Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Evénements, initiatives et projets

A l’occasion du Grand Bain, La French Tech Aix-Marseille lance un Challenge national des start-up à impact

Publié

le

A l’occasion du Grand Bain 2020, la French Tech Aix-Marseille a décidé de mettre en lumière pour la première fois des start-up venues de toute la France avec le lancement d’un concours national baptisé « Le challenge des start-up à impact ». L’annonce a été faite par Mathieu Rozières, fondateur de Black Euphoria et vice-président de la French Tech Aix-Marseille, lors de la présentation le 12 octobre au Palais de la Bourse à Marseille de la seconde édition du Grand Bain prévue le 13 novembre au CEPAC Silo à Marseille.

Marseille, la capitale de la Tech à impact

Ce Challenge des start-up, qui avait été organisé seulement à l’échelon régional l’an passé, est co-construit avec la plateforme de crowdfunding Lita.co et French Impact (anciennement le Mouves), pour mettre en lumière et récompenser les structures françaises les plus impactantes qui répondent aux défis de demain pour rendre le monde meilleur. Le challenge s’ouvre donc aux start-up de France avec une ambition nationale, faire de Marseille, la capitale de la Tech en France.  ‘’Nous cherchons à faire de Marseille la capitale de la Tech à impact. Ça nous prendra deux ans, trois ans, quatre ans, mais nous ferons du Grand bain le grand sommet de la technologie à impact en France. Et nous ferons de Marseille cette capitale-là. C’est vraiment ce qui nous anime !’’explique Mathieu Rozières.
Un appel à candidature nationale sera lancé dans les prochains jours et dix candidats seront sélectionnés par un jury de spécialistes dans lequel aucun membre de la gouvernance de la French Tech Aix-Marseille ne sera présent. Lita.co aura en charge l’organisation du challenge et le jury sera présidé par le patron de la plateforme de crowdfunding. Toutes les French Tech françaises seront associées pour qu’elles relaient chacune sur leur territoire l’appel à candidatures. Deux places sur les dix seront toutefois réservées à deux pépites de la région. Les start-up sélectionnées pitcheront sur la scène du Silo tout au long de la journée et six prix seront remis sur scène en fin de journée.

Le Grand Bain, c’est aussi faire du Business

Cette année Le Grand Bain vous propose une nouvelle fois de plonger dans la Tech inclusive et durable. L’événement s’articulera autour de 5 thématiques, traitées sur différents formats ; la edtech, la health-tech, la ville durable, la culture numérique, la cybersécurité et la souveraineté numérique. Conférences, interviews croisées, pitchs et podcasts enregistrés en live se succéderons tout au long de la journée sur la scène du CEPAC Silo et dans le Grand hall plus communément appelé la « Salle des mamelles ». Le Grand Bain accueillera notamment des intervenants membres des Gafa, Facebook, Microsoft, Oracle, Amazon… sont ainsi annoncés, des responsables nationaux et internationaux, qui débattront sur les grands enjeux que la technologie bouscule et révolutionne. ‘’Nous voulons qu’il y ait des activistes, des penseurs, des universitaires, des urbanistes tel que Carlos Moreno… explique Mathieu Rozières, ‘’on mélange les approches de façon à ce que ceux qui vivent le Grand Bain soient inspirés ».
Pour appliquer de manière concrète les éléments de réponse soulevés sur la grande scène, des ateliers auront lieu tout à long de la journée pour proposer des solutions et services innovants aux start-up, étudiants et grands groupes du territoire. De plus, une scène ‘’investisseurs’’ se tiendra en parallèle des conférences pour offrir un moment d’échanges privilégié aux entrepreneurs du territoire avec des investisseurs et VCs. Trois loges seront également à disposition des participants pour permettre des rencontres efficaces one to one. Une application de networking sera  mise à disposition et offrira la possibilité aux participants de pouvoir se connecter avec n’importe quel intervenant et obtenir ainsi un rendez-vous de 10 minutes dans l’une des trois loges réservées à cet effet.
Enfin toujours soucieux d’intégrer une dimension artistique, créative et internationale à cette réflexion, le Grand Bain 2020 est cette année en partenariat avec Chroniques, la biennale des Imaginaires Numériques, portée par les associations Seconde Nature et Zinc, qui se déroulera du 12 au 15 novembre à Marseille et Aix. L’an dernier la manifestation était associé à la Fiesta des Suds.

