Bonjour, veuillez faire une sélection:

(*format pdf)

(** à défaut d'un CP en format pdf, vous pouvez nous envoyer les infos ici)

Vos infos

*

Suivez-nous

(Mais pas de trop près quand même...)

Startup

La start-up aixoise Stokkly a levé 1 million d’euros pour son développement européen

La startup e-commerce Stokkly a bouclé un tour de table d’1 million d’euros pour conquérir le marché européen avec sa solution de ventes privées d’invendus pour professionnels.

Publié

le

Lauréate du concours d’Innovation Numérique de la BPI en juin dernier, la startup e-commerce Stokkly a bouclé un tour de table d’1 million d’euros pour conquérir le marché européen avec sa solution de ventes privées d’invendus pour professionnels.

La levée de fonds a été réalisée auprès de PACA Investissement, CPG Finance, Crédit Agricole Alpes Provence Création, Grand Delta Angels ainsi que les fondateurs, Danièle LodolaLaurent Censier et François-­Xavier Morre, qui viennent tous les trois du monde du e-commerce..

“ Cette levée de fonds, qui vient en plus de l’apport du CIN, va nous permettre d’accélérer notre développement en Europe et de nous positionner comme l’acteur de référence sur notre marché, explique Danièle Lodola, co­fondateur de Stokkly. « Nous voulons prendre de vitesse les acteurs américains et chinois qui commencent à regarder avec envie le potentiel du marché européen. “

Lancée en janvier 2016, après 18 mois de développement, la plateforme logicielle Stokkly permet aux professionnels de tous secteurs d’écouler leurs invendus via l’organisation de ventes privées. « Selon le secteur, de 10% à 60% de la production des entreprises restent invendus » souligne Laurent Censier.

« Nous avons constaté que ce marché des invendus est extrêmement opaque avec un très grand nombre d’acteurs, mal voire pas du tout identifiés » développe François-­Xavier Morre. « Avec Stokkly, terminé le déstockage “à la papa”, nous voulons redonner le pouvoir aux marques avec la possibilité de mettre en concurrence les acheteurs. Aujourd’hui, grâce au numérique, nous inversons le rapport de force en offrant plus de transparence au marché. »

Stokkly revendique déjà plus de 300 000 acheteurs professionnels abonnés à sa newsletter, et plus de 250 vendeurs actifs. Stokkly revendique déjà plus de 300 000 acheteurs professionnels abonnés à sa newsletter, et plus de 250 vendeurs actifs. La jeune pousse espère maintenant prendre la tête du marché en Europe.

Facebook Comments
Lire la suite
Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecosystème

Terradona annonce une levée de fonds de plus d’un million d’euros

Et de deux pour Terradona qui annonce avoir bouclé un nouveau tour de table de 1,15 million d’€ auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), EDF une Rivière un Territoire, PACA Emergence et Total Développement Régional.

Publié

le

Et de deux pour Terradona qui annonce avoir bouclé un nouveau tour de table de 1,15 million d’€ auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), lead sur ce tour, EDF une Rivière un Territoire, PACA Emergence et Total Dév eloppement Régional. La société de Rousset, créatrice de Cliiink, solution intelligente et éco-responsable de valorisation du geste de tri, avait déjà réalisé une première levée de 600 000 € en décembre 2016 auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Accélérer son développement et son expansion commerciale
Cette levée de fonds intervient dans un contexte favorable pour l’entreprise, qui déploie à partir du premier semestre 2018 sa solution Cliiink sur la principauté de Monaco, la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse, la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin ainsi que sur le territoire de Cannes Mandelieu. Dès cette année, un an après son premier déploiement expérimental sur Aix Marseille Métropole, la solution Cliiink dessert déjà une population de plus de 500 000 personnes.
« Après Monaco, Grasse, Cannes et Lens, d’autres collectivités à travers la France expriment leur intérêt pour nos services, souligne Jean-Marc Toubiana, président et cofondateur de Terradona, Grâce à cette levée de fonds, Terradona renforce son développement dans un contexte très porteur, alors que le gouvernement envisage une valorisation du geste de tri. En plus de redynamiser le commerce local, notre solution Cliiink répond aux objectifs de propreté, d’économie de coûts et d’incitation citoyenne visés par nos responsables politiques. »
Terradona poursuit son développement sur 2018 avec la signature imminente de deux grandes métropoles françaises et l’embauche prochaine d’une dizaine de personnes supplémentaires, essentiellement ingénieurs et commerciaux.

