formulaire de demande sur wizishop.fr/ecommerce-solidaire.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X