Le Grand Bain et les contraintes de la crise sanitaire

Si 1000 personnes sont attendus le 13 novembre au Silo dans le respect des mesures sanitaires c’est-à-dire avec un siège sur deux occupé, la French Tech Aix-Marseille met en place une solution digitale pour accueillir le public en digital et en présentiel. ‘’C’est important pour nous d’investir le Silo, car on veut tous relancer l’économie’’ soulignait Mathieu Rozières en introduction de sa présentation. ‘’On a tous notre petite pierre à apporter, même si c’est la French Tech, on ne veut pas faire que du digital, mais aussi du présentiel », expliquait-il.  Toutefois pour permettre au plus grand nombre de participer à cette journée malgré les contraintes sanitaires, l’événement sera intégralement accessible au format numérique en s’inscrivant sur le site en prenant le tarif digital. Ce billet vous permettra d’assister en direct aux conférences et d’organiser des rencontres professionnelles virtuelles entre les participants, présents et à distance.

En bref : 
Le Grand Bain 2020, c’est le 13 novembre 2020 de 8h30 à 18h30 au CEPAC Silo à Marseille.
Le Grand Bain accueillera notamment les intervenants suivants : Gilles Babinet, Conseiller sur les questions numériques Institut Montaigne, Karine Picard, Directrice Générale Oracle France et Vice-Présidente EMEA Stratégie des Applications Cloud, Carlos Moreno, Urbaniste, Directeur scientifique de la Chaire ETI à la Sorbonne, Agnès Van de Walle, Directrice Division Partenaires et Startups Microsoft, Laurent Choukroun, Directeur Général et Co-fondateur Synergie Family, Laurence Devillers, Professeur en IA Sorbonne CNRS/LIMSI et Mathieu Nebra, Co-fondateur de OpenClassrooms.

Au programme :

  • De l’inspiration : 4 conférences, 3 interviews croisées et 2 podcasts enregistrés en live sur les grands enjeux de la tech inclusive et durable ;
  • Des échanges : des ateliers concrets pour accélérer le passage à l’échelle des startups du territoire et proposer des services innovants ;
  • Des rencontres : une application de networking dédiée, des loges pour des rencontres one-to-one en présentiel, une scène dédiée aux investisseurs et des rencontres startup / investisseurs qualifiées ;
  • Des solutions : la finale du challenge national des startups à impact du Grand Bain organisé en partenariat avec Lita.co, se déroulera lors de l’événement grâce aux votes du public. Les prix seront remis sur scène en fin de journée ;
  • Des découvertes : des parcours culturels et numériques interactifs grand public, en partenariat avec Choniques et PXN.

Plus d’infos, https://legrandbain.tech

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cluster, association

Sophia : Check, Flot’Home, Petit Chaud & Co et Veggie & Go sont les 4 finalistes du Challenge Jeunes Pousses!

Publié

le

Elles étaient 9 équipes encore en lice sur les 19 engagées au démarrage du concours àdéfendre mardi 19 janvier leur projet en demi-finale du Challenge Jeunes Pousses 2021 de Telecom Valley, qui s’est tenue en webinaire devant près de 200 personnes.Après une session de pitches orchestrée par Jean-François Carrasco, chef de projet bénévole du concours, le jury, présidé par Florence Tressols, Maison de l’Intelligence Artificielle accompagnée de Vincent Berges, Métropole Nice Côte d’Azur, d’Agnès Carraro, Communauté d’agglomération de Sophia-Antipolis, de Karen Cerliani, MyDataModels, de Raoul Do Nascimento, NPX Lab, d’Alan Ferbach, Videtics et de Philippe Servetti, Team Côte d’Azur, a délibéré pour choisir les 4 équipes, parmi 9 toutes talentueuses, qui accèderont à la Finale annoncée le 23 mars prochain :