Cliiink, une solution intelligente et éco-responsable de valorisation du geste de tri
Proposée aux collectivités, la solution innovante Cliiink réduit le coût du traitement de leurs déchets et améliore la propreté de leurs agglomérations, tout en récompensant les bons trieurs et en dynamisant le commerce local. Cliiink permet en effet de reconnaître les déchets par caractérisation du matériau jeté dans les conteneurs, d’optimiser les tournées de ramassage et de récompenser le citoyen de son geste écologique grâce à une application smartphone gratuite ou par le biais d’une carte sans contact. Un compte personnel est alors crédité de « points », « éco monnaie » convertibles en réductions, bons d’achats, places de cinéma, entrées gratuites dans des parcs de loisirs ou encore en dons à des associations caritatives. L’application va de plus permettre aux collectivités, de suivre différents indicateurs concernant leur territoire et au grand public (via web et mobile sous Android ou IOS), de se connecter aux conteneurs, gérer leur compte, souscrire à des offres, localiser les conteneurs et vérifier à distance leur niveau de remplissage.

Créée en 2013 par Mathieu Oliveri, Bertrand Rouzaud et Jean-Marc Toubiana, la greentech a été plusieurs fois primée pour son innovation : prix de l’innovation au trophée Captronic, prix du capteur embarqué des Assises de l’Embarqué, prix CNRFID et Gemalto du challenge sans contact, prix de la ville intelligente aux trophées de l’Innovation Rotary, 1er prix du concours METHA Europe des Ecoles des Mines et pour son engagement sociétal : prix « coup de cœur » des trophées RSE PACA.
La société se compose aujourd’hui de 12 salariés experts et ingénieurs et s’appuie sur un laboratoire public et 4 bureaux d’études, tous basés en France.

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

La Région Sud invite 70 start-ups à l’Innovative City de Nice

La Région Sud lance un appel manifestation d’intérêt pour les start-ups qui souhaitent participer à l’édition 2018 du Salon Innovative City à Nice en juin prochain.

Publié

le

La Région Sud, qui avait amené entre autres 40 start-up régionales au dernier CES de Las Vegas début janvier, renouvelle ce type d’action en accompagnant financièrement des start-up sur le prochain salon Innovative City qui se déroulera les 27 et 28 juin à Nice Acropolis sur le thème “Innovation for better life & smart business“.
Pour cela, la Région vient de lancer un AMI – Appel à Manifestation d’Intérêt – destiné aux start-ups régionales qui souhaitent participer. Les acteurs régionaux se mobilisent ainsi collectivement pour permettre la participation de plus de 70 start-ups régionales innovantes qui seront sélectionnées dans des comités régionaux associant les trois métropoles du territoire.
L’accès au salon et la présence sur l’espace start-up seront pris en charge à 100% par les coordonnateurs de cet appel à manifestation d’intérêt.
Rappelons qu’est qualifiée de start-up, est-il précisé, une entreprise n’ayant pas réalisé de levée de fonds supérieure à un million d’euros et n’étant pas affiliée à un grand groupe.

(préprogramme disponible sur : www.innovative-city.com)
Pour consulter l’intégralité de cet appel à manifestation d’intérêt et télécharger la fiche entreprise:
AMI – Participation au salon INNOVATIVE CITY 2018
Fiche entreprise ICC 2018

Facebook Comments
Lire la suite

Ecosystème

Kwote, c’est la 1ère plateforme de pilotage et de services ‘’All in one place’’ dédiée au crédit management

Kwote, c’est le nom de la toute nouvelle fintech made in Marseille et celui de la première plate-forme intelligente regroupant, dans un seul et même univers, l’ensemble des outils et services nécessaires à la gestion du poste clients.

Publié

le

Kwote, c’est le nom de la toute nouvelle fintech made in Marseille et celui de la première plate-forme intelligente regroupant, dans un seul et même univers, l’ensemble des outils et services nécessaires à la gestion du poste clients. Connectée aux systèmes d’information des entreprises, Kwote s’appuie en effet sur leurs datas, en temps réel et propose un espace de travail sécurisé. Dans cet environnement, l’utilisateur dispose : d’outils de gestion du risque clients, de pilotage de la performance et d’aide au suivi des contrats d’assurance-crédit, d’un bouquet de services complémentaires de renseignement, d’assurance-crédit, de financement et de recouvrement, accessibles seulement en quelques clics. Le bouquet de services se veut alternatif à ce qui est proposé sur le marché : scoring basé sur du comportement de paiement, garanties assurance-crédit en ligne à ligne et non annulables, ou encore solution de financement et recouvrement à la carte.
« Années après années, les retours d’expérience de nos clients étaient toujours les mêmes : une multiplication des logiciels, une gestion chronophage et un accès aux services compliqué. Avec Kwote, notre ambition est de réinventer l’’’Expérience Crédit Clients’’ en proposant une plate-forme connectée, associant des outils de pilotage intuitifs, intelligents et dynamiques, et des services uniques, à la demande. » explique Benoit Lecat, CEO de Kwote.
Filiale du Groupe Delta assurances, la start-up Kwote dévoilera sa plateforme pour la première fois le 7 Juin prochain lors de la Journée Innovation organisée par l’AFDCC (Association Française Des Credit managers et Conseils).
www.kwote-solution.com

Facebook Comments
Lire la suite

Facebook

Trending

X
X