  • Check, est une application de dématérialisation des tickets de caisse permettant aux consommateurs de stocker en ligne l’ensemble de leurs tickets de caisses. L’application établie une double proposition de valeur pour les professionnels, leur permettant d’optimiser la gestion des notes de frais.
  • Flot’Home est un projet de conception, construction et vente de maisons flottantes personnalisables, développées sur un modèle de construction modulaire à base de panneaux bois permettant d’être particulièrement résilients dans nos processus de conception et de réalisation.
  • Petit Chaud & Co est une « boutique traiteur » de luxe proposant des plats (chauds, froids, sucrés, salés) de qualité, élaborés à partir de produits (non vendus ou frais) du magasin Grand Frais associé et autres commerçants locaux.
  • Veggie & Go propose la vente de paniers sur mesure de fruits et légumes provenant uniquement des producteurs locaux du département. Les paniers seront à récupérer dans des casiers frigorifiques positionner dans des lieux stratégiques, à l’aide d’un QR code.

Les finalistes ont désormais accès à une enveloppe de 900 € leur permettant de développer leurs projets à commencer par le dépôt de marque. Ils bénéficient également de la continuité de leur accompagnement par des coaches individuels.
La Finale du Challenge Jeunes Pousses aura lieu le mardi 23 mars 2021. Cette ultime étape du concours se fera sous forme de présentation orale devant un nouveau jury de professionnels pour élire l’équipe gagnante, selon les critères de sélectivité du concours : le profil éclectique et complémentaire des membres de l’équipe, le degré d’innovation du projet, son niveau de maturité ainsi que sa faisabilité.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Marseille : HOsiHO publie un Guide de Survie pour les banques d’images !

Publié

le

Vous êtes un professionnel de l’image mais ne savez ni par où, ni par quoi, commencer ? Vous cherchez à tirer des revenus réguliers de vos plus belles images ? Vous vous demandez quelle banque d’images faut-il choisir ? 1, 2, 3 ou plus ? Vous ne savez pas ce que vaut une image ? Et encore moins à quel prix vous pourriez vendre les vôtres ?… Ce sont autant de questions auxquelles répond le ‘’Banque d’Images, Guide de Survie’’ que vient de publier l’agence marseillaise spécialisée en images aériennes HOsiHO et qui est destiné aux artistes visuels professionnels désireux de commercialiser leurs œuvres en direct ou par le biais des innombrables banques d’images en activité.

Pourquoi un Guide de Survie pour banque d’images ?

Parce que vendre ses œuvres visuelles – illustrations, photos et vidéos – relève aujourd’hui de l’expertise pluridisciplinaire. Il ne suffit plus d’avoir du talent et un sublime portfolio pour prétendre vivre correctement de son travail artistique et créatif. Il faut savoir naviguer en eaux troubles et changeantes. Passer son temps à anticiper, analyser, comprendre et décider, si possible à bon escient, car toute erreur est une grave perte de temps dans un univers où tout va très vite.
Internet et les outils numériques ont ouvert de fantastiques perspectives aux créateurs d’images, qui selon leur affinité avec ces outils et leur talent de communiquant, ont pu conquérir le monde en quelques semaines, s’assurant une grande visibilité et une belle communauté de fans sur les réseaux sociaux. Mais pour quelques-uns qui percent, combiens restent anonymes et perdus dans les tréfonds de la Toile?
C’est à ceux-là que ce guide s’adresse, non pour vous montrer les voies de l’’’Influenceur Star’’ que vous ne serez probablement jamais, mais plus simplement, vous dévoiler les étapes et les pièges qui vous attendent. Pour Sami Sarkis, photographe professionnel depuis 1984, fondateur de l’agence HOsiHO et auteur de l’ouvrage, ‘’Ce guide seul ne prétend pas tout couvrir, notamment pas la partie juridique concernant la cession de droits d’auteurs, mais il devrait déjà vous permettre d’arriver à faire les bons choix et de partir à la conquête d’une formidable activité, sur des bases solides et bien pensées, par et pour vous. De quoi satisfaire la curiosité des intéressés !’’.

www.hosiho.com/fr/50-guide-de-survie-en-banque-d-images.html

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

DMS Logistics (Marseille) et Agrove (Aix-en-Provence) lauréats du Prix Innovation Bercy-IMT 2020

Publié

le

Pour la troisième année, le challenge entrepreneurial Prix Innovation Bercy-IMT accélère le développement des start-up les plus prometteuses. Malgré le contexte sanitaire, l’Institut Mines-Télécom a tenu à suivre les différentes étapes du challenge en adaptant les grands rendez-vous au format ‘’distanciel’’ et ainsi apporter sa contribution à la croissance et la relance par l’entrepreneuriat. Ce concours est ouvert aux start-up des incubateurs des écoles de l’IMT et aux start-up d’incubateurs partenaires. Le prix est soutenu par la Fondation Mines-Télécom, les Instituts Carnot et la Chaire Good in Tech.
Le 22 octobre dernier, 20 start-up sélectionnées sur les critères d’éligibilité au CES Las Vegas ainsi que sur des critères business, technologiques et good in tech valorisés au sein du réseau d’incubateurs WeTechUp de l’IMT, se sont présentées devant un jury d’experts business, technologiques et institutionnels, présidé par Thomas Courbe, directeur général de la Direction générale des entreprises (DGE) au Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance.
Le jury a sélectionné 10 lauréats dont deux start-up de la Région Sud : l’aixoise Agrove et la marseillaise DMS Logistics, toutes deux incubées à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne (Campus George Charpak – Gardanne). Les 10 lauréats ont gagné ainsi le droit de participer au CES Las Vegas 2021 bénéficiant ainsi d’un accélérateur pour leur développement à l’international et entrent également en compétition pour les Grands Prix et le Prix Good in Tech. Des prix qui seront décernés lors d’une journée dédiée au bilan du CES Las Vegas 2021 organisée par l’IMT en partenariat avec le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, Business France et le journal La Tribune, le 2 février prochain.

Les lauréats régionaux du Prix Innovation Bercy-IMT 2020

Agrove (incubateur Mines Saint-Etienne/Gardanne)
Démocratiser l’agriculture urbaine : Agrove (Aix-en-Provence) facilite l’agriculture urbaine grâce à ses jardinières verticales technologiques (applis, capteurs, IA et kits modulables). Conçues pour s’implanter dans les espaces collectifs et particuliers, leur système reposant sur l’intelligence artificielle permet de monitorer, d’alerter et d’apporter des conseils personnalisés aux utilisateurs. Tous leurs kits sont fabriqués en France et ont été désignés astucieusement et de manière responsable.

DMS Logistics (incubateur Mines Saint-Etienne/Gardanne)
Digitalisation des métiers du conteneur : DMS Logistics (Marseille) est une plateforme IA de gestion et d’anticipation des flux de conteneurs. Elle connecte les acteurs de la logistique conteneurs, standardise leurs échanges et leur permet de mieux s’organiser pour fluidifier le trafic portuaire et terrestre. La solution en digitalisant les métiers du conteneur inland, permet d’améliorer la rotation des conteneurs de 30% et donc de désengorger les ports avec un gain de marge de 2,5% du CA.

Les autres lauréats du Prix Innovation Bercy-IMT 2020

CodistAi (incubateur Agoranov Paris)
Documentation automatique du code par Machine Learning : CodistAI est née d’une conviction forte : le futur du développement informatique passera par l’automatisation. Des millions de lignes de codes sont produites chaque jour. Leur maintenance est une activité manuelle couteuse réalisée par les développeurs. L’objectif est de mettre l’IA à leur service en documentant automatiquement le code. La solution de CodistAI est 100 fois plus rapide que celles existantes du marché grâce à une application nouvelle du machine learning.

Data Farm (incubateur IMT-BS, Télécom SudParis et ENSIIE)
Des data centers ultraperformants sans émission de CO2 : Datafarm installe et opère des data centers dans des fermes alimentées avec l’énergie renouvelable locale la moins chère et la plus constante qui soit : le biogaz. L’équipe propose des services IAAS (infrastructures as a service) de calculs haute performance à destination des métiers de l’IA (machine learning, deep learning), du Data marketing (big data analysis) et de la modélisation (finance, assurance, climat, recherche, …) dans une approche zéro carbone.

HYCCO (incubateur IMT Mines Albi)
Développer à grande échelle l’énergie hydrogène : HYCCO® a pour ambition de devenir un acteur incontournable de l’hydrogène, en participant au développement d’une nouvelle génération de PAC (piles à combustibles), qui permettra d’étendre massivement l’usage de l’hydrogène à des champs jusqu’alors réservés aux énergies fossiles. Son innovation de rupture permet de simultanément de multiplier par 4 la durée de vie et de diviser le poids par 2 des piles à combustibles actuellement utilisées pour la mobilité. HYCCO® veut, en outre, localiser sa production en région et reconvertir les emplois de la filière industrielle automobile diesel.

La Ruche à Vélos (incubateur IMT Atlantique Nantes)
Faciliter la mobilité avec un parking à vélos nouvelle génération : La Ruche à Vélos est une solution innovante de parkings pour vélos. Conçus en vertical, ils sont sécurisés, automatisés et parfaitement intégrés dans le paysage urbain. Grâce à une application mobile, les usagers déposent et retirent facilement leurs vélos en moins de 30 secondes. Le prototype qui a été fabriqué permet de stationner 50 vélos sur 24 m², lorsque les solutions les plus performantes en France peuvent stationner seulement 16 vélos sur le même espace.

LinkedNutri (incubateur IMT-BS Télécom SudParis et ENSIIE)
Se nourrir plus intelligemment : LinkedNutri propose une technologie de complémentation nutritionnelle sous surveillance médicale, liquide, personnalisée et connectée. Le dispositif MyNUMEA® combine une marketplace constituée des meilleurs experts en micro nutrition et un distributeur connecté directement placé chez l’utilisateur lui permettant, en quelques gestes, de compléter ses apports nutritifs au quotidien tout aussi simplement que s’il buvait un café.

Plastri (incubateur Mines Saint-Etienne/Saint-Etienne)
Transformer les déchets en ressources : La start-up crée un outil capable d’identifier les différents types de plastiques (constitués de polymères) afin de pouvoir les trier efficacement. La solution s’adresse aux PME du recyclage qui ont recours à l’identification visuelle pour tout ou partie du tri des plastiques. Elle permet de réduire significativement le pourcentage de déchets mis au rebut. Pour limiter les pertes, l’équipe développe également une plateforme de mise en relation entre recycleurs, chacun étant spécialisé dans seulement quelques polymères et ne pouvant donc traiter tous les plastiques.

TEMO (incubateur IMT Atlantique Nantes)
Le nouveau moteur pour annexe de bateau : TEMO a conçu un moteur électroportatif pour les petites embarcations nautiques. Cette alternative aux rames ou aux godilles permet de remplacer tous les moteurs thermiques et électriques de petite puissance (<2CV).

Unéole (incubateur IMT Lille Douai)
La plateforme d’énergie mixte éolien et solaire : Dans le cadre de la transformation énergétique urbaine, Unéole développe une plateforme d’énergie mixte solaire / éolien adaptée aux bâtiments à toit plat. Cette plateforme connectée est la solution la plus productrice d’énergie, jusqu’à 40% en plus, par rapport aux solutions majoritaires actuelles entièrement photovoltaïques. Elle est également la plus équilibrée (hiver / été, jour / nuit) et la plus rentable du marché.

